Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Officiel : Michael Schumacher se retirera en fin de saison

F1. Encore incertain il y a quelques heures, l'avenir de Michael Schumacher s'est éclairci : le septuple champion du monde a annoncé, à Suzuka, qu'il se retirera en fin de saison.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Schumacher tirera sa révérence
© Mercedes / Schumacher tirera sa révérence

Cette fois, c'est bien fini. Michael Schumacher mettra un terme définitif à sa carrière en Formule 1, débutée un jour d’août 1991, alors qu'il remplaçait, chez Jordan, Bertrand Gachot. La première partie de sa carrière l'a vu conquérir à sept reprises la couronne mondiale, portant au triomphe les écuries Benetton (1994 et 1995) puis Ferrari (de 2000 à 2004), avant de se retirer - légèrement poussé vers la sortie - fin 2006. Sa deuxième carrière, débutée en 2010 avec Mercedes, prendra donc aussi fin avec, pour le moment, un podium réalisé cette saison, à Valence.

Les rumeurs de transfert les plus folles l'envoyaient chez Ferrari en lieu et place de Felipe Massa, alors que d'autres bruits, plus réalistes, formulaient l'hypothèse d'une fin de carrière chez Sauber. Michael Schumacher a donc choisi la voie de la retraite, même si son avenir reste sujet à questions.

Lors de sa conférence de presse, le pilote allemand a tenu des propos empreints d'une assez grande émotion : « Nous n’avons pas atteint nos objectifs, mais je peux être heureux de toutes les choses accomplies durant ma carrière, » dresse-t-il comme bilan, avant de s'adresser à la famille de sa seconde carrière : « Je veux remercier Daimler, Mercedes-Benz, l’équipe, mes ingénieurs et mes mécaniciens pour la confiance qu’ils ont placé en moi. Je voudrais maintenant me concentrer sur la fin de saison et prendre du plaisir lors de ces courses avec vous. »

« J’ai beaucoup réfléchi [à cette décision]. Nous avions un accord de trois années, difficile de garder la motivation et l’énergie : c’est naturel de penser à ça plus que quand vous êtes jeune. J’ai longtemps eu des doutes sur le fait de savoir si j’avais l’énergie [pour continuer]. J’ai dit, en 2006, que mes batteries étaient vides et aujourd’hui je suis dans la zone rouge. Je ne sais pas s’il est temps de les recharger, mais je suis impatient d’être libre. Je n’ai pas de rancune. D’une certaine manière, nous avons réalisé une belle opération… Je vais faire exactement ce que j’ai fait la première fois : finir et me concentrer à 100% sur ce que je fais. »


Plus d'informations à venir.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut