F1 - Une victoire plus belle que celle du Canada pour Christian Horner

F1 - Une victoire plus belle que celle du Canada pour Christian Horner

Alors que Red Bull est la seule équipe à avoir remporté une course cette saison en dehors des intraitables Mercedes, cette deuxième victoire a une toute autre saveur que celle remportée au Canada, majoritairement acquise grâce aux problèmes de fiabilités de Mercedes qui avait poussé Nico Rosberg à ralentir, et Lewis Hamilton à abandonner.  Icon For Chat#6  1

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Pirelli : Ricciardo a battu les Mercedes, malgré quelques problèmes moteurs
© Pirelli : Ricciardo a battu les Mercedes, malgré quelques problèmes moteurs
« C’est encore plus satisfaisant que la victoire du Canada, car nous les avons battus sans aucun problème de leur part, » déclare Christian Horner. La stratégie à 3 arrêts de Red Bull pour son jeune pilote australien a ainsi été déterminante : « Nous avions la bonne stratégie, et c’était également une superbe performance de la part de Daniel [Ricciardo]. » Mais sans parler uniquement d’une stratégie parfaite et d’arrêts aux stands corrects, le pilote Red Bull s’est également illustré par ses attaques : « Les dépassements étaient excellents et nous avons battu les deux Mercedes, qui n’avaient aucun problème. » Daniel Ricciardo le dit lui-même : « Il y avait une seule manière de gagner, et c’était de les dépasser. J’avais fait une tentative sur Lewis au tour précédent, et cette fois-ci je l’ai eu. »

Cette manœuvre de dépassement reste dans les mémoires sur un circuit réputé pour ne pas les favoriser, au même titre que Monaco. Et loin de gamberger dans les échappements d’un Fernando Alonso qui avait résisté à Lewis Hamilton durant de nombreux tours, le pilote Red Bull a vite réagi : « Une fois que j’étais proche de Fernando, je savais que je devais y aller – j’étais en sandwich avec Lewis dans la zone DRS, donc je ne pouvais pas gâcher de temps. »

Alors que Daniel Ricciardo était loin de la tête de course durant les premières boucles, la première voiture de sécurité, déclenchée par l’accident de Marcus Ericsson, a propulsé l’Australien en tête. Mais Christian Horner croit plutôt que c’est la performance de son pilote qui a été décisive pour cette victoire : « Ce gars a une confiance au sommet en ce moment. Il pilote sa voiture parfaitement et les choses vont bien pour lui. »

Si la première sortie de la voiture de sécurité a bien aidé l’Australien, il n’a pas été non plus épargné par les problèmes lors de cette course. « Durant quelques tours, nous avions quelques problèmes et avions moins de puissance, donc je devais faire beaucoup de choses au volant » précise-t-il. « La course aurait pu s’arrêter là. » Effectivement, un problème au niveau du bloc propulseur Renault est apparu, selon Christian Horner : « Il a eu un problème sur l’un des cylindres du moteur. Les gars de Renault ont été capables de trouver un moyen d’arranger cela en désactivant un capteur, et ensuite ses dépassements dans les cinq derniers tours… ils sont la cerise sur le gâteau d’une fantastique course. »
Partager cet article
 Icon For Chat#6  1 commentaire

    Icon For Contact#1
    bouvman, 28 Jul. 2014, 20:08

    Les dépassements à l'arrachée au canada et ce WE, il fallait les faire, même si la victoire est due à un problème des Mercedes ou circonstances de course...


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon