F1 - Fernandes accuse les grosses équipes de la chute de Caterham

F1 - Fernandes accuse les grosses équipes de la chute de Caterham

Tony Fernandes, patron vendeur de l'écurie Caterham F1, estime que les grosses équipes du championnat sont à blâmer pour la chute de l'équipe britannico-malaisienne.      3 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Caterham - Reverra-t-on un jour une Caterham lors d'un Grand Prix de F1 ?
© Caterham - Reverra-t-on un jour une Caterham lors d'un Grand Prix de F1 ?
Tony Fernandes estime que des équipes comme Caterham, qu'il a vendue à la fin juin, ne seront jamais en mesure de progresser en Formule 1 si les grosses équipes continuent à disposer de budgets trop importants selon lui.

« Les gens peuvent blâmer qui ils veulent, mais les grosses équipes ont autant de responsabilité que n'importe qui d'autre. L'écart est devenu trop grand et il y a l'argent. Et ensuite j'ai pensé, 'Eh bien, je ne peux plus lutter'. Mais je peux lutter avec QPR [les Queens Park Rangers, un club de football détenu par Fernandes, NDLR];je peux lutter avec Air Asia, » a confié l'homme d'affaires malaisien à Sky Sports News.

Ni Caterham ni Marussia ne seront présentes ce week-end à Austin pour le Grand Prix des États-Unis après avoir été mises sous le contrôle d'administrateurs judiciaires.

De plus, suite aux problèmes liés à la vente de l'équipe à Engavest, Fernandes a confié qu'il cherchait un nouveau repreneur mais ne souhaitait plus poursuivre dans le domaine de la compétition automobile : « Il y a des gens qui veulent faire du sport automobile, pour différentes raisons et Caterham a tout ce qu'il faut pour le faire. Il peut même y avoir des équipes en F1 qui veulent une deuxième équipe - une situation comme Red Bull/Toro Rosso. Donc nous allons offrir notre soutien maximum mais ce n'est pas quelque chose dans lequel je veux continuer à être impliquer. Vous devez vous immerger pleinement. La course automobile est terminée pour moi. »

Au fil des mois, l'écurie de Leafield a accumulé un certain nombre de dettes pour un montant total de près de 52 millions d'euros à en croire un article du spécialiste économie de la F1, Christian Sylt, pour le Daily Telegraph. L'équipe aurait également un total de près de 21 millions d'euros de créances auprès de diverses sociétés.

Le plus gros créancier de l'équipe est Renault Sport F1, qui lui fournit des blocs moteurs, pour un total de plus de 9 millions d'euros. Suivent ensuite notamment Total avec près d'un million d'euros de créances et Dell avec 900 000 euros. La marque au losange n'a pas été payée malgré l'apport de plus d'environ 3.8 millions d'euros de sponsoring, la plus grande source de revenus de l'équipe a priori cette saison, équipe qui ne génère que peu de revenus, seulement 6,33 millions d'euros en 9 mois cette année.

La situation est donc critique pour l'écurie Caterham et selon certains observateurs, l'absence de deux courses pourrait se prolonger par la suite et l'équipe pourrait suivre le chemin de l'équipe espagnole HRT. C'est notamment l'avis de Ted Kravitz, membre respecté de l'équipe Sky Sports F1, qui estime « peu probable » de voir l'écurie Caterham de nouveau courir en Formule 1 un jour.


     3 réactions

    Aifaim, 31 Oct. 2014, 7:31

    J'ai le sentiment que cette faillite, à partir de réelles difficultés, a été facilitée, en interne et en externe par des volontés de récupérer l'outil sans payer les dettes. Les déclarations des uns et des autres, les accusations proférées, tout cela sent extrêmement mauvais. Je ne serais pas surpris qu'une entité intéressée par la présence en F1, avec un minimum de fonds, tout de même, ne récupère l'ensemble pour une bouchée de pain. Mais il y a une astuce : L'inscription au championnat 2015 doit être close bientôt. Il suffit donc de laisser passer l'échéance et Caterham n'aura plus aucune valeur, de quoi préparer une arrivée en 2016 relativement tranquillement, les actifs en hommes et matériels de l'équipe moribonde serviront de base au même niveau d'avancement que le projet Haas, parti, lui, d'une feuille blanche.


    GV27, 31 Oct. 2014, 9:18

    @Aifaim, une erreur de calcul du propriétaire actuel de l'écurie qui pensait vendre sa place en F1 à bon prix....Encore un qui n'a pas pris en consideration la situation économique et qui est resté sur les standings F1. Au final c'est l'éventuel acheteur qui aura été le plus malin car maintenant c'est lui qui peut fixer son prix au plus bas.1 euro symbolique et paiement des dettes uniquement ou juste le cout d'une nouvelle inscription+rachat aux enchères d'une structure en liquidation ?


    chris_lo, 31 Oct. 2014, 9:27

    ça tombe bien, Kolles vient d'avoir le feu vert de la FIA pour 2015 et son projet Forza Rossa... il n'a plus qu'à attendre la liquidation de Caterham et il l'aura sa F1 Dacia :D


Sur Caterham

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon