F1 - Officiel : Pas encore de verdict dans l'affaire Mercedes / Pirelli

Après une journée de travaux, le Tribunal International de la FIA a décidé de ne pas décider aujourd'hui et repousse sa décision sur les tests pneumatiques effectués par Mercedes pour le compte de Pirelli à demain.  Icon For Chat#6  14
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Décision vendredi dans l'affaire Mercedes / Pirelli
© Fan-F1 / Décision vendredi dans l'affaire Mercedes / Pirelli
Le Tribunal International de la FIA, saisi dans le cadre du "Testgate", a indiqué qu'il ne rendrait pas de verdict aujourd'hui, réservant sa décision dans l'affaire impliquant Mercedes et Pirelli à demain. Pour rappel, le Tribunal International de la Fédération Internationale de l'Automobile a été convoqué à la suite des essais pneumatiques effectués par l'écurie allemande et le manufacturier italien à la suite du Grand Prix d'Espagne en mai dernier. Ces tests réalisés avec les voitures et les pilotes de 2013, a priori contraires au règlement, se sont pourtant déroulés avec l'assentiment de Charlie Whiting, directeur de course de la Formule 1 et membre de la FIA ;c'est en tout cas l'un des principaux arguments avancés par Mercedes.

Mark Howard, représentant de la FIA au tribunal, s'est empressé de réfuter tout accord de ce type : « Que Whiting y ait consenti ou non, ce n’est pas pertinent, parce qu’effectuer de tels tests, par rapport à l’article 22, est une violation, jusqu’à ce qu’[un changement] soit décidé par le Conseil mondial du sport automobile. Whiting s’est vu poser une question générale et non-spécifique : la question générale concernait la permission d’utiliser une voiture de 2013. Sa réponse préliminaire était qu’un tel test pourrait se conformer à l’article 22 à condition que le but soit, pour Pirelli, de tester ses pneus et qu’il contrôlerait cela. » Mais M. Howard d'ajouter qu'une telle réponse de la part d'un de ses membres - aussi éminent soit-il - n'implique pas l'institution : « Cette communication n’était pas un accord de la FIA : ce n’était rien de plus qu’une interprétation de l’article 22 par Whiting et Bernard ».

Intervenant plus tard dans la journée, Ross Brawn a tenu à rappeler le rôle de Charlie Whiting dans le bon fonctionnement du système réglementaire de la Formule 1 : « Charlie est la référence pour tous les problèmes sportifs, surtout sur un circuit parce qu’il y a beaucoup de problèmes qui surviennent lors d’un week-end de course, et Charlie s’en occupe en tant que directeur de course. Une grande partie des règles sportives nécessite une réponse en temps utile pendant un Grand Prix, donc si nous nous trouvions dans une situation où pour une clarification ou une vérification il faut enclencher une procédure, alors il y aurait beaucoup de domaines où ce serait assez compliqué. »

Paul Harris, avocat de Mercedes, a quant à lui rappelé la formulation de l’article 22 pour disculper Mercedes : « [Doivent être considérés comme des tests], les essais en piste - ne faisant pas partie d’un événement (un Grand Prix, ndlr) - organisés par un concurrent inscrit au championnat. » Pour lui, ce morceau de phrase suffirait à démontrer que Mercedes n’a pas enfreint le règlement : « Ce n’était pas un test organisé par Mercedes. Les mots sont cruciaux dans l’article 22 : « organisés par ». Les tests de Pirelli n’étaient pas organisés par Mercedes, il est irréfutable qu’il s’agissait d’un test organisé par Pirelli. Cette preuve est confirmée par Pirelli, donc les gens qui étaient présents ont unanimement donné la même preuve sur ce qui se passait, qui le faisait et qui était en charge de cela. Il est indéniable que les tests étaient organisés par Pirelli. »

Du côté du manufacturier italien, la défense est claire : Pirelli n'est pas soumise à la réglementation sportive et ne peut donc être inquiétée ;c'est en tout cas ce qui a été avancé par Dominique Dumas, l'avocat de Pirelli : « Nous suggérons qu’il est clair que Pirelli n’est pas liée par les réglementations. Pirelli ne peut pas comprendre l’action disciplinaire, Pirelli agit seulement avec les droits donnés par la FIA. Nous ne pouvons pas comprendre la procédure disciplinaire. Ferrari et Red Bull ont confirmé qu’elles n’ont aucun grief contre Pirelli. Les plaintes sont infondées parce qu’il a été reconnu que Pirelli n’a pas violé le code. »

S’appuyant sur le cas opposant la FIA à Flavio Briatore, suite au « Crashgate », l’homme de loi d’ajouter : « Dans l’affaire "FIA c/ Flavio Briatore", un expert a expliqué que la FIA, soumise au droit français, pouvait avoir compétence pour les problèmes sportifs et les statuts, mais pas de compétence ou de pouvoir de sanction sur les gens qui n’ont pas accepté de se soumettre aux règlements. Il ne peut y avoir de sanction sans une base légale solide et Pirelli ne peut pas accepter et n’acceptera pas que son image, la qualité de ses produits et sa crédibilité soient ternies par une instance qui n’est pas admissible et qui est infondée. » Dumas de conclure : « J’espère que la décision que vous prendrez va apaiser les tensions et va permettre aux parties de se retrouver et de se prononcer sur les règles qui se réfèrent aux tests pneumatiques en F1. Il est absolument urgent et impératif de le faire. »

En dehors de l'aspect réglementaire, la question a été de savoir si Mercedes avait retiré une avantage sportif. Si pour Mark Howard, l'avocat de la FIA, cela ne fait pas de doute, la position de Ross Brawn est plus nuancée : « Je ne vois pas comment. Nous ne savions pas ce qu’étaient les pneus ;nous ne savions pas les détails de ce que Pirelli faisait. Nous travaillons toujours selon le principe qu’aucune information vaut mieux qu’une mauvaise information. Je ne vois pas comment nous aurions pu utiliser la moindre donnée issue de ce test. » Il rappelle cependant que l'usage de la télémétrie est un impératif : « Il est essentiel que l’équipe garde une trace de ce qui se passe avec la monoplace quand elle roule pour s’assurer qu’il n’y a pas de dysfonctionnement, ou des problèmes sur la voiture ;la télémétrie a été utilisée pour le fonctionnement normal de la voiture. »

Enfin, malgré tout, le directeur de l’équipe ne cache pas que Mercedes a pu en retirer un avantage : « Je pense que c’est inévitable, et que c’était une considération prise en compte quand nous avons eu la permission de la FIA d’effectuer les tests, toutes proportions gardées. »

Rendez-vous demain pour l'aboutissement de la procédure devant le Tribunal de la FIA.
Partager
 Icon For Chat#6  14 commentaires

    Icon For Contact#1
    Profx, 20 Jun. 2013, 21:27

    defense de mercedes d une logique implacable. merco équipe ses voitures de route de pirelli ? si oui , qui d autre sur le plateau ? ( c est juste pour savoir qui sera la prochaine équipe "invitée" a faire des essais pour pirelli)


    Icon For Contact#1
    Raphael, 21 Jun. 2013, 0:03

    Bientôt on va pouvoir jouer à "Mais où est Charlie?" sur les GP :D


    Icon For Contact#1
    Jacky Ratzenberger, 21 Jun. 2013, 11:11

    Pirelli a été très très malin d'utiliser l'argument "je n'ai pas de licence FIA, je ne suis qu'un fournisseur". En effet il permet de s'affranchir d'une sanction par ce tribunal, vu qu'il n'est pas soumis à la loi sportive, y compris sur le fait qu'ils peuvent faire rouler n'importe quelle voiture. Difficile de ne pas parler de pirelli au prochain mag...


    Icon For Contact#1
    surboumpour4roues, 21 Jun. 2013, 12:42

    .......c'est 100/100 la faute de Mercedes et c'est minable de la part de Brawn de mettre ça sur le dos de Pirelli , minable , clause du règlement ; interdiction d'utilisation de la monoplace de la saison en cours , c'est clair , non? il y a une tribu de directeurs dans cette tôle et a de bons tarifs , ils sont au dessus des lois a croire , bientôt ils nous balancerons aussi un moteur dans le public pour cause de carburant non conforme ( bis) ...c'est l'ouverture a n'importe quoi ! ils vont prendre lourd , très lourd ou alors la fédé n'as plus raison d'être.


    Icon For Contact#1
    Profx, 21 Jun. 2013, 13:17

    pirelli fait une proposition a merco , merco interroge le plus haut responsable de la fia présent qui dit pas non ... alors en quoi est ce que brawn est minable ? demain pirelli peut faire la même proposition a rb et ils iront sans hésiter ... d?ailleurs qui sais si cela n as pas déjà été le cas bien sur sans qu un de leur propre pilote lâche bêtement l'info


    Icon For Contact#1
    lagrandedu57, 21 Jun. 2013, 13:24

    bah de toute manière comme on dit : la montagne accouchera d'une souris. tout ce bla bla qui ne donnera rien , c'est juste pour dire que la FIA a fait quelque chose, tu parles, elle ferait bien de revoir tout ses règlements et surtout embaucher les avocats des écuries pour qu'à l'avenir les équipes n?utilisent pas le vide juridique de certains articles de règlements.


    Icon For Contact#1
    youri, 21 Jun. 2013, 14:20

    Il faut d?abord savoir que la FIA a en sa possession plusieurs mails qui ont été échangés entre Pirelli et l?ingénieur de course en chef chez Mercedes, Andrew Shovlin. D?après elle, Pirelli aurait fourni à l?équipe allemande « une quantité importante » de données qui ont été recueillies lors de ces 1000 km d?essais, ce qui voudrait dire que Mercedes a finalement appris bien plus qu?elle ne voulait le faire croire avec la complicité de Pirelli.


    Icon For Contact#1
    Scandal, 21 Jun. 2013, 14:29

    Pas de sanctions contre Mercedes et Pirelli.... une honte.... ce sport me dégoute j'arrete la F1.... je comprends pourquoi c'est devenu un sport marginal dont le plus grand nombre se fout complètement.


    Icon For Contact#1
    PtitTogo, 21 Jun. 2013, 15:39

    C'est tombé ? Mercedes sera privée des 3j essai pour les jeunes pilotes ? C'est vraiment nul comme sanction. Ces 3 jours ne sont pas là pour faire évoluer la voiture.


    Icon For Contact#1
    Nova, 21 Jun. 2013, 15:54

    Quand l'argent fait la force et le pouvoir @youri: ca ne m'etonne pas pirelli leur donne les données et mercedes en echange prend comme fournisseur officiel de pneu pour leurs voitures de series pirelli pour un contrat de plusieurs années Comme ca tout le monde et content Et pour le jugement un peu d'argent a certaine personne de la fia et c est fait A mon avis on ne sais pas tout sur cet affaire.


    Icon For Contact#1
    Gusgus, 21 Jun. 2013, 16:07

    Juste pour rigoler, combien de ceux qui râlent déjà ont lu attentivement les 20 pages de synthèse en anglais du procès (à lire ici : http://www.fia.com/sites/default/files/news/files/(IT-2013-01)-Decision%20(EN).pdf ) avant de se faire un avis sur les sanctions ? Ça m'a toujours surpris de voir combien de gens daignaient déjà requérir une exclusion de Mercedes alors que, jusqu'à aujourd'hui, seuls ceux qui étaient dans le secret des Dieux avaient tous les éléments en main pour juger. C'est là tout le défi pour les médias d'information sur la Formule 1 : la FIA a été transparente sur ce coup (tribunal indépendant, journalistes autorisés pendant l'audience, traces écrites publiques sur son site Web), et c'est maintenant à ces médias de bien retransmettre le tenants et aboutissants de l'affaire et de la décision, qui, une fois n'est pas coutume, sont dûment consignés.


    Icon For Contact#1
    youri, 21 Jun. 2013, 16:36

    J'ai posté des mails bien avant que cette affaire éclate concernant la collusion entre Pirelli et Mercedes concernant la première monte pneumatique sur les voitures de production Mercedes et la F1.... Une honte !!! FERRARI et RENAULT avec NISSAN n'ont qu'à faire la même pression auprès de Pirelli.. Non seulement ce manufacturier est INCOMPETENT mais aussi MAGOUILLEUR. D'autre part 0 pointé à la FIA , il est grand temps temps de faire le ménage pour l'avenir de la F1 autrement ce sera le début de la fin. Quand je pense la foudre de sanction prise par la FIA concernant la "mass damper", il y a de quoi à se revolter.Et là non seulement Mercedes triche délibérement pour temoin les casques noires portées par Lewis et Rosberg pour ne pas être reconnus. Pour le coup, je souhaite que FERRARI ménace vraiment Pirelli pour ses voitures de production....pas de première monte de marque Pirelli.


    Icon For Contact#1
    Nova, 21 Jun. 2013, 17:50

    @youri Tout a fait d'accord @gusgus Personnellement j'ai suivit le live en entier lors du jugement.


    Icon For Contact#1
    senac, 23 Jun. 2013, 20:11

    C'est vrai qu'en matière de collusion, Ferrari doit regretter le bon temps des Bridgestone...


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top