F1 - Marussia F1 finira la saison, des doutes sur Caterham

Graeme Lowdon, directeur sportif de Marussia, a réaffirmé que l'écurie russe irait bien au bout de la saison actuelle et qu'elle travaille pour être sur la grille en 2015. Du côté de Caterham, les choses n'iraient pas aussi bien à en croire la presse néerlandaise.  Icon For Chat#6  18
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Lowdon confiant pour la fin de l'année 2014
© Marussia / Lowdon confiant pour la fin de l'année 2014
La situation économique de certaines équipes de Formule 1 n'est pas au beau fixe et notamment celle des deux "nouvelles équipes" toujours présentes sur la grille en 2014, Marussia et Caterham. Mais le directeur sportif de la première nommée, Graeme Lowdon, a tenu à clarifier les choses et réaffirmer que l'écurie russe sera bien présente lors des prochaines courses de l'année 2014.

« Nous avons une obligation de faire notre métier correctement, et si vous ne croyez pas que vous pouvez le faire, alors il faut arrêter. C'est aussi simple que cela. Est-ce un long fleuve tranquille de gérer une société dans une industrie qui a la structure de coûts de la Formule 1 ? Non. Mais si nous ne pensions pas que nous pouvions être là, alors nous ne serions pas là, » a confié Lowdon à Press Association Sport.

Il a toutefois reconnu que la situation n'était pas au beau fixe : « Nous ne voulons pas donner la mauvaise impression en disant 'oui, nous allons bien' parce que c'est toujours un défi de gérer une société dans cet environnement. Je peux dire que, oui, nous avons les fonds pour cette saison. Si nous ne les avions pas, nous ne serions pas là. »

Lowdon a également ajouté que même s'il ne pouvait pas donner à date la garantie que Marussia sera toujours là en 2015, l'équipe russe et ses dirigeants font tout ce qui est en leur pouvoir pour que cela arrive : « Personne ne peut affirmer catégoriquement qu'il sera en mesure de courir l'année prochaine. Personne ne peut le dire dans la voie des stands. Regardez Honda, Toyota et BMW qui ont tous tiré leur révérence. Elles étaient des sociétés qui avaient de l'argent pour être dans ce sport, mais qui ont choisi de ne pas le faire. Nous sommes heureux des progrès que nous voyons. Nous faisons tout ce que chaque équipe pourrait, devrait faire à ce stade. Nous ne sommes pas différents. Le fond des choses est : les temps sont durs, mais nous sommes toujours là, sur la grille, à nous battre, et à ce moment nous faisons tout pour être sur la grille en 2015. »

Pour le moment, l'écurie Marussia F1 pointe à la 9ème place du championnat constructeurs - devant Caterham et Sauber grâce aux deux points inscrits par Jules Bianchi à Monaco - et cela pourrait lui permettre d'engranger plus d'argent grâce aux droits télévisuels. Elle pourrait également bénéficier du soutien du milliardaire Lawrence Stroll, qui serait en négociation avec l'équipe russe suite à l'échec des négociations entamées avec Sauber.

Du côté de Caterham, les choses n'iraient pas aussi bien à en croire De Telegraaf qui rapporte que l'équipe serait proche de la fin, malgré l'arrivée d'investisseurs cet été suite au départ de Tony Fernandes. Le journal néerlandais cite une source proche de Pirelli qui explique que le manufacturier italien est en attente d'un paiement de la part de l'écurie de Leafield et qu'il exige un paiement avant la prochaine course, qui se déroulera au Japon en fin de semaine prochaine. L'équipe pourrait ainsi suivre le triste destin de Super Aguri qui avait débuté la saison 2008 sans pour autant la terminer.
Partager
 Icon For Chat#6  18 commentaires

    Icon For Contact#1
    Yannix, 23 Sep. 2014, 20:20

    Entre 300 et 500.000 euros la place pour être dans une monoplace sans pneus... Ca ne se bouscule pas au portillon !


    Icon For Contact#1
    alpi, 24 Sep. 2014, 7:51

    On peut quand même s'interroger sur les raisons qui poussent un investisseur à venir en F1 et à potentiellement mettre la clé sous la porte quelques semaines plus tard... Magouilles et Cie sont la règle un peu partout mais en F1 il semble que Tonton Bernie et sa mafia ont encore de beaux jours devant eux. Sinon, que Marussia et Caterham disparaissent seraient une bonne chose selon moi. Vive la 3° voiture et le passage de la F1 en franchise pour milliardaires qui s'en mettent plein les fouilles et qui font joujou entre eux. Ce sera la fin d'une belle hypocrisie et d'écuries qui ne servent à pas grand-chose et dont la présence en F1 est plus douteuse sur tous les plans. C'est l'un des rares point que je partage avec le Parrain de la F !


    Icon For Contact#1
    chris_lo, 24 Sep. 2014, 9:23

    La F1 a 3 voitures ne verra pas seulement disparaître les petites équipes, mais aussi les moyennes (type Sauber, Lotus et Force India). Même les grosses teams indiquent que gérer 3 voitures commenceraient à être coûteux en argent et moyens humains (pire pour RB pour qui ça ferait 6). Pour moi ce n'est pas une solution. qu'on le veuille ou non les petites équipes ont un intérêt, ne serait-ce que pour offrir des opportunités à des pilotes. Beaucoup des top pilotes actuels ont démarré dans une équipe modeste (Alonso chez Minardi, Ricciardo chez HRT, etc...) si personne ne veut réduire les coûts, ce qui est un non sens je suis d'accord, alors pourquoi ne pas soutenir un peu plus les derniers de la grille pour maintenir 12 écuries au départ ? en F1 il y a toujours eu des petites équipes par le passé et ce depuis des décennies, et certaines sont devenues des "grandes", donc laissons leur une chance !


    Icon For Contact#1
    alpi, 24 Sep. 2014, 14:59

    @chris_lo : Les "gros teams" peuvent très bien assurer la présence d'une troisième voiture. Quand on développe une voiture, plus on en fait et moins elles coûtent, surtout si ces 3° voitures sont, par exemple, semi-privées. Ensuite, l'argument d'"offrir des opportunités à des pilotes" de la part des petites écuries, je ne vois pas ce qui changerait : s'il y a 7 équipes de 3 voitures, il me semble qu'il faudra 21 pilotes, soit à peu près autant qu'avec 11 équipes de 2... D'autant que je rappelle que le plateau ne peut pas passer en-dessous de 20 voitures sans que cette éventualité ne devienne réalité... Maintenant, je suis avant tout un partisan de 11 ou 12 équipes de 2 avec une meilleure redistribution des primes et un championnat plus serré. Mais là, nous rêvons tous les 2 ! Donc, je fais preuve de pragmatisme en appelant de mes v?ux une franchise et sans doute un peu plus de spectacle.


    Icon For Contact#1
    Profx, 24 Sep. 2014, 18:58

    a part les ecuries "historique" ferrari , mc laren williams , quelles sont les ecuries qui ont debute de rien ( pas de rachat d ancienne ecurie ) et qui font partie des top team aujourd hui ?


    Icon For Contact#1
    chris_lo, 25 Sep. 2014, 10:19

    oui mais ça va sérieusement resserrer les chances en tête si tu imagines avoir 3 Mercedes, 3 Red-Bull, 3 McLaren, etc... l'an prochain, il y a donc des écuries qui ne placeront qu'une seule de leur 3 voitures dans les points à l'arrivée sur chaque GP, voir aucune voiture. Etant donné le surplus d'argent pour la 3ème voiture, ça va donc encore plus concentrer les résultats et les rentrées d'argent sur un nombre plus faible d'équipes que les 8 du plateau (au lieu de 11 actuellement). Typiquement, Ferrari et Williams (et encore plus Force India et Toro Rosso) seraient les dindons de la farce ! le contexte économique met à mal le système actuel, je suis d'accord, liquidant les petites teams, mais je trouve dommage qu'après tous les efforts consentis pour "ouvrir" la F1 depuis les départs de Toyota, BMW et Honda en 2008, et encore aujourd'hui avec Haas F1 et d'autre qui vont arriver, on balaye tout ça d'un coup. d'ailleurs je ne vois pas comment ils vont faire avec l'arrivée de Haas F1 s'ils décident de passer d'un seul coup à 8 équipes de 3 voitures !


    Icon For Contact#1
    alpi, 25 Sep. 2014, 13:04

    @chris_lo, Tant mieux si les chances en tête sont resserrées, non ? D'un autre côté, placer les 3 McLaren dans les 10 premiers dès l'an prochain est un peu prématuré ama... Je pense qu'on aspire tous à voir des courses disputées, des changements de leaders et un championnat serré avec, comme à certaines époques 4 ou 5 pilotes en course pour le titre lors des 2 ou 3 derniers GP, non ? Alors, plus il y aura de voitures compétitives, mieux ce sera. Et ce ne sont pas Marussia, Sauber et Caterham qui vont permettre la réalisation de ce scénario ! Une franchise ferait certainement revenir certains grands manufacturiers comme Toyota, Porsche, BMW, voir Peugeot ou un chinois. Ces constructeurs n'attendent pour beaucoup qu'une garantie de revenus vs leurs investissements. Une franchise permettrait cela. A cela, des freins : - la FIA qui n'acceptera pas de farder dans son giron un sport qui lu échappera en grande partie, d'o^ù le serpent de mer du championnat parallèle auquel Ferrari s'oppose car Bernie leur à donné le double des clés de la redistribution des revenus... - Tonton Bernie qui gagne très bien sa vie grâce à son système mafieux et qui perdrait certainement quelques plumes dans une nouvelle négo de franchise avec de grandes firmes en face de lui. Enfin, il y avait à une époque, pas si lointaine, avec 26 voitures sur la grille de départ. Pourquoi ne pas y revenir ? Cela ferait 9 équipes (27 voitures donc), soit de la place pour : RBR, Ferrari, McLaren, Lotus, Mercedes, BMW, Toyota, Hyundai, et un chinois ! Et même, pourquoi limiter à 27 monoplaces ? Il y a bien des formules avec 40 voitures au départ ? Nous aurions ainsi un championnat ou s'affronterait la plupart des grands manufacturiers automobiles. N'est-ce pas là l'un des principaux objectifs de la F1 et de ces firmes :montrer leur savoir faire au plus haut niveau ? Alors, si Marussia ou Caterham devaient disparaitre pour revenir à cet aspect de la F1, why not ?


    Icon For Contact#1
    arno, 25 Sep. 2014, 14:05

    @alpi Qu'est ce qui vous fait penser qu'avec des franchises des constructeurs reviendraient en F1. Aujourd'hui la FOM c'est environ 1 milliard de dollars de bénéfice si on ne donne que 10% aux actionnaires et que l'on réparti également le reste entre tous les concurrents (9 écuries) ça fait 100 millions, Ferrari Red-Bull et Mercedes dépensent déjà le double hors moteur. Et pour les motoristes ont sait que les sommes engagées ne sont absolument pas couvertes par les ventes à des écuries clientes. En F1 même avec une répartition des bénéfices au prorata du nombre de participant on voit bien qu'il manque au moins 100 millions et plus si on achète ou construit un moteur pour avoir un budget permettant d'être compétitif donc quel constructeur à la capacité de financer une écurie car même avec des sponsors ils seront loin de rentrer dans leurs frais. Donc pourquoi Toyota BMW ou d'autre s'inscrirai en F1 et quel gain peuvent-ils en attendre pour compenser les sommes qu'ils devront engager? Les grands constructeurs vont et viennent en F1 pour leur image de marque et ils n'ont jamais eu vocation a être le socle de cette discipline. Le problème c'est que l'on a des journalistes ignares en économie qui pensent que la solution a tout problème c'est de mieux répartir les richesses en faisant toujours peu de cas de celui qui les produits. Alors oui il y a peut être des aménagements à faire dans la répartition des bénéfices de la discipline mais croire que c'est la que se trouve la solution pour la F1 est illusoire.


    Icon For Contact#1
    alpi, 25 Sep. 2014, 14:27

    @ arno, "Qu'est ce qui vous fait penser qu'avec des franchises des constructeurs reviendraient en F1." Simplement car : - leurs recettes seraient moins liées aux résultats qu'actuellement, tout en gardant une prime aux meilleurs bien évidemment. - ils maitriseraient mieux la partie redistribution, aujourd'hui en de nombreux points inacceptables - une vision à plus long terme Ensuite, la F1 n'est pas forcément un produit qui doit générer des revenus mais montrer un savoir faire. C'est "honorifique". La F1 ne fait pas non plus vendre plus de voiture. La preuve avec Renault (qui en vend relativement peu au niveau mondial et où Goshn se plains du manque de visibilité de la marque) et Toyota, premier constructeur mondial, qui n'est plus en F1... Le problème n'est pas tant de "rentrer dans leurs frais" que de maitriser les coûts. Une franchise, avec salary cap et budgets plafonnés, permettrait de les encadrer." "Les gains pour Toyota et BMW seraient donc, je le redis, "honorifiques" et sans doute plus "marketing" que réellement financiers. On se rejoint donc sur ce point. Et, selon moi, le problème n'est pas tant de "mieux répartir les richesses" que d'éviter de les laisser dériver en excluant de fait ceux qui ne peuvent pas suivre et qui ne servent donc à rien si ce n'est à faire le nombre ! La F1 va droit dans le mur et si au moins 3 équipes sont en sursis, ce n'est pas avec le système actuel qui privilégie 3 ou 4 équipes, que la situation va s'arranger.


    Icon For Contact#1
    alpi, 25 Sep. 2014, 14:44

    Une déclaration de Tonton Bernie révélatrice : "Wolff a-t-il dit comment réduire le prix des billets ? Il faudrait lui dire que si les équipes réclamaient moins de revenus, nous pourrions réduire le prix des billets. Nous collectons l?argent pour les équipes, qui en reçoivent 70% en retour." Et si CVC, Bernie et les actionnaires touchaient un peu moins ? Parce que, dans cette histoire, les écuries (pour la quasi totalité), les spectateurs (qui se déplacent et payent des prix dingues pour certaines courses soporifiques) et les spectateurs qui doivent payer un abonnement TV (pour la plupart), perdent de l'argent ! Alors, demander à ceux qui perdent de l'argent (les écuries) d'en perdre un peu plus, en faisant que d'autres qui en perdent aussi (les spectateurs) en perdent un peu moins, et que ceux qui en gagnent beaucoup en gagnent toujours autant est juste indéfendable ! Surtout que les gagnants sont ceux qui se moquent le plus de la F1 en tant que tel. Ils n'y voient qu'un juteux business...


    Icon For Contact#1
    arno, 25 Sep. 2014, 15:36

    Et comment montrer un savoir faire autrement qu'en gagnant dans une compétition sportive et donc en devant dépenser beaucoup d'argent? Si vous plafonner les budgets en F1 il n'y a pas besoin de franchise et encore moins de répartir les bénéfices au prorata du nombre d'engagés. Et de toute façon croire que l'on pourra plafonner les budgets avec la présence massive de grands constructeurs en F1 est illusoire car ce n'est pas une équipe composé de quelques de sportifs qui est engagé (comme en LNH, NBA, ...) mais le département compétition d'entreprises avec plusieurs milliers d'employés derrières. Autant vous pouvez plafonner le budget des assembleurs et éviter qu'il y est trop de dérive autant vous ne pouvez plafonner efficacement les budgets des constructeurs car vous serait incapable de déterminer quel travail est réalisé pour la F1 au sein du groupe. Et concernant les bénéfices de la FOM je me répète ils sont de l'ordre du milliard de dollar si vous donnez seulement 10% aux actionnaires ça fait 200 million à se partager en plus (si la FOM donne effectivement 70% des bénéfices aux écuries perso j'en suis resté à 50% et ça ne m'étonnerai pas que Bernie est un peu exagéré à donnant le chiffre de 70) ce n'est pas avec cet argent ou même le double que les petites écuries vont devenir compétitives et apporter quoi que ce soit à la discipline si ce n'est du nombre mais à plus gros frais.


    Icon For Contact#1
    alpi, 25 Sep. 2014, 15:54

    @ arno, Vous placez l'argent au-dessus de tout et comme moyen indispensable à la réussite et à la victoire ! C'est tellement simple et... faux ! Si tel était le cas, pourquoi donc simplement courir ? Autant faire le classement en fonction du budget ! Lotus n'avait pas, et de loin, le 3° budget en 2013 et ils ont terminé devant McLaren ! Ce n'est qu'un exemple. Brawn GP ayant été le summum des dernières années grâce une innovation technique... Non, l'argent ne fait pas tout et d'autres sports le montre régulièrement... Le plafonnement des budgets est tout à fait possible et, quoi que vous en pensiez, la F1 y viendra ama, même si ce sera effectivement moins simple que d'en d'autres sports. Tout dépendra de l'amende et des sanctions encourues en cas de fraude... La standardisation de certaines pièces, la stabilité de certains règlements techniques, le nombre de personnes évoluant sur un circuit, les salaires des top drivers et autres ingénieurs, les tailles ridicules des "hospitalités"... sont certaines pistes qui, ajoutées à une meilleure redistribution pourraient limiter les dépenses. Le problème n'est pas tant la redistribution que la course à l'armement sans limite qu'il faut absolument stopper car, sinon, la F1 n'y survivra pas et 3 équipes constitueront le plateau. je pense que nous sommes au moins d'accord sur ce constat ?


    Icon For Contact#1
    Néos, 25 Sep. 2014, 17:36

    @alpi J'ai eu la même réaction que toi en lisant la décla' de Bernie. Moi je trouve ca juste ahurissant. J'espère qu'un directeur d'équipe quel qu'il soit se permettra de lui répondre. C'est tout à fait normal que les écuries empochent une majorité des revenus de la billetterie des circuits. Les spectateurs viennent voir des F1. Elles sont à la base du spectacle proposé. Elles n'ont aucune raison de demander une baisse des prix, si baisse il doit y avoir. Il devrait plutôt s'attarder sur les sommes que réclament la FOM pour l'organisation des Gp.


    Icon For Contact#1
    arno, 25 Sep. 2014, 18:26

    @alpi Non je ne place pas l'argent au dessus de tout pour la réussite mais force est de constater que les écuries qui gagnent sur le long terme sont celles qui ont les plus gros budget même si parfois on voit des écuries à petit budget faire de bonnes saisons. Concernant le plafonnement des budgets vous pouvez toujours imposer des règles mais après il faudra prouver qu'elles ont été enfreintes et ça ne sera pas possible. Chez Mercedes ou Renault toutes les personnes qui ont travailler sur les PU ne sont pas que des employés de Brixworth ou de Viry et il en ira de même l'année prochaine pour l'écurie Fiat-Chrysler Shell F1 Team ou une partie du travail se fera peut être bien loin de Maranello. Hormis la standardisation des pièces qui est une vraie piste pour la réduction des coûts mais qui à mon avis interdira tout retour de grand constructeur le reste de vos propositions ne sont pas du bon ordre de grandeur. Pour moi la course à l'armement fait partie de la F1 et vouloir l'interdire c'est faire de la F1 ce qu'elle n'est pas, et je pense que si elle perdu beaucoup d'intérêt au près des fans et des sponsors c'est à cause de ce qu'elle est aujourd'hui et que cela est du aux réglementations FIA totalement inefficace dans leur capacité à limité l'envol des coûts voire même l'aggravant et produisant depuis des années un championnat sans grand intérêt. Et je préfère 100 fois que la F1 crève de sa démesure que de l'ennuie qu'elle procure.


    Icon For Contact#1
    Profx, 25 Sep. 2014, 20:21

    meme conclusion dans un sens que toi arno la f1 ca a toujours ete la course a l armement certe beaucoup d ecurie sont venues et sont mortes par manque de moyens pour certaines , par manques d adaptation peutetre pour d autre honda est venu une premiere fois en tant que constructeur , ca n as pas ete tres glorieux toyota , n en parlons pas peugeot ... bof bref il faut de l argent certe mais il faut aussi une organisation certe ecurie ont l argent , mais ne sont pas top cote organisation et ca leur coute cher ( ferrari depuis quelques annees ne manque pas plus de moyens qu a l epoque todt > schumi ... pourtant leurs resultats sont en perpetuel declin je dirai donc qu il faut certe des moyens financier mais il faut aussi une bonne direction , et du personnel qualifier travaillant en bonne entende . apres un peu d imagination , quelques prises de risques et hop on fait une saison exeptionnelle les sponsor arrive et on peut s ameliorer encore si aujourd hui l epoque des "grands bricolos" est finie , je pense que les petites ecuries peuvent encore monter et tenir. Toutes les ecuries ont eu leur periode de misere cote resultat les plus forte moralement on put rester et remonter l an dernier on aurai mis williams ou ? a la poubelle si elle n avait pas eu le palmares qu elle a et cette annee ils sont dans le top 5 sans soucis mc laren a eu aussi ses periodes de soufrances et pourtant ils sont toujours la certe beaucoup de petites ecuries qui sont venues n ont pas tenu du tout je pense que cela vient peutetre d un manque de realisme sur la dificulte de faire son trou sauber quand ils sont venu , c etait pour devenir l ecurie sauber mercedes comme ils venait de l etre mais en endurance comme cela n as pas eu les resultats esperer mercedes les as laisser tomber . du coup ils ont souvent eu des soucis dans leur evolution et pourtant c etait et c est toujours une base tres interessantes comme quoi oui faut de l argent , mais ils faut aussi le reste et ce reste ne s achete pas toujours


    Icon For Contact#1
    alpi, 25 Sep. 2014, 20:24

    @ arno, sauf qu'elle crève de l'ennui qu'elle procure à cause de la démesure des budgets de quelques écuries et de la plupart des autres qui tentent de survivre et se "trainent "... Les F1 vont moins vite que l'an dernier (près de 3 secondes au tour sur le dernier GP si je ne me trompe pas) et cela ne change rien au spectacle. JEV a doublé 6 concurrents en quelques tours et que Mercedes mettent 200 millions ou 25 dans son PU ne change pas grand-chose au spectacle en revanche... Le rallye a bien réussi a limiter les coûts lui, non ? Certaines séries US aussi, non ? Je ne suis pas un spécialiste de ces catégories mais, contrairement à vous, je pense que contrôler les budgets serait du domaine du possible, même si ce ne serait pas simple. Tout dépendrait, une fois de plus, des sanctions en cas de tricherie avérée. Il y a eu le crashgate et l'espionnage de McLaren envers Ferrari qui prouvent quand même que les écuries ne sont pas à l'abri de sanctions quand la FIA le souhaite...


    Icon For Contact#1
    arno, 25 Sep. 2014, 21:09

    @alpi La F1 crève d'ennui depuis que la réglementation a commencé à restreindre les possibilités des équipes en matières d'essais et de développement et c'était déjà pas brillant avant mais au moins on avait des écuries qui se battaient. Je confirme la nouvelle réglementation ne change rien au spectacle les GP sont aussi navrant que la saison dernière et celles d'avants et on sait aussi cette année qui sera champion après 5 GP. Le rallye on peut en parler c'est juste ce qu'il ne faut pas que la F1 devienne, le rallye a eu ses lettres de noblesses dans les années 70 et 80 quand il était dans la démesure avec des Porsche 911 des Lancia Stratos des Audi Quattro des Alpines mais quand vous regardez aujourd'hui la montée du Turini mais quelle misère. Les voitures n'ont rien d'attrayant, et vous m'excuserez mais voir une DS3 affronter une Polo ça ne m'excite pas quelque soit le talent des pilotes. Aujourd'hui les coûts sont limités et vous avez combien de constructeur engagé en Rallye? Wolskwagen Citroen (ou ce qu'il en reste) et Hyundaï. La diminution des coûts en rallye quel bonheur, le rallye est devenu un sport croupion qui ne passionne plus grand monde. Le seul sport mécanique sous l'égide de la FIA qui a retrouvé ses lettres de noblesse c'est l'endurance mais c'est parce que l'ACO a pris une part active dans l'écriture des règlements techniques.


    Icon For Contact#1
    alpi, 26 Sep. 2014, 14:53

    @ arno, En rallye, il y a encore Ford même si ce n'est plus vraiment l'écurie officielle. Certes, il pourrait y avoir plus de constructeurs mais cela fait un moment que la discipline en manque. Alors, autant réduire les coûts, non ? L'époque des Groupe B est révolue mais à vouloir aller dans la démesure, beaucoup y ont laissé la vie : Toivonen, Bettega... Et Vatanen y est passé près! Heureusement il reste Pikes Pick ! Après, je ne suis pas certain que la vitesse des voitures soit ce qui passionne le plus car la différence n'est quand même stratosphérique ! C'est comme le bruit des F1, un faux débats de spécialistes et pas de la majorité des téléspectateurs qui n'entendent pas ou peu les F1... Sinon, voici une courte ITW de Monisha Kaltenborn : http://www.actuf1.com/article/152879 La réduction des coûts est non seulement une nécessité mais elle confirme aussi que cela n'est pas impossible.


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top