F1 - Fernando Alonso rit des noms qui circulent pour remplacer Massa en 2013

F1 - Fernando Alonso rit des noms qui circulent pour remplacer Massa en 2013

Alors que Felipe Massa reconnaît que les résultats dicteront son avenir chez Ferrari, Fernando Alonso estime qu’il n’y a actuellement pas mieux que le Brésilien pour l’épauler, en tout cas parmi les noms qui circulent dans la presse, à commencer par celui de Sergio Pérez.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ferrari - Alonso et Massa feront-ils toujours équipe en 2013 ?
© Ferrari - Alonso et Massa feront-ils toujours équipe en 2013 ?
Si l’avenir de Lewis Hamilton anime les gazettes et fait parler de lui dans le paddock, celui de Felipe Massa chez Ferrari tarde lui aussi à se confirmer alors que les noms des éventuels candidats à la succession circulent en flux quasiment discontinu. Le Brésilien dispose en tout cas d’un allier de poids en la personne de Fernando Alonso, son coéquipier : « Felipe et moi nous avons bien travaillé en trois ans. Il a eu ses moments difficiles, mais maintenant il a besoin de quelques bonnes courses pour reprendre confiance et gagner des points pour le classement des constructeurs, » peut-on ainsi lire sur le site d’Autosprint. « Je ne le défends pas, mais quand je lis certains noms dans les journaux, ça me fait rire. Je ne sais pas si les rumeurs sont vraies ou pas, mais qu’ont fait ces pilotes de mieux que ce qu’a fait Felipe, notamment dans les formules de promotions, » s’interroge l’Espagnol.

Le Pauliste compte en effet onze victoires en Grand Prix ainsi qu’un titre – honorifique – de vice-champion du monde, en 2008. Dans ses jeunes années, Felipe Massa s’est imposé dans chacune des catégories qu’il a fréquentées avant d’arriver en Formule Un : Formule Chevrolet Brésilienne en 1999, Formule Renault Eurocup et Formule Renault Italie en 2000 et Euro Formula 3000 en 2001.

Parmi les prétendants - forcément officieux - à son remplacement, figurent des noms tels qu’Heikki Kovalainen, Nico Hülkenberg ou encore Sergio Pérez. D’ailleurs, à propos du Mexicain, Fernando Alonso relativise ses récentes performances : « Je n’ai rien à ajouter aux déclarations de Di Montezemolo. Le fait est que, si Kobayashi et Maldonado, lors de la prochaine course, adoptent une stratégie "différente" et montent sur le podium, on pourra également citer leur nom. C’est toujours comme ça, de course en course, parce qu’un baquet Ferrari est attractif pour un pilote. Je l’ai moi-même expérimenté, parce qu’il y a quatre ou cinq ans, c’était de moi qu’on parlait. »

Reste à savoir cependant si l’expérience de Felipe Massa peut combler son manque de résultats alors que Sergio Pérez possède 18 points d’avance sur lui et tandis qu’il était encore récemment à la lutte avec Nico Hülkenberg au classement pilotes. Felipe Massa reconnaît d’ailleurs lui-même la nécessité d’avoir de bons résultats : « Il n’y a rien de nouveau concernant mon futur pour le moment, mais il n’y a pas de doute quant au fait que de bons résultats seront utiles. J’ai simplement besoin de continuer à pousser fort et d’obtenir de bons résultats dans l’espoir de recevoir bientôt de bonnes nouvelles. »

Le Pauliste admet cependant que le flou artistique qui entoure son avenir influe indirectement sur son approche de la course : « C’est toujours mieux de savoir quelle est sa situation, bien sûr, je veux savoir ce que je ferais l’année prochaine. Mais je peux vous assurer qu’il n’est jamais arrivé que je commence à y penser alors que je suis dans ma voiture, en plein milieu d’une course. Cependant, je sais que les résultats comptent, alors si une situation qui exige que l’on prenne des risques, se présente, il faut soigneusement y réfléchir parce que la priorité reste de finir la course. »

Mais au final, peu importe la décision que prendra Ferrari, Fernando Alonso estime, à Singapour, qu’il faudra la respecter et avance d’ailleurs le respect de l’écurie comme faisant partie du profil d’un éventuel remplaçant de Felipe Massa : « Selon moi, nous avons besoin d’un pilote qui respectera Ferrari et la tradition qui est ici de travailler pour l’équipe et pour les voitures rouges. C’est la première priorité. »


MassaAlonso
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up