Nous soutenir

Motors Inside lance ses abonnements à partir de 4€ / mois, sans engagement. Depuis toujours, nous privilégions la qualité et le confort de nos visiteurs.

0 publicité = 0 revenu.

Pour nous soutenir et nous aider à nous rendre sur les Grand Prix afin de vous proposer du contenu exclusif et de qualité, soutenez-nous.

Découvrir
nos abonnements

Dimanche : Kobayashi et Ericsson juste fiables pour Caterham

L'écurie malaisienne parvient à rallier l'arrivée avec ses deux monoplaces. Toutefois, elle manque encore beaucoup de vitesse pour inquiéter une autre écurie que Marussia.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Les Caterham étaient fiables mais lentes.
© Caterham / Les Caterham étaient fiables mais lentes.
Kamui Kobayashi (n°10) - 18ème
Après avoir dépassé Jules Bianchi dans le dernier tour, le Japonais s'est vu retirer sa 17e place pour un drapeau à damier levé trop tôt. Une stratégie à trois arrêts a créé une situation cocasse qu'il nous relate : « Ça nous a donné quelques moments intéressants, surtout avec Vettel que l'on m'a dit que je pouvais dépasser car il était en mode d'économie de carburant et avec des pneus usagés tandis que j'étais en pneus tendres neufs dans mon troisième relais. J'ai entendu qu'il n'était pas trop content mais comparé à lui, à ce moment-là, j'avais le rythme pour creuser l'écart avec lui et je devais le faire pour ne pas compromettre notre plan. »

Il espère que son équipe va progresser lors du prochain Grand Prix : « Nous avons un bon package qui arrive en Espagne et nous sommes déterminés à réduire l'écart. »

Marcus Ericsson (n°9) - 20ème
Après avoir lutté durant toute la course contre le survirage de sa monoplace, le débutant suédois s'est contenté de ramener sa voiture à l'arrivée. Il pense que le retour en Europe devrait lui être bénéfique : « En Espagne je serai de retour sur un circuit que je connais vraiment bien. En tant que débutant, c'est évidemment bon pour moi et avec le temps passé à l'usine et dans le simulateur d'ici là, ainsi qu'avec les nouveaux éléments disponibles à Barcelone, je suis sûr que nous serons plus forts là-bas. »


Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Donnez la bonne réponse à ce test anti-robot.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Passionnés

Motors Inside c'est :
- 15 déplacements sur des Grand Prix / saison,
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité, sans publicité.

Découvrir
nos abonnements
Haut