F1 - Officiel : Tony Fernandes vend Caterham

F1 - Officiel : Tony Fernandes vend Caterham

La nouvelle était attendue depuis plusieurs semaines, elle est désormais officielle : Tony Fernandes vient de céder la propriété de son écurie à des investisseurs moyen-orientaux et suisses. Cyril Abiteboul est remplacé dans ses fonctions de directeur d'équipe par l'ancien pilote néerlandais Christijan Albers.      5 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© LAT - Ces trois hommes ne sont plus aux commandes de Caterham
© LAT - Ces trois hommes ne sont plus aux commandes de Caterham
Nos prédictions avaient donc été bonnes : en mai dernier, lorsque Tony Fernandes s'était fendu d'un communiqué officiel pour annoncer qu'il comptait rester le propriétaire de Caterham, nous avions établi le parallèle avec les déclarations de Vijay Mallya juste avant que l'homme d'affaires indien ne cède une part significative du capital de Force India à Subrata Roy.

A l'époque, l'homme d'affaires malaisien déclarait : « Caterham Group n'est pas en vente. Nous aimons ce que nous construisons et nous regardons toujours à faire davantage d'investissements. Ce n'est pas différent de la manière dont nous avons lancé AirAsia. Oui, nous cherchons toujours à nous dépasser de la structure jusqu'aux projets au sein du Groupe. C'est un business normal. Cela ne signifie pas que nous vendions. »

Aujourd'hui, la réalité est toute autre puisqu'il a cédé l'intégralité du capital à de nouveaux investisseurs, qui sont conseillés par Colin Kolles. Ce dernier avait été le directeur de la défunte HRT et était un des fers de lance de Forza Rossa, le projet d'écurie roumaine qui est sensé faire son apparition sur les grilles la saison prochaine.

Il semblerait qu'il ait décidé qu'il était plus économique de racheter des infrastructures existantes, avec un personnel en place dans la Motorsport Valley, plutôt que de partir d'une feuille blanche. Néanmoins, il a décidé de ne pas être directeur de l'écurie puisque ce rôle est confié à l'ancien pilote Christijan Albers, qui remplace donc le Français Cyril Abiteboul. Celui-ci pourrait retourner chez son précédent employeur, à savoir Renault Sport F1.

Christijan Albers a ainsi déclaré : « Nous sommes conscients de l'énorme challenge qui se présente à nous dans le bas du classement et notre objectif est de viser la 10ème place du championnat 2014. Nous sommes engagés pour l'avenir de l'écurie et nous allons nous assurer que l'équipe ait les ressources pour se développer et progresser afin de concrétiser son potentiel. »

L'écurie va conserver son nom actuel de Caterham afin de sécuriser les gains liés à son historique dans la discipline au cours des trois saisons dernières. Si les nouveaux propriétaires avaient décidé de changer de nom, ils en auraient perdu les millions de dollars associés. Nous allons donc nous retrouver avec une situation où trois écuries (Lotus, Marussia et Caterham) portent le nom d'un constructeur automobile sans n'avoir plus aucun lien capitalistique ou financier entre les deux structures...

Avec la participation de www.Racingbusiness.fr


     5 réactions

    Profx, 2 Jul. 2014, 23:42

    kolles faisait partie du projet forza rosso , mais est ce qu il en fait toujours partie ou pas ? il n etait pas le big boss du projet , donc il a ptre parciper a un autre projet non ?


    Globben, 3 Jul. 2014, 0:15

    La direction passe d'un ingénieur ayant un lien fort avec le motoriste à un pilote, de surcroît un des plus stupides ayant jamais piloté en Formule 1 (cf. la longue litanie de ses péripéties avec ses coéquipiers et mécaniciens) ! Il n'y a aucune raison de penser que ce rachat est pérenne.


    surboumpour4roues, 3 Jul. 2014, 11:19

    ......il a de la chance d'avoir trouver le pigeon preneur , pour moi cela ne vaut pas l'€uro symbolique !


    Dark Horse, 3 Jul. 2014, 16:04

    @Globben : Cyril Abiteboul n'est pas un ingénieur & n'a pas le profil que les médias donnent de lui. Il suffit de voir : -on ne sait pas quelles étaient ses fonctions lorsqu'il est entré chez Renault F1 (que je n'étalerai pas ici, confidentialité oblige - mais ce n'était pas un poste d'ingénieur...), -on ne sait pas non plus ce qu'il a fait entre le moment où il est entré chez Renault F1 & le moment où il a atteint un poste à responsabilités, -on ne sait pas ce pourquoi il a été écarté de F1 (là aussi, des infos circulent, mais je ne veux pas être celui qui les rend publiques), -et, enfin, il n'a rien fait de probant à la tête de Caterham F1. L'écurie a stagné. Pire, elle a reculé & se retrouve derrière son alter ego, Marussia. Donc, bien qu'Albers ne soit pas crédible à ce poste, Abiteboul ne l'était pas non plus. Peu de changements, hélas, pour les hommes & femmes de Leafield...


    pignon, 3 Jul. 2014, 17:52

    Dark Horse : (que je n'étalerai pas ici, confidentialité oblige ) (là aussi, des infos circulent, mais je ne veux pas être celui qui les rend publiques), Audiart disait:" ce n'est pas parce qu'on à rien à dire qu'il faut fermer sa g...le" vous en êtes l'illustration...


Sur Economie

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up