F1 - Quelles solutions suite aux problèmes pneumatiques ?

F1 - Quelles solutions suite aux problèmes pneumatiques ?

Les problèmes rencontrés par plusieurs pilotes hier à Silverstone font l'actualité et les différents acteurs de la F1 attendent une réponse de Pirelli, qui est actuellement en train d'enquêter sur les causes de ces problèmes. Les solutions ne manquent pas, mais à une semaine de la prochaine course, il va falloir faire vite.      28 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Pirelli - Il y a bien un problème Pirelli désormais en F1 !
© Pirelli - Il y a bien un problème Pirelli désormais en F1 !
Le Grand Prix de Grande-Bretagne 2013 a été marqué, non pas, par la victoire de Nico Rosberg - sa 2ème de l'année et sa 3ème en F1 - mais par les problèmes rencontrés par plusieurs pilotes avec les pneumatiques Pirelli. Sergio Pérez avait été victime d'un problème lors des essais libres mais en course, ce n'est pas moins de 5 pilotes qui ont été touchés : Hamilton, Massa, Vergne, Pérez et Gutiérrez, alors que d'autres y ont échappé de justesse, comme Alonso ou Vettel.

Suite à ces explosions de pneumatiques ou délaminations, de nombreux débris se sont retrouvés sur la piste, obligeant la direction de course à faire appel par deux fois à la voiture de sécurité. Charlie Whiting, le directeur de course de la FIA, a même confié - cité par Autosport - qu'il avait failli interrompre la course : « Nous avons été proche d'avoir un drapeau rouge ;cela m'est venu à l'esprit. »

Toutefois Whiting sait qu'il faut laisser du temps à Pirelli afin qu'ils analysent en détail le problème et recherche une solution : « Il est trop tôt pour tirer des conclusions. Ils [Pirelli] ont beaucoup d'analyses à faire, en incluant les pneumatiques qui n'ont pas rencontré de problèmes - peut-être qu'ils vont trouver quelques uns qui étaient sur le point de rencontrer un problème et cela nous donnera une meilleure indication de ce qu'il s'est passé. Il est trop tôt pour dire ce qu'il se passera, donc il est trop tôt pour dire ce qui doit être fait. »

Pirelli prend le problème au sérieux comme l'a confié Paul Hembery : « Il y a bien évidemment eu plusieurs problèmes avec les pneumatiques à l'arrière-gauche qui n'étaient jamais apparus auparavant. Nous prenons la situation très au sérieux et nous sommes actuellement en train d'analyser tous les pneumatiques afin de déterminer la cause le plus tôt possible, avant le prochain Grand Prix en Allemagne. Pour le moment, nous ne pouvons pas en dire plus avant d'avoir terminé notre enquête et analysé tous ces incidents, qui est notre première priorité. »

Le responsable de la compétition au sein de manufacturier de Milan a également tenu à préciser que ces problèmes n'étaient pas liés au nouveau processus de collage mis récemment en place.

Afin de résoudre le problème au plus tôt, la FIA a invité Pirelli à participer au prochain Comité de Travail Sportif qui se déroulera mercredi au Nürburgring. Même s'il est probable qu'une révolution n'intervienne pas d'ici l'Allemagne, l'objectif serait de s'assurer que ce type de problème ne se reproduise pas à l'avenir.

De nombreux acteurs attendent désormais une réponse et des solutions au problème rencontré à commencer par les pilotes. Jean-Eric Vergne a ainsi confié être « contrarié » et il estime que « quelque chose doit être fait [...] rapidement ».

Sergio Pérez, double victime ce week-end, est inquiet de la tournure des choses : « Les pneumatiques sont une inquiétude. Heureusement rien de grave n'est arrivé, mais nous avons besoin de nous réunir, d'avoir une explication et de faire quelque chose ». Même sentiment du côté de Mark Webber, même s'il n'a pas été touché par ce problème aujourd'hui : « Quand il se passe quelque chose comme ça, c’est un peu la roulette russe. Ce n'est jamais confortable de voir les autres pilotes abandonner pour la même raison et de piloter en pensant que ça sera peut-être aussi votre tour.  »

Ce sentiment de danger est aussi partagé par Jenson Button : « Pour des raisons de sécurité, les causes des problèmes pneumatiques rencontrés ce week-end ont besoin d'être résolues. C'est dangereux pour le pilote dans la voiture, parce qu'il peut perdre le contrôle;mais c'est aussi dangereux pour le pilote de la voiture derrière, parce que vous pouvez être touché par un débris de gomme. Espérons que les choses pourront être modifiées pour la prochaine course. »

Felipe Massa, victime aujourd'hui à Silverstone et également il y a peu à Bahreïn, s'attend à une réaction rapide d'ici la prochaine course : « Notre plus grande inquiétude concerne la sécurité, parce que même si je ne peux pas dire ce qu'il s'est passé aujourd'hui, c'est inacceptable de piloter en sachant que vous n'êtes pas en sécurité. Même si, heureusement, rien de grave n'est arrivé, ce que nous avons vu est très dangereux. J'ai eu ce problème deux fois à Bahreïn et si rien n'est fait le plus tôt possible, je suis certain que cela arrivera de nouveau. »

Le pilote Ferrari est même allé jusqu'à décrire la situation comme « inacceptable » cité par The F1 Times, il a même laissé planer la possibilité de voir un boycott de la course par les pilotes si rien n'est fait, même si cette hypothèse reste peu probable compte tenu des engagements des pilotes et des équipes envers la F1.

Outre les pilotes, les directeurs d'équipe sont aussi montés au créneau pour réclamer une solution rapide à ce problème. Deux solutions ont ainsi émergé, un retour aux pneumatiques 2012 ou la modification des essais jeunes pilotes en essais pneumatiques avec les titulaires.

Stefano Domenicali, directeur de la Scuderia Ferrari, estime que la tenue de trois journées d'essais pour les jeunes pilotes dans une quinzaine de jours à Silverstone pourrait être l'opportunité d'aider Pirelli : « C'est quelque chose sur laquelle nous devons travailler ensemble en tant que membres de la F1 afin de la résoudre. J'ai une idée qui bien évidemment doit être discutée dans les prochains jours - nous avons des essais prévus ici à Silverstone et qui sont supposés être pour les jeunes pilotes. Compte tenu du fait que cette piste est exigeante pour les pneumatiques, et que nous devons vraiment faire quelque chose avec Pirelli lors de ces essais pour résoudre le problème, je suggérerai d'utiliser les pilotes de course - parce que c'est également important pour eux. »

Même son de cloche du côté de Christian Horner, directeur de l'écurie Red Bull : « Il se trouve qu'il va y avoir des essais ici dans quelques semaines. C'est pour le moment prévu pour les jeunes pilotes, mais peut-être qu'ils devraient être ouverts aux pilotes titulaires ou aux pilotes d'essais qui peuvent donner un retour intéressant que Pirelli pourrait utiliser sur un circuit où ils ont rencontré des problèmes. »

Si cette idée a été proposée à Charlie Whiting qui pourrait autoriser les pilotes titulaires à rouler lors de ces essais, Martin Whitmarsh, responsable de l'écurie McLaren, s'est montré quant à lui plus sceptique sur cette solution : « Je pense qu'il est trop tard. » Néanmoins, il estime qu'il serait peut-être plus intéressant de revenir aux gommes utilisées en 2012 : « Nous avions des pneumatiques avec lesquels nous courrions l'année dernière qui peuvent être reconstruits, ou existent peut-être déjà, et clairement à ce moment de la saison, c'est la bonne chose à faire. »

Christian Horner n'est pas contre cette idée : Il y a un problème Pirelli, ils ont besoin de trouver une solution, ils ont besoin de régler cela. Qu'ils reviennent aux pneumatiques de l'année dernière ou à un autre pneumatique, ils ont besoin d'une solution. Le plus logique serait de revenir aux pneumatiques qui ont bien fonctionné par le passé. Les pneumatiques que nous avions l'année dernière n'avaient pas eu ce genre de problème.

Eric Boullier, directeur de l'écurie Lotus, est lui-aussi favorable à ce retour aux pneumatiques 2012 : « Revenir à la ceinture de Kevlar de l'année dernière pourrait être une solution. Je ne sais pas ce qu'ils ont en stock et à quelle vitesse, ils peuvent produire des pneumatiques. C'est une question pour Pirelli. Ce sera un tracé différent le week-end prochain et tout d'abord, nous avons besoin de trouver ce qui a causé ces problèmes. Mais c'est une inquiétude. »

Pour le moment, le problème reste donc entier et Pirelli devrait être au coeur de l'actualité dans les jours à venir. A la demande de Jean Todt, directeur de la FIA - Fédération Internationale de l'Automobile - une réunion sera organisée ce mercredi avec les responsables de Pirelli afin d'entendre l'analyse du problème rencontré ces derniers jours et trouver une solution pour remédier au problème prioritaire de sécurité qu'il engendre :

« J'ai eu une réunion avec les responsables de Pirelli. Ils vont analyser le problème rencontré ces derniers jours et ils reviendront avec des propositions mercredi lors d'une grosse réunion avec les équipes du plateau pour solutionner ces problèmes de sécurité. On pourra prendre une décision ensuite, » confirme Jean Todt au micro de Canal+.


Pirelli
     28 réactions

    didi, 1 Jul. 2013, 10:03

    L'évènement des explosions de pneus cache l'autre scandale: On a eu la preuve que Mercedes a trouvé la solution pour gérer l'efficacité des pneus en course. 99 points marqués depuis les fameux essais "secrets" !!!!


    Lagrandedu57, 1 Jul. 2013, 10:31

    Ce que j'aime c'est que la FIA convoque pirelli concernant les pneus, c'est quand même l'hôpital qui se fout de la charité . C'est la FIA qui a donné à pirelli un cahier des charges très strict à respecter pour la conception des pneus. Elle aurait pu intervenir avant en passant outre les désirs des équipes en invoquant la sécurité . Mais c'est comme toujours , on attend qu'il se passe des choses de grave pour intervenir. Espérons qu'ils vont enfin tous se mettre d'accord pour résoudre ce problème . Isabelle


    dabass44, 1 Jul. 2013, 11:08

    A mon avis il y a une solution simple! Mercedes à réussi à amélioré sa gestion pneumatique d'environ 40% avec seulement 1000km d'essais, faut donner 2000 à tous le monde et sa ira (mdr). Plus sérieusement: je crois effectivement que repassé aux gommes 2012 serait la solution la plus simple! Maintenant si sa arrive, j'ai comme le sentiment qu'on va revoir redbull loin devant et qu'on va un peu plus s'ennuyé...


    Aifaim, 1 Jul. 2013, 11:14

    didi@, à défaut de plus ample information sur les causes du problème, la Mercedes d'Hamilton fait tout de même partie des pilotes ayant subi l'explosion du pneu arrière gauche. Ce qui est étonnant - surtout pour moi qui n'ai pas vu ni suivi le Grand Prix - c'est que les explosions ont touché une seule voiture par écurie. Pour avoir mis (par obligation) la F1 entre parenthèses depuis trois semaines, j'ai le sentiment que la gestion des pneus liée à leur tenue devient de plus en plus anarchique, pour rester poli : Jusqu'à Monaco, on connaissait les atouts et faiblesses des différents types de gomme et donc échafauder des stratégies. Maintenant, les planifications de changement deviennent aléatoires et empiriques en fonction des conditions de course. Pour que Lotus, réputée à l'aise avec les gommes 2013, plaide pour un retour à la structure des pneus 2012 est révélateur. A moins que ... la perspective de devoir modifier sa suspension n'y soit pour quelque chose. Mais ceci est une autre histoire ...


    toto76, 1 Jul. 2013, 11:45

    à j'aurais du parier sur ces essais j'aurais gagner Hamilton 2 arret et depasse raikko avec 2 arret il ont travaillé très dure effectivement bande de tricheur


    kurtic, 1 Jul. 2013, 12:45

    Avoir fait 28 tours avec les pneus durs, alors qu'au début ils n'arrivaient même pas à fait 12 tours avec les mêmes pneus, ça veut dire clairement que Mercedes à pris l'avantage avec ces essais privés qu'ils ont mené. Si c'est confirmé leur progression , je pense que le titre constructeur, sauf erreur mécanique, sera attribué à Mercedes à la fin de l'année


    arkansis, 1 Jul. 2013, 13:19

    Revenir sur la structure 2012 en gardant les gommes 2013 serait selon moi la meilleure des solutions et respecterait l'exploitation menée par les équipes sur les pneus.


    Chopper, 1 Jul. 2013, 13:23

    Vous allez cracher sur Mercedes jusque quand ? Ils ont interpréter le règlement donc là aussi c'est la FIA qui est la plus responsable en n'étant pas claire/stricte dans son règlement...je vous rappelle aussi que cette une Mercedes qui à explosée un pneu la première ! donc meilleure gestion certes mais pas à l'abri des problèmes...Les voitures qui ont explosées leur pneus sont les voitures "n°2" des teams non ?!


    passion F1, 1 Jul. 2013, 13:58

    elles ont toutes explose le pneu arriere gauche.... bizarre non on ne crache par sur MERCEDES on dit haut et fort ce que tous pensent tout bas ils ont prefite de ces essais..ils ont triche! la saison est finie!


    Gusgus, 1 Jul. 2013, 14:07

    @passion F1 Je respecte votre opinion, et je ne compte pas revenir dessus. Mais de grâce, ne vous posez pas en pourfendeur de l'opinion générale ("ce que tous pensent tout bas", comme vous dites). Vous n'êtes porte parole de rien ni personne, si ce n'est vous-même. Les opinions contraires ont le mérite d'exister, d'être exprimées et ne sont pas insignifiantes parce qu'elles sont minoritaires.


    David_Neutre, 1 Jul. 2013, 15:07

    Je pense que c'est à cause de la nature du tracé (bcp de virages à haute vitesse). Pour l'Allemagne et la hongrie, il ne devrait pas avoir de problème.


    maranella, 1 Jul. 2013, 16:29

    @david_neutre@ l'utilisation du conditionnel n'est pas dans l'ADN de la Formule 1.. les incidents car pour le moment on peut encore les appeler ainsi sont indépendants des circuits;chaque pneu est différent , a chaque fois on a un pb sur le pneu arriere gauche et cela sur des écuries différentes ; il y a donc un pb de machine outil sur la fabrication des pneus arrieres gauche.. un jour on va avoir un pilote dans le mur et là on dira ahhh il y avait vraiment un pb de pneu et non de pilote ou de circuit....


    David_Neutre, 1 Jul. 2013, 18:57

    Je pense qu'il faut changer les pneus (en mettant le Kevlar à la place de l'acier) ou mettre les pneus 2012. Mais vu que le prochain grand prix et la semaine prochaine, il est pratiquement impossible d'apporter des changements. Etant donné que le prochain grand prix est sur le circuit du Nurburgring, il n'y aura pas de problème niveau pneumatique.


    Franck, 1 Jul. 2013, 20:55

    Bravo Pirelli : Un nouveau brevet pneu Pirelli dont le nom est : "Las Vegas" . Un pneu qui provoque un feu d'artifice au bout de 20 tours soit: 90 kms environ dans le but d'empêcher son poursuivant de ne pas trop coller


    Franck, 1 Jul. 2013, 21:01

    "Quelles solutions suite aux problèmes pneumatiques ?" RIEN !!! Pirelli n'a pas la connaissance technique pour les voitures de sport , la F1 en particulier. D'ailleurs Pirelli redoute 2014 avec ces monoplaces dont le couple moteur est presque 2 fois celui du V8 actuel. Attention DANGER


    Depy, 1 Jul. 2013, 21:08

    J'attends un article avec impatience sur la décision de la FIA en rapport avec les essais pour jeunes ! Ainsi que les avis qui vont avec :p


    surboumpour4roues, 1 Jul. 2013, 21:22

    . ........faire appel a Michelin , et vite , voila la solution , je ne voudrais pas passer Spa l'eau rouge a fond avec le Pirelli !!


    Franck, 1 Jul. 2013, 23:36

    "Quelles solutions suite aux problèmes pneumatiques ?" : Mettre un terme le contrat avec Pirelli et prendre un autre manufacturier pour 2014 : MICHELIN Si par malheur un accident grave est causé suite à un éclatement pneumatique, je vous pose une seule question : qui sera Responsable. Je pari que ce sera Personne , chacun renverra la responsabilité à l'autre entre cette ma FIA et Pirelli.


    Dino, 1 Jul. 2013, 23:47

    Ah, j'adore ceux qui vante les mérites de Michelin dans la conception de ses pneus, oubliant au passage qu'ils ont été à une époque contraints de demander à leurs écuries clientes de ne pas prendre part à la course parce que leurs pneus ne tenaient pas le choix. Je serais bien curieux de voir à quoi ressembleraient des pneus Michelin développés dans les mêmes conditions que Pirelli. Si vous cherchez un coupable, une tête à couper, vous passez effectivement à côté du coeur du problème qui est justement que c'est la responsabilité collective des équipes, de la FIA et de Pirelli. Et l'on notera que ça fait des mois que Pirelli demande à faire plus d'essais et des semaines qu'ils proposent de faire des changements mais que ce sont les écuries et la FIA qui ont attendu que la sécurité des pilotes soit vraiment mise en danger pour réagir.


    profx, 2 Jul. 2013, 3:25

    Pirelli travaille en aveugle , avec un cahier des charges lui interdisant d ouvrir les yeux . je l ai deja ecrit ici : le tyregate , c est pas 1% de la faute de merco , c est 100% de la faute de la FIA . demander aux constructeur de pneus pour un avion , si on lui fait simuler les contraintes subies par le pneu sur un avion d un autre modele que celui pour lequel son pneu doit etre utilise ... pirelli ne peut pas compter sur les essais d avant saison pour tester ses pneus parce que personne ne veut montrer ce dont est capable sa voiture . pirelli si il veut faire un test d endurance de ses pneus est oblige de le faire avec une vieille voiture ne correspondant pas du tout a celle d aujourd hui. et qui peut etre assez bete a part a la FIA pour imaginer que deux voitures aussi diferentes vu qu elle ne respecte pas le meme reglement peuvent user leur pneu de la meme facon ? les contraintes sont dependantes autant de la puissance et de la souplesse du moteur que de l aero de la voiture. alors c est sur que c est deja le bordel cette annee , mais que l annee prochaine ca sera bien pire encore . la solution? un tirage au sort entre equipe qui veulent faire de essai suplementaire , pour decider de qui participe a tel ou tel jour d essai. une seule ecurie a la fois pour ces sceance histoire de permettre une certaine discretion sur les perf de la voiture . et encore une fois , si merco a fait des essais cache avec pirelli , c est primo de la faute de la FIA qui a pousser pirelli a le faire , et deuxiemement a pirelli qui n avait pas d autre choix pour tenter de resoudre ses problemes recurant de pneu fragile


    Franck, 2 Jul. 2013, 8:18

    @Profx Arrêtes de dédouaner Pirelli. Un VRAI PROFESSIONNEL doit savoir et surtout doit être capable de RESPECTER à la lettre ce qu'il signe. La FIA a présenté un cahier de charge , à Pirelli de le remplir , le cas contraire , Pirelli doit DEGAGER . Si jamais, il y a un accident très grave suite à ces pneus "las vegas" qui sera responsable???? Les teams qui acceptent de courir? Pirelli avec ses pneus "las vegas"? La FIA ? En definitif , on dira c'est le destin pas de chance !!!!


    dabass44, 2 Jul. 2013, 10:25

    Dino: tu as raison mais en même temps un peu tort! Il est vrai que si Michelin avait le même cahier des charges que Pirelli, rien ne prouve que les pneus serait meilleur mais selon moi il y a deux différence à noter (peut être à tort et si c'est le cas, je compte sur toi pour me remettre dans le droit chemin): d'abord c'est très certainement l'une des raisons qui fait que Michelin ne reviens pas et ensuite, l'image est vraiment très importantes pour la société Michelin et je pense qu'ils auraient au moins demander aux écuries d'arrêté la course après les premier problèmes! En tous cas je me rappel d'une certaine course à Indianapolis ou ils avaient demander aux écuries de ne pas prendre le départ...


    profx, 2 Jul. 2013, 16:27

    dabass : superbe image , des milliers de fan de f1 sur place , des millions devant leur tele , qui se prennent dans la tronche : desole les gars mais la on as merde et on arrete la course , on est pas fouttu de faire des pneus qui tiennent . en suposant que la decision etait uniquement de sa responsabilite, pirelli a prefere dire : on sais pas pourquoi certain de nos pneus foirent . et tant qu on sait pas on ne prend pas la responsabilite de dire que ca vient de nous vu que ce n est pas prouve. ce qui se defend car si c etait les pneus les seuls responsable de leur explosion , pourquoi seulement 5 ont exploser alors que plus de 100 pneus on ete utilise ? pourquoi par exemple certain pilote (perez) en ont exploser plusieurs ? certe , il y a surement un defaut dans le pneu , mais si c etait la cause , TOUS auraient explose de la meme facon . Donc il y a des facteurs exterieurs qui ont "aider" ces pneus a exploser. peutetre les vibreurs ?peutetre la charge plus grande ici a cause des virages plus rapide ? peut etre le style de pilotage ? ou encore la configuration du chassis ? une catastrophe meme si ce n est qu a la "hauteur" du pneu ( ben y a pas encore eu de degat autre pas de blesse ni de mort) ne proviens jamais d une seule chose . c est toujours un ensemble de chose qui font qu a l arrivee catastrophe il y a ou pas . un defaut fondamentale du chassis seul entrainerait des degats equivalent sur les pneus des deux voitures de l ecurie. les bordures , ca aurai surement cause plus de casse . donc il s agit surement d un ensemble de ces elements qui pris un par un n expliquerai pas les explosions mais mis bout a bout sont surement la cle du probleme. ce qui n enleve en rien le fait que les pneus ont surement un defaut de conception ou de fabrication


    profx, 2 Jul. 2013, 16:30

    ps: je ne defend pas pirelli , je n en ai jamais utilise , et je ne suis pas pret a le faire etant accro a dunlop meme quand les dunlop sont moins bon , je suis plus a l aise avec eux


    passion F1, 2 Jul. 2013, 20:08

    a gusgus je ne me pose pas en pourfendeur d'opinion mais les directeus de lotus et red bull ont fait le même constat que le mien! l'affiare est close mais on lit de partout que mercerdes est devenu depuis Barcelone un serieux pretendant au titre! ces essais onr change la hierarchie! je trouve cela tres dommage totutes les ecuries ne sont plus sur un peid d'egalite!


    Chopper, 2 Jul. 2013, 21:23

    @passion F1: je ne critique pas le constat, je critiquais le fait que vous les qualifiez de tricheur, c'est juste cela que je trouve injuste. Il est clair que la hiérarchie s'en trouve bouleversée, mais on peux pas non plus dire qu'avant ceci le plateau était très équilibré ! (Red bull bien devant, Ferrari pas mal et Lotus gérant bien ses gommes) donc point de vue équité je trouve que ce n'est pas pire qu'avant ! (ceci dit n'est qu'un avis personnel).


    profx, 4 Jul. 2013, 9:42

    soyons lucide , qui y gagne le plus a cet affaire tyregate ? pirelli ? on les traitent encore plus mal qu avant dans l opignon publique ... mercedes ? ben ouais ils ont gagne le titre de tricheur de l annee ... on les critiquent de partout moi je dirai que pour eux , c est pas vraiment le perou ce qui s est passe . et bon meme si merco en a tire un avantage , je ne suis pas persuade qu il est si enorme que ca. donc je dirai pour ceux ci la reputation de leur marque n en sort pas grandie ... alors qui a fait un bon coup avec cette affaire ? vous voyez pas ? allez un effort ;) ben c est la f1 ... on commencait deja a dire que vettel etait champion cette annee , mercedes poleman mais inconcistant en course , lotus lui pas terrible en qualif , mais meuilleurs en course mais dur de gagner face a une equipe qui part devant et a un bon rythme en course, ferrari ? hummmm les qualifs c est pas top , les courses c est pas super top non plus , bref dur dur de les voir en outsider vraiment dangereux . alors si merco devenais capable d imposer le meme rythme a sa voiture en course qu en qualif , ca pourrai ptre donne du spectacle ;) donc grand beneficiaire de ce tyregate > le grand cirque de la formule 1. on va encore raler sur leur incapacite a faire respecter des reglements , ils vont tapper un peu plus fort sur certain doigts et puis ca va rentrer dans l ordre .


    capetf1, 4 Jul. 2013, 11:55

    le réglement ce n'est que pour certain . pourquoi,et à qui cela profite ?


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up