Warning: getimagesize(https://www.motorsinside.com/images/photo/article/f12013/c-lat-lotus-raikkonen-couloir-buddh-inde.jpg): Failed to open stream: Connection refused in /home/fanfimgr/www/class/article.php on line 105

Warning: getimagesize(https://www.motorsinside.com/image/social.jpg): Failed to open stream: Connection refused in /home/fanfimgr/www/class/article.php on line 105

Warning: getimagesize(https://www.motorsinside.com/image/social.jpg): Failed to open stream: Connection refused in /home/fanfimgr/www/class/article.php on line 105
F1 - Classement de la rédaction 2013 : Fernando Alonso (2ème)

F1 - Classement de la rédaction 2013 : Fernando Alonso (2ème)

Pour clôturer définitivement la saison 2013 et s'engager vers 2014, la rédaction de MotorsInside vous propose de revenir sur ses dix meilleurs pilotes de la saison écoulée. Deuxième de ce classement, comme au championnat, on retrouve le pilote Ferrari, Fernando Alonso  Icon For Chat#6  22
Logo Mi mini
Rédigé par
Alonso, éternel second ?
© V.Guignet/Fan F1 / Alonso, éternel second ?
Ses statistiques
2ème au classement général
242 points
2 victoires
9 podiums
2 meilleurs tours
Meilleure qualification : 3ème (Malaisie / Chine / Bahreïn / Brésil)
Meilleure course : 1er (Chine / Espagne)

Sa saison
Une fois de plus cette année, Fernando Alonso aura tiré le maximum, voire même plus, de sa Ferrari. Après un début de saison tonitruant ponctué par deux victoires en Chine et chez lui, en Espagne, Alonso ne cessera de courir après Sebastian Vettel sans plus jamais réussir à le devancer. Il enchainera cependant une série intéressante de trois deuxièmes places entre le Grand Prix Belgique et celui de Singapour.

L’Espagnol a pourtant paru émoussé au milieu de l’année, où lassé par les piètres performances de sa monoplace, il s’en est épanché dans la presse avant d’être repris autoritairement par Lucas di Montezemolo. Alonso soignera quand même son image auprès des tifosi entièrement dévoués à sa cause, notamment avec sa photo sur le podium du Grand Prix d’Italie après sa troisième place derrière un Vettel hué.

Il est vrai que l’on ne peut pas reprocher au natif d’Oviedo de se battre en toutes circonstances. Malgré des positions peu flatteuses sur la grille, il a souvent ramené des podiums et des gros points inespérés à la Scuderia. Mais les qualifications ne sont cependant pas son exercice favoris comme le prouve la comparaison avec Massa qui l’aura devancé huit fois sur la grille. Peu flatteur pour un double champion du monde réputé comme étant un des pilotes les plus doués de sa génération.

Il va falloir qu’il progresse dans ce domaine en 2014, surtout que la venue de Kimi Raikkonen à ses côtés a été vue pour beaucoup comme une sanction pour l’Espagnol et un message clair de Ferrari pour lui mettre la pression.

L’avis de la rédaction : cette année, Fernando Alonso a montré deux facettes différentes de sa personnalité, et cela n’a pas échappé à la rédaction de Fan F1. D’un côté l’infatigable compétiteur comme le précise Benoit Fraikin : « Sa combativité a encore fait des merveilles », mais aussi râleur et quelque peu abattu au fur et à mesure que la saison avançait comme le souligne parfaitement Fabien Gaillard : « ambitieux et victorieux en début de saison, il est progressivement devenu las et, finalement, irascible face aux difficultés rencontrées par son équipe pour lui fournir une monoplace à hauteur de son talent ».
Finalement, même s’il reste « un excellent pilote » comme le qualifie Sarah Nuyens et qu’il reste « une part de rêve à voir ce pilote évoluer » selon Romain Mathon, l’Espagnol aura quand même déçu certains, en premier lieu Antoine Maricot qui juge que « le masque de Fernando Alonso s'est quelque peu effrité lors de cette saison, avec des erreurs inhabituelles, mais également de nombreux signes d'agacement envers son équipe ».

Le moment marquant de sa saison : incontestablement sa victoire à Barcelone, devant les siens, où au pied du podium il brandit le drapeau Espagnol devant un public comblé. A ce moment, il ne se doutait cependant pas que cela serait sa dernière victoire de la saison.


Découvrez les autres pilotes du classement de la rédaction :
10ème - Jenson Button
9ème - Jules Bianchi
8ème - Mark Webber
7ème – Lewis Hamilton
6ème – Nico Hulkenberg
5ème – Kimi Raikkonen
4ème – Romain Grosjean
3ème – Nico Rosberg

Dernières actus sur

Plus d'actualités
 Icon For Chat#6  22 commentaires

    Icon For Contact#1
    alonsette, 7 Jan. 2014, 16:20

    cool trop contente pour mon chouchou en 2014 je lui souhaite la premiere place


    Icon For Contact#1
    domi, 7 Jan. 2014, 16:22

    j espere aussi pour lui alonsette


    Icon For Contact#1
    alonsette, 7 Jan. 2014, 16:31

    il faut croiser les doigts domi car j adore notre ferni


    Icon For Contact#1
    SebF1, 7 Jan. 2014, 17:49

    Je me dois tout de même, fidèle à moi-même, de monter au créneau pour soutenir Alonso et rappeller, concernant les qualifications, qu'Alonso a dominé Massa dans ce domaine comme personne durant ses trois premières années chez Ferrari, notamment lorsqu'il s'est élancé à 17 reprises sur 20 devant son coéquipier sur l'ensemble de la saison 2012, chiffre qui aurait même été porté à 18 sans le bris de la barre antiroulis à Monza. Si on regarde du côté de Red Bull, cette même année, Vettel n'a battu son coéquipier dans le cumul des résultats que d'une qualif (11-9 donc), sans que j'en voie beaucoup s'étonner de la baisse de régime par rapport à 2011. Alors certes, Alonso n'a pas réalisé la meilleure année de sa carrière pour ce qui est des qualifications (là n'est pas le seul domaine dans lequel il n'a pas particulièrement brillé d'ailleurs, personne ne s'en cache, lui-même l'a reconnu) mais ce n'est pas une raison pour considérer son seul niveau de 2013 dans cet exercice comme représentatif de l'ensemble de sa carrière.


    Icon For Contact#1
    Angus, 7 Jan. 2014, 18:02

    Suspense pour la 1ere place, Chilton ou Guiterrez...


    Icon For Contact#1
    SebF1, 7 Jan. 2014, 18:16

    @Angus Ni l'un ni l'autre ! Yuji Ide n'est peut-être plus de cette discipline, soit, mais sait-on jamais... ^^


    Icon For Contact#1
    Angus, 7 Jan. 2014, 18:26

    @SebF1: Dans ce cas là Luca Badoer est en lice aussi :)


    Icon For Contact#1
    Profx, 7 Jan. 2014, 18:37

    sebf1 quand tu dit s elancer en 2012 devant massa n tu compte aussi les sceller de la boite de massa ?


    Icon For Contact#1
    SebF1, 7 Jan. 2014, 19:14

    @Profx En vérité, si l'on compte le coup de Trafalgar d'Austin, Alonso s'est véritablement élancé devant Massa 18 fois sur 20 en 2012. Étant donné que j'ai attribué la séance d'Austin à Massa, cela ramène Alonso à 17 succès sur un tour par rapport à son équipier. Si maintenant on attribue la qualif de Monza à Fernando, qui s'est qualifié 10ème en Q3, loin derrière Massa, par la faute d'une barre antiroulis cassée, cela revient quand même au final à 18-2 pour Alonso sur l'ensemble de la saison.


    Icon For Contact#1
    milano, 7 Jan. 2014, 19:28

    SebF1 : La saison2013 de Alonso était si nul que ca pour que tu parle des saison précédente ? petit rappel : Classement de la rédaction 2013 : Fernando Alonso (2ème) 2013 hein pas 2012 ou 2011 , cette année Massa prenait souvent l'avantage sur Alonso en qualif c'est un fait , comme le fait qu'il ne concrétisé pas les mêmes résultats en course . Pas besoin de toujours vouloir abattre l'un et glorifier l'autre c'est chiant a force .


    Icon For Contact#1
    amd, 7 Jan. 2014, 19:34

    l'année dernier j'aurais mis alonso 2è ou 1è là sa cloche un peu . Surement les mauvais resultat de raiko, grosjean, hamilton, rosberg, peut-etre meme vettel ou chilton.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 7 Jan. 2014, 19:44

    milano@, je peux évidemment me tromper. Une bonne partie de la saison dernière,j'ai eu l'impression qu'Alonso disputait volontairement les qualifications avec des réglages plus adaptés à la course qu'au sprint, sachant sa Ferrari moins compétitive "à vide" de carburant... et il faut bien reconnaître qu'il a été moins handicapé que d'autres en partant de plus loin.


    Icon For Contact#1
    freddy, 7 Jan. 2014, 20:01

    alonsette +1


    Icon For Contact#1
    Nikos, 7 Jan. 2014, 21:29

    Alonso, le meilleur pilote du paddock avec Vettel et Räikkönen.


    Icon For Contact#1
    arkansis, 7 Jan. 2014, 21:42

    Je trouve ça osé et trop facile de glorifier les stats d'Alonso au détriment de Vettel sachant que globalement depuis 2010 Webber a été plus agressif sur Vettel que ne l'a été Massa sur Alonso. Et je ne parle pas du fait que Webber n'a jamais vraiment fait de cadeaux à Vettel LUI... On va voir les stats d'Alonso pour 2014 face à Raikkonen, à mon avis ça sera bien différent que ses saisons où Massa était dévoué à sa cause.


    Icon For Contact#1
    SebF1, 8 Jan. 2014, 1:29

    @arkansis Je ne cherche en aucun cas à glorifier Alonso et à rabaisser Vettel, je fais simplement une comparaison de deux situations très similaires qui ont pourtant été comentées différemment. Mon analyse se base sur des faits, rien que des faits. De plus, l'exercice de la qualification consistant en l'accomplissement d'un tour chronométré le plus rapide possible dans le but d'assurer une bonne position sur la grille de départ, chaque pilote pousse sa machine à fond, et rien n'empêche ni Massa ni Webber de devancer leurs coéquipiers, ce qu'ils sont justement parvenus à faire de façon un peu plus régulière respectivement en 2013 et 2012. @milano Massa est un pilote que j'ai toujours porté dans mon coeur, malheureusement le fait d'avoir eu, ces dernières années, un "cannibale" pour coéquipier - selon les dires de Kubica - ne lui a vraiment pas porté chance, c'est le moins que l'on puisse dire. Encore une fois, cela est malheureux, et je peux dire que j'aurais été ravi de voir Massa beaucoup plus proche d'Alonso qu'il ne l'a été, voire à son niveau. Simplement, objectivement et retrospéctivement, il faut bien dire que c'était impossible. Quoi qu'il en soit, jamais mon but n'a été de descendre Massa.


    Icon For Contact#1
    Depy, 8 Jan. 2014, 16:18

    Le moment qui m'a le plus marqué est sa course en Espagne. J'ai adoré le voir attaquer et dépasser autant de monoplaces, avec la manière qui plus est ! De plus et comme souvent, il soigne ses arrivées gagnantes et les fans en sont ravis, ce sont des moments qui restent en tête :) Mais d'une manière générale, à partir de cette course exactement, je n'ai plus jamais eu de sensation réellement positive quand j'ai vu ses courses. Je pense m'être lassé également en voyant qu'il nous faisait les mêmes courses chaque année, les mêmes départs, utilisait les mêmes qualités... Pour le même résultat en fin de compte !! Je suis avant tout un fan d'Alonso et le fait est que Ferrari est décevant depuis de nombreuses années. Mais cette année, Alonso m'a aussi déçu à plusieurs reprises. D'ailleurs, je retiens surtout des coups d'éclats en course plutôt qu'un ensemble de bonnes choses. J'ai été très déçu, voire dépité après les erreurs de Malaisie et de Barhain mais en fin de compte, ça n'aurait rien changé. Pour 2014, je ne peux pas cacher que j'ai hâte de voir se mesurer ces deux monstres de la F1 ! Il est grand temps qu'Alonso gagne du crédit de la bonne manière et puisse être comparé à un pilote de plus grande envergure, ce que n'a pas encore eu l'occasion de faire le pilote quadruple champion du monde. Peut être qu'à ce moment là, les mauvaises langues sauront se montrer objectives sans nous rabâcher les oreilles sans cesse avec les mêmes couplets.


    Icon For Contact#1
    pignon, 9 Jan. 2014, 10:42

    Massa n'est pas une référence...il peut être très bon à un moment comme il peut être au 25éme dessous ... Malheureusement pour lui il a taquiné plus souvent la 2éme situation..


    Icon For Contact#1
    Profx, 9 Jan. 2014, 11:39

    qui serait motive en sachant qu il lui est pratiquement impossible de terminer devant son equipier sans entendre sa radio cracher un : tu le laisse passer . et cela meme au premier grand prix ;) massa devant alonso en qualif ? une simple erreur , un accident ;) et a quoi bon se casser le f**n a etre super bien qualifie , si des que son equipier le rattrape la radio lui demande de le laisser passer ? si roiko n as pas change depuis quelques mois , et qu il n as pas reellement signe pour etre second pilote et donc etre tenu contractuellement de finir derriere alonso , j attend avec impatience les depassements d alonso sur lui et j ecouterai avec insistance la radion de sa voiture ;) Je pense que je devrai bien me regaler ;)


    Icon For Contact#1
    Depy, 9 Jan. 2014, 17:15

    Profx, si Massa ne voulait pas avoir de message radio, il n'avait qu'à garder quelques monoplaces entre lui et Alonso... Mais comme à chaque fois, Alonso arrive dans ses échappements en étant parti derrière et termine bien devant lui quoi qu'il arrive, message radio ou non. Des fois, il faut savoir analyser pourquoi les choses arrivent ! Et je suis certain que Massa n'aurait absolument pas craché sur ces messages radios, si leurs rôles avaient étés inversés.


    Icon For Contact#1
    Tifosi-man, 11 Jan. 2014, 22:28

    Ces 4 dernières années Fernando avait une auto en moyenne 8/10e voire 1sec derrière les autres à toutes les courses... malheureusement pour nous... Malgré ça il finit tous les ans 2ème doit y avoir une raison je pense... Posez vous les bonnes questions au lieu de baver bêtement FORZA FERRARI ALONSO!!!


    Icon For Contact#1
    maranella, 12 Jan. 2014, 10:16

    @tifosiman@ La ferrari est souvent relativement performante en tt debut de saison et n evolue jamais bien en cours d année. ...peut etre si F.A donnait un peu les bonnes infos (si il en est capable) la voiture evoluerait positivement. Cela dit un fois au volant, il reste toujours un bon pilote... Les annees passent et d autres vont le ralonner...ou le depasser...kimi ne sera sans doute pas un gentil toutou et l excitation recurente de fernando en debreiefing ne lui fera pas perdre son calme :-) Cela sert aussi à cela un pilote...pas uniquement à amener un gros sponsor... Bah en velo, les français aimaient Poulidor l éternel second... ...


Dernières actus F1

Toutes les actualités F1
graphical divider
Media centre Barcelone
Le site web pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez @motorsinside sur :

Haut