Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

L'Union Européenne envisagerait le boycott du Grand Prix de Russie de F1

F1. Future grande épreuve internationale se tenant en Russie, le Grand Prix de Sotchi pourrait faire l'objet d'un boycott de la communauté internationale.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Vers un boycott du GP de Russie ?
© Sochi Autodrom / Vers un boycott du GP de Russie ?

La situation tendue entre la Russie et l’Ukraine – et notamment l’avancée de troupes russes sur le territoire ukrainien – pourrait avoir un impact important sur le Grand Prix de Russie. En effet, le Financial Times rapporte que pour la première fois depuis le début de la crise, les diplomates de l’Union Européenne évoqueraient la mise en place d’un boycott des grands évènements internationaux devant se dérouler sur le territoire russe.

« Selon un document sur les options qui a circulé dans les capitales européennes mardi, l’Union Européenne envisage de recommander la suspension de la Russie des ‘’grands évènements culturels, économiques ou sportifs internationaux’’, comme les courses de Formule 1, les compétitions européennes de football et la prochaine Coupe du Monde, attribuée à la Russie en 2018, » explique l’article de la publication américaine.

Pour le moment, une telle action n’en est qu’au stade « conceptuel », de l’aveu même d’un diplomate lituanien. Mais une réunion organisée lundi au sein de l’organisation internationale, un grand nombre de délégations n’ont pas caché leur enthousiasme quant à cette idée. Une réflexion pourrait être menée, après le prononcé des futures sanctions, sur « une action coordonnée » sur le front sportif.

Dans les années 1970 et 1980, en pleine Guerre froide, l’invasion par l’URSS de l’Afghanistan avait entraîné le boycott, par quelques Etats, les Etats-Unis en tête, des Jeux Olympiques de Moscou en 1980 suivi, quatre années plus tard, d’un boycott massif des pays du bloc de l’Est lors des JO de Los Angeles.

Pour Mujtaba Rahman, analyste membre de l’Eurasia Group, l’intérêt du boycott serait majeur : « Boycotter un évènement sportif international majeur est typique de la Guerre froide. Cela va bien plus blesser les Russes que tout ce que l’UE fera sur le plan financier. »

Du côté de Bernie Ecclestone, le président du Formula 1 Group, les pressions politiques qui ont suivi l’abattage du vol MH17 par, semble-t-il, des séparatistes russes au-dessus de l’Ukraine n’ont pas altéré sa volonté de se rendre à Sotchi en octobre prochain : « Nous avons un contrat et je respecte les contrats. Donc, nous irons là-bas, » a-t-il déclaré au journal suisse Blick. La semaine dernière, le patron de la FOM avait décrit, pour CNN, Vladimir Poutine, le président de la Fédération de Russie, comme un « super gars », « digne de confiance » qui « veut que la course ait lieu ».

L’annonce d’un cessez-le-feu permanent ces dernières heures pourrait permettre d’envisager une diminution de la tension et donc de la pression internationale sur la Russie.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut