F1 - Une Sauber C33 allégée en Espagne

F1 - Une Sauber C33 allégée en Espagne

L'écurie Sauber F1 a travaillé dur pour apporter des améliorations à la C33 pour le Grand Prix d'Espagne, cela passe par une réduction du poids ainsi que des nouveautés aérodynamiques. Giedo van der Garde aura l'occasion de tester ces nouveautés lors des essais libres 1.      7 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Sauber - En arrivant en Espagne, la C33 aura subi une cure d'amaigrissement
© Sauber - En arrivant en Espagne, la C33 aura subi une cure d'amaigrissement
La Formule Un est de retour en Europe et comme à l'habitude, les équipes apportent de nombreuses nouveautés à Barcelone pour le Grand Prix d'Espagne. L'équipe Sauber ne déroge pas à la règle.

L'écurie suisse a notamment revu un élément clé de sa C33, son poids, comme l'explique Giampaolo Dall’Ara, le responsable de l'ingénierie de piste : « Pour le Grand Prix d'Espagne, nos deux C33 auront des évolutions essentielles, avec une réduction importante du poids et une amélioration conséquente de l'aérodynamique. Cette nouveauté consiste en un aileron avant modifié et un nouveau capot moteur, de nouveaux pontons et déflecteurs, ainsi qu'un certain nombre d'autres modifications aérodynamiques. »

Une nouveauté a également été apportée par l'un des partenaires de Sauber, Ferrari, au niveau de l'unité de puissance : « En plus de cela, nous aurons également une amélioration logicielle ce qui devrait nous permettre de mieux utiliser le potentiel de l'unité de puissance. Nous nous attendons à un vendredi très chargé en piste pour trouver les bons réglages avec notre nouveau package. »

Avec tous ces éléments, qui devraient permettre de rendre les C33 d'Adrian Sutil et Esteban Gutiérrez plus performantes, l'objectif est de se battre dans le top 10 : « Toutefois, nous savons que toutes les autres équipes progressent également, donc il sera intéressant de voir où nous nous situons. Nous ferons clairement de notre mieux pour nous battre pour les points. »

La tâche ne sera pas aisée pour le Mexicain qui laissera sa place à Giedo van der Garde lors des essais libres 1, le Néerlandais est ravi de pouvoir rouler de nouveau : « C'est agréable de revenir en Europe et en particulier à Barcelone. Le Circuit de Catalogne est un circuit que j'apprécie énormément. Nous aurons quelques nouveautés et nos C33 seront plus légères, donc il sera intéressant de voir comment la voiture se comporte. Je suis confiant, et j'ai hâte d'être de retour derrière le volant. Après les essais libres 1 le vendredi, j'aurai une journée entière d'essais le mardi, donc j'attends cela avec impatience. »


     7 réactions

    V6 turbo, 7 May. 2014, 16:21

    La C33 aurait maigri de...20 kilos! Une info technique intéressante qui me plait beaucoup. On sait que les deux pilotes n'ont pas non plus le même poids embarqué (Sutil 75, Guttierez 63). Mais surtout je voudrais avoir la réponse à la question: comment ont-ils fait?. Gagner une vingtaine de kilos ( c'est ce qui est annoncé sur plusieurs sites) d'un seul coup comme ça en cours de saison, c'est pour moi un véritable exploit sur une F1 moderne. Tous les autres ingés doivent en baver d'envie. L'avantage d'un light program c'est si l'on passe sous la barre des 691kg,on peut répartir ce delta à sa guise dans du lest idéalement placé...ou presque (répartition réglementée quand même). Surtout ce qui compte c'est où ces kilos ont été gagnés. Sur des masses en mouvement? Dans des secteurs sensibles (poids non suspendu)? On annonce un progrès sur des éléments de refroidissement. C'est possible, mais pas dans ces proportions là, à Barcelone il ne fait pas si froid que ça. Avec un tel gain pondéral on peut aussi se permettre de descendre le centre de gravité et de gagner partout en comportement de la monoplace. C'est tout bénef sans avoir à faire des compromis comme sur d'autres secteurs de progrès. On m'a toujours dit que les RB de ces dernières saisons avaient un plus de ce coté là. Ceux qui ont pratiqué le circuit savent de quoi je parle. Là on ne parle plus de millièmes, mais de plusieurs dizièmes au tour. Si Ferrari bénéficie du même avantage pour l'Espagne, il y a fort à parier que les voitures rouges vont faire un bond en perf. Tant mieux. Sauber a des problèmes financiers parait-il, or un programme d'allègement de cette ampleur est très coûteux. Ce n'est surement pas dans le PU qu'ils ont fait des miracles. Mais sur un chassis et des échangeurs, les initiés seront tous d'avis pour dire que c'est remarquable.


    Aifaim, 7 May. 2014, 20:50

    V6 Turbo@, j'ai un arrière-petit-goût d'incrédulité dans votre admiration vis-à-vis d'un allègement plutôt phénoménal. 20 kg, c'est un nombre "qui parle", comme tout compte rond, en l'occurrence, pour moi - sans preuve - "arrondi à la dizaine supérieure". Mais même 10 kg ce serait très bien, sauf ... si, par précaution, les pièces voire la structure avaient été surdimensionnées pour fiabiliser la voiture en début de saison. Paradoxalement, la Sauber n'a brillé ni par la performance ni par la solidité.


    V6 turbo, 8 May. 2014, 0:35

    @Aifaim Si j'ai bien compris, tu es aussi un peu dubitatif à défaut d'être admiratif. Moi aussi, mais je ne vois pas l'intérêt d'annoncer des chiffres délirants pour une équipe comme Sauber. Mon admiration est à la hauteur de leur communication. Si l'info est exacte, 20kg c'est effectivement admirable. Si c'est 10kg, c'est pas mal quand même. Mon propos visait tout simplement à faire part de l'importance de l'allégement dans la perf d'une monoplace et les possibilités offertes en cas de passage en dessous du poids limite (lests bien placés). Tu noteras que j'ai aussi des doutes sur la réalité de ce chiffre car je pose la question: mais où ont-ils bien pu trouver ces kilos? D'habitude, pour gagner du poids sans tout redessiner, on choisi une liste de pièces et on calcule pour chacune les avantages pondéraux possibles. Pour ce faire, on redéfinit les matériaux, on calcule leur résistance, on modifie parfois un peu la forme, on met en rapport chaque élément, on valide et on lance la fabrication. Pour ce faire il faut un budget conséquent, car c'est un long travail et les matériaux ultra légers avec des qualités méca au moins identiques à la pièce initiale sont très chers, parfois difficiles à mettre en ?uvre (usinage, etc). Pour revenir à la C33, si l''info est exacte, on ne parle plus d'optimisation dans ces proportions là, mais de programme complet d'allègement. Là ce serait effectivement remarquable.


    Aifaim, 8 May. 2014, 8:20

    V6 Turbo@, je penche de plus en plus pour une C33 première version particulièrement surdimensionnée vis-à-vis d'une nouvelle donne technologique avec un lot d'inconnues difficiles à appréhender pour une équipe financièrement de deuxième rideau. Par exemple, le "nouveau capot moteur". Vous vous souvenez probablement des "risques d'explosion" qui faisaient grand bruit - sans jeu de mots - à l'inter-saison d'où l'adoption d'un couvercle de "cocotte-minute". Ferrari avait prévu une protection minimaliste qui, apparemment, est suffisante. Donc, Sauber a très certainement des points d'allègement prévus. C'est donc peut-être moins l'allègement d'une monoplace conçue au top qui est spectaculaire que l'ancienne version beaucoup trop lourde qui sera mise au goût du jour.


    V6 turbo, 8 May. 2014, 15:56

    @Aifaim Je reviens à ma question de base au risque d'être un peu ch....Surdimensionnement peut-être mais de quoi? On touche ici au fondamental de la perf et au travers de Sauber je pense fort à Ferrari. Nous ne sommes pas en GrN ou en Tourisme, encore que ces catégories font souvent la différence au poids. Plus sérieusement, une F1 2014, même une modeste Sauber, ce n'est jamais surdimensionné ou alors je rêve. Le nouveau règlement met des contraintes très différentes de 2013 surtout coté PU et son environnement. Là l'homologation bloque pas mal de choses en évo pondérale. A la conception, sur le reste (chassis&co) on dimensionne juste car c'est en bonne place dans le cahier des charges. La coque est homologuée crash test et donc peu allégeable. Ok pour le capot moteur, mais ce sont quelques centaines de grammes, voire 2 ou 3 kilos à l'extrême limite (à moins de le virer complètement lol). Seule la piste des échangeurs me parait plus cohérente. Si d'autres personnes ont des infos, je prends. Giampaolo Dall'Ara, responsable technique piste de la C33 parle d'un gain possible de 1,5s au tour! De mon côté je comptais quelques dizièmes ce qui est déjà énorme, lui va plus loin, c'est dire! On sait que Sutil sera doté de cette nouvelle version, son coéquipier plus léger attendra peut-être le prochain GP. Le ingénieurs d'Hinwill verront tout de suite le delta au chrono. Toutefois 20 kilos je reste sur le c...


    arno, 8 May. 2014, 16:39

    Je suis loin d'être un spécialiste en technique surtout avec ce nouveau règlement mais que je lis la liste des modifications et en particulier - pontons - capot moteur Je pense que Sauber a peut être modifié l'intégration des différents éléments du PU pour un meilleur refroidissement et donc une diminution sensible de la taille et donc du poids des radiateurs. Il y a peut être aussi la possibilité par une amélioration du software de diminuer la chaleur dégager par la batterie en optimisant sa charge et sa décharge ce qui expliquerait un gain en temps au tour bien supérieur à ce que le seul gain en poids et en positionnement de lest est censé apporter en gain de performance. Mais franchement j'ai peine a y croire. On en saura plus durant le week-end.


    Aifaim, 8 May. 2014, 22:15

    V6 Turbo@, avez-vous lu la déclaration de Jean-Eric Vergne : "Nous avons débuté avec une voiture beaucoup trop lourde" ? Cela me conforte dans mon opinion : Le couple phénoménal attendu, par exemple, a pu conduire à renforcer les transmissions au-delà du nécessaire et, l'expérience aidant, on allège. Oui, cela donne une dimension empirique à laquelle nous n'étions plus habitués, mais combien de temps ont eu les équipes pour mesurer les nécessités liées au nouveau mode de propulsion ? Je continue à penser que ceux qui disposaient de moyens limités ont été contraints "d'assurer" faute de temps avec la hantise de pannes qui auraient encore plus amputé les essais de pré-saison. On ne peut leur en tenir rigueur vu qu'ils ont été suffisamment perturbés par les soucis de propulseurs.


Sur Barcelona

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up