F1 - Lauda comprend et Wolff ne condamne pas l'attitude d'Hamilton lors du GP de Hongrie

F1 - Lauda comprend et Wolff ne condamne pas l'attitude d'Hamilton lors du GP de Hongrie

L’état-major de Mercedes s'est exprimé sur l'épisode des consignes du Grand Prix de Hongrie de F1, Niki Lauda soutenant l'attitude de Lewis Hamilton et Toto Wolff relativisant l'importance de cette situation dans le résultat des Flèches d'Argent.  Icon For Chat#6  25

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Hamilton n'a pas ralenti pour laisser Rosberg le passer
© Mercedes - Hamilton n'a pas ralenti pour laisser Rosberg le passer
Après que Lewis Hamilton a déclaré qu’il avait été choqué par les consignes que Mercedes lui a fait passer à partir du 47ème tour de course pour qu’il laisse Nico Rosberg, sur une stratégie différente, le dépasser, l’état-major de l’écurie allemande s’est mis en branle, plutôt pour défendre la position de son pilote britannique. Ce dernier a, en effet, refuser de s’écarter.

Rosberg n’a pas demandé de consigne
Du côté de Nico Rosberg, justement, ce dernier affirme qu’il n’a pas demandé à ce que son équipier le laisse passer : « Je ne voulais pas ça, c’est l’équipe qui m’a informé qu’il allait me laisser passer. C’est tout. Je ne sais pas ce qui s’est passé ensuite. Nous devons en discuter, » a-t-il ainsi déclaré à nos confrères d’Autosport. « Nous devons en parler en interne, ça n’aurait aucun sens pour moi d’en parler [à chaud]. »

Relancé, il persiste et tient à ce que cela fasse l’objet d’une analyse interne : « Je ne veux pas faire de théorie sur cette situation. C’est mieux d’en discuter dans l’équipe. Evidemment, je vais m’asseoir avec l’équipe, Lewis sera aussi là, et nous allons tout passer en revue et voir ce que nous pouvons apprendre de cette journée, comme toujours. »

Hamilton a eu raison, selon Lauda
Le directeur non-exécutif de Mercedes, Niki Lauda, a rapidement pris la parole pour défendre l’attitude de Lewis Hamilton, rejetant sur le caractère mouvementé de la course la décision prise par l’écurie de faire passer cette consigne : « Mercedes est habitué à être en tête et [que les pilotes courent] l’un contre l’autre. Cette course, avec la safety car au début et les conditions humides, était complètement différente, donc à chaque minute vous deviez prendre une décision différente. Avec ce stress, l’équipe a dit à Lewis qu’il devait laisser passer Nico, qu’il était avec des pneus plus tendres, et qu’il devait rentrer de toute façon. »

« Mais, dans la position de Lewis, il était clair que s’il avait été dans la zone DRS, Nico une seconde derrière lui, bien sûr qu’il l’aurait laissé passer, » affirme l’Autrichien sur le blog du journaliste britannique Adam Cooper. « Mais Nico n’a jamais été si près, donc en conséquence, je peux comprendre que Lewis dise : "Pourquoi ? Pourquoi je devrais m’arrêter maintenant au milieu du circuit pour laisser mon collègue me doubler ?" Il se bat pour le championnat de toute manière. »

Les performances des concurrents de la marque à l’étoile l’auraient prise de court : « De mon point de vue, Lewis avait raison, et la raison pour laquelle le message est arrivé, c’est à cause de la panique, et nous devions compenser ce que nous perdions. Ricciardo était le meilleur aujourd’hui, pilotage incroyable ;Red Bull, énorme performance de la voiture dans ces conditions. Alonso a fait un boulot parfait pour aller vers la bonne stratégie pour la deuxième position, et l’équipe Mercedes se battait contre tout ça. »

« Le message n’était pas nécessaire après-coup, mais il a été passé. Et alors ? Lewis l’a ignoré, et il a fini 3ème. Donc, avec du recul, rien de mal, de mon point de vue. »

Pour Lauda, cette situation n’est, ni plus ni moins, que l’application de la philosophie affichée par Mercedes depuis le début de saison : « Nous voulons que les deux aient le même matériel et qu’ils puissent se battre l’un contre l’autre comme ils l’entendent. Je pense qu’il est important que Lewis ait dit : "Non, je me bats contre mon équipier de toute façon". Il a bien fait. »

Que les deux pilotes soient froissés après le Grand Prix n’est pas un motif d’inquiétude pour le triple-champion du monde de la discipline : « Il est complètement normal pour les pilotes de vouloir être celui qui sera devant l’autre, donc [leur] réaction est complètement normale pour moi. Bien sûr, Nico n’était pas heureux du dépassement à la fin de la ligne droite, où Lewis est resté sur sa ligne, ce qui est normal. C’est arrivé dix fois à Bahreïn dans un sens ou dans l’autre. Je pense qu’à froid, il n’y avait rien de mal. C’était de la bonne course, c’est le plus important pour moi, entre les Mercedes et les autres. »

Wolff : « Beaucoup de choses » ont porté atteinte au résultat de l’équipe
Pour Toto Wolff, enfin, la seule passe d’armes entre ses deux pilotes ne peut suffire à expliquer qu’aucune des voitures ne soient parmi les deux premiers, pour la première fois cette saison : « Le résultat de l’équipe a été altéré par beaucoup de choses qui se sont passées durant cette course. »

Le directeur exécutif de poursuivre, pour Autosport : « La voiture de sécurité, où vous avez vu les trois premiers tomber aux 4ème, 7ème et 8ème places, nous a fait du mal. Ensuite, nous avons eu un problème du système d’assistance électronique au freinage [système brake-by-wire] dans le tour après la rentrée de la safety car : donc, beaucoup de choses sont allées de travers. »

En effet, lorsque la voiture de sécurité a été déployée après l’accident de Marcus Ericsson, dans le 9ème tour, les quatre premiers pilotes n’ont pas pu rentrer directement aux stands, comme le reste du peloton et ont été ralentis par la safety car, les obligeant à s’arrêter le tour suivant, en perdant des places.

« Il serait faux de résumer [ce résultat] à une seule situation et de dire que c’est la raison pour laquelle le résultat de la course a souffert ou pour laquelle Nico n’a pas gagné la course. »

L’Autrichien estime que, de toute façon, Rosberg n’était pas en position de passer à la régulière : « A vrai dire, quand il était derrière lui, le rythme a chuté, il n’était, à aucun moment, assez proche pour doubler : c’est aussi clair. Donc ce n’était pas un cas évident où il était juste derrière lui, ce n’était pas le cas… »

Enfin, à la question de savoir s’il s’agit d’un acte de défiance de la part de Lewis Hamilton, Toto Wolff répond : « Cela pourrait en être un, mais nous ne savons pas si le rythme de Nico aurait été assez bon pour combler l’écart qui l’aurait aidé à remporter la course. »
Partager cet article
 Icon For Chat#6  25 commentaires

    Icon For Contact#1
    piano, 28 Jul. 2014, 10:55

    le rythme de Rosberg était suffisant en fin de course pour remonter Alonso, pas pour remonter Ricciardo qui pour ses deux derniers tours clairs était aussi vite que Rosberg ( 2"9 plus rapide que le duo Alonso/Hamilton dont les pneus étaient morts )


    Icon For Contact#1
    gokimi, 28 Jul. 2014, 11:29

    Les grands perdants de cette course sont bien les pilotes Mercedes, il doit y avoir une grande déception chez Lauda et Toto.


    Icon For Contact#1
    Alinnhoma, 28 Jul. 2014, 11:32

    Toto Wolff, c'est un vrai hypocrite qui tourne sa langue à chaque fois comme un vrai renard....Il modifie toujours des nuances dans ses discours, parce que, juste après la course, il disait que l'action de Lewis a sûrement coûté la victoire à Nico......Aujourd'hui, les nuances changent...... Nico à pneus égale avec JEV dans une modeste Toro Rosso, il n'a même pas pu le doubler avec son fusée...... Et Toto essayait de nous faire croire d'abord que Nico aurait doublé Ricciardo avec des pneus frais pour gagner la course, c'est vraiment plus qu'une illusion........Nico serait peut-être 3 ième, au mieux 2 ième, alors où serait l'intérêt de Lewis de lui laisser passer ???????? Vu le championnat serré......Mercedes a déjà le titre constructeur en poche avec une large évidence, alors pourquoi toutes ses man?uvres autour de ses pilotes pour favoriser l'un ????........ Lauda a parfois d' excès de parole mais il dit souvent la vérité sans tourner sa langue même s'il est obligé de faire la politique...... Niki Lauda a été le seul à dire directement après la course que cette consigne n'avait pas de place et que la réaction de Lewis était juste.......C'est vrai pour défendre l'équipe, il a dit que c'était sous stress et panique que cette décision a été prise mais bon ! ce dernier paragraphe , c'était plus la diplomatie, là c'est clair..... La vision sportive de Lauda était juste mais diplomatiquement à côté de la plaque, car nous savons tous que Mercedes semble être clairement derrière Nico pour le titre en tant qu'Allemand.....


    Icon For Contact#1
    DEMARTENS, 28 Jul. 2014, 12:30

    Je pense que nous devons faire très attention de confirmer qu'il n'existe pas de complot contre Lewis, alors que les signes sont là. Nous ne disons pas non plus qu'il existe absolument un complot mais je pense qu'en termes des présomptions ceux qui commencent à croire à cette thèse de complot n'ont plus totalement tord. Je vous apprends que dans ce type d'ingérie on travaille avec des procédures très très strictes pour chaque opération ou manupilation. Les 2 voitures sont montées et manupilées avec les mêmes procédures, comment est-il possible qu'il ait autant des disfonctionnements dans celle de Lewis mais pas dans celle de Rosberg? Disfonctionnement jusqu'au niveau des pits stops quand seulement il s'agit de la voiture de Lewis! Alors qu'ils sont répetés répetés de la même façon? Et plus inquiétant encore, on nous parle souvent d'un grand dispositif de management chez Mercedes! Dans le management à chaque fois qu'un disfonctionnement est constaté, le leadership DOIT apporter des actions correctifs. Or chez mercedes ce ne pas le cas (du moins pour la voiture de Lewis) A chaque grand prix Lewis doit faire face à un problème mécanique que l'écurie reconnait bien après......pourquoi le management n'arrive pas à corriger cette situation? Pour une grande écurie comme Mercedes qui investi des millions d'euros dans chaque voiture c'est tout simplement flou ! N'oublions pas que d'un grand prix à l'autre les voitures sont déplacées en pièces détachées, donc s'il y a une recurence des dysfonctionnements les ingénieurs savent revoir tous les processus afin de corriger ce qui a fait defaut précédement ! Pourquoi ils ne le font pas? Ceux qui ont déjà été confronté à la malhonétété des garagistes savent bien comment les mecanos sont capables de glisser des petites pannes dans une voiture pour vous pousser de retourner après un temps. J'ai du mal à croire que les ingénieurs mécanos de Merdecedes puissent commettre l'erreur de mal serré un tuyau d'essence, alors que c'est un processus clé, car il représente un niveau de risque majeur en cas de fuite, risque pour la voiture mais aussi pour la vie du pilote! Voilà qui laisse penser que ceux qui soupçonnent la thèse du complot contre Lewis n'ont pas tord..... mais il serai dans ce cas manipulé par le management lui même......


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 28 Jul. 2014, 13:25

    @DEMARTENS, Quand Lewis part bon dernier, il n'a plus de problème dans sa voiture bien qu'il est en mode agressif, mais juste pour de petit tour en qualif., les gros soucis mécaniques surviennent.... Comment expliquer quelqu'un qui fait tous ses essais proprement et le dernier, il le fait juste une heure avant la qualif. et brusquement un problème amateur de fuite d'essence surgit à un demi tour de la qualif........En Allemagne, ils ont jeté tout de suite la faute à Brembo et les enquêtes sont restées sans vraie suite.....Qu'ils ne nous prennent pas pour des c.o.n.s. Que fait Toto Wolff dans la pratique pour éradiquer tout ça??? A part ses longs discours et théories pour nous endormir........ Nous voulons tous avoir un sport propre et c'est ce qui donne l'intérêt à le regarder et suivre.... Malheureusement en f1, tout ne dépend pas du pilote comme dans d'autres sport comme le tennis, Golf, Boxe etc.... Donc, malgré le talent, le pilote ne peut pas tout faire parce qu'il y a la mécanique qui n'est pas à son pouvoir.... Quel que soit le gagnant, il nous faut un méritant, que vraiment le meilleur gagne...... C'est le principe de base dans tous les sports... :!


    Icon For Contact#1
    Carlito, 28 Jul. 2014, 14:09

    Je ne comprend pas cette mico polémique, laisser passer son coéquipier, ca signifie ne pas lui fermer la porte quand il arrive au meme niveau lors d'un freinage, ca ne veut pas dire s'arreter sur le bord de la route et attendre qu'il passe... Quand pendant ce GP Rosberg a-t-il tenté un dépassement sur Hamilton? quand Hamilton a-t-il freiné Rosberg (qui pouvait utiliser son DRS)? à partir de ces 2 questions/réponses on déduit qui a eu raison/tort d'agir comme il l'a fait... J'ai toujours pensé que Rosberg n'avait pas le talent d'Hamilton, et franchement je ne change pas d'avis;l'un part plusieurs fois dans le peloton et arrive à monter sur le podium quand l'autre demande des consignes alors qu'il part en pôle... à partir du moment où un pilote part en première ligne, il se démerde pour gagner, mais pas avec des consignes, ou sinon on peut aussi demander à Hamilton de ne pas prendre le départ...


    Icon For Contact#1
    Carlos S., 28 Jul. 2014, 16:58

    @ tous ceux qui pensent qu'il y a un complot, petite question : pourquoi avoir engagé Hamilton, pour ensuite lui pourrie la vie (et la mettre en danger) surtout que toutes ces histoires ternissent l'image de marque de Mercedes.....


    Icon For Contact#1
    alpi, 28 Jul. 2014, 17:56

    Il ne s'agit pas d'un complot mais d'un possible (vraisemblable ?) favoritisme pour Rosberg ! Il ne suffit d'écrire "complot" ou "théorie du complot" dans une phrase pour passer pour quelqu'un d'intelligent...


    Icon For Contact#1
    Carlos S., 28 Jul. 2014, 18:18

    @ Alpi c'est pas mon bute loin de là. Mais la plupart des commentaires parlent de sabotage et là c'est plus du favoritisme.


    Icon For Contact#1
    Pantxoa, 28 Jul. 2014, 18:54

    En laissant passer Rosberg il aurait aidé celui ci à gagner le grand prix, position dans laquelle Lewis´n'était pas manifestement. Normal qu'il se sente diminué par une telle demande, mais son écurie doit aussi voir plus loin que le simple résultat sur un seul grand prix. Rosberg aurait certainement pu aller chercher la Red bull sur la fin du grand prix....les gommes des 3 premiers étaient vraiment pas superbes et seule une Mercedes aurait pu finir aussi vite le grand prix. Hamilton est dans son bon droit mais il ne faudra pas s'étonner si l'année prochaine Mercedes recrute un pilote plus obéissant. On ne peut pas dire que Lewis ait jouer un jeu d'équipier modèle depuis qu'il est en F1. Ok il est talentueux mais sa personnalité ne le sert vraiment pas, Alonso et MacLaren s'en souviennent. Croyez vous que Rosberg n'a pas dû avaler des ronds de chapeaux quand Schumi pilotait à ses côtés. Il a fait ce qu'il fallait faire et il est aussi devant et apprécié pour son dévouement et sa loyauté envers son employeur. La suite en fin de saison et lors des transferts....pourquoi pas une équipe Raiko Lewis .....ça pourrait chauffer si c'est cela que les spectateurs veulent alors qu'ils en soit ainsi et que l'on interdisent les communications entre les voitures et les stands tout simplement.


    Icon For Contact#1
    capetf1, 28 Jul. 2014, 19:06

    IL NE DOIVENT PAS DEMANDERà ROSBERG DE SEFFACER UN JOUR CAR IL AURA QUE DE REFUSER .NORMAL MEME CHOSE POUR L'UN QUE POUR l'AUTRE.


    Icon For Contact#1
    Néos, 28 Jul. 2014, 19:19

    @Carlos S les termes de la théorie sont qu'il aurait été recruté pour faire progresser Rosberg en le poussant dans ses derniers retranchement, grâce à cette confrontation et aussi par l'exploitation à 100% des datas de part et d'autre du garage. Il bénéficierai ainsi des capacités de metteur au point de Lewis. Le sabotage étant là pour lui faciliter la course, après que la voiture ait été réglé. Et donc à terme de faire un Allemand champion du Monde dans une voiture Allemande. Je rappel que je ne la partage pas. Mais on ne peut pas dire que ce soit infondée.


    Icon For Contact#1
    arno5, 28 Jul. 2014, 19:35

    @ Pantxoa : Même si Hamilton avait laissé passer Rosberg tout de suite, Rosberg aurait probablement buté sur Alonso qui avait des pneus neufs et un bon rythme. Rosberg revenant à raison d'une seconde au tour, c'est un écart trop faible pour doubler sur ce circuit. Ricciardo était 15 secondes devant avec la même stratégie que Rosberg. Je vois mal comment Rosberg aurait gagné. Il aurait gagné 1 ou 2 secondes et serait revenu sur Alonso-Hamilton 1 tour plus tôt à la fin. Dans le meilleur des cas pour lui, il doublait ce duo (dont les pneus étaient morts) et finissait 2e. C'est ce dont conviennent les 3 responsables de Mercedes. Pouvait-on espérer que Hamilton cherche à donner la seconde place à Rosberg? Ce n'est plus du travail d'équipe, c'est du renoncement au titre pilote. Quant à une victoire de Hamilton, elle était possible dans les derniers tours si Alonso avait raté son freinage au premier virage plutôt qu'à la chicane 7-8. Si Hamilton le dépassait, il aurait pu aller un peu plus vite (ses pneus médiums devaient être meilleurs que ceux d'Alonso en fin de course) et ne pas se faire attaquer par Ricciardo (qui aurait doublé Alonso), mais tout cela reste hypothétique. Je pense que cette consigne de Mercedes dessert davantage Rosberg, car il passe pour un pleurnicheur auprès de beaucoup, surtout après les propos de Lauda, Lowe et même Wolff.


    Icon For Contact#1
    Ayrton, 28 Jul. 2014, 20:04

    Hum , la fin de saison chez Mercos va tourner au pugilat !! bientôt , le premier accrochage .... comment ça va etre bon ça !!


    Icon For Contact#1
    Mlx, 28 Jul. 2014, 22:08

    Bien d'accord avec l'analyse de pantxoa. Hamilton c'est un peu le consultant de génie, et Rosberg l'employé modele. Y'en a un des deux qui est fait pour durer, dans les bons et les moins bons moments. C'est une stratégie d'entreprise. Mais bon, on s'emballe beaucoup, et je rigolerai bien quand Hamilton prendra le Lead.


    Icon For Contact#1
    Mlx, 28 Jul. 2014, 22:11

    Quand à ceux qui accusent sans s'en rendre compte les mécanos de tentative de meurtre à tour de clé de 12... C'est risible.


    Icon For Contact#1
    geovignon, 28 Jul. 2014, 23:38

    "Je pense que nous devons faire très attention de confirmer qu'il n'existe pas de complot contre Lewis, alors que les signes sont là" je pense aussi,mais si ça se confirme:Lewis doit craindre pour sa vie alors??? Pourquoi tous " ses dysfonctionnements n'interpellent personne (La fia , les journalistes,les anciens pilotes et les pilotes actuels)??? j'espère qu'il n'y a pas de complot ni du staff ni de certains ingénieurs mécanos de chez Mercedès qui ne veulent pas que Lewis soit champion à la place de Roseberg....pourquoi le dispositif de management n'a pas diligenté une enquête pour déterminer la cause d'incendie dela voiture d'Hamilton...Trop de mystères chez Mercedès cette année. Supposons que Mercedès avec son pilote Lewis lutte pour le championnat contre un pilote d'une autre écurie,il y aura tout ces pépins là? Bizarre???? Wait and see....Mercedès va perdre beaucoup si stratégie et complot il y a....


    Icon For Contact#1
    ClimJark, 28 Jul. 2014, 23:44

    Steve Warson le protège


    Icon For Contact#1
    Pantxoa, 29 Jul. 2014, 2:10

    Un commentaire général pour illustrer un peu plus précisément ma pensée. Je ne suis pas pour les consignes en F1, cela dit en tant que spectateurs, nous en sommes les témoins grâce à la gouaille de nos nouveaux commentateurs sportifs (qualificatif peut être un peu surfait de nos jours), toujours à le recherche de la petit polémique qui alimentera les gazettes pendant une bonne semaine....là aussi c'est une question de gros sous et de grande opération marketing qu'on le veuille ou pas ( nous sommes aussi de bons clients). Bref çela étant dit en tant que fan de pilotage et de F1, je me souviens du titre raté par Renault et son tea-pot´ et de la lutte entre Arnoux et Prost. Celui des deux qui ne voulait pas respecter les consignes on sait qui il est. Pas de titre pour Renault, et pas de carrière pour René malgré son passage chez Ferrari, la suite vous la connaissez. La F1 perd son audience non pas faute de punchs et de batailles épiques sur la piste, mais faute à un règlement sans cesse changeant et beaucoup trop complexe à suivre pour le nouveau téléspectateur à qui une foule d'alternatives sportives et télévisuelles sont proposées. Pour rattraper le coup du manque de vison marketing des instances qui réglementent et préservent leur autoritaire présence dans notre monde de mécanos, les médias tapent sur tous les petits clous qui dépassent et sont aidés en cela par des Com radio et info paddock toujours plus disponibles. Bon j'arrête avant de prendre feu....bref nos réactions son légitimes et celle de Lewis encore plus. Faire partie d'un cirque médiatique se voulant sportif n'est pas facile pour tout chevalier qui se rêve en panache. La F1 doit avant tout sa légitimité à des industriels qui cherchent à faire briller leurs marques et il ne faudrait non plus qu'un pilote devienne encore plus populaire que ses mêmes marques.....on ne devient pas champion du monde dans une Torro Rosso ou une Sauber ? Pourquoi donc? Pourtant ils ont aussi de très bons pilotes faisant preuve de beaucoup de panache eux....;0) en résumé on ne prête qu'aux riches, hein Lewis..


    Icon For Contact#1
    Néos, 29 Jul. 2014, 3:55

    +1 pour arno5 Rosberg n'aurait pas gagné si Hamilton l'avait laissé passer. Je pense qu'on peut en être sur. Le rythme qu'il aurait du adopter pour aller chercher Ricciardo aurait endommagé ses pneus et au moment ou il serai arrivé au contact, ses pneus n'aurait plus assez de jus. On a vue à quel point il était difficile de dépasser, même avec des pneus plus rapide et plus usés. Sinon @Pantxoa l'exemple de Arnoux et Prost n'est pas très représentatif de la situation actuelle. Le titre est acquis, sauf cataclysme. Moi je ne dis pas qu'il ne doit pas y avoir de consignes d'équipe. A la toute fin du championnat, dans un duel à couteaux tirés d'accord mais pas a mi-saison avec 174 pts d'avance !


    Icon For Contact#1
    piano, 29 Jul. 2014, 12:58

    c'est sans doute parce qu'il ( Lewis ) n'avait rien d'un équipier modèle que McLaren a mis Alonso de côté pour garder Hamilton ...


    Icon For Contact#1
    ayenge, 29 Jul. 2014, 20:24

    Mclaren ne pouvait décemment plus garder Alonso après tout ce qui s' était passé en 2007 ... surtout après qu'alonso ait vendu le fait que des ingénieurs de Mclaren avaient bel et bien oes plans de la ferrari (notons au passage qu'alonso faisait aussi partie de l'espionnage puisqu'il a dévoilé ses elails qui parlaient de cet espionnage.... et puis la cohabitation avec Lewis était plus que "chaude".


    Icon For Contact#1
    Demartens, 30 Jul. 2014, 15:19

    Alinnhomaya : Néos: Je pense que vous avez tout dit et répondu à ceux qui ne croient pas à la théorie de complot. Sans vouloir faire un débat hors sujet, je rappelle à ceux qui ne croient pas que ce qui se passent fait aussi partie de la culture Allemande. Ils n'hésitent pas de tricher lors qu'ils n'arrivent pas de gagner hônetement ! Ceux suivent l'histoire du foot (mondial) se rappeleront que lors que les Allemands étaient tenus en échec par l'Algerie en match de poule, ils n'avaient pas hésités de triquer le match contre l'Autriche afin d'être qualifié et d'élimer l'Algérie.......Aussi, souvenez-vous de ce que BMW a fait contre Renault, pour ceux qui ne le savent pas, en compétition industriel avec Renault sur les voitures éléctric BMW n'a pas pas hesité n'a pas hesité d'envoyer des ingénieurs dans les rues de France pour voler les données dans les bornes de chargement.....je peux cités bien d'autres exemples come ce qui s'était avec l'athlète américain lors des jeux olympiques de Munich......sans oublier la tricherie de Rosberg lors des qualifs du grand prix de Monaco ! n'ayaons pas la mémoire courte! Donc le complot contre Lewis, n'est pas une invention, les faits sont là.....en observateurs nous ne faisons que constater, et tout le démontre, sauf rien.... Ceux qui ne veulent pas croire, peuvent-ils nous faire des statistiques des pannes et des dysfonctionnements lors des pit stops chez mercedes? Combien de fois ces faits sont arrivés chez Lewis et combien de fois chez Roberg? Et dites - nous pourquoi cela doit TOUJOURS se répeter chez l'un plutôt que chez l'autre?


    Icon For Contact#1
    thomas, 4 Aug. 2014, 11:12

    une solution pour éviter ce qui passé pendant le gd prix de hongrie,pas de passage au stand pendant la présence de la voiture de sécurité,regroupement derriere le pace car dans l'ordre du classement,résultat >Nico repart en 1er ,du coup pas de probleme .


    Icon For Contact#1
    Younes, 11 Aug. 2014, 4:56

    c'est pour que Nico copie les datas de Lewis!!!


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon