F1 - Dimanche : Premier Grand Prix et deux abandons pour Caterham

F1 - Dimanche : Premier Grand Prix et deux abandons pour Caterham

La saison commence mal pour l'écurie Caterham. Ses deux pilotes, Kamui Kobayashi et Marcus Ericsson ont été victimes de problèmes techniques, causant au passage, un accrochage entre le Japonais et Felipe Massa.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ericsson, contraint à l'abandon pour son premier Grand Prix de F1
© Ericsson, contraint à l'abandon pour son premier Grand Prix de F1
Kamui Kobayashi - Abandon (défaillance du système de freins)
« Je n'ai pas pu faire grand chose à propos du contact avec Felipe », c'est ce qu'a déclaré Kamui Kobayashi à la suite du premier GP de la saison. Le pilote n'a pas pu éviter l'accrochage avec Felipe Massa dans le premier tour. En cause, un problème de freins : « D'après les données initiales, il semblerait que cela vienne d’un problème du système de freinage. (...) Quand nous avons récupéré la voiture et regardé les informations plus détaillées, il était clair que c'était le problème. ».

Pour son retour en Formule 1, le Japonais avait signé le 15ème temps lors des qualifications. Il espère que cette défaillance technique sera réglée au plus vite pour espérer franchir la ligne d'arrivée en Malaisie : « Nous allons regarder de près ce qui a causé ce problème et faire en sorte de le réparer. La chose vraiment positive, c'est que nous étions assez compétitifs, malgré nos problèmes du vendredi, » philosophe-t-il.

Marcus Ericsson - Abandon (pression d'huile)
Après s'être élancé de la 20ème place et avoir effectué un excellent départ en atteignant la 13ème position, Ericsson a été contraint d'abandonner au 29ème tour de la course. Un coup dur pour le novice qui n'en perd pas pour autant sa bonne humeur : « Même si ma première course en F1 s'est terminée par un abandon, je suis fier de la façon dont nous nous sommes battus aujourd'hui. Cela a été un week-end très difficile dans l'ensemble, un des plus difficiles de toute ma carrière, mais nous avons montré le potentiel que nous avons dans les premiers tours. ».

Le jeune pilote, contraint d'arrêter suite à des problèmes de pression d'huile, est persuadé qu'il aurait pu finir dans le top 12 : « Si nous n'avions pas eu cela, je pense que nous aurions terminé devant la Marussia car j'étais assez à l'aise devant Chilton. »
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon