F1 - Ferrari : le cheval ne peut plus se cabrer
© V.Guignet / Fan-F1 - Alonso n'a déjà plus (trop) droit à l'erreur

F1 - Ferrari : le cheval ne peut plus se cabrer

 Icon For Chat#6  31 commentaires
Logo Mi Redaction
Rédigé par
© V.Guignet / Fan-F1 - Alonso n'a déjà plus (trop) droit à l'erreur

Après quatre Grands Prix, Fernando Alonso possède 30 points de retard sur Sebastian Vettel en tête du championnat. Pourtant la Ferrari F138 est bien plus compétitive que sa devancière mais Ferrari alterne le bon et le moins bon depuis Melbourne.

Avec la F138, la Scuderia Ferrari dispose indiscutablement d'une monoplace autrement plus véloce que ne l'était la F2012 il y a 12 mois. Pourtant au moment de regagner ses quartiers avant l’entame de la saison européenne, synonyme de nouveautés importantes sur toutes les monoplaces du plateau, Fernando Alonso ne compte que 4 petits points de plus qu'il y a un an alors que Sebastian Vettel en possède 24 de plus, faisant grimper l'écart à 30 unités contre 10 après le Grand Prix de Bahreïn 2012. Comment expliquer cet écart ? Une supériorité retrouvée de la Red Bull ? La RB9 s'est certes imposée à deux reprises lors des quatre premiers rendez-vous de ce championnat 2013 contre une seule en 2012 à pareille époque mais c'est surtout les erreurs de jugement de la Scuderia qui coûtent cher au pilote espagnol.

Tout avait pourtant bien commencé en Australie avec une deuxième place derrière l'intouchable Räikkönen et sa stratégie décalée. En Malaisie, Alonso était à nouveau idéalement placé sur la grille pour espérer décrocher un bon résultat. Auteur d'un bon départ, le taureau des Asturies se heurte au porte drapeau de la marque de boisson énergétique. Résultat, un aileron avant bien amoché. Mais au vu des conditions de piste allant en s'améliorant l'équipe italienne ne fait pas rentrer son poulain et préfère prendre le risque de rester en piste au risque de tout perdre. Mauvaise pioche. Alonso abandonne après un seul tour au bout de la longue ligne droite des stands, manquant de peu la RB9 de Mark Webber. Une déconvenue vite oubliée avec la victoire sans contestation acquise en Chine. A Bahreïn, l'Espagnol est troisième sur la grille comme en 2010 avant de remporter sa première victoire au volant d'une voiture rouge. Comme en Malaisie, il réussit un bel envol et joue des coudes avec Sebastian Vettel, sans casse cette fois-ci. Une fois débarrassés de Nico Rosberg, la lutte entre les deux hommes promet d'être intense. Malheureusement elle tournera court. Après l'aileron avant, c'est l'aileron arrière qui fait des siennes. Le DRS de la F138 ne se referme plus imposant à son pilote de repasser par les stands après 7 tours seulement. Ferrari en profite pour changer les gommes de la monoplace du double champion du monde. Mais le tour suivant, bis repetita. Le DRS reste à nouveau bloqué et Alonso doit une nouvelle fois passer par la voie des stands.

L'appétit vient en mangeant dit le proverbe. Alors qu'en 2012 la Scuderia était consciente de ne pas avoir la meilleure monoplace du plateau, elle essayait de sauver les meubles - ce qu'elle est parvenue à faire avec succès – en 2013 elle semble vouloir assouvir sa soif de succès à tout prix au risque de se prendre les pieds dans le tapis. En Malaisie laisser Alonso en piste était une erreur de débutant au vu des dégâts générés par la touchette du deuxième virage. Certes la victoire ce serait envolée mais Alonso aurait pu repartir avec quelques points. Points qui auraient pu faire la différence au moment du décompte final. L'Espagnol n'a-t-il pas perdu le titre pour trois points en 2012 et quatre en 2010 ? Idem à Bahreïn où il aurait été bien plus sage de demander à Alonso de ne plus utiliser son DRS quitte à le réactiver dans le tour précédant son deuxième arrêt aux stands, comme l'a suggéré Alain Prost dans l'émission Formula One hier sur Canal+, afin de vérifier que le problème était bien résolu. Quand on voit les écarts à l'arrivée le podium aurait alors peut-être pu être atteint ou tout du moins la quatrième place.

Les chances de titre d'Alonso ne sont pas de l'histoire ancienne, loin de là. La saison est encore longue et tout peut arriver mais avec deux courses 'sans', la Scuderia semble déjà avoir usé une bonne partie de ses jokers et devra dorénavant viser la perfection à chaque week-end ou espérer que ses adversaires commettent à leur tour une bourde, ce qui sur l'ensemble d'une saison finira plus que probablement par arriver. A ce moment là, il faudra être en mesure d'en profiter. La marque italienne a toutes les cartes en main pour y parvenir et à l'avenir elle devra s'assurer que le cheval ne se cabre plus avant de passer sous le drapeau à damier.
 Icon For Chat#6  31 commentaires

    Icon For Contact#1
    Raphael, 22 Apr. 2013, 18:26

    L'instinct de pilote d'Alonso reprend le dessus avec une voiture capable de jouer la gagne. Autant l'année dernière, il savait qu'il était un outsider et qu'il devait jouer l'épicier, autant cette année, il a faim et a envie de montrer ce dont il est capable! La saison s'annonce passionnante parce qu'il aura à coeur de ne pas se laisser décrocher...


    Icon For Contact#1
    KimiRaikkonen, 22 Apr. 2013, 18:32

    Raphael et l'instinct de ta chaudasse de soeur t'en penses quoi????


    Icon For Contact#1
    QuentinF1, 22 Apr. 2013, 18:35

    Benoit, il a perdu le championnat 2012 avec 3 points et non 4 de retard. Et il aurait même peut-être pu viser plus que la 4ème place puisqu'il s'est retrouvé dans le trafic ... mais ça ce n'est que mon avis !!


    Icon For Contact#1
    youri, 22 Apr. 2013, 19:31

    Dans l'équipe de ce matin, Vettel voue une confiance absolue à son V8 made in FRANCE.et se prive rarement de le soliciter jusqu'au bout. çà fait plaisir d'entendre ce genre de compliment de la part des pilotes, ça fait plaisir surtout à Renault d'autant plus que je n'ai jamais entendu un pilote faire l'éloge de son propulseur qu'il soit pilote Ferrari Mercedes ou Renault.


    Icon For Contact#1
    Adelin, 22 Apr. 2013, 19:50

    Chronique parfaite que résume tout extrêmement bien toute l'histoire !


    Icon For Contact#1
    B.Fraikin, 22 Apr. 2013, 22:01

    @Quentin en effet c'est bien trois points en 2012 et non quatre faute corrigée. Pour ce qui est de la place qu'Alonso aurait pu occuper à l'arrivée sans ce deuxième passage forcé aux stands vous noterez que je parle de la quatrième comme du minimum, le podium ayant sans doute été à sa portée. Quoi qu'il en soit nul doute qu'Alonso aura soif de revanche chez lui dans 3 semaines.


    Icon For Contact#1
    Depy, 22 Apr. 2013, 22:11

    Très belle chronique, vraiment ! Et je rejoins le premier commentaire de RAPHAEL. Rien n'est perdu dans un certain sens parce que la monoplace est plus compétitive, mais les points sont perdus quand même. Et cette année plus que les autres, il faudra être dans le peloton de tête à la trêve... Et le fait est que Mclaren va revenir, Lotus est présente et Mercedes peut jouer la tête aussi. Chaud chaud !


    Icon For Contact#1
    QuentinF1, 22 Apr. 2013, 23:38

    Benoit, oui d'accord avec toi, 4ème minimum =) La course à Barcelone s'annonce passionante !! J'espère !!


    Icon For Contact#1
    Mhymir, 23 Apr. 2013, 6:06

    Vue la situation, même si la voiture est mieux, d'autres écuries sont en mesure de jouer la gagne, il faudra se battre autant que l'année dernière, sinon plus pour l'emporter. Les autres écuries auront bien elles aussi leur lot de déconvenues, RBR tout comme les autres. La seule différence, c'est, comme dit dans l'article, les jokers sont déjà usés. Cela dit, au pied du mur, Alonso et Ferrari n'ont que rarement déçus.


    Icon For Contact#1
    aifaim, 23 Apr. 2013, 6:51

    ce qui inquiète, c'est moins la capacité de ferrari et alonso à redresser la barre que l'impressionnante facilité affichée par le duo vettel/redbull. On a du mal à trouver la faille, d'autant que les problèmes semblent se concentrer sur son coéquipier. Vettel ne gagnera pas toutes les courses, mais il faudra vraiment aller chercher les points que le binôme laissera filer.


    Icon For Contact#1
    youri, 23 Apr. 2013, 8:21

    J'ai l'impression que Ferrari travaille encore à l'ancienne. C'est paradoxal, quand on pense que les teams en tête du championnat en ce moment ont tous développé ce système de suspension au nom de F R I C . Ferrari n'en doutons pas va y revenir aussi mais il aura accumulé du retard par rapport à ses conccurents qui auront déjà fait évoluer le système. En 2014, je vois Ross Brawn revenir chez les rouges ce sera je pense un apport très important associé à Fry .


    Icon For Contact#1
    Carlito, 23 Apr. 2013, 10:07

    n'auraient-ils pas pu déjà faire un essai d'ouverture/fermeture du DRS lors du premier arret aux stands?


    Icon For Contact#1
    youri, 23 Apr. 2013, 10:28

    En plus de ce système FRIC, les Lotus les Red Bull et Mercedes avec leur DDRS en cours de finalisation pour les GP européens seront des conccurents terribles pour Ferrari , Il me smble que Ferrari fait trop d'autosatisfaction en ce moment, contrairement à ses conccurents qui ne pipent pas mot mais travaillent en silence


    Icon For Contact#1
    Adelin, 23 Apr. 2013, 17:33

    @Carlito Non car c'est avec la pression de l'air que l'aileron est parti de l'autre côté. On le voit bien car lorsqu'il l'ouvre pour la 2ème fois, ce n'est qu'en bout de ligne droite que l'aileron passe de l'autre côté


    Icon For Contact#1
    arkansis, 23 Apr. 2013, 17:57

    Ce qui se passe c'est que actuellement Ferrari travaille sur la compréhension et la corrélation aérodynamique de la F138 par rapport à sa devancière pour améliorer son domaine qui lui fait défaut et trouver des solutions pour moderniser la soufflerie. Alors que les autres qui n'avaient pas de problème aérodynamique peuvent déjà se focaliser plus tranquillement sur l'amélioration des concepts novateurs comme l'effet Coanda la saison passée, et le travail sur des suspensions dynamiques ou le DDRS cette saison. Ferrari pourrait très bien travailler sur le DDRS, mais le pari est risqué si les résultats de développement ne sont pas au rendez-vous alors que l'équipe a besoin de se refaire sur le plan aéro, ce qui correspond à la notion la plus fondamentale avec l'équilibre et la qualité de la motricité (et je ne parle pas de vmax...). Ce qui sauve Ferrari c'est ses gros moyens financiers. Ils peuvent presque se permettre d'envoyer des gros billets à Toyota les yeux fermés. De plus il ne faut pas oublier que l'équipe est obligée de travailler sur deux sites distants avec Cologne. C'est pas une bonne idée pour le fonctionnement de l'équipe, surtout si elle n'est pas habituée à travailler de cette manière, mais Ferrari n'a pas le choix.


    Icon For Contact#1
    ......., 23 Apr. 2013, 21:22

    Alonso ...... Ce pilote qui a été champion en 2005 sur le dos de Kimi Raikkonen, en manque de fiabilite a cause d un bloc Mercedes plus que douteux . Y a des saisons c est comme ça , y a des fois c est vraimment la malchance . Ce qui arrive a Alonso , ça n a rien d incroyable ou de malchance , c est le sport un point c est tous . Donc ça me fait marer.... Ha!! Ferrari la meilleur écurie de l histoire de la F1 ??? Fait moi rire . La meilleur en blablabla ouais . Je souhaite a Alonso le pire pour cette saison , je lui jette le mauvais ?il , que la poise te bouffe espaguoin de mes coui...... La roue tourne . Vive le grand et magnifique Kimi . Haha ha , je suis pas fous nan , nan ..........


    Icon For Contact#1
    ......., 23 Apr. 2013, 21:27

    Je rajoute une couche qui ne sert a rien , Alonso c est le plus grand épicier de la F1 , et ça depuis toujours . Je déteste ce pilote de merde , putain quand je voit sa gueule , j ai la gerbe putain ....


    Icon For Contact#1
    Depy, 23 Apr. 2013, 23:07

    @Arkansis : Avec ce que tu dis là, je suppose que la rénovation de la soufflerie actuelle va accentuer cette obligation de corrélation, non ? Est ce que tout ça ne tombe très mal en rapport avec 2014 ? Pour moi, je pensais qu'avec la soufflerie de Cologne, ils pouvaient passer à autre chose sans forcément rester bloqués à ce point sur la base.


    Icon For Contact#1
    milano, 23 Apr. 2013, 23:31

    Il est vraiment pas impossible que la hiérarchie en 2014 soit bouleversé, à l'instar de Brawn et Redbull en 2009 .


    Icon For Contact#1
    arkansis, 24 Apr. 2013, 0:13

    Oui, normalement les données techniques collectées à Cologne devraient permettre de calibrer correctement les nouvelles infrastructures en effectuant un travail croisé de comparaison vu qu'elles ne seront pas erronées. Attention, je dis "devraient" et pas "vont"... Depuis 2009 ça ne va plus sur le plan aéro chez Ferrari, s'ils continuaient comme ça sans aide extérieure, c'était garanti qu'ils ne progresseraient pas suffisamment par rapport à la concurrence. Comme la F138 a été développée par des ingénieurs de Ferrari mais en utilisant les infrastructures de Toyota, je me plais à dire que cette F138 est en quelque sorte une Toyota-Ferrari ce qui n'est techniquement parlant pas faux, mais bien sur du grand n'importe quoi aux yeux des purs et durs Ferraristes (bref...) Si les données ne sont toujours pas fiables chez Ferrari, les nouvelles pièces doivent être testées et validées à Cologne. Et du moment que la F138 est développée, du personnel de Ferrari doit venir ou rester travailler à Cologne, c'est évident. Là ou Ferrari n'a pas de chance c'est que Cologne est loin, contrairement à Marussia qui développe sa monoplace dans les locaux de McLaren qui ne sont pas très éloignés. Après est-ce que Ferrari en pâtira pour 2014 ? J'en sais rien, car comme le dit Milano vu que toutes les cartes seront redistribuées pour tout le monde comme en 2009 (voir pire car changement complet de groupe motopropulseur) c'est impossible de dire ce qu'il en sera concrètement pour chaque équipe. Et vu que personnellement faire du "Mme Irma la voyante" c'est pas mon truc je préfère me taire sur 2014.


    Icon For Contact#1
    Sagittal X, 24 Apr. 2013, 8:47

    Il n'y a plus qu'à espérer que la début de la saison européene marquera la fin des déboires rencontrées pour enfin se battre à chaque course aux avant-postes.


    Icon For Contact#1
    youri, 24 Apr. 2013, 12:00

    En 2014, l'aéro sera complètement differente de 2013 , ce sera peut-être l'avénement de l'effet de sol comme à l'époque des jupes .Qui sait !!! les ingés les plus inventifs auront le dessus, je vois déjà Newey trépigner de bonheur.


    Icon For Contact#1
    Gusgus, 24 Apr. 2013, 16:45

    @youri Attention, ça fait au moins deux ans qu'il n'est plus question du retour en masse de l'effet de sol sur les voitures 2014. Dès la première version publique de règlement datant de juillet 2011, les règles concernant le soubassement et le diffuseur étaient identiques à celles introduites en 2011 pour contrer le double diffuseur. Et depuis la seconde version publiée en décembre dernier, d'autres changements qui avaient été publiés ont été supprimés. Les monoplaces de 2014 seront visuellement différentes, mais pas autant que l'étaient celles de 2009 par rapport à 2008. Les nouveautés les plus importantes restent dans le groupe motopropulseur.


    Icon For Contact#1
    youri, 24 Apr. 2013, 18:58

    @Gusgus Ou peut on se procurer ces réglements ? On peut dire que le groupe propulseur 2014 étant un V6 avec tout son attirail devrait être moins encombrant que le V8 actuel ,autrement dit la forme de la carosserie sera fatalement differente. Bref, je pense que les Newey;Paddy lowe;Allison feront encore bouillir leur imagination pour faire la différence. A ce sujet, pour 2013, je suis un peu surpris que Bigeois qui a eu connaissance du F.R.I.C chez Mercedes ne l'a pas proposé chez Ferrari contrairement aux autres tops teams. Idem pour le DDRS dont lotus semble être en avance. Porquoi Ferrari n'est plus le précurseur de toutes les nouveautés en F1 ? malgré la qualité de ses ingés. Il me semble qu'il travaille toujours à l'ancienne comme l'introduction tardive du simulateur.


    Icon For Contact#1
    Gusgus, 24 Apr. 2013, 19:11

    @youri Sur la site de la FIA (c'est en anglais) : http://www.fia.com/sport/championships/regulations/formula-1-world-championship?f%5B0%5D=field_regulation_category%3A82 Relisez-moi bien, je n'ai jamais dit que ça n'allait pas changer. Ce que je dis, c'est que les changements ne seront pas spectaculaires : ils seront moins extrêmes qu'en 2009. Plus que la taille du moteur en lui-même, c'est le rétrécissement des réservoirs, via la diminution de la consommation, qui va faire que l'arrière sera plus court. Les changements les plus significatifs visuellement seront le retour obligatoire à des nez plus bas (185mm par rapport au soubassement de la voiture) et la diminution de la largeur de l'aileron avant de 1800mm à 1650. Pour ce que vous dites sur Loïc Bigois, il était directeur de l'aérodynamique chez Mercedes, il n'était donc pas directement en prise avec la développement de la suspension FRIC. Il a surement des informations sur le principe de fonctionnement, mais pas sur les détails.


    Icon For Contact#1
    youri, 24 Apr. 2013, 19:40

    @Gusgus Nous sommes vraiment les parents pauvres de la F1: ecarter de GP , la primeur des infos sur la F1 et le sport en général en Anglais;pourtant les industriels Français contribuent à cette discipline rien qu'à travers Renault. Enfin, si j'ai bien compris on aura un aileron avant plus court , avec le postérieur plus dégagé. une fois que les RB ;Mercedes;Lotus auront fait évolué ce sytème FRIC, associé au DDRS, ils seront durs à battre pour ceux qui en sont dépourvus.... En tout cas merci pour l'info


    Icon For Contact#1
    D2005W, 28 Apr. 2013, 15:16

    Je me demande à quand remonte le dernier doublé Ferrari ...


    Icon For Contact#1
    milano, 28 Apr. 2013, 15:27

    Je dirais Corée 2010 , ou hocckenime 2010


    Icon For Contact#1
    RS, 29 Apr. 2013, 20:48

    Un petit cadeau...C:UserscedricVideosAlonso Chine 2013 dépassements.mht


    Icon For Contact#1
    Gusgus, 29 Apr. 2013, 21:58

    @RS Vous savez, depuis Internet, on ne peut pas accéder au contenu de votre disque dur. Et encore heureux ! Bonjour le respect de la vie privée sinon !


    Icon For Contact#1
    youri, 29 Apr. 2013, 22:46

    Ferrari est trop limité en évolution technique. Pourquoi? à mon avis, il lui manque vraiment de la matière grise. Les DDRS et le FRIC (RB, Mercedes, Lotus) dans leur version finale au milieu du championnat finiront par laisser Ferrari sur place.


divider graphic

Les autres magazines

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon