F1 - Japon - Course : Cinq à la suite pour Vettel

Alors que Romain Grosjean, puis Mark Webber ont laissé planer le doute sur la victoire durant une bonne partie de la course, c'est Sebastian Vettel qui s'est de nouveau imposé dans ce Grand Prix du Japon. Mais l'Allemand n'est pas titré, Fernando Alonso finissant 4ème devant Kimi Raikkonen.  Icon For Chat#6  28
Logo Mi mini
Rédigé par
Rien ne peut arrêter Sebastian Vettel cette saison
© Getty / Rien ne peut arrêter Sebastian Vettel cette saison
Les conditions sont idéales pour ce Grand Prix du Japon qui a vu beaucoup d'erreurs de chaque côté durant les deux premières journées : freinages ratés, problèmes techniques, crashs, les spectateurs ont tout vu. Tous les pilotes sont en pneus options, mis à part Daniel Ricciardo, et Charles Pic, déjà condammé à effectuer un drive-through dans les cinq premiers tours de la course.

Au départ, Romain Grosjean prend la tête de la course suite à un excellent envol. Lewis Hamilton aussi, mais il est au ralenti : l'Anglais n'a plus de pneu arrière droit. Visiblement, c'est l'aileron de Sebastian Vettel qui a causé la crevaison alors que le pilote Mercedes revenait sur la trajectoire. En bas du peloton, Giedo van der Garde et Jules Bianchi se sont heurtés et sont contraints à l'abandon, week-end difficile pour le Français.

Au 6ème tour, belle lutte entre Jenson Button et Kimi Raikkonen qui se battent pour la... dixième place. Le pilote Lotus a raté son départ et doit maintenant réaliser la même performance que la semaine dernière sur une piste qui ne s'y prête pas vraiment. Mais le Finlandais passe l'Anglais à l'aide du DRS. En tête, Romain Grosjean maintient l'écart entre lui et Mark Webber alors que Sebastian Vettel souffre clairement avec sa monoplace. Belle bataille également entre Felipe Massa et Fernando Alonso, le Brésilien résiste ! Lewis Hamilton abandonne peu après, avec presque un tour de retard.

Au 10ème tour, les premiers arrêts ont eu lieu avec Jean-Eric Vergne, Jenson Button et Adrian Sutil. C'est plus tôt que ce qui était prévu par Pirelli, mais il est possible que cela soit à des fins stratégiques, le fameux « under-cut ». Premier arrêt dans le trio de tête qui s'est clairement détaché du reste, Mark Webber pour chausser des pneus durs alors qu'on lui avait demandé quelques tours auparavant de laisser filer Romain Grosjean pour sauvegarder ses pneus. Chez Lotus, on protège la position du Français en rentrant également aux stands, ce qui lui permet de conserver l'avantage sur l'Australien. C'est donc Sebastian Vettel en tête, alors que Nico Rosberg manque d'harponner Sergio Perez et la moitié des mécaniciens Lotus après que Mercedes ait laissé partir son pilote de façon plus que dangereuse.

Au 14ème tour, c'est au tour de Fernando Alonso de s'arrêter tandis que Sergio Perez dépasse Jenson Button au premier virage. Sebastian Vettel abandonne sa place de leader pour chausser des pneus durs, alors que Nico Rosberg est pénalisé d'un drive-through pour sa sortie dangereuse dans les stands. Un peu derrière, Nico Hulkenberg est passé devant les pilotes Ferrari grâce à son arrêt anticipé, Ferrari va retrouver son cauchemar coréen. L'Allemand est dans les échappements de Daniel Ricciardo, le pilote Toro Rosso étant toujours équipé des pneus durs du départ.

Au 20ème tour, l'Australien fait bouchon, ce qui permet à Felipe Massa et Fernando Alonso de revenir. L’Espagnol en profite pour dépasser son coéquipier. Daniel Ricciardo commence à fortement souffrir avec ses gommes et se fait dépasser par Nico Hulkenberg avant le 130R, et par Fernando Alonso dans la ligne droite. Grosse lutte entre Felipe Massa et Esteban Gutierrez, ce qui permet à terme à Kimi Raikkonen de dépasser le Mexicain. Un peu à l'arrière, Nico Rosberg remonte dans le top 10 en déposant Jenson Button, qui passe ensuite aux stands, mais les mécaniciens ont un petit soucis au niveau d'une roue, ce qui fait perdre beaucoup de temps à l'Anglais.

Au 24ème tour, Mark Webber signe le record du tour pour se rapprocher de Romain Grosjean et revient dans la zone DRS, le Français est sous pression, même si le circuit de Suzuka n'est pas le plus favorable aux dépassements. Red Bull décide de faire passer Mark Webber aux stands, pour que l'Australien profite d'un air clair, le trio de tête ayant plus de 25 secondes d'avance sur Nico Hulkenberg, 4ème. Sebastian Vettel en profite pour signer le record du tour, une seconde plus rapide que Romain Grosjean. Et le Français continue en piste, peut-être une stratégie décalée pour une Lotus économe avec ses pneus depuis le début de la saison ?

Au 28ème tour, Sebastian Vettel revient au contact de Romain Grosjean pour la première place tandis que Mark Webber attaque très fort avec la piste dégagée, ce qui lui permet de revenir comme une fusée. Le Français s'arrête peu après, et ressort 3ème tandis que Vettel est en tête. Nico Hulkenberg rentre également aux stands après un très gros freinage à l'entrée de ceux-ci. Daniel Ricciardo est sous investigation pour avoir dépassé Paul di Resta hors piste en partant large dans le 130R : l'Australien est pénalisé d'un drive-through. Fernando Alonso, Esteban Gutierrez et Sergio Perez suivent aux stands, sans savoir s'ils pourront aller au bout. Le Mexicain de McLaren subit lui aussi un problème pour changer la roue arrière droite comme Jenson Button.

Au 34ème tour, Felipe Massa est pénalisé d'un drive-through pour un excès de vitesse dans la voie des stands. Sebastian Vettel est toujours en tête et ne perd pas énormement de temps sur ses deux poursuivants, alors que l'Allemand est encore avec pneus bien plus vieux. Mais c'est Kimi Raikkonen le plus rapide en 1:35:516. Enorme écart entre le trio de tête et les « autres ». Sebastian Vettel, Mark Webber et Romain Grosjean se tiennent en 20 secondes, tandis que Nico Hulkenberg est à 30 secondes du pilote Lotus.

Au 38ème tour, Sebastian Vettel passe aux stands et ressort quelques secondes derrière Romain Grosjean. La fin de course s'annonce animée alors qu'on intime à Sebastian Vettel d'attaquer. Et ca passe pour l'Allemand, qui parvient à dépasser le pilote Lotus en quelques minutes. Grosse lutte pour la cinquième place entre Fernando Alonso et son futur coéquipier Kimi Raikkonen. Dans le peloton, Jenson Button passe aux stands pour chausser les pneus médiums.

Au 43ème tour, Mark Webber effectue son 3ème arrêt pour chausser des pneus médiums et ressort 3ème : le pilote Australien va être en mode attaque maximum pour viser au minimum la deuxième place. En 4ème position, c'est Nico Hulkenberg qui se maintient toujours en résistant à la pression de Fernando Alonso et de Kimi Raikkonen. Sergio Perez rentre également aux stands après un contact avec Nico Rosberg dans la dernière chicane. Le trio de tête s'affole avec les meilleurs tours consécutifs de Mark Webber qui roule bien plus rapidement que son coéquipier et que Romain Grosjean. L'Australien pourrait bien rattraper son coéquipier pour lui disputer la victoire en fin de course.
Après presque une course et demi derrière Nico Hulkenberg, Fernando Alonso parvient enfin à dépasser le pilote Sauber alors que plus loin, Nico Rosberg se débarrasse de Felipe Massa qui sombre peu à peu.

Au 48ème tour, Mark Webber est bien contenu par Romain Grosjean, ce qui fait les affaires de Sebastian Vettel qui creuse petit à petit l'écart pour se construire une 5ème victoire consécutive : exploit que seuls 5 pilotes ont réalisé dans le passé. A cinq tours de la fin, Esteban Gutierrez est dans les points devant Nico Rosberg.

A trois tours de la fin, Romain Grosjean et Mark Webber sont coincés dans les retardataires qui leur font perdre du temps sur Sebastian Vettel. Derrière, Kimi Raikkonen est dans une lutte de haute volée avec Nico Hulkenberg. Chez Mercedes, on demande à Nico Rosberg de dépasser Esteban Gutierrez.

A deux tours de la fin, Mark Webber profite des retardataires pour dépasser Romain Grosjean dans la ligne droite des stands, le Français n'améliorera pas son meilleur résultat de la saison aujourd'hui. Plus loin, Kimi Raikkonen parvient enfin à dépasser Nico Hulkenberg dans la dernière chicane ce qui place les pilotes Sauber 6ème et 7ème.

C'est finalement Sebastian Vettel qui s'impose après être tombé jusqu'à la troisième position ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps. Mark Webber et Romain Grosjean complètent le podium après avoir rendu la course du futur quadruple champion du monde compliquée. Mais cela ne suffit pas pour le titre, car Fernando Alonso est 4ème. Il précède Kimi Raikkonen, Nico Hulkenberg, et un étonnant Esteban Gutierrez. Le jeune pilote Sauber marque ses premiers points de sa carrière devant Nico Rosberg, Jenson Button et Felipe Massa.

Le résultat du Grand Prix du Japon 2013 :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
VettelInfiniti Red Bull Racing1h26:00.000
53
2
WebberInfiniti Red Bull Racing+7.100
53
3
GrosjeanLotus F1 Team+9.900
53
4
AlonsoScuderia Ferrari+45.600
53
5
RaikkonenLotus F1 Team+47.300
53
6
HulkenbergSauber F1 Team+51.600
53
7
GutierrezSauber F1 Team+71.600
53
8
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team+72.000
53
9
ButtonVodafone McLaren Mercedes+80.800
53
10
MassaScuderia Ferrari+89.200
53
11
di RestaSahara Force India F1 Team+98.500
53
12
VergneScuderia Toro Rosso+1 tour
52
13
RicciardoScuderia Toro Rosso+1 tour
52
14
SutilSahara Force India F1 Team+1 tour
52
15
PerezVodafone McLaren Mercedes+1 tour
52
16
MaldonadoWilliams F1 Team+1 tour
52
17
BottasWilliams F1 Team+1 tour
52
18
PicCaterham F1 Team+1 tour
52
19
ChiltonMarussia F1 Team+1 tour
52
20
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 TeamCrevaison+46 tours
7
21
Van der GardeCaterham F1 TeamAccident+
0
22
BianchiMarussia F1 TeamAccident+
0


Grand Prix du Japon - Les photos du dimanche



Complément

Fond circuit
GP Japon
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 11 oct.
Samedi 12 oct.
Dimanche 13 oct.
08h - 10h

Dernières actus sur Course

Plus d'actualités
 Icon For Chat#6  28 commentaires

    Icon For Contact#1
    arkansis, 13 Oct. 2013, 10:12

    Vettel n'est bon que lorsqu'il est premier, s'il ne l'est pas il ne tient pas la pression, bla bla bla... Alors ? ;) Sincèrement je préfère largement le voir gagner dans ces conditions.


    Icon For Contact#1
    Clark, 13 Oct. 2013, 10:26

    Une des victoires les plus impressionnantes de Vettel pour moi car tout en finesse et surtout tout en intelligence de course.* La stratégie de Webber aurait pu marcher aussi mais il met 6 tours à Doubler Grosjean alors que Vettel double tout de suite c'est là que tout se joue. Et sinon c'est LA course référence de Romain Grosjean.


    Icon For Contact#1
    Titou, 13 Oct. 2013, 10:35

    Perso, j'ai assisté à une véritable manipulation de la stratégie de Webber pour offrir la victoire à Vettel. Pathétique Red Bull !


    Icon For Contact#1
    Sid, 13 Oct. 2013, 10:38

    @Arkansis Je t'accorde que la course est plus belle quand Vettel ne domine pas outrageusement à chaque tour, quand RB laisse sa chance à Webber (tant pis pour lui s'il n'est pas capable de la prendre) et quand celui-ci n'a aucun problème technique... Mais bon, ne viens pas me dire que Vettel avait la pression, là, il a fait une course d'attente, avec une stratégie différente sur laquelle il devait prendre plus soin de ses pneus que Mark, il a joué au chat et à la souris avec Grosjean, il en a clairement parlé sur le podium... Au moment où il avait le champ libre pour attaquer (position Multi-3 sur la cartographie moteur, si j'ai bien compris) il prenait 5 à 8 dixièmes au tour à celui de devant, le rapport de force est disproportionné à ce stade... A aucun moment durant la course, Vettel m'a paru ne pas maîtriser son sujet mais celui-ci étant un vrai attaquant, je ne doute pas qu'il aurait préféré la stratégie de Webber pour pouvoir attaquer de bout en bout!!


    Icon For Contact#1
    fredoriking, 13 Oct. 2013, 10:42

    @Titou : Moi j'ai surtout vu un Webber perdre trop de temps derrière un excellent Grosjean ... Sans ça il aurait probablement gagné devant Vettel.


    Icon For Contact#1
    profx, 13 Oct. 2013, 10:43

    grosjean depuis au moins l allemagne est un gros cran au dessus des autres non red bull il est le seul depuis un bon moment a avoir vraiment fait "peur" au rbboys , il a deja coller aux echappement de vettel et pas dans une course ou il etait mal ( vettel ) domage qu aujourd hui la lotus a manquer un peu de vitesse , sinon il aurai surement gagner


    Icon For Contact#1
    Clark, 13 Oct. 2013, 10:50

    Titou ridicule mais on a l'habitude désormais avec lui Tu n'as surement pas remarqué que Vettel ( en durs ) a mi 1 tour a doubler Grosjean ce que Webber ( en tendres ) a fait en 6 tours. On t'en voudra pas c'était surement un peu trop technique pour toi.


    Icon For Contact#1
    Falcon, 13 Oct. 2013, 10:54

    très belle course en tous les cas et quel départ de Romain .....dommage qu'il n'est pas fini 1er il le méritais .....


    Icon For Contact#1
    titou, 13 Oct. 2013, 10:54

    fredoriking Webber n'aurait jamais dû faire un troisième arrêt à 13 tours de la fin avec 14s d'avance. En plus, il est ressorti derrière Grosjean. Donc, soit le responsable de la stratégie de Webber est nul, soit c'est de la manipulation.


    Icon For Contact#1
    Clark, 13 Oct. 2013, 10:58

    Ou tu es stupide ( je penche pour cette option ) Car quasi 30 tours avec les memes pneus aurait été du suicide ( surtout pour un Webber qui use plus ses pneus que Vettel )


    Icon For Contact#1
    robi, 13 Oct. 2013, 11:01

    C'est carrément ça.


    Icon For Contact#1
    robi, 13 Oct. 2013, 11:02

    (en réponse à Titou)


    Icon For Contact#1
    titou, 13 Oct. 2013, 11:07

    Clark Je ne te permet pas de m'insulter. Je me fie à ce que j'ai vu. Disont que les pneus de Webber n'aurait pas tenu, il aurait fait deuxième mais il aurait au moins pu essayer de se défendre contre Vettel. Là, il s'est arrêté et à fini......... deuxième, et sans pouvoir faire quoi que ce soit pour espérer mieux parcequ'il a été, je te l'accorde, incapable de doubler rapidement une lotus avec des vieux pneus. C'est pourquoi j'ai un gros doute sur cette stratégie.


    Icon For Contact#1
    Mhymir, 13 Oct. 2013, 11:37

    Comme quoi, même une victoire de Vettel peut être intéressante à suivre, au contraire de la Corée et de Singapour. Même si au final, on a bel et bien eu l'impression que la bataille réelle se déroulait pour le gain de la deuxième place. Le team RBR était clairement confiant dès le départ, lorsqu'ils ont donné pour consigne à leurs pilotes de gérer l'écart, ils savaient pertinemment que dès qu'ils l'auraient décidé, ils reprendront les rênes de la course (qu'ils n'ont jamais vraiment laissé à Grosjean).


    Icon For Contact#1
    BrasilerinhoCH, 13 Oct. 2013, 11:41

    Oups ...ça chauffe par ici ! Vettel au top, Weber un cran au dessous et de toute façon, RB, un étage au dessus de tout le monde...mais ça on le sais depuis longtemps. Bravo à Romain (c'est Marion qui doit jubiler !), course parfaite, un vrai bon pilote qui a pris de l'assurance et qui No.1 chez Lotus. Ferrai, personne en parle..... c'est cuit de toute façon!


    Icon For Contact#1
    carole, 13 Oct. 2013, 11:46

    Quel prodige! quel pilote fantastique! A ce rythme Vettel battra la performance de tous les pilotes à 30 ans Bravo et bonn continuation


    Icon For Contact#1
    BrasilerinhoCH, 13 Oct. 2013, 11:50

    d'accord avec Carole. Rien à redire, au contraire, tout à dire sur Vettel ! incroyable pilote et à ce rythme (et celui de RB), 4,5,6 ....7 titres sont envisageables (c'est Schumi lui-même qui le dit)!


    Icon For Contact#1
    Shiba, 13 Oct. 2013, 12:02

    D'accord avec vous et ne soyons pas naïf , ce n'est pas le même matériel non plus !


    Icon For Contact#1
    Ayrton, 13 Oct. 2013, 12:10

    RB contrôle grave !! et newey qui reste déjà depuis 2 gp à l'usine pour preparer 2014 ...... ben ça promet!


    Icon For Contact#1
    maximann, 13 Oct. 2013, 12:17

    vettel et une pourriture de premier classe il souhait la poisse au autre pilotes parce-que moi je regarde le rtl allemand il y a plus de commentaire sur les pilotes bonne journée


    Icon For Contact#1
    profx, 13 Oct. 2013, 12:26

    ben deja 4 titres pilotes , c est fait , meme si vettel decidais de rester a la maison pour les 4 derniers grand prix , je ne vois pas comme alonso pourrai revenir , il est pas seul en piste ;) et tous ne sont pas ses equipiers . donc on peut d ors et deja dire 4 titres pour vettel , il n y a plus de mysteres a ce niveau la si il est sous contrat rb jusqu en 2016 ou pourrait imaginer son arrivee chez ferrari avec 7 titres en poches ;)


    Icon For Contact#1
    David_Neutre, 13 Oct. 2013, 12:34

    Webber a perdu la course en dépassant Grosjean trop tard. Si, il avait réussi à le dépasser tout de suite (comme Vettel), alors, il avait une chance de gagner cette course. Et l'autre info du jour, c'est que Sauber peut très bien rattraper Force India au championnat constructeur ! Qui l'eut cru.


    Icon For Contact#1
    didi, 13 Oct. 2013, 12:53

    @maximann. Cites les ces fameux commentaires RTL en allemand parce qu'on ne sait pas de quoi tu parles.


    Icon For Contact#1
    didi, 13 Oct. 2013, 12:56

    @Sid: analyse parfaite. Vettel a temporisé et mis le turbo quand c'était le bon moment.


    Icon For Contact#1
    pignon, 13 Oct. 2013, 15:12

    Une course pour une fois vraiment intéressante ou l'on se rend compte que Vettel est moins à l'aise en lutter dans le peloton ...que seul en tête, et donc que la voiture et Rocky sont prépondérantes dans la performance. En dehors de F Montagny, les commentateurs de C+ sont saoulant et nous gâchent le plaisir à enfoncer les portes ouvertes et lzs lieux communs...


    Icon For Contact#1
    Adelin, 13 Oct. 2013, 17:07

    Enfin une course ou le vainqueur n'est pas prédéterminé (je ne parle pas que de Vettel mais souvent quand on gars part en tête, il est rare qu'il la quitte) Belle course des RedBull. J'aime bien voir Vettel en "difficulté". La stratégie de Webber était bien tenté mais c'est le pilote en lui-même qui est un petit cran en-dessous Course exceptionnelle de Grosjean qui pour une fois rend totalement invisible Raïkonnen. Idem pour les Sauber qui risquent de rattraper Force India. Comme quoi, homogénéiser sa voiture est bonne stratégie J'attend de voir Massa... Il sort trèès mal des chicanes. Il est nul part par rapport à Alonso qui se qualifie moins bien Encore une fois Mercedes gâche sa course pour x ou y raison... Par contre, pourquoi un drive through pour un unsafe release ??? C'est pas une pénalité pour le team ? C'est dommage car j'adore cette écurie avec ces deux pilotes Les McLaren toujours entre deux eaux Les Force India qui sombrent encore un peu plus Toro Rosso et Williams nul part. Comme quoi bien commencé un WE ne signifie pas bons résultats à la fin. La phrase de la semaine de Vigneron est : "Alonso doit laisser passer la Marussia de Chilton" :/...


    Icon For Contact#1
    BrasilerinhoCH, 13 Oct. 2013, 23:04

    et ? ou est ? un petit effort pour des français....


    Icon For Contact#1
    surboumpour4roues, 16 Oct. 2013, 8:49

    .....c'est un très grand champion , certain que trop de victoires cela ne fait pas le bonheur de tous , mais Seb c'est la classe au dessus , c'est vraiment le type a battre , il est très jeune et je suis persuadé qu'il effacera les records de Schumi .


Dernières actus F1

Toutes les actualités F1
graphical divider
Media centre Barcelone
Le site web pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez @motorsinside sur :

Haut