F1 - Départs arrêtés : Rosberg et Ricciardo contre, Alonso sans préférence

Après l'annonce de l'instauration en F1 des départs arrêtés après intervention de la voiture de sécurité en 2015, plusieurs pilotes ont livré leur sentiment sur cette nouveauté.  Icon For Chat#6  4
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Les pilotes sont mitigés sur cette nouveauté
© Mercedes / Les pilotes sont mitigés sur cette nouveauté
Principale nouveauté annoncée à l’issue du Conseil Mondial du Sport Automobile qui s’est tenu ce jeudi 26 juin à Munich, l’introduction, en 2015, des départs arrêtés après chaque intervention de la voiture de sécurité fait beaucoup parler d’elle ;certains pilotes ont déjà pu livrer leur avis sur la question.

Ainsi, en 2015, chaque intervention de la voiture de sécurité pourra potentiellement donner lieu, après dégagement de la piste, à un nouveau départ arrêté. Quelques restrictions seront toutefois mises en place : il n’y aura pas de nouveau départ arrêté si l’intervention de la safety car se produit dans les deux premiers tours de course (ou dans les deux tours qui suivent un nouveau départ arrêté), ni s’il ne reste que cinq tours avant le drapeau à damier. Un moyen d’éviter de multiplier les situations potentiellement sujettes à risques.

Rosberg et Ricciardo, clairement contre
L’actuel leader du championnat du monde de F1, Nico Rosberg, reste très dubitatif à l’égard de cette nouveauté règlementaire qu’il aimerait ne pas avoir appliquée : « Je comprends que le départ est un des moments les plus excitants pour les fans, mais ça semble très extrême et j’espère que ça ne serait pas fait. Ca va trop loin. »

« J’aime la course pure de la manière dont elle a été pratiquée lors des 50 dernières années. Je ne veux vraiment pas voir un changement aussi énorme en faisant un autre départ. C’est un peu étrange. Mon opinion naturelle, en ce moment, est que ça devrait rester comme c’est maintenant, » explique-t-il pour Sky Sports.

Du côté de Daniel Ricciardo, récent vainqueur du Grand Prix du Canada avec Red Bull, le sentiment est le même : « J’imagine que c’est un peu plus excitant parce qu’il y a un peu plus d’incertitude avec les départs arrêtés. Mais, pour moi, c’est un peu trop artificiel parce que si vous menez la course de 10 secondes et que la Safety car entre en piste, alors vous perdez l’avantage que vous avez construit. Vous gardez votre position, mais vous perdez toujours quelque chose. »

Il estime qu’un départ arrêté revêt une forme d’injustice pour le pilote qui possédait une avance importante avant l’entrée de la voiture de sécurité : « S’il y a un départ arrêté, la chance de ne pas prendre un bon départ est très importante, donc vous pouvez passer de la première à la quatrième place. C’est juste un peu désavantageux pour quelqu’un qui a conquis la tête dans un premier temps. »

« Je pense qu’ils pourraient trouver quelque chose de mieux. Maintenant, les départs lancés ne sont pas trop mauvais ;au moins, ça resserre tout le monde. Je ne pense pas que c’est si mal comme c’est. Pour les spectateurs, un départ arrêté serait mieux, mais ce n’est probablement pas l’idée la plus juste, » conclut-il.

Hamilton veut travailler de concert avec les officiels
Pour Lewis Hamilton, l’annonce de cette nouvelle règle est une découverte : « C’est la première fois que j’en entends parler, donc je pense que j’ai vraiment besoin d’un peu de temps pour réfléchir à ça. »

Sans donner son avis, le Britannique estime que de telles décisions devraient être prises avec l’avis des pilotes, les principaux intéressés dans la plupart des situations : « Au final, ça ne peut faire de mal à personne d’avoir les opinions des pilotes sur certaines choses et, évidemment, de nous impliquer parce que nous sommes dans la voiture. »

« Il est impossible pour nous de dire comment ça se passe pour les commissaires dans leur bureau. Nous ne sommes pas commissaires et nous ne nous asseyons pas là-bas pendant la course. Et il est impossible pour eux, dans le bureau, de voir comment c’est pour nous dans la voiture. Nous devrions vraiment essayer de travailler ensemble, » propose-t-il, avant d’ajouter : « Ils proposent toujours des idées cools. Parfois elles marchent, parfois non. »

Alonso n’a pas de préférence
Fernando Alonso explique pour sa part qu’il a connu les deux types de fonctionnement, à chaque stade de sa carrière en sport automobile : « Quand je suis arrivé en monoplace, les restarts étaient comme [ils sont actuellement] et je n’ai aucune idée de ce qu’ils pourraient être s’ils étaient autrement. En kart, quand il y avait un drapeau rouge ou autre, nous avions un départ normal avec les feux. »

Son avis n’est donc pas tranché sur la question : « J’ai fait les deux et ça ne fait aucune différence, je pense, selon moi. Je n’ai pas de préférence. »
Partager
 Icon For Chat#6  4 commentaires

    Icon For Contact#1
    Supervroum, 27 Jun. 2014, 11:28

    Moi, je crois que je vais opter d'arrêter de regarder les départs..... Je n'ai pas d'idées précise, mais je pense sincèrement que la F1 perd son âme de discipline leader et se rapproche de l'endurance.... Quel vont être les avantages de rester en F1 pour un constructeur? les specs moteurs actuels sont celles de l'endurance.... Pour moi, la F1 c'est un sprint, pas un marathon


    Icon For Contact#1
    Denis 62, 27 Jun. 2014, 11:49

    Réaction très diplomatique de Lewis, ou l'art de faire clairement comprendre qu'on est contre, sans le dire ouvertement, et en rappelant que la F1 ne tient aucun compte des pilotes !


    Icon For Contact#1
    Profx, 27 Jun. 2014, 13:27

    en suposant que ce type de depart soit mis en place , un pilote avec une voiture "blessee" n aurai aucune chance de sauver sa place et ce quelque soit son niveau de talent schumi n aurai jamais fini 2 eme du grand prix d espagne ou du portugal qu il avait fini en 5 eme si ce genre de chose avait ete de mise et qu une sc aurai eu a sortir


    Icon For Contact#1
    ClimJark, 27 Jun. 2014, 22:44

    j'aime bien ces règlements qui changent tout le temps ça a un petit coté français


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top