F1 - Grand Prix de Hongrie 2014 de F1 : Synthèse des stratégies

F1 - Grand Prix de Hongrie 2014 de F1 : Synthèse des stratégies

Après le Grand Prix de Hongrie de F1, remporté par Daniel Ricciardo, devant Fernando Alonso et Lewis Hamilton, retrouvez l'analyse de la stratégie pneumatique.  Icon For Chat#6  2

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Getty - Ricciardo a su gérer ses pneus tendres pour l'emporter
© Getty - Ricciardo a su gérer ses pneus tendres pour l'emporter
Les prédictions de Pirelli avant la course ont évidemment été balayées par l'arrivée de la pluie qui est tombée avant le Grand Prix, humidifiant largement la piste et, surtout, rendant facultative l'utilisation des deux composés de pneus slicks. A ce titre, plusieurs stratégies ont vu le jour.

Signalons tout d'abord que tous les pilotes sont partis en pneus intermédiaires et qu'ils en ont tous changé - ou presque - aux 8ème et 9ème tours, c'est-à-dire au moment de l'entrée de la première voiture de sécurité suite à l'accident de Marcus Ericsson. Ce moment de la course était aussi celui où la piste avait suffisamment séché pour permettre de monter les pneus slicks. A partir de là, deux stratégies principales se sont dégagées.

2 arrêts
Sur les 16 pilotes à l'arrivée, neuf n'ont effectué que deux arrêts. Cette stratégie, plutôt conservatrice a donné lieu à une assez grande diversité de combinaisons. Ainsi, les pilotes Ferrari - dont Alonso avec un dernier relais de 32 tours en pneus tendres -, Adrian Sutil et Max Chilton ont choisi d'enchaîner deux relais en pneus tendres après les intermédiaires.

Pour les cinq autres s'étant arrêtés une seule fois après le premier restart, la stratégie a été identique, mais avec des fortunes diverses : ainsi, Lewis Hamilton, Sebastian Vettel, Jean-Eric Vergne, Kevin Magnussen et Daniil Kvyat ont effectué un second run en tendres avant de tous terminer avec les pneus mediums. Si ce choix a sans doute permis au pilote Mercedes d'assurer un podium, en fin de course ses gommes semblaient en difficulté, à la réaccélération notamment.

3 arrêts
Sept pilotes ont choisi une stratégie à trois arrêts. Parmi eux, le vainqueur de la course, avec une course agressive, uniquement en pneus tendres. La clé de la course de Daniel Ricciardo - outre la réussite au moment de l'entrée de la voiture de sécurité - a été la gestion du troisième relais lors duquel il a bouclé 31 tours en gommes tendres, sans trop perdre de temps, s'autorisant un dernier arrêt qui a scellé sa victoire face à deux concurrents sur des trains très usés.

De l'autre côté de la réussite, Nico Rosberg, l'un des grands perdant de la première safety car, a employé la même stratégie, réalisant du même coup un dernier relais très rapide qui lui a permis de revenir dans les échappements d'Alonso et surtout d'Hamilton qu'il n'a pas pu doubler. Au rayon des pilotes qui n'ont utilisé que des pneus tendres, l'on trouve aussi Pastor Maldonado et Jules Bianchi, qui se sont accrochés vers le 15ème tour.

Enfin, les trois autres pilotes à trois stops sont les deux Williams et Jenson Button. Ce dernier a surtout payé le pari de McLaren puisque s'il s'est bien arrêté lors de la première voiture de sécurité, contrairement à son équipier, ce ne fut que pour monter de nouveaux pneus intermédiaires qui ont rapidement perdu de leur intérêt après la relance. Du côté des pilotes Williams, Massa a étonné en réalisant ses deux derniers relais en pneus mediums, ce qui lui a toutefois permis d'accrocher un top 5 plutôt satisfaisant.
Synthèse stratégies GP Hongrie 2014
Partager cet article
 Icon For Chat#6  2 commentaires

    Icon For Contact#1
    Néos, 29 Jul. 2014, 4:00

    Très bonne stratégie de Red Bull avec 3 relais en Soft. Dont 2 neufs. Apparemment ils en avaient économisé durant les qualifications.


    Icon For Contact#1
    guillaume, 30 Jul. 2014, 15:48

    On dirait bien que la stratégie d'Hamilton n'était pas optimale... avec les voitures de sécurité ils auraient du lui faire faire 3 stop avec uniquement du tendre. Il aurait gagné la course pour sur avec cette stratégie..


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon