Redirection vers article original...F1. Chine - Course : Hamilton et Mercedes impériaux, Alonso sur le podium

Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Chine - Course : Hamilton et Mercedes impériaux, Alonso sur le podium

F1. C'est donc Lewis Hamilton qui remporte les 25 points de la victoire de ce Grand Prix de Chine après une course menée en solitaire. Nico Rosberg signe la seconde position sans télémétrie, devant un Fernando Alonso qui est parvenu à résister à la remontée de Daniel Ricciardo.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes
© Mercedes / Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

Les conditions sont idéales pour ce départ de Grand Prix, la piste est sèche ce qui permettra l'utilisation des pneus tendres et médiums durant la course. Premier problème pour Nico Rosberg dès le début de course : la télémétrie de la Mercedes ne fonctionne pas.

Au départ, Felipe Massa fait un excellent départ en passant entre les différentes monoplaces et le Brésilien touche assez fortement Fernando Alonso. Départ compliqué pour Nico Rosberg qui chute à la septième place après un contact avec l'autre Williams, alors que Sebastian Vettel prend la deuxième place, devant Fernando Alonso et Daniel Ricciardo. Mauvais départ également pour Valtteri Bottas et Jean-Eric Vergne, qui ont tous deux perdu beaucoup de places.
Avec Nico Rosberg à la sixième place, Lewis Hamilton est assez libre pour augmenter l'écart qui se porte déjà à 2.5 secondes après 2 tours. Mais l'Allemand est à l'attaque pour rattraper le terrain perdu.

Après 6 tours, la lutte pour la deuxième place est toujours aussi serrée, Fernando Alonso se rapprochant de la barrière de la seconde derrière Sebastian Vettel qui lui permettrait d'utiliser le DRS. Abandon pour Adrian Sutil, qui voit son troisième abandon consécutif. Les problèmes continuent pour Nico Rosberg qui n'a toujours pas de télémétrie : le pilote Mercedes devra gérer sa consommation par lui-même.

Premier arrêt au stand pour Jenson Button, qui choisit de passer des pneus médiums. Le graining commence à faire son apparition dans les communications radios, les problèmes sont assez importants. Romain Grosjean choisit donc de passer aux stands pour passer les pneus médiums, et ressort à la lutte avec les Marussia. Il est imité par Felipe Massa et Kimi Raikkonen, la salve des changements pneumatiques est bel et bien lancée. Gros problème pour Felipe Massa, les pneus arrière ont des difficultés pour se mettre en place, particulièrement l'arrière gauche. Peut-être une conséquence de son accrochage avec Fernando Alonso au départ. Son arrêt dure près d'une minute, la course du Brésilien est compromise.

Après 12 tours, Fernando Alonso est le premier pilote du top 5 à s’être arrêté : peu étonnant étant donné le blocage de roues au freinage dont il avait été victime. Il est imité par Sebastian Vettel, qui ressort derrière lui. Chez Red Bull, on demande à Daniel Ricciardo de faire encore 2 ou 3 tours supplémentaires. Nico Rosberg rentre également aux stands après s’être plaint de son aileron avant, possiblement à cause de morceaux de gommes sur celui-ci. Chez Lewis Hamilton, tout va bien avec une belle marge d'avance. La lutte entre Fernando Alonso et Sebastian Vettel tourne à l'impasse : l'Allemand prévient son ingénieur que la différence de vitesse de pointe est trop importante, et prend ses distances. Daniel Ricciardo s’arrête à son tour et ressort derrière Nico Rosberg, auteur du tour le plus rapide. Beaucoup de lutte dans le peloton, Kimi Raikkonen et Romain Grosjean, Sergio Perez et Jenson Button...

Au 18ème tour, Lewis Hamilton effectue son arrêt aux stands sans aucun soucis pour passer des gommes médiums. De l'autre cote du stand Mercedes, on demande à Nico Rosberg de lire des données sur l'écran de son volant afin de connaître l'état de sa consommation d'essence, qui est bonne à ce stade de la course. L'Allemand remonte d'ailleurs comme une fusée sur Sebastian Vettel, qui a laissé de la marge derrière Fernando Alonso. La consommation d'essence de Lewis Hamilton est dérisoire comparé à celles de ses poursuivants, alors que le débitmètre de Valtteri Bottas semble être en panne : le Finlandais aurait utilisé 0.00 kg d'essence...au 22ème tour.
Très belle passe d'arme entre Nico Rosberg et Sebastian Vettel, qui se termine à l'avantage du pilote Mercedes. Derrière, c'est Daniel Ricciardo qui se rapproche fortement : l'Australien revient à moins d'une seconde de son champion du monde de coéquipier.

Au 24ème tour, Fernando Alonso est le seul obstacle qui se dresse devant un nouveau doublé Mercedes. Communication surprenante : on demande encore une fois à Sebastian Vettel de laisser passer son coéquipier. Mais la demande est ignorée par le pilote au numéro 1 tout d'abord, avant d'obtempérer. Il est ensuite informé de la stratégie de Ricciardo : 2 arrêts. Course compliquée pour les pilotes McLaren : 13ème et 15ème. Romain Grosjean est la belle surprise de cette course : le pilote Lotus tient la 10ème place avant de rencontrer un souci de boite de vitesses, le Français rentre aux stands au ralenti pour abandonner.

Au 30ème tour, Felipe Massa se retrouve à la lutte avec Esteban Gutierrez à la 17ème place tandis que les deux Force India devraient pouvoir viser les points. Fernando Alonso peut commencer à s'inquiéter : Nico Rosberg revient sur lui et se trouve bien assez vite dans la seconde permettant l'activation du DRS. La deuxième salve des arrêts aux stands a débuté, Pastor Maldonado, Jean-Eric Vergne et Fernando Alonso se jettent aux stands. Kamui Kobayashi se dédouble de Sebastian Vettel, qui se plaint à sa radio : le pilote Caterham voit une salve de drapeaux bleus s'agiter alors que l'Allemand effectue son deuxième arrêt aux stands.

Au 38ème tour, Nico Rosberg et Daniel Ricciardo rentrent aux stands et ressortent entre Fernando Alonso et Sebastian Vettel. Mais L'Espagnol se fait prendre des poignées de secondes par tour. Le leader de la course s’arrête au tour suivant, se payant même le luxe de se faire nettoyer l'aileron. C'est un doublé Mercedes qui se dessine avec le dépassement de Nico Rosberg sur Fernando Alonso, alors que Daniel Ricciardo semble reprendre du terrain petit à petit.

Au 45ème tour,Fernando Alonso attaque un peu plus pour tenter de maintenir le pilote Red Bull à l'écart. Sebastian Vettel est quand à lui relégué à 13 secondes de Daniel Ricciardo. Le reste du top 10 est composé de Nico Hulkenberg, Valtteri Bottas, Kimi Raikkonen, Sergio Perez et Daniil Kvyat.

Au 50ème tour, le classement semble figé mais l'ingénieur de Daniel Ricciardo demande à son pilote de continuer à attaquer Fernando Alonso, espérant des problèmes de dégradation sur les pneus du pilote espagnol. La lutte devient plus intense également entre Jenson Button et Daniil Kvyat, ainsi qu'entre Kevin Magnussen et Jean-Eric Vergne.

A 3 tours de la fin, Fernando Alonso et Daniel Ricciardo se sont débarrassés d'un Pastor Maldonado retardataire, mais ce dépassement n'influe pas sur l'écart entre les deux pilotes. Les Mercedes ne sont clairement pas menacées et doivent désormais assurer un troisième doublé consécutif.


C'est donc Lewis Hamilton qui s'impose pour la troisième fois consécutive ! Il devance Nico Rosberg, permettant à Mercedes de signer un nouveau doublé. Belle performance de Fernando Alonso qui termine sur le podium devant Daniel Ricciardo et Sebastian Vettel. Les deux pilotes Force India terminent également dans les points, alors que les McLaren repartent bredouilles.


Classement du Grand Prix de Chine 2014

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team1:35:09:751
56
2
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team+18.686
56
3
AlonsoScuderia Ferrari+25.765
56
4
RicciardoInfiniti Red Bull Racing+26.978
56
5
VettelInfiniti Red Bull Racing+51.012
56
6
HulkenbergSahara Force India F1 Team+57.581
56
7
BottasWilliams Martini Racing+58.145
56
8
RaikkonenScuderia Ferrari+83.990
56
9
PerezSahara Force India F1 Team+86.489
56
10
KvyatScuderia Toro Rosso+1 tour
55
11
ButtonMcLaren Mercedes+1 tour
55
12
VergneScuderia Toro Rosso+1 tour
55
13
MagnussenMcLaren Mercedes+1 tour
55
14
MaldonadoLotus F1 Team+1 tour
55
15
MassaWilliams Martini Racing+1 tour
55
16
GutierrezSauber F1 Team+1 tour
55
17
KobayashiCaterham F1 Team+1 tour
55
18
BianchiMarussia F1 Team+1 tour
55
19
ChiltonMarussia F1 Team+2 tours
54
20
EricssonCaterham F1 Team+2 tours
54
21
GrosjeanLotus F1 TeamAbandon
30
22
SutilSauber F1 TeamAbandon
7

275 photos dans l'album


Grand Prix de Chine - Les photos du dimanche
300_13925541351_6b0961c746_o-1024.jpg300_13925548471_ca817fa201_o-1024.jpg300_13925549836_1d0a91b887_o-1024.jpg300_13925550641_bfb21480c6_o-1024.jpg300_13925553936_7099f33768_o-1024.jpg300_13925554182_c00e179255_o-1024.jpg300_13925554872_9718dd4864_o-1024.jpg300_13925566492_c3780b2793_o-1024.jpgComplément
Fond circuit
Drapeau ChineGP Chine
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 18 avr.
Samedi 19 avr.
Dimanche 20 avr.
09h - 10h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut