F1 - Fernandes : "Caterham n'est pas à vendre"

F1 - Fernandes : "Caterham n'est pas à vendre"

Voulant faire taire les rumeurs d'une possible vente de son équipe et du groupe Caterham, Tony Fernandes a tenu à démentir cette information en expliquant qu'il était toujours investi dans l'entreprise et en Formule 1.  Icon For Chat#6  1

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Caterham - L'équipe Caterham n'est pas à vendre
© Caterham - L'équipe Caterham n'est pas à vendre
Le Grand Prix de Monaco a marqué un tournant dans la lutte des équipes du fond de grille. Marussia a enfin réussi à marquer les premiers points de son histoire, devançant ainsi Caterham au championnat des constructeurs.

L'équipe malaisienne devra faire montre d'une chance exceptionnelle pour revenir au niveau de sa plus proche rivale, et malgré la belle 11ème place de Marcus Ericsson en principauté, qui égale du coup le meilleur résultat historique de l'équipe, la situation semble se compliquer.

Du coup, les rumeurs d'une possible vente de Caterham par Tony Fernandes sont revenus à la surface. L'entrepreneur malaisien avait déclaré en début de saison que 2014 serait une année cruciale pour son équipe et que, faute de résultats probants, il envisagerait de s'en séparer.

Malgré cela, Fernandes a tenu à démentir ces rumeurs de vente dans un communiqué officiel : « Caterham n'est pas à vendre. Nous aimons ce que nous construisons et nous sommes toujours à la recherche de nouveaux investissements. Ce n'est pas différent de la façon dont nous avons commencé avec AirAsia. Oui, nous sommes constamment en plein challenge, en train de prendre des décisions sur tout, concernant la structure et le projet du groupe Caterham. C'est le quotidien de chaque entreprise. Cela ne signifie pas que nous vendons. »

Les co-président du groupe, Tony Fernandes et Kamarudin Meranun Datuk, ont toutefois précisé qu'ils étaient à la recherche de nouveaux investisseurs.
Partager cet article
 Icon For Chat#6  1 commentaire

    Icon For Contact#1
    Aifaim, 28 May. 2014, 10:04

    Il répond sur l'ensemble du groupe Caterham, pas sur le département spécifique que constitue l'écurie de Formule 1. Au-delà, effectivement, la "recherche de nouveaux investisseurs" recouvre toutes les interprétations puisqu'il se garde bien de préciser à quelle hauteur il est prêt à leur céder des parts : A partir de 30%, c'est une minorité agissante, à 50%, c'est une prise d'autorité.


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon