F1 - Les moteurs Renault enfin à pleine puissance au Canada

Après un début de saison 2014 compliqué, Renault Sport F1 aborde la 7ème manche de l'année au Canada persuadé de pouvoir enfin proposer un bloc turbo V6 à la hauteur de ses concurrents.  Icon For Chat#6  29
Logo Mi mini
Rédigé par
Renault aborde le Canada en confiance
© GEPA / Renault aborde le Canada en confiance
Les équipes motorisées par Renault Sport F1 - Red Bull, Lotus, Toro Rosso et Caterham - ont connu des difficultés depuis le début de la saison mais les choses s'améliorent petit à petit depuis plusieurs courses et cela devrait continuer ce week-end à Montréal, comme l'a confié Rémi Taffin, directeur des activités piste chez Renault Sport F1.

« Au début de la saison, nous avions affirmé que nous aurions effacé notre retard et serions "revenus" à partir du Grand Prix du Canada. Lors des quatre dernières courses, nous avons apporté plusieurs nouvelles évolutions et toucherons au but à Montréal. Pour la première fois de la saison, nous allons pouvoir véritablement nous mesurer à la concurrence, » a confié Rémi Taffin dans un communiqué publié par RSF1.

Différentes parties du bloc turbo V6 1.6L de la marque au losange seront améliorées pour la course prévue sur le Circuit Gilles Villeneuve et les différents problèmes rencontrés à Monaco ont également été analysés afin d'éviter qu'ils se reproduisent : « Nous introduirons de nouveaux développements au Canada, principalement conçus pour améliorer la fiabilité. Comme lors des précédentes courses, des mises à jour des logiciels sont également prévues afin de progresser toujours plus en matière de souplesse du propulseur ainsi que de gestion de l’énergie. En outre, nous avons analysé avec attention les soucis rencontrés à Monaco, et pris des mesures pour qu’ils ne se reproduisent plus. Nous avons notamment étudié la panne sur la monoplace de Vettel, et en avons identifié son origine : elle provenait d’un problème mécanique situé au niveau du MGU-H. La pièce en question a été examinée à nouveau, puis nous avons renforcé les contrôles en fin de chaîne pour rendre le composant plus robuste. Avec Toro Rosso, nous avons analysé en détail les soucis à l’échappement qu’a connus l’équipe, et vu comment nous pouvions éviter que ces problèmes ne se répètent à l’avenir. Nous avons affiné notre diagnostic et amélioré notre compréhension globale du système d’échappement ainsi que de son comportement au sein de la monoplace. »

Rémi Taffin estime que toutes les améliorations apportées pour le Grand Prix du Canada seront importantes pour les équipes étant données les caractéristiques du tracé canadien : « Toutes ces évolutions se révéleront fort utiles à Montréal, le circuit proposant le défi le plus exigeant pour les groupes propulseurs depuis le début de la saison. En raison des longues lignes droites du tracé, ces derniers tournent à plein régime pendant une grande partie du tour. Le moteur à combustion interne est ainsi soumis à des contraintes très importantes. Comme à Barcelone, je m’attends à ce que les monoplaces dépassent les 330 km/h. Les deux génératrices électriques (MGU-K et MGU-H) nous aideront alors en matière de vitesse de pointe et d’accélération. »

« Le circuit ne compte que peu de virages ; il sera délicat de récupérer de l’énergie au freinage via le MGU-K, les pilotes ne levant que rarement le pied sur un tour. Par conséquent, l’accent sera mis sur le MGU-H qui récoltera l’énergie au niveau des gaz d’échappement. Au Canada, nous flirterons véritablement avec la limite de la consommation en carburant et allons avoir besoin du plus d’énergie possible. Cela étant dit, nous veillerons à trouver le juste équilibre entre énergie électrique et essence traditionnelle pour choisir la meilleure façon d’utiliser le carburant durant la course, » ajoute Taffin.

Le décor étant planté, le week-end canadien sera un révélateur important pour le manufacturier de Viry-Châtillon mais la confiance est plutôt de mise comme l'explique le directeur des activités piste chez Renault Sport F1 : « Même si nous savons que la concurrence est extrêmement rude, nous nous rendons à Montréal animés d’un état d’esprit positif : nous donnons toujours le meilleur de nous-mêmes pour triompher en piste. Nous devons certes faire preuve de réalisme et d’humilité, mais ce Grand Prix sera un excellent révélateur pour voir à quel point nous avons su rebondir après des essais hivernaux délicats ainsi que le travail qu’il reste à accomplir. »

Outre son bloc V6, Renault a également travaillé avec son pétrolier pour améliorer les choses également au niveau du carburant mis à disposition des équipes clientes : « Après des essais fructueux à Barcelone et Monaco, Total continuera de développer de nouveaux types de carburant à Montréal. »

Dernières actus sur Montreal

Plus d'actualités
 Icon For Chat#6  29 commentaires

    Icon For Contact#1
    Profx, 5 Jun. 2014, 1:48

    si ils sont encore largues ou si ils ont encore des soucis de fiabilite , cela sera une bonne occasion pour les rb de leur raler dessus encore plus par contre si les renault sont en grande forme cela nous promettra une fin de saison bien plus excitante que prevu


    Icon For Contact#1
    jakimax, 5 Jun. 2014, 9:43

    Déjà, en qualif, on va voir s'ils sont capable de pousser les Mercédes dans leur derniers retranchement.


    Icon For Contact#1
    dabass44, 5 Jun. 2014, 10:33

    En qualif je n'imagine pas voir le moteur renault devant mais en course, le chassis redbull pourra peut être faire la différence. le problème c'est la différence de points déjà aquise, celà oblige presque vettel à roulé pour son coéquipier et ça: j'y crois pas vraiment...


    Icon For Contact#1
    jakimax, 5 Jun. 2014, 13:03

    A bé non Dabass44. J'espère que RB ne va pas faire le choix de cette stratégie. Ca serait triste. Au contraire titre perdu pour titre perdu, il faut que les 2 RB aillent titiller autant que possible les 2 Mercédes. Même au prix de quelques moteurs cassés en plus. Vaut mieux se donner 1 ou 2 ou3 chances de victoire plutôt qu' économiser le matos et ne remporter aucune victoire. Renault en apprendra beaucoup plus sur son moteur en le poussant à fond et le spectacle y gagnera.


    Icon For Contact#1
    Profx, 5 Jun. 2014, 13:11

    vettel s est deja efface pour son equipier cette annee , certe pour uen troisieme place meme pas sur ( ricciardo fini 4 ) . mais bon c est sur que si ils lachent les chevaux et prennent des risques cote fiabilites ca serai pas mal ptre qu on en oublierai un peu le duel en tete du classement


    Icon For Contact#1
    capetf1, 5 Jun. 2014, 13:21

    c'est le chassis mercédes qui est bon sinon les autres écuries équipées de leur moteur seraient devant aussi s'il est si puissant que ça.


    Icon For Contact#1
    jakimax, 5 Jun. 2014, 13:25

    En plus , Dabass44 , quand on réussi à pousser l'adversaire dans ses retranchements , il peut faire une faute . Et au Gilles Villeneuve, oui j'ai bien dit Gilles, les conséquences d'une erreur peuvent être très grave. Un départ de la pit lane par exemple, une auto moins efficace, la perte de confiance... Je ne souhaite pas la blessure qui rend indisponible. Bien que que ça puisse intervenir dans le parcours de tous sportif. Ca ne serait pas glorieux et convainquant de gagner le titre grâce à une blessure de l'adversaire.


    Icon For Contact#1
    jakimax, 5 Jun. 2014, 13:42

    CapetF1@ Je me suis déjà posé cette question. Je vois 2 réponses: Ce que tu dis "c'est le chassis Mercédes qui est très bon". ou chez Mercédes on pense qu'on n'ai jamais aussi bien servi que par soi-même et que le marketing derrière sera plus efficace si c'esr Mercédes qui emporte une palanquée de doublés. Alors les clients on leur donne des moteurs fiables mais un peu moins développés. Et puis Mercédes ne va pas faire d'effort particulier avec ceux qui sont déjà en négociation avec Honda ou autres constructeurs. De toute façon le chassis Mercédes est forcément très bon. Sinon ça saurait déjà.


    Icon For Contact#1
    Batifolies, 5 Jun. 2014, 13:54

    Après autant d'informations optimistes chez Renault et Red bull., on doute encore de cette nouvelle soit disant bonne. Mercedes aussi à progresse.


    Icon For Contact#1
    jakimax, 5 Jun. 2014, 13:59

    J'ai envie d'ajouter CapetF1 que si Mercédes pense qu'on n'est" jamais aussi bien servi que par soi-même", ils ont bien raison. Parce que quand on voit Renault se faire tacler par derrière par ceux qui ont bénéficier de cet atout majeur pour batir leur titres..... Bien sûr il paye mais c'est pas une raison. Renault n'a pas fait exprès d'concevoir un moteur moins efficzce que Merco.


    Icon For Contact#1
    jakimax, 5 Jun. 2014, 14:00

    ProfX@ "Vettel s'est déjà effacé pour son coéquipier". Je n'y crois pas.


    Icon For Contact#1
    arno, 5 Jun. 2014, 14:18

    RB a demandé par deux fois à Vettel de laisser passer Ricciardo au GP de Chine et de Malaisie. http://news.sportauto.fr/news/1482128/sebastian-vettel-daniel-ricciardo-christian-horner-Red-Bull-RB10


    Icon For Contact#1
    Vinvin, 5 Jun. 2014, 14:28

    @arno : Il ne s'est pas vraiment effacé, il était bien moins rapide que lui, Vettel est apparemment intelligent.


    Icon For Contact#1
    V6 turbo, 5 Jun. 2014, 16:14

    La vraie question est de connaître la vraie marge de progression du PU Renault dans le dessin actuel? RSF1 est confrontée à un nouveau test grandeur nature. Monaco était trop atypique pour en tirer des conclusions. Ici à Montréal il faut des chevaux en haut, une remise en vitesse efficace mais pas trop agressive (grip), sans trop de consommation. Si le moteur Renault est encore largué ce week-end à coup de paquets de dizièmes voire de secondes au tour comme en début de saison, cela voudra probablement dire (en lisant du Taffin entre les lignes) que la configuration de base ne permet pas de rejoindre le Mercedes à la régulière. Car ce dernier disposera aussi de nouveaux steps pour ce week-end. Si l'amélioration annoncée ne comblait pas le delta, faudrait alors faire rapidement des choix chez Renault afin de travailler sur une nouvelle définition technique des unités ouvrant à des homologations en 2015. Nouvelles recherches et passage massif obligé par la Pao via STAR-CCD intégré à CatiaV5 si je me souviens bien. Ce qui veut dire repartir de zéro ou presque (tout en gardant les données récoltées) dans certains domaines (MGUH, MGUC, accumulation, injection, refroidissement,....) pendant que les autres feront probablement le choix de garder leur architecture actuelle et d'aller plus en avant dans le développement. Le tout, dans le périmètre règlementaire, cela va de soit.


    Icon For Contact#1
    bouvman, 5 Jun. 2014, 21:26

    @ V6 turbo Comme tu le dis, pleine puissance ne veut pas forcément dire aussi puissant que Mercedes. Nous seront fixés ce WE, soit ce n'est pas trop mal, et on continue à travailler dur pour grappiller des 100ème, soit Mercedes met encore une mine à RB, et là c'est RDV l'année prochaine avec un nouveau moulin, et avec toutes les spéculation possibles inimaginable sur le futur motoriste de RB en 2015...


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 5 Jun. 2014, 22:27

    bouvman@, comme je l'ai écrit après les déclarations d'Helmut Marko, je reste persuadé que 1° il va un jour ou l'autre rectifier le tir et 2° que le motoriste de RedBull sera toujours Renault en 2015. Et le même Marko le justifiera sur les promesses chiffrées que le motoriste français annoncera pour l'an prochain. Cela ne présage rien pour les saisons suivantes (2016 et après) mais, à l'heure actuelle, je ne suis pas inquiet. Ah ! Mes sources ? Mes petites cellules grises arrosées de deux doigts de logique ...


    Icon For Contact#1
    Belle vaidaire, 6 Jun. 2014, 0:09

    A écouter les déclarations des uns et des autres en cette veillée d'armes, il y a Vettel qui joue les perdants et se met en retrait de Ricciardo, Hamilton et Rosberg qui enfoncent le clou relayés par Bird le développeur de la W05 rajoutant que Merco en a beaucoup sous le pied. Si on avait voulu tuer le suspense on ne s'y serait pas pris autrement.


    Icon For Contact#1
    bouvman, 6 Jun. 2014, 0:23

    @Aifaim Oui tout à fait, au fond d'eux RB savent pertinemment que Renault est un bon motoriste... et pour 2015 une solution de rechange est trop courte...


    Icon For Contact#1
    Desmodromik, 6 Jun. 2014, 0:33

    Renault F1 est en danger car ils ont des clients aux abois et une image en train de se dégrader. Ils ont la pression de toutes parts et ce n'est jamais bon pour le résultat. Soit ils recollent à Mercedes et ouf on rallume la flamme, soit ils loupent le RDV canadien et là ça craindrait un max. Le pire c'est une ou plusieurs nouvelles casses chez Red Bull par exemple. La crise serait inévitable et la fin de saison un vrai cauchemar. Pourvu que l'on évite ce scénario catastrophe et que l'histoire des essais interdits reste une mauvaise blague.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 6 Jun. 2014, 7:33

    DesmodromiK@, je ne crois pas qu'il faille céder à la panique. Si on regarde les choses en face,il y a UNE équipe qui domine le championnat à la manière de Vettel/RedBull dans la seconde moitié de la saison 2013, c'est Mercedes. Mais, derrière, suivant la configuration des grands prix, les écuries se battent avec beaucoup d'incertitude pour être dans les points. Il y a actuellement trois monoplaces à la traîne : Caterham, Marussia et Sauber. Il est un fait patent que les DEUX clients de Ferrari sont dans cette charrette. La scuderia n'étant pas plus véloce que les autres, Renault n'a pas à rougir (sans jeu de mots) de la comparaison avec le propulseur italien. Les 4 titres consécutifs ont rendu plus douloureux la re-descente sur terre ou du moins le retour au niveau de la concurrence. Cette forme de panique tient beaucoup à ce que Mercedes semble irrattrapable sur le terrain technique et les comptes des championnats. Pour cette saison, c'est à mon avis probable ... Et alors ? Il n'y a pas de honte à être battu par plus fort que soi. Ne pas relever la tête, abandonner la lutte sportive ne serait pas glorieux. Heureusement, ce n'est visiblement pas le cas. "Taper" sur Renault aujourd'hui, enfoncer Grosjean hier pour ceux qui aimeraient voir briller les couleurs françaises, c'est aussi contre-productif qu'aller voir un ami gravement malade en lui disant :"mon vieux, tu es sûrement foutu ..." Le déroulement de la saison - comme à l'époque Prost/Senna et leur McLaren-Honda - peut prendre des allures monotones par manque d'incertitude. Le microcosme de la Formule 1 est passé maître dans l'art d'occuper le terrain avec des "affaires", des "scandales" et des polémiques qui nourrissent les media pas fâchés d'avoir des sujets à traiter. Franchement, on peut aimer cette discipline, se passionner pour elle sans aveuglement, euphorie, colère ou larme excessifs. Pour revenir au scénario du Canada, c'est un grand prix comme les autres, absolument pas une échéance vitale.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 6 Jun. 2014, 7:56

    Belle vaidaire@, je prends de plus en plus de recul avec les déclarations des uns et des autres. Vettel a quelques difficultés à s'adapter au pilotage requis par les nouvelles monoplaces. Son passé en F1 laisse augurer un comportement combatif pour retrouver son niveau - et quel niveau ! - sinon, il se retirera. C'est la vie. Je me méfie surtout d'une petite réflexion ponctuelle montée en épingle qui prend une dimension d'autant plus disproportionnée qu'elle est reprise, triturée, amplifiée voire dénaturée au fil du colportage. Chez Mercedes, je garde la même circonspection vis-à-vis de ces fanfaronnades. Elles sont étonnantes parce que la firme à l'Etoile n'en a pas besoin pour dominer la saison. A moins de vouloir écraser toute velléité de résistance chez ses adversaires. C'est puéril. Vouloir faire diversion en donnant un os à ronger à ceux qui se focalisent sur la confrontation entre ses deux pilotes n'est pas impossible. Prendre un peu de hauteur pour avoir une vision d'ensemble, au vu de votre pseudo, cela doit vous être familier ?


    Icon For Contact#1
    V6 turbo, 6 Jun. 2014, 10:16

    @Aifaim, Bouvman et Desmodromik J'ose dire tout haut ce que pensent beaucoup tout bas, au risque encore de passer pour un fan inconditionnel de Mercedes. Il y a une forme de pudeur à éviter de constater les dégâts quand il y a un accident. Renault/Red Bull et Ferrari ne sont pas à la hauteur de Mercedes, loin de là en ce début de saison. Hors fanfaronnades ou pleurs de circonstance, je tente un constat simple, qui peut se décliner sur tous les tableaux : conception (surtout ingéniosité et rigueur), intégration, chassis, aéro, moteur et pilotes. Il y a un quasi sans faute d'un coté (abandon d'Hamilton d'entrée), beaucoup de ratés de la part des autres. Souvenez vous du mois de janvier, avant les essais hivernaux, le nombre de posts qui dénonçaient les infos sur la soit disant moins bonne qualité du moteur Renault. Chez Renault et Ferrari, aux essais hivernaux, on disait que c'était juste un problème de retard dans la mise au point. La faute à ce règlement "complètement nul". Ceux qui en doutaient étaient presque des vendus à l'ennemi, l'ogre allemand. Lors des premières courses, c'était devenu seulement un problème de vitesse de pointe à résoudre, puis d'invoquer les défauts de débitmètres qui handicapaient uniquement les perdants. Aux dires de la vox populi, c'était une injustice flagrante qui expliquait ces contreperformances, et il fallait bien ester en justice pour corriger cette infamie. Retour de bâton. Le reste je ne vous le raconte pas, ce sont six pôles, six victoires et cinq doublés pour l'équipe Mercedes. Les fans de d'Alonso/Ferrari sont également meurtris face à ces insuccès à répétition. Il va bien falloir faire là aussi une autocritique constructive, même si Ferrari reste un mythe intouchable. Je ne parle pas de Lotus et Grosjean, une vraie galère. Les inconditionnels se raccrochent aux progrès réalisés ou annoncés comme ici chez Renault via Rémi Taffin, c'est humain et surtout son job. Pour se rassurer face à cette situation monopolistique, on a cherché la faille dans le duo de pilotes victorieux avec le secret espoir qu'ils vont finir par mettre la cabane sur le chien. En parlant d'animaux, à un moment il faudra bien dans cette saison appeler un chat un chat au risque de se faire traiter une fois de plus de défaitiste. Pas d'accuser un tel ou un autre d'être mauvais, juste avouer en toute humilité le manque d'ambition technologique, les mauvais choix stratégiques, reconnaître son infériorité, analyser la situation pour trouver des solutions à moyen et long terme. Oser aussi reconnaître l'actuel travail de dingues pour tenter d'éviter le fiasco, de limiter les dégâts au prix d'efforts internes énormes ces dernières semaines. Ne pas faire peur inutilement ou tenter de rassurer bêtement, objectivement constater une situation de domination sans partage et ne pas oublier qu'elle est méritée, pas juste une histoire de gros sous, car c'est aussi le fruit d'un énorme travail d'équipe qui risque de durer vu la qualité de ses membres. Sur ce, si je me trompe et que dimanche soir il y a un couac chez Mercedes, je n'en serais pas ravi, j'attendrais de voir face à une telle situation quelles sont leurs capacités de rebond techniques, intellectuelles et morales. C'est dans la difficulté, l'adversité et l'imprévu, que l'on pourra juger de leur potentiel de garder sur le moyen et long terme leur avantage. Le retour rapide au premier plan de Renault ou Ferrari serait la meilleure des nouvelles, au risque de me tromper je n'y crois guère à court terme. Dommage pour le spectacle que cela pourrait nous offrir.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 6 Jun. 2014, 10:49

    V6 turbo@, nos discours sont complémentaires. Mercedes va dominer la saison à l'image de la McLaren-Honda de Senna-Prost. Ce n'est pas certain du fait de la glorieuse incertitude du sport mais au vu de ce qu'on a vu, c'est sinon probable du moins logique. Ce sera mérité et ce n'est pas un drame pour les autres. Mercedes retire les dividendes des voies techniques nouvelles qu'elle a explorées, avec des risques mais cela a payé. Que font Renault et Ferrari ? Ils poussent au bout du bout l'amélioration des technologies traditionnelles, peut-être plus loin que l'envisageable et c'est méritoire à court terme. C'est pourquoi l'écart de performances ne grandit pas alors que le propulseur allemand dispose d'une marge de progression aujourd'hui inconnue. 2015 sera une autre problématique. Même Mercedes travaille sur un nouveau propulseur. Renault, Ferrari et Honda vont relever le gant et c'est très bien ainsi. Quant aux restrictions d'évolution, elles seront beaucoup moins nocives que ce qu'on pourrait redouter. Si elles l'étaient, je suis certain que, au nom du spectacle, Ecclestone et la FIA seraient déjà en train de les remettre en cause. Et ils le feront si nécessaire. Je le re-re-re-re-dis: Mercedes va dominer cette saison mais aucun des motoristes actuels ne mettra la clef sous la porte en fin de saison, l'incidence sur la vente des voitures au losange sera à la marge pour ceux qui s'en alarment et c'est tout. Pour ceux que cette saison insupporte, il faut se rendre à l'évidence : 1° les spectateurs aussi passionnés fussent-ils ne changeront rien à rien 2° Les larmes comme les cris n'ont d'autres vertus que de soulager (sic) ceux qui les produisent 3° Si le désappointement est trop fort, il est toujours possible de décrocher six mois ...


    Icon For Contact#1
    arno, 6 Jun. 2014, 11:32

    Le problème de cette année c'est qu'avec les changements de réglementation tant aéro que moteur on encense Mercedes pour sa domination mais ce dont on ne parle pas et qui a mon avis donne aussi un vrai avantage à Mercedes en course c'est la dureté des pneus Pirelli qui font que le châssis Mercedes ne souffre plus de son problème chronique que jamais la firme à l'étoile n'était parvenu à régler au paravent à savoir sa forte dégradation des pneumatiques. En 4 ans de compétition Mercedes n'a pas était capable une seule fois de produire un bon châssis et je pense que ce qui les années précédentes constituait un défaut majeur se révèle être cette année un avantage considérable en course et je suis convaincu que si Pirelli fournissait lors des GP des sets de pneus un cran plus tendre Mercedes serait en difficulté face à RB et peut être Ferrari et que Lotus rentrerait facilement dans les points. Alors oui Mercedes a fait un super boulot au niveau du PU et ces adversaires ont été trop conservateurs bravo à eux pour le reste je suis sur que si on modifiait le règlement et que Pirelli doive amené sur tous les circuits 3 sets de pneus slick et qu'on laissait les écuries choisir leurs gommes la situation serait totalement différente et notre analyse aussi.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 6 Jun. 2014, 12:02

    Arno@,s'adapter aux pneus est effectivement une composante importante de la conception, de la mise au point puis de la performance de la voiture. Comme vous l'écrivez, Mercedes n'y est pas parvenu de manière satisfaisante depuis quatre ans. Il fallait tout de même bien que ses ingénieurs finissent par y arriver un jour ! Comme les autres années, certaines monoplaces, à propulseur identique ont plus ou moins de soucis de motricité, usure et tenue de route. Comme quoi, le propulseur ne fait pas tout.


    Icon For Contact#1
    arno, 6 Jun. 2014, 12:17

    @Aifaim Je ne pense pas que Mercedes est réussi à s'adapter aux pneus mais que se sont les pneus amenés par Pirelli lors des GP qui sont adaptés aux Mercdes. Je suis convaincu que Pirelli hormis à Monaco (seul GP de l'année ou l'on a vu les super tendres) aurait pu amener à chaque GP des gommes un cran moins dures et que si tel était le cas Mercedes dominerait beaucoup moins en course.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 6 Jun. 2014, 14:30

    arno@, sauf erreur, je crois que les pneus prévus ce week-end sont les mêmes que pour Monaco. Par ailleurs, pourquoi voudriez-vous que Mercedes, avec toutes les compétences rassemblées tout particulièrement depuis un an n'ait pas su maîtriser ce que d'autres gèrent plutôt efficacement avec infiniment moins de moyens ?


    Icon For Contact#1
    BHDA3, 6 Jun. 2014, 14:34

    Bonjour, Chez RB on ne devrait pas oublier qu'ils viennent de remporter 4 titres ce qui laisse rêveur un paquet d'équipe. Mais on ne peut pas gagner tout le temps et heureusement. Pour ma part je pense que Mercedes a toujours eu un chassis permettant une top vitesse de pointe gràce a la finesse aéro ( depuis 4 ans ) mais qu'ils étaient effectivement pénalisés par les pneus. Tant mieux pour eux (Merco) qu'ils réussissent car au moins ils resteront plus longtemps engagés en F1 ce qui n'était pas si évident que ça la saison passée.


    Icon For Contact#1
    qi dong, 7 Jun. 2014, 20:24

    H.Marko, le b**gne s'est fait mettre en place par le holding renault, cette fois il a ferme son clapet


Dernières actus F1

Toutes les actualités F1
graphical divider
Media centre Barcelone
Le site web pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez @motorsinside sur :

Haut