Nous soutenir

Motors Inside lance ses abonnements à partir de 4€ / mois, sans engagement. Depuis toujours, nous privilégions la qualité et le confort de nos visiteurs.

0 publicité = 0 revenu.

Pour nous soutenir et nous aider à nous rendre sur les Grand Prix afin de vous proposer du contenu exclusif et de qualité, soutenez-nous.

Découvrir
nos abonnements

Officiel : Ferrari motorisera Marussia dès 2014

Déjà dans l'air depuis plusieurs mois, le partenariat entre Marussia et Ferrari dans le cadre d'une fourniture de moteurs est désormais officiel, comme l'a annoncé l'écurie britannico-russe sur son site internet.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Le rouge de Marussia se mariera très bien avec le rouge de Ferrari
© Marussia / Le rouge de Marussia se mariera très bien avec le rouge de Ferrari
Il s'agissait presque d'un secret de polichinelle tant les opportunités paraissaient grandes pour que Marussia se voit fournir un bloc moteur Ferrari - notamment depuis que Jules Bianchi, membre de l'Académie des jeunes pilotes de la Scuderia, avait été placé dans le baquet de la seconde monoplace rouge et noir. Cette hypothèse est devenue réalité ce mardi, comme l'a annoncé Marussia dans un communiqué.

« L'équipe Marussia et la Scuderia Ferrari sont heureuses de vous annoncer l'accord concernant un nouveau partenariat technique qui verra notre équipe bénéficier d'un groupe motopropulseur Ferrari complet dès la saison 2014. En tant que cliente de la Scuderia Ferrari et en accord avec les règlements pour 2014, l'équipe Marussia se verra fournir un moteur à combustion interne et un système de récupération d'énergie, une transmission intégrale et les systèmes auxiliaires connexes, » peut-on ainsi lire sur le site internet de l'équipe basée à Sheffield.

Andy Webb, le patron de Marussia, se montre évidemment ravi de cet accord, qui ancre plus sereinement son équipe dans la discipline : « L'équipe Marussia est ravie de la mise en place d'un partenariat technique avec la Scuderia Ferrari pour la fourniture de moteurs à partir de 2014. L'importance de ce développement pour notre équipe ne peut être sous-estimée. Ce n'est pas seulement bénéficier d'une fourniture de la part du motoriste le plus victorieux dans l'histoire de la Formule 1, mais cela apporte aussi la confirmation - si besoin en était - de notre implication dans le sport et de notre détermination à maintenir notre progression vers nos ambitions à long terme. Les nouvelles règles concernant le groupe motopropulseur qui seront introduites l'année prochaine représentent l'évolution la plus substantielle en matière de moteur dans ce sport depuis l'introduction du V8 et sont les plus significatives pour l'augmentation de la contribution du système de récupération d'énergie. Nous sommes impatients de travailler avec la Scuderia Ferrari au cours de cette excitante nouvelle ère de la Formule 1. »

Le PDG de Marussia n'en oublie pas pour autant le partenaire de l'équipe depuis plus de trois saisons : « Nous voudrions aussi saisir l'opportunité de remercier Cosworth, avec qui nous sommes en partenariat depuis nos débuts en 2010. Nous avons partagé une part importante du destin de notre équipe et Cosworth a été partie intégrante de notre nette progression. Nous allons continuer de travailler ensemble durant la dernière moitié de la saison pour nous assurer d'atteindre nos objectifs communs avant que Cosworth ne quitte la discipline. »

Cosworth va donc quitter une nouvelle fois la Formule 1, faute d'équipe à motoriser, après un retour en 2010, où elle motorisait alors les trois nouvelles équipes - Team Lotus (qui deviendra Caterham), Marussia et HRT - mais aussi Williams. Dès 2011, Team Lotus s'était tournée vers Renault, avant que Williams ne fasse ce choix en 2012. Marussia et HRT restaient donc, l'an passé, les deux seules équipes motorisées par le constructeur britannique, avant que l'équipe espagnole ne disparaisse en raison de problèmes économiques avant 2013, laissant l'équipe de Sheffield être le partenaire exclusif du motoriste britannique. Durant cette période, les deux principaux faits d'arme du moteur Cosworth auront été la quatrième place de Rubens Barrichello au Grand Prix d'Europe 2010 et la pole position signée par Nico Hülkenberg lors du Grand Prix du Brésil 2010, tous les deux sur Williams.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Donnez la bonne réponse à ce test anti-robot.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Passionnés

Motors Inside c'est :
- 15 déplacements sur des Grand Prix / saison,
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité, sans publicité.

Découvrir
nos abonnements
Haut