F1 - Ricciardo disqualifié : Les débitmètres de la FIA en question

Suite à la remise en cause du débitmètre de la FIA par Christian Horner, les autres équipes se rangent aux consignes édictées par l'instance internationale.  Icon For Chat#6  23
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Christian Horner aura-t-il gain de cause contre la FIA ?
© Gepa / Christian Horner aura-t-il gain de cause contre la FIA ?
Comme vous avez pu le lire sur MotorsInside la disqualification de Daniel Ricciardo était due à un dépassement régulier du débit d'essence mesuré par un débitmètre de la FIA. Christian Horner, directeur de Red Bull, a déclaré que « le capteur qui nous a été fourni ne fonctionnait pas correctement, nous avons calculé le flux de carburant en nous basant directement sur les flux à l’injection. Les injecteurs étant calibrés, aucune variation n’est possible. Il y avait une grande différence entre les valeurs de ce capteur et la réalité. »

Comment fonctionnent ces débitmètres ?
La limitation du débit d’essence à 100 kg/h a été mise en place par les instances de la discipline pour limiter la puissance des moteurs. Dépasser ce seuil, explique Craig Scarborough sur Autosport, « procure un gain de puissance évident » qui entraînera – intentionnellement ou non – un non-respect du règlement technique 2014 sur ce point.

La FIA utilise pour ce faire des capteurs à ultrasons – qui n’entrent donc pas en contact avec le flux de carburant pour ne pas l’altérer – qui vont mesurer la quantité d’essence qui passe dans le moteur. Ces capteurs vont renvoyer l’information à la FIA et aux équipes. Conçus pour être les plus précis possible, ils demeurent soumis à une marge d’erreur logique, et la FIA peut appliquer un « facteur de correction », comme l’indique Craig Scarborough, pour essayer de s’approcher d’un « niveau de précision acceptable ». En cas de défaillance du capteur, le débit peut encore être calculé, de manière moins précise, en utilisant des relevés des paramètres concernant la pression d'essence et l’injection.

Une différence entre les données de la FIA et des équipes
Plusieurs voix au sein des autres équipes ont déclaré, pour Autosport, avoir remarqué des écarts entre les valeurs recueillies par les capteurs de la FIA et celles qu'elles recueillaient. Or, il s'avère que la FIA avait clairement fait comprendre avant le premier week-end de Grand Prix de la saison 2014, que le débit de carburant recueilli par le capteur de la FIA serait le seul pris en compte pour déterminer la conformité avec la réglementation.

Il est précisé dans le compte-rendu de la disqualification de la Red Bull n°3 que « le débit de carburant est mesuré par le capteur de débit de carburant (Art. 5.10.3 & 5.10.4 de la règlementation technique) homologué par la FIA et appartenant et exploité par l'équipe. »

Les différentes équipes ont été prévenues de la possibilité que la valeur détectée dépasse la limite autorisée de 100 kg/h et que, quelles que soient les données recueillies par l'équipe, dans ce cas elles devaint réduire leur débit pour être certaines de ne pas dépasser le seuil autorisé. Tout en sachant cela, Red Bull a décidé de ne pas suivre les consignes de la FIA en ne réduisant pas le débit de carburant sur la voiture de Ricciardo.

La technologie utilisée pour ces capteurs de débit de carburant est toute nouvelle. Depuis les premiers essais, la précision du calibrage de ces capteurs s'est révélée difficile.

Ferrari et Mercedes dans le sens de la FIA
Les concurrents de Bull ont affirmé qu'il fallait faire confiance à la FIA dans ce domaine. Ainsi Stefano Domenicali, le directeur de la Scuderia Ferrari explique : « Nous devons compter sur le fait que cette situation est bien gérée par la FIA et pour être honnête c'est le cas. La Fédération va faire son travail et je suis certain qu'il n'y aura aucun problème. »

De son côté, Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes, déclare : « Je pense juste que tous les systèmes doivent fonctionner ensemble. De toute évidence, la FIA contrôle le débit de carburant auprès de différentes équipes, il suffit juste d'apprendre aux équipes et à la FIA à travailler ensemble. Le débitmètre pour le carburant est un système de la FIA qui nécessite d'être intégré aux voitures. C'est un processus d'apprentissage dans lequel la FIA et les équipes se soutiennent l'un l'autre. »

En guise d'entraide, cette affaire pourrait bien tourner au bras de fer entre Red Bull et la FIA.
Partager
 Icon For Chat#6  23 commentaires

    Icon For Contact#1
    Profx, 17 Mar. 2014, 21:03

    ben voyons , on laisse rb se coltiner la fia solo et si ca passe tous seront la pour profiter du combat de rb


    Icon For Contact#1
    VAGpower, 17 Mar. 2014, 21:21

    Hé oui un bon moyen de pouvoir retirer des points à RRB. Et de les écraser un peu plus... On verra lorsque Ferrari sera ds la même situation....


    Icon For Contact#1
    jules, 17 Mar. 2014, 22:02

    RB se fait voler avec ce débimetre de la FIA (marge d'erreur aléatoire de 0.1%) La FIA trouve là une raison de dégoûter encore et encore le téléspectateurs de cette discipline qui est entrain de mourir à petit feu. Pourquoi si la FIA est de bonne foi et certain de la véracité de ses mesures;n'accepte t elle pas de faire la comparaison de son débimetre en question avec celui de renault ( 1 Corilis) autrement plus fiable qui a fait ses preuves en F2 et sur les avions Air bus?


    Icon For Contact#1
    darkmika31, 17 Mar. 2014, 22:11

    Concernant le GP d'Australie, RedBull n'a peut-être pas choisi la meilleure option en voulant passer en force par rapport aux avertissements de la FIA. Il me paraît impossible de prendre une décision autre que la disqualification de Ricciardo. Mais... Messieurs de la FIA, il va falloir être clairs et persuasifs dans vos explications, parce que l'accusation est grave. En effet s'il est avéré que l'adjonction de ce débitmètre FIA induit une dispersion sur les puissances disponibles pour les pilotes, alors là le championnat est juste faussé ! Comme j'imagine en plus que le système reste monté sur le moteur tout au long de sa durée de vie (=> plusieurs GP), alors l'impact peut être catastrophique pour un pilote par rapport à son coéquipier ou à ses adversaires. Il faudrait connaître quelques ordres de grandeur, mais si on imagine du +/-1%, soit du 2% pp, ça doit bien représenter 8 / 10 ch au final non ? Il nous faut un thermodynamicien de toute urgence !! ^^ Si on se situe dans un ordre de grandeur comparable, alors la polémique deviendra scandale, et une porte de sortie pourrait être l'abrogation de cette limitation de conso instantanée => 100kg pour le GP, point. Aux équipes de gérer la conso instantanée tout au long du GP.


    Icon For Contact#1
    V6 turbo, 17 Mar. 2014, 22:49

    @darmika 31 Je suis sur la même longueur d'ondes que toi. Tu as raison. RB a sûrement joué les fiers à bras et a eu tort d'insister trop sûre de son matos, mais la FIA va devoir être précise dans son argumentation. Mais ne penses tu pas que l'univers d'utilisation du débitmètre est hors de cause? Certes un système Coriolis (Micromotion ou autre) utilisé je crois par RB est plus précis dans le principe, mais parait-il très sensible non pas à la température du fluide qu'il analyse via une carte dédiée, mais de l'environnement dans lequel il travaille. Le débitmètre de la FIA de Gill Motorsport Systems (homologué OBFFM-001) est électromagnétique, donc un peu moins précis, mais je crois beaucoup plus fiable. De plus, il est étalonné d'abord en labo par un système Coriolis. Et comme moi tu connais l'importance de la température et des vibrations dans l'utilisation de ces matériels.


    Icon For Contact#1
    Profx, 17 Mar. 2014, 23:10

    justement un appareillage de controle qui a besoin d un environnement compris dans une certaine fourchette de condition de travail peut il etre impose aux ecurie sachant que celle ci n ont pas les meme conditions de travail de leur materiel ? ou alors on fait un systeme qui est pose a un endroit hors zone moteur


    Icon For Contact#1
    FW14B, 17 Mar. 2014, 23:48

    C'eut été Vettel, les choses auraient sûrement été différentes. Ricciardo a fait le job, a pris les risques, il méritait ses points. Si c'est l'équipe qui a merdé, c'est l'équipe qui aurait dû être sanctionnée, (amende)?


    Icon For Contact#1
    darkmika31, 18 Mar. 2014, 0:27

    @V6turbo : L'environnement du débitmètre est peut-être une piste, en effet. Il me semble avoir lu qu'il se situe entre la pompe à essence basse pression qui prélève le carburant dans le réservoir et la pompe haute pression qui alimente les injecteurs à plusieurs centaines de bars. Hors RedBull argumente qu'ils sont dans la spec sur la base du débit dans les injecteurs, donc pas au même endroit que le débitmètre FIA ! Ici se situe peut-être une 1e explication sur le mismatch entre les 2 mesures, avec des phénomènes de reflux et de compression au milieu de tout ça. En fouillant un peu, je suis tombé sur des chiffres de 0.5% de précision pour le débitmètre FIA. Mais +/-0.5% ou 0.5% pp, j'ai pas eu la réponse, c'est dommage parce que c'est pas pareil ! Par contre ce que je pressens, c'est que cet ordre de grandeur est obtenu dans les conditions idéales d'un labo, et non au coeur de la fournaise du power unit en plein GP. Vous parlez de la température, je pense également que c'est un paramètre qui peut être compensé par calibration et par table de compensation dans l'ECU, parce que c'est un paramètre qui évolue relativement lentement avec l'inertie des matériaux. En revanche, vous avez soulevé un point d'interrogation en précisant que le débitmètre de la FIA était électromagnétique : suivant son niveau d'isolation, il pourrait être perturbé par l'environnement électromagnétique très intense dans cet espace confiné traversé par des quantités d'énergie électrique importantes... et là ce sont des variations aléatoires rapides, donc impossibles à compenser et difficiles à tester sur table en labo. Et en plus il y a l'aspect vibrations qui est lui aussi aléatoire... Bref je me demande si la FIA ne s'est pas fourrée dans une impasse technique en voulant contrôler la conso instantanée des F1... car si la précision de leur dispositif est telle que pour respecter les 100kg/h, il faut être à 90 ou 95kg/h, et bien c'est injuste pour celui qui tombe sur un débitmètre plus pessimiste que celui de son coéquipier, qui lui permet d'atteindre les 100kg/h effectifs. La donnée essentielle qui nous fait défaut, c'est quel impact sur la puissance ? Est-ce qu'on parle de 0.25ch, 8ch, 15ch, sur les 600ch du V6 ? Si vous avez des infos indiscrètes à ce sujet... :) Mais j'ai peur que ce ne soit pas négligeable au final... "Et comme moi tu connais l'importance de la température et des vibrations dans l'utilisation de ces matériels." -> Je la subodore, au travers des équipements que je manipule ou que j'ai pu manipuler, mais je ne la connais sûrement pas aussi bien que vous !! :)


    Icon For Contact#1
    VAGpower, 18 Mar. 2014, 0:30

    FBW14B dire qui si c'était vettel ça aurait été diffèrent. Heureusement que ce n?étais pas lui sinon et ça aurait encore fait plus de bruit et le discrédité une foi encore . Pour moi RRB à plus au moins joué à un jeu. ça passe ou ça casse suivant le % erreur +/- du débits ça n?a pas marcher (regle FIA) Maintenant faudra attendre le résultat de l?appel. Par contre une chose et sur RRB et ds la ligne de mire de Ferrari /Mercedes . c'est l'équipe a battre dc tous et bon pour empêcher RRB de marqué des points. et comme d'habitude ds c'est cas c'est le pilote qui on paye les frais..dommage pour Ricciardo.. -5 pts constructeur /amende? surtout que l'affaire est delicate maintenant a savoir de combien ils ont dépasser le debits par rapport au % erreure toleré du constructeur.


    Icon For Contact#1
    darkmika31, 18 Mar. 2014, 0:54

    @VAGpower : Honnêtement, je pense que RedBull et Ricciardo ne peuvent pas prétendre à leurs points sur ce coup-là. Comment estimer le gain obtenu en course ? Aurait-il fini quand même P2 ? ou P4 derrière Button ? Dans ces conditions, RedBull aurait aussi pu jouer la carte de la prudence, et limiter leur débit instantané comme ont pu le faire les autres écuries. Et ensuite porter réclamation technique auprès de la FIA. Là au contraire, ils ont décidé d'aller au clash, parce qu'ils sont sûrs d'eux apparemment. Quelquepart, j'apprécie cette attitude de défiance et de panache, à mettre en cause ouvertement la toute-puissante FIA... mais c'est un combat un peu perdu d'avance, et Ferrari & Mercedes vont gentiment leur planter un canif dans le dos en les laissant se dépatouiller tous seuls ("non, nous on a aucun pb avec nos débitmètres FIA, ils sont nickels :) "). Donc démarche pleine de panache, mais un peu naïve de la part de RedBull, qui doit s'attendre à se faire torpiller à la moindre occasion... ses succès récents n'ont pas été du goût de tout le monde. Ceci dit, s'ils ont raison sur le fond, j'espère que ça va faire bouger les lignes pour le reste de la saison.


    Icon For Contact#1
    ben, 18 Mar. 2014, 3:32

    lol


    Icon For Contact#1
    jules, 18 Mar. 2014, 7:03

    RB devrait insister auprès de la FIA pour étayer sa bonne foi de comparer tous les débimétres des écuries qui ont couru, la FIA ne le fera pas car elle sait que la mesure de son débimètre est aléatoire. Les écuries ont déjà constaté ce problème en essai en 2013, rien n'a été fait. Encore un lobbying ? pourquoi la FIA n'a pas essayé le débimètre " CORILIS" autrement plus stable qui a fait déjà ses preuves en F2 et chez "Airbus"? Question de LOBBYING? des Anglais?


    Icon For Contact#1
    darkmika31, 18 Mar. 2014, 9:41

    @jules : Quand bien même RedBull aurait 100% raison sur le fond, ils seraient bien naïfs de croire que Ferrari ou Mercedes (plus toutes leurs écuries "féodées") vont leur apporter un quelconque soutien dans cette affaire, en leur fournissant des data de télémétrie comme pièces à conviction.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 18 Mar. 2014, 9:59

    Darkmica31@, je crois moi aussi bien peu à une coalition des équipes face à la FIA ... sauf si le problème apparaît sur leurs propres P.U. RedBull a effectivement joué les jusqu'au-boutistes, ce qui, paradoxalement joue en sa faveur. En effet, le choix d'obtempérer, y compris en cours d'épreuve, eut valu l'absolution à Ricciardo et la préservation, sinon du podium, au moins d'un très bon résultat. Là où la FIA n'est pas claire dans son fonctionnement, c'est d'avoir validé la qualification de Ricciardo alors que sa monoplace était notoirement non conforme. Logiquement, il aurait dû devoir partir des stands. Je laisse le bénéfice du doute à l'organisation quant au souhait de préserver la première ligne de l'enfant du pays ...


    Icon For Contact#1
    Zozor, 18 Mar. 2014, 18:54

    Puisque RB a choisi d'utiliser un autre débitmètre que celui imposé par la FIA j'aimerais bien savoir comment les commissaires techniques ont pu juger d'un éventuel dépassement. Si les capteurs de RB ont enregistré des données (dans les limites autorisées..) je ne vois pas comment la FIA peut les avoir et surtout comment ils peuvent les contester. Après tout si le débit était vraiment supérieur à la limite, Ricciardo aurait dû tomber en panne sèche


    Icon For Contact#1
    Rcttroix, 18 Mar. 2014, 19:06

    OMG :o t'en a qui écrivent de ces romans dans les commentaires :D ! Moi je suis sûr que malgré cette disqualification, Red Bull aura très vite rattrapé ce retard de points. Faut pas oublier que se sont des Red Bull quand même ;) !


    Icon For Contact#1
    Gusgus, 18 Mar. 2014, 19:08

    @Zozor Vous avez mal compris l'affaire. Red Bull a bien utilisé le capteur homologué par la FIA et c'est bien sur cette base que cette dernière a averti l'écurie autrichienne qu'elle était au-delà de la limite. Red Bull est passé outre l'avertissement, arguant du fait que ses propres mesures, avec des capteurs au niveau des injecteurs et non de la sortie du réservoir, montraient la conformité. Seulement, en cas de capteur défectueux, c'est à la FIA de le décréter et non à l'écurie de le décider toute seule dans son coin. Quand la FIA prend une telle décision, selon une procédure envoyée aux écuries début mars, elle utilise une méthode alternative à partir des données des écuries. Mais encore faut-il qu'elle constate et valide le dysfonctionnement du capteur, ce qui, selon les commissaires, n'était pas le cas.


    Icon For Contact#1
    pignon, 19 Mar. 2014, 12:57

    Assez! Assez! de complications inutiles qui pourrissent le sport, le spectacle, la compréhension du déroulement de GP. Marre des artifices comme les pneus à obsolescence programmée, des DRS, des pénalités pour des "broutilles" de cette conso débile qui fait d'un sprint de 1h30 un mini 24 h du mans etc.de ce doublement crétin de point sur le dernier GP...Bientôt un tirage au sort d'un bonus ? Rendez nous une F1 de compétiteurs qui s'affrontent


    Icon For Contact#1
    tof430, 19 Mar. 2014, 20:20

    ALONZOOOOOO mdrrrr


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 19 Mar. 2014, 20:37

    Tof430@, je ne doute à aucun instant de l'intérêt, de la pertinence et de la sincérité de votre message ci-dessus. Mais, une autre fois, vous serait-t-il possible de l'insérer dans un sujet en rapport avec son contenu. Malgré l'orthographe approximative, j'ai cru déceler que sa motivation concernait un des pilotes de Ferrari et il y a justement un article sur eux sur cette page. Merci.


    Icon For Contact#1
    darkmika31, 21 Mar. 2014, 1:43

    @V6turbo : L'autre jour, on se posait la question de l'avantage en puissance qu'avait pu tirer Ricciardo du dépassement de sa conso instantanée au-delà de la spec de 100kg/h. Dans les Spécialistes F1, Thibaud Larue a avancé le chiffre de 7cv. Ce chiffre me paraît assez réaliste de prime abord. En tout cas il légitimerait à 100% la disqualification de la RedBull n°3.


    Icon For Contact#1
    Profx, 21 Mar. 2014, 7:39

    7 ch sur cb ? au minimum je pense a 600 en mode fossiles et 760 avec l apport de la fee electricite ... ca ne doit pas pouvoir justifie une diference de 1 sec sur un tour ... maintenant qui dit que ricciardo a beneficie de ces "7cv" de plus ? car si son capteur etait en erreur vers le bas ... ces 7 cv etait parfaitement a sa disposition sans le defaut du capteur une solution moins mauvaise pour les prochains grand prix : la fia mets a disposition de chaque ecurie au minimum 3 capteurs par voiture aux ecurie alors de choisir parmis les 3 celui qu elle veulent monter


    Icon For Contact#1
    philippe62, 21 Mar. 2014, 11:50

    La solution ne serait-elle pas de mettre simplement 100litres à disposition pour la course ?


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Top