F1 - Montjoie Saint-Daniel !
© Ferrari - Ricciardo et Fernando

F1 - Montjoie Saint-Daniel !

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ferrari - Ricciardo et Fernando

La Grande Parade de Budapest offrit un spectacle mémorable pour couronner Daniel l’Affable, émergeant de la pluie, du chaos et de nulle part. Il n’y eut que Nico-Dix-Langues, trompé par les charriottes de rescousse, à faire la moue en cette fête à Budapest.

LE COMTE DE MONCET

C’est un circuit trapu, et qui plus est fort lent,
Où le plus grand miracle est un dépassement…
Un tourniquet hongrois, à l’ombre des plus grands
(Car il arrive au vrai, avant Spa-Francorchamps).

Tenus pour vérités, ces mensonges cédèrent
Devant la joie intense de la course dernière.
Plus beau spectacle encore nous est une chimère,
Dans une valse à quatre qu’on ne connut naguère.


NICO-DIX-LANGUES
(Tour 10)

Quelle corvée, vraiment, qu’un dimanche inutile !
On parlera plutôt de celui de Bouvines…
La charriote de rescousse ? Elle m’est hostile !
Je pâtis malgré moi d’Ericsson l’inhabile.


ROMAIN LE CONVERTI
(Tour 15)

Prudence, compagnon ! Derrière la charriotte
Le sommeil est facile, et la faute bien sotte :
A une allure telle, où l’on dort et l’on trotte,
Pour sortir de la piste, il faut être linotte.


NICO-DIX-LANGUES
(Tour 50)

Laissez, laissez passer ! Et qu’on donne instruction
A cet Anglois fort lent de céder position !


SIR LEWIS
(Tour 50)

Or pour qui se prend-t-il, cet amateur sans grâce ?
Ah ! Mais croit-il vraiment que je cède aux menaces ?


DON FERNANDO
(Tour 66)

Par miracle sans doute, premier du quatuor,
Je poursuis cette lutte, que je tiens pour trésor
D’une saison infâme dont je ne vois l’aurore.
Je ne sens plus mes roues. Mais je résiste encore.


DANIEL L’AFFABLE
(Tour 70)

Ô paradis céleste ! Ô bonheur indicible !
Elle est à présent mienne, la place inaccessible
De Lewis et Nico, que l’on crut invincibles.
Cependant avec moi le miracle est crédible.


KAISER SEBASTIAN
(Tour 70)

Je partais bon deuxième, sur ce tracé hongrois.
Mais une erreur idiote, de mon pied maladroit
Me plongea dans le doute ;et vint le désarroi :
Car je deviens valet là où j’étais le roi.
    divider graphic

    Les autres magazines

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon