F1 - Red Bull : Pas de tension entre Vettel et Ricciardo

Pour Christian Horner, l'épisode entre Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo lors du Grand Prix du Chine relève de la normalité et ne traduit en rien une tension naissante entre les deux hommes.  Icon For Chat#6  21
Logo Mi mini
Rédigé par
Pas de guerre froide entre Ricciardo et Vettel
© Gepa / Pas de guerre froide entre Ricciardo et Vettel
Comme à Bahreïn, les deux pilotes Red Bull se sont retrouvés en piste et, comme à Bahreïn, le stand Red Bull a intimé l’ordre à Sebastian Vettel de s’écarter pour ne pas faire perdre de temps à son équipier. Contrairement à la course bahreïnie, en revanche, le quadruple Champion du monde en titre n’a pas voulu laisser passer Daniel Ricciardo immédiatement.

Dans sa réaction d’après-course, le pilote allemand a expliqué vouloir comprendre pourquoi son équipe lui demandait cela, alors que les deux hommes avaient le même composé pneumatique et semblaient sur une stratégie similaire. Ainsi, à sa première demande, il lui fut répondu que Ricciardo avait des pneus plus frais que lui, ce à quoi Vettel rétorqua « Pas de chance », en continuant à résister aux tentatives de son équipier.

Mais quand, dans le 25ème tour, Guillaume Rocquelin, l’ingénieur de course de Vettel lui a indiqué que l'Australien se trouvait sur une stratégie à deux arrêts, alors que lui-même envisageait à ce moment-là trois ravitaillements, il s'est finalement écarté.

Pour Christian Horner, le directeur de Red Bull, la réaction de Sebastian Vettel était tout ce qu’il y avait de plus normal et ne traduit aucune tension : « C’est un pilote de course. Nous employons ces gars parce qu’ils ont un esprit de combattant. Il n’a pas été quatre fois Champion du monde en n’étant pas un compétiteur. » Un esprit de combattant dont Vettel avait fait montre l’an passé, lors du Grand Prix de Malaisie, en désobéissant à son stand qui avait figé les positions alors que Mark Webber était en tête.

Le Britannique s’attendait à la réaction du pilote au numéro 1 : « Evidemment, il allait poser une question pour comprendre, mais aussitôt qu’il a compris le raisonnement, il s’est immédiatement écarté, » a-t-il déclaré à nos confrères d'Autosport.

Daniel Ricciardo, dans sa réaction d'après-course, a lui-même fait part de sa compréhension quant à la réaction première de Vettel : « Avec Seb, nous avons couru l’un contre l’autre et vous voulez toujours conserver votre position, mais l’équipe est passée par la radio et il m’a laissé passer. »

Interrogé ensuite sur le fait que cette tergiversation a pu coûter du temps à Ricciardo dans sa lutte à distance avec Fernando Alonso pour le podium, Horner a répondu : « Je ne pense pas. Je pense qu’il aurait été une seconde plus proche, mais il a fait la bonne chose pour l’équipe et a laissé son équipier passer. »

De plus, comme Sebastian Vettel en a fait l’amère expérience en début de course, la Red Bull rivalisait difficilement avec la Ferrari en vitesse de pointe dans les portions rapides, ce qui aurait sans doute aussi empêcher l’Australien de se débarrasser facilement de l’Espagnol : « Le rattraper est une chose, mais avec le déficit [de vitesse] que nous avions dans la ligne droite arrière, passer allait être quelque chose de différent. »

Au championnat, Sebastian Vettel est 5ème avec 33 points et Daniel Ricciardo 6ème avec 24 unités ;le leader, Nico Rosberg, en compte 79. Red Bull est deuxième du championnat constructeurs, à 97 points de Mercedes.

Dernières actus sur Red Bull

Plus d'actualités
 Icon For Chat#6  21 commentaires

    Icon For Contact#1
    SebF1, 20 Apr. 2014, 23:31

    Envisager une stratégie à trois arrêts pour Vettel, alors même que son coéquipier, en deux arrêts, se trouve dans ses roues et lui met la pression ? J'en serais fort étonné. Je pense que Red Bull tenait surtout à éteindre le début d'incendie qui avait eu lieu entre ses deux pilotes après la course. Vettel a d'ailleurs lui-même déclaré - à chaud, et non à la suite du briefing - que Ricciardo et lui étaient sur une stratégie identique, raison pour laquelle il avait refusé d'obéir aux consignes d'équipe, élargissant tout juste la trajectoire - encore que, était-ce même volontaire ? - seulement au moment où Ricciardo avait engagé son dépassement dans le premier virage. Voyez plutôt : http://motorsport.nextgen-auto.com/Ca-chauffe-chez-Red-Bull-entre-Horner-Vettel-et-Ricciardo,75616.html Je m'excuse auprès de la rédaction d'être toujours dans l'obligation de poster des liens qui renvoyent à des articles provenant d'autres sites, mais je préfère donner mes sources d'office plutôt que d'attendre que quelqu'un me les demande. Par ailleurs, on peut noter l'heure à laquelle ledit article a été publié (12h22), qui confirme bien qu'il s'agit des toutes premières déclarations des principaux intéressés, puisque la course s'est achevée aux alentours de midi, heure française. Bref, tout ça pour dire et démontrer que le refus de Vettel n'était pas lié à une quelconque incompréhension en rapport avec les stratégies, mais que l'Allemand a, de son propre chef, décidé de défendre sa position et de faire fi des consignes, estimant - à raison selon moi - qu'il n'avait pas à laisser passer son équipier sachant qu'ils étaient sur la même stratégie à deux arrêts.


    Icon For Contact#1
    Fab007, 20 Apr. 2014, 23:52

    @SebF1 Pour tout vous dire, étant l'auteur de l'article, j'ai sélectionné certaines déclarations en utilisant surtout celles qui concernaient le sujet. J'ai repris effectivement les déclarations officielles de Red Bull après la course. Il faut être conscient qu'elles passent par le prisme des services de communication, donc peuvent être édulcorées. Mais, sans présumer de rien, je n'ai jamais trouvé trace, dans des médias anglais pour le moins (qui constituent la majeure partie de nos sources, dont Autosport qui est la bible), de certaines des déclarations les plus "électriques" de l'article que vous relayez. Les premières phrases de Ricciardo (sur le fait qu'il aurait fini sur le podium), en cherchant, je ne les ai pas retrouvé, ni sur Autosport, ni sur Sky Sport, ni sur la BBC... Ces médias-là, que l'on peut qualifier de sérieux, ne relaient pas cette phrase, qui pourtant prêterait facilement à la polémique. La seule phrase qui semble être accentuée est le "Pas de chance" glissé par Vettel à la radio. D'autres déclarations de l'article sont en revanche bien réelles et peuvent être facilement retrouvées, comme celle où Ricciardo parle du fait qu'il ignorait ce que disait Vettel. Donc, je ne remets pas en cause le travail de nos confrères, mais, de mon côté et du côté de Fan-F1, nous préférons ne pas avancer des phrases que nous ne sommes pas capables de retrouver dans des médias de référence.


    Icon For Contact#1
    TonyVBlue, 20 Apr. 2014, 23:53

    La course s'est achevée à 10h45 heure française. Je suppose que cela ne change pas de trop votre affirmation.


    Icon For Contact#1
    Gusgus, 21 Apr. 2014, 2:04

    @SebF1 Un article qui ne cite pas ses sources, c'est déjà mauvais signe. Mais là, même l'article de la version anglaise de NextGen Auto, qui vient de l'agence GMM dont on connait l'imagination débordante de certaines des déclarations imaginaires qu'ils diffusent, ne contient pas ces paroles. C'est dire le niveau de pratique du pipeau de l'équipe française de ce site. Comme le dit Fab, quand on compare avec les sources sérieuses, le rajout juste avant les déclarations que tout le monde rapporte se voit très bien. Ces sites continueront de mentir ainsi aux gens tant que ça marchera et que leurs inventions capteront davantage des lecteurs. Alors un conseil pour le bien de tous : arrêtez de vous y rendre.


    Icon For Contact#1
    didi, 21 Apr. 2014, 8:34

    Le stand RBR a t il dit à Vettel, oui ou non, que Ricciardo et lui étaient sur des stratégies différentes ? Au 25e tour, une stratégie à 3 arrêts pour Vettel était elle décidée, envisagée ou inventée pour les circonstances ? et s'il y a mensonge, Est ce un mensonge de la com RBR à la presse après course ? ou est ce un mensonge du stand RBR à Vettel en pleine course ?


    Icon For Contact#1
    senac, 21 Apr. 2014, 11:05

    Cela prouve que RBR ne protège plus Vettel en lui permettant de faire l'épicier en prenant petits points par petits points en attendant des jours meilleurs et que l'écurie ne croit déjà (presque) plus aux titres...


    Icon For Contact#1
    Poisson, 21 Apr. 2014, 11:30

    @senac tout a fait d accord.


    Icon For Contact#1
    dahou ouabou, 21 Apr. 2014, 11:51

    a propos de bassinement nous avons en France, ex team tf1 baptiser canal plus, cette émission du dimanche plus les autres sont d'une médiocrité absolue, regarder encore hier comment jean alesi les a repris << je ne peux pas vous laisser faire ça >> à revoir. sur le site canal plus la partie consacrer à la f1 il y a une vidéo de propagande vettel. Des remarques à géométrie variables constituent éléments essentiels de tous leurs émissions. maintenant que vettel à beaucoup de mal avec quoi ils pourront endormir les téléspectateurs. j'ai souvent citer ici que c'était une imposture!!! pour regarder ma passion je solutionne avec internet via sky f1. tant qu'il y aura ces lourdauds, canal plus se sera ''niet''.


    Icon For Contact#1
    Profx, 21 Apr. 2014, 11:57

    apparement en course au moment du retour de ricciardo sur vettel , ils lui ont dit que ricciardo et lui n avait pas la meme strategie , ils envisageaient de faire passer vettel a 3 arrets , sauf que peu apres ils lui ont dit de rester en piste malgre que vettel se plaignait de ses pneus on lui a dit que cela les "arrangeais"


    Icon For Contact#1
    Fuckthebitch, 21 Apr. 2014, 12:02

    Non je ne le pense pas Red Bull doit faire comme Mercedes ...liberté de se battre et c'est la piste qui décide mais pas de crash les deux voitures à l'arrivée...


    Icon For Contact#1
    pignon, 21 Apr. 2014, 12:56

    je pense que bien du monde y compris chez RB sous estimait Ricciardo, et le cantonnait au rôle de chasseurs de points...sauf que son adaptation et la qualité de pilotage, le place au niveau de Vettel. Un Vettel qui n'est pas à l'aise dans le peloton ou il sur pilote ...et fait des erreurs qu'il ne faisait pas quand il était en tête dans le clean air et sous protection des drapeaux bleus...J'espère que le poids des 4 titres et le soutient d'Helmut à Sébastian, ne ferons pas de Ricciardo le nouveau Webber...Et je me met à repenser à Bourdais sur une vrai RB.....


    Icon For Contact#1
    Sid, 21 Apr. 2014, 13:16

    Salut tout le monde! J'ai un peu de mal à cerner la stratégie que RB a voulu mettre en ?uvre sur ce GP. Quand le team a demandé à Vettel de laisser passer Ricciardo, lequel était sur la stratégie à 2 arrêts, lequel était sur celle à 3?? De mémoire, ils ont dit à Vettel , d'abord, que les pneus de Ricciardo étaient plus frais, puis qu'ils n'étaient pas sur la même stratégie, et me semble-t-il, c'est après qu'il ait laissé passé Ricciardo, que le team lui a dit que celui-ci était sur 2 arrêts... (à confirmer) Cela me laisse un peu perplexe : bizarrement, j'aurai eu tendance à penser qu'on aurait laissé passer devant le pilote destiné aux 3 arrêts, pour lui permettre de remonter le plus haut possible, avant chaque passage au pit, pour éviter de perdre trop de places tandis que le pilote à deux arrêts, lui, doit ménager davantage ses pneus justement parce qu'il a un arrêt en moins et avoir un rythme de course moins important... Pourtant, d'après les déclarations de Horner, c'est Vettel qui était prévu à 3 arrêts mais qui a été basculé à 2 en raison des opportunités de trafic. D'un autre côté, il me semble que Vettel a bien ravitaillé avant Ricciardo, mais sans que l'écart dans les tours soit énormissime... Non, j'avoue, je coince, alors si quelqu'un veut bien éclairer ma lanterne...


    Icon For Contact#1
    SebF1, 21 Apr. 2014, 14:45

    @TonyVBlue Petit fail, en effet, (même) l'heure de publication de l'article ne prouve rien. @Fab007 @Gusgus Merci à tous les deux pour vos éclaircissements. Après moultes vérifications des différents articles publiés dans les médias que vous citez, il apparait effectivement que le contenu de l'article relayé ne se retrouve que partiellement, que ce soit sur Autosport, Sky Sports ou la BBC. Il est évident que la traduction des déclarations en anglais ne constitue pas toujours le point fort des journalistes français, qui n'en sont pas à une erreur près, mais lorsqu'il s'agit de phrases entières, ça laisse perplexe. À vrai dire, j'étais déjà au courant du caractère potentiellement désinformationnel de certains articles de la presse française, notamment après avoir lu la chronique de Gusgus sur le site du SAV de la F1, mais aller jusqu'à pratiquement inventer des phrases... Une chose que j'ai notée en revanche, c'est que dans les trois articles que j'ai pu trouver dans les médias anglais (Autosport, Sky, BBC) et qui traitent du sujet, les déclarations correspondaient à chaque fois aux déclarations officielles de Red Bull, qui, pour le coup, peuvent également être retrouvées dans les médias français, mais dans des articles publiés après les articles à contenu non vérifiable, c'est-à-dire peut-être après le passage par le service de comm. Voyez plutôt cet autre article que j'ai dégoté : http://www.toilef1.com/Gene-par-Vettel-Ricciardo-passe.html Je ne sais pas si ToileF1 est une meilleure référence que NextGen, mais certains des dires présumés de Ricciardo de l'autre article sont plus ou moins retrouvés, même si, encore une fois, les médias anglais de référence ne relayent pas ces phrases. En tout cas, on peut remarquer que selon cet article, les stratégies originelles pour les deux pilotes Red Bull étaient des stratégies à trois arrêts et non à deux, ce qui est faux me semble-t-il, puisque celle à trois arrêts à seulement été envisagée pour Vettel durant la course. J'ai aussi trouvé un article sur F1Fanatic selon lequel Riccirado aurait mis en doute la volonté de Vettel de le laisser passer. Là encore non relayée par les références, là encore j'ignore le degré de crédibilité qu'il faut accorder à ce site : http://www.f1fanatic.co.uk/2014/04/20/vettel-says-decided-let-ricciardo-pass/ Quoi qu'il en soit, personnellement, je ne pense pas qu'il y ait véritablement besoin de source pour conclure que Vettel a au mieux décidé de ne plus défendre sur Ricciardo seulement une fois que celui-ci a pointé son museau à l'intérieur du virage un. Contrairement à ce qu'à dit Horner, à aucun moment il ne s'est effacé après avoir soi-disant compris que son écurie planchait sur une stratégie à trois arrêts. D'ailleurs, peut-être l'hypothèse de cette stratégie, avancée dans les oreilles de Vettel, n'était-elle qu'un leurre et un prétexte pour l'inciter à laisser passer son équipier, car je ne vois vraiment pas comment un basculement sur une stratégie à un arrêt supplémentaire aurait pu aider Vettel à mieux figurer au classement final, sachant que Ricciardo, en deux arrêts, était déjà à ses basques et plus rapide.


    Icon For Contact#1
    SebF1, 21 Apr. 2014, 15:00

    @Sid Votre incompréhension découle justement de l'incohérence de Horner que je dénonce plus haut, car il est évident que basculer Vettel sur une stratégie à trois arrêts, alors même que Ricciardo, en deux arrêts, était plus rapide derrière lui, aurait équivalu à se tirer une balle dans le pied pour Red Bull.


    Icon For Contact#1
    pignon, 21 Apr. 2014, 15:11

    la réalité doit se trouver dans les data que nous n'avons pas....


    Icon For Contact#1
    jakimax, 21 Apr. 2014, 16:46

    SebF1@ Mais t'es le frêre de Fernando Alonso toi ! Ah bien sûr, je vois, tu veux semer la zizanie chez RBR... :->


    Icon For Contact#1
    SebF1, 21 Apr. 2014, 20:42

    @jakimax Bon, très bien, je vais avouer ! En vérité, travaillant pour Santander, je suis chargé de m'assurer de la bonne image d'Alonso sur les forums français. Sachant que certains sites peuvent avoir une visibilité très importante, les commentaires qui se veulent bien écrits, pertinents, et, en apparence, objectifs, peuvent avoir une influence sur une grande partie des fans "lambda", qui du coup, révisent leur jugement sur Alonso. De cette façon, l'opinion générale sur l'Espagnol au sein des différentes communautés virtuelles sera une opinion positive, ce qui aura potentiellement un impact sur l'opinion générale globale, c'est-à-dire qui ne se limite pas à Internet et à ses communautés passionnées de F1.


    Icon For Contact#1
    milano, 21 Apr. 2014, 20:51

    SebF1 : bien écrit ! :D


    Icon For Contact#1
    SebF1, 21 Apr. 2014, 20:56

    Je vais sûrement perdre mon job à cause de ça, j'espère que vous êtes contents ! Bande de saligauds !


    Icon For Contact#1
    milano, 21 Apr. 2014, 21:27

    Il y en a qui le font sans être chez santander hein mdrr , tu rentrera dans le rang sous forme de fanboy :p


    Icon For Contact#1
    Depy, 23 Apr. 2014, 11:47

    On rigole, on rigole... Mais la manière dont est écrit un commentaire ou est relayée une information est primordiale quand on regarde :p ! Pour ma part, sur ce forum, j'apprécie que les rédacteurs interviennent pour amener des éclaircissements. Je ne suis pas quelqu'un qui va forcément fouiller le net pour lire des articles dans une langue que je ne maitrise pas donc Fan-F1 reste une source fiable se basant sur des sources fiables :) .


Dernières actus F1

Toutes les actualités F1
graphical divider
Media centre Barcelone
Le site web pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez @motorsinside sur :

Haut