F1 - Japon : Lauda n'a rien à redire sur la gestion du GP par la direction de course

Niki Lauda estime que la FIA a pris toutes les précautions possibles lors du Grand Prix du Japon disputé à Suzuka malgré l'accident de Jules Bianchi qui est la conséquence d'un enchaînement de facteurs malheureux rappelant la dangerosité du sport automobile.  Icon For Chat#6  1
Logo Mi Redaction
Rédigé par
La direction de course a fait ce qu'elle pouvait à Suzuka selon Niki Lauda
© Mercedes / La direction de course a fait ce qu'elle pouvait à Suzuka selon Niki Lauda
Malgré l'accident de Jules Bianchi en fin de course à Suzuka lors du Grand Prix du Japon disputé ce dimanche, Niki Lauda - tripe champion du monde de F1 - estime que la direction de course de la FIA a pris toutes les précautions nécessaires pour le bon déroulement de la course.

Bianchi a été emmené à l'hôpital après un accident au virage 7 où il a percuté une grue venue évacuée la Sauber d'Adrian Sutil accidentée au même endroit un tour plus tôt. Même si Lauda reconnaît que la course aurait pu débuter plus tôt, il estime que la FIA a bien géré les choses : « Au départ avec la voiture de sécurité, il n'y avait rien de mail. Vous ne pouvez pas dire que quelque chose a été mal fait. Il [le Grand Prix] a été débuté de la manière la plus prudente. »

Interrogé pour savoir si la voiture de sécurité aurait dû être déployée immédiatement après l'accident de Sutil, Lauda pense que la décision prise sur le moment était la bonne : « C'est très difficile de répondre parce que l'accident de Sutil est vraiment hors trajectoire. Dans des circonstances normales, nous n'en discuterions pas. La voiture a été récupérée tout de suite et le virage où vous mettez la voiture était très proche, donc je pense que de ce point de vue la décision était la bonne. Mais si vous me demandez maintenant, au final, c'était une mauvaise décision. »

L'Autrichien estime également qu'il est toujours facile de critiquer après-coup, notamment sur le fait que la course aurait pu débuter plus tôt pour éviter la pluie liée au typhon Phanfone : « Dire après la course que cela aurait été mis est facile, mais au final, la pluie n'a pas été le réel problème de la course. Il y a eu plusieurs interventions de la voiture de sécurité et la course s'est déroulée de manière sécurisée plus ou moins jusqu'à la fin. Donc elle aurait pu se terminer sans l'accident, donc l'obscurité n'a pas été un problème ici je pense. »

Lauda pense que toutes les précautions ont été prises et que l'accident de Jules Bianchi est le résultat d'une combinaison de circonstances : « Le sport automobile est dangereux. Nous nous y habituons et si quelque chose arrive alors nous sommes tous surpris. Nous devrions toujours savoir que le sport automobile est très dangereux et cet accident aujourd'hui est le résultat de plusieurs choses : une voiture sort, la grue arrive [pour l'évacuer] et ensuite une autre voiture sort de la piste, donc c'est vraiment malheureux. »
Partager
 Icon For Chat#6  1 commentaire

    Icon For Contact#1
    8S, 5 Oct. 2014, 18:41

    Je suis d'accord avec ce qu'il dit. C'est pour moi la fatalité. Moi qui suis également un grand fan de cyclisme. Je me souviens du Giro 2011 avec le décès de Wouter Weyland et comme disait certains consultants. C'est le fait que ces sports soi dangereux qui créé des héros. On pourra faire toujours plus de sécurité, le risque 0 n'existe pas. C'est la fatalité. Et je souhaite à Bianchi qu'il guérisse.


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Top