F1 - Michelin pourrait envisager un retour en Formule 1 dès 2014

Invité de France 3 Auvergne, Pascal Couasnon, nouveau directeur de la compétition chez Michelin revoit sa position sur un éventuel retour en Formule 1. Ce retour devra permettre à la firme clermontoise de prouver sa capacité d'innovation ou, comme ce fut le cas plus tôt, de montrer que sa technologie peut rivaliser avec celle de ses concurrents.  Icon For Chat#6  5
Logo Mi Redaction
Rédigé par
La 100ème victoire de Michelin en Formule 1 lors du Grand Prix du Canada 2006 remporté par Fernando Alonso
© LAT / La 100ème victoire de Michelin en Formule 1 lors du Grand Prix du Canada 2006 remporté par Fernando Alonso
Michelin a joué un rôle important dans l'histoire de la Formule 1. Entré en compétition en 1977, le manufacturier a contribué à remporter 6 titres pilotes et constructeurs confondus jusqu'à son départ en 1984. Bibendum fera son retour en F1 en 2001, aux côtés de l'écurie Renault et en six ans réussira également à conquérir 4 titres pilotes et constructeurs. Mais à l'aube de la réduction des budgets et face à la volonté de la FIA - Fédération Internationale de l'Automobile - de diminuer les coûts, la décision est prise de ne retenir qu'un seul manufacturier lors de la saison 2007.

En désaccord avec la politique de la FIA et ne souhaitant pas être le seul manufacturier en piste, Michelin décide alors d'abandonner la Formule 1 lors du Grand Prix du Brésil 2006 et de laisser la place de manufacturier unique à Bridgestone, son principal concurrent.

Depuis, Michelin est resté engagé sur plusieurs compétitions dont les 24 heures du Mans, le Dakar ou encore le Rallye (via sa filiale BF Goodrich notamment) mais excluait un retour en Formule 1 jusqu'à peu.

En effet, le nouveau directeur de la compétition chez Michelin, affirme que sa perception a évolué. Interviewé lors de l'émission "Match Retour" sur France 3 Auvergne, Pascal Couasnon souhaite voir évoluer Michelin dans des championnats permettant de prouver la capacité d'innovation technologique de la marque et dans tous les cas de figures lorsque cela présente un challenge : « Nous sommes engagés en compétition lorsque la compétition a un sens. Un sens ça veut dire de nous permettre d'apprendre et de démontrer des choses pour une meilleure mobilité pour demain. Cela peut se faire lorsqu'il y a de la concurrence avec d'autres manufacturiers, mais c'est aussi lorsque le règlement fait que nous sommes obligés de faire des progrès technologiques, ça nous va aussi en terme de challenge. »

On se souvient que Michelin souhaitait à l'époque pouvoir se mesurer à ses concurrents afin de prouver par A+B que la technologie développée par le manufacturier français était de haute qualité. Quand le journaliste lui demande si la Formule 1 serait donc une compétition de nouveau intéressante pour Michelin, Pascal Couasnon se montre ouvert : « Si la F1 change ses règlements et que c'est un sens technique en terme de pneumatique, nous serons prêts à répondre à un appel [d'offre]. »

Les championnats ne permettant qu'un seul manufacturier ne sont donc plus une barrière à l'entrée du moment qu'il y a un challenge à relever : « Le mono-marque n'est pas un diktat, ce qui est important c'est que la compétition ait un sens, qu'elle nous permette de faire des progrès et démontrer notre technologie. Si on peut le faire à travers un règlement sans d'autres manufacturiers en face de nous, pourquoi pas. »

Pirelli a répondu, seul, à l'appel d'offre de 2010, signant ainsi un contrat de trois années avec la FIA. Un nouvel appel d'offre sera donc lancé par la FIA en vue de la saison 2014. Pirelli s'est déjà montré intéressé, mais Michelin n'écarte plus la possibilité de faire son retour en Formule 1 : « Peut-être en 2014, peut-être plus tard... » confirme le directeur de la compétition de Michelin.
Partager
 Icon For Chat#6  5 commentaires

    Icon For Contact#1
    arkansis, 22 Jan. 2013, 19:00

    S'il y a un retour de la guerre des manufacturiers en F1 alors il faudra redire bonjour aux pneus inusables pour des raisons d'image de marque. Or, déjà que niveau spectacle dans les stands c'est plus que grâce aux pneus...


    Icon For Contact#1
    Depy, 22 Jan. 2013, 20:26

    Je suppose que ce serait très complexe d'avoir plusieurs manufacturiers mais avec un cahier des charges bien précis, comme pour les moteurs ? En laissant une marge de manoeuvre comme à l'époque Bridgestone/Michelin avec un manufacturier faisant des pneus qui durent plus longtemps mais sont moins vite opérationnels ?


    Icon For Contact#1
    QuentinF1, 22 Jan. 2013, 21:30

    Qu'il y est un seul arrêt ou 3 pendant un Grand Prix je m'en moque un peu ... mais quand Michelin dit qu'ils veulent de la compétition au niveau des pneus je pense que tout le Fans veulent juste de la compétition en général. Peut-être que je me trompe dans l'interprétation de ce qu'ils disent mais c'est ce que j'ai ressenti. D'autant plus que je me satisfait pleinement de la situation actuelle avec une égalité des équipes devant les pneus, à elles (les équipes) et aux pilotes de savoir les utiliser et de chercher à optimiser leur fonctionnement, ce que n'a pas réussi à faire Mercedes par exemple... Donc je ne suis pas forcément contre Michelin, mais contre une concurrence au niveau des pneus entre 2 manufacturiers. Au passage je signale que je suis absolument pour les pneus slick !!


    Icon For Contact#1
    domi, 23 Jan. 2013, 12:11

    sa serait trop cool il ne reste qu a honda et toyota a revenir


    Icon For Contact#1
    pignon, 23 Jan. 2013, 19:19

    le sport c'est d'abord la compétition! Pour ma part les arrêts aux stands s'ils alimentent le "show, "gâchent le côté "compéte" quand il sont trop nombreux! Il faut ouvrir à plusieurs manufacturiers (2,3,4) Il y a bien un cahier des charges pour le moteur, le châssis l'aéro, le kers, pourquoi pas pour les pneus ? La gestion des paramètres de la voiture fait partie du pilotage et révèle les bons pilotes. Et réserve bien des surprises ...pour le spectacle ..."sportif"


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Top