F1 - Mark Webber et Jules Bianchi échappent à une pénalité à Melbourne

L’Australien et le Français ont tous les deux échappé à une sanction après les premiers essais du Grand Prix de Melbourne. Le premier a bénéficié de la clémence des commissaires sportifs après avoir entrepris une manœuvre illégale visant à améliorer l’adhérence de son emplacement aux stands, tandis que le second a effectué une entrée quelque peu cavalière dans la voie des stands.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Webber aurait pu mal débuter son week-end australien
© Getty Images / Webber aurait pu mal débuter son week-end australien
Alors qu’il vise son premier podium sur ses terres, et si possible sur la plus haute des marches, Mark Webber a échappé à une pénalité qui aurait pu porter atteinte au bon déroulement de la suite de son week-end. En effet, à la toute fin de la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Australie, le natif de Queanbeyan a démarré de son emplacement aux stands pour déposer de la gomme avant de s’arrêter quelques mètres plus loin et d’être guidé par ses mécaniciens pour rentrer dans les garages, une procédure formellement interdite pas le règlement sportif.

En effet, d’après l’article 23.8 dudit règlement, « à l’exception d’opérations de séchage, de balayage ou lorsque de la gomme se dépose lorsque les voitures quittent leur emplacement, les concurrents ne sont pas autorisés à tenter d’améliorer l’adhérence dans la voie des stands à moins qu’un problème n’ait clairement été identifié et qu’une solution ait été approuvée par le délégué à la sécurité de la FIA. »

Après avoir été invité à s’expliquer avec son écurie auprès du collège des commissaires sportifs, le pilote Red Bull a écopé d’une simple réprimande : « L’équipe a expliqué que dès que l’erreur a été identifiée, ils ont demandé au pilote d’aller en piste sans faire de changement sur la voiture. Comme les manœuvres se sont déroulées en toute sécurité, les commissaires sportifs ont accepté ces circonstances atténuantes. »

Les commissaires, parmi lesquels siège Danny Sullivan, ancien pilote de Formule 1 et champion de CART, ont également décidé de ne pas pénaliser Jules Bianchi qui, en toute fin de première séance d’essais libres, était entré dans la voie des stands en contournant par l’extérieur la borne délimitant l’entrée de la pitlane.

Valterri Bottas et Esteban Gutiérrez ont quant à eux été mis à l’amende pour excès de vitesse dans la voie des stands. Si le pilote Sauber devra débourser 800€ pour avoir dépassé de 3,4 km/h la vitesse autorisée – limitée à 60 km/h pendant les essais libres -, son homologue de chez Williams devra s’acquitter de 2.800€ d’amende pour avoir été flashé à 73,8 km/h.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top