F1 - Grand Prix des Etats-Unis 2014 - La grille : Rosberg - Hamilton, duel au soleil pour les cow-boys à l'étoile

F1 - Grand Prix des Etats-Unis 2014 - La grille : Rosberg - Hamilton, duel au soleil pour les cow-boys à l'étoile

Quelques heures avant le début de la course du Grand Prix des Etats-Unis de F1, MotorsInside vous propose la grille de départ, actualisée avec les pénalités.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Daimler - Le shérif Rosberg fera-t-il la loi au Texas ?
© Daimler - Le shérif Rosberg fera-t-il la loi au Texas ?
Après la séance de qualification qui s'est déroulée samedi soir dont vous pouvez lire le résumé sur MotorsInside.com, la rédaction vous propose un récapitulatif de la grille de départ.

Les pénalités ont été, dans l'ordre, infligées à Sebastian Vettel (départ des stands pour changement du bloc hybride), Jenson Button (+5 places sur la grille pour changement de boite de vitesses) et à Daniil Kvyat (+10 places sur la grille pour utilisation d'un septième moteur thermique).

Les pneus
Pirelli, qui a choisi les pneus tendres (jaunes) et mediums (blancs), prévoit que la stratégie la plus rapide pourrait être à trois arrêts. Cependant, le manufacturier précise que l'inconvénient d'un tel choix sera le trafic qui pourrait donc ne fonctionner qu'avec les monoplaces les plus rapides, plus à même à dépasser leurs concurrentes. Dans ce cas, le premier relais en tendres durerait 12 tours, le second en tendres aussi, s'étirerait jusqu'au 25ème tour, le troisième toujours en tendres jusqu'à la 38ème boucle où les pilote chausseraient des mediums pour aller au bout.

Pirelli indique aussi que la stratégie la plus rapide à deux arrêts se décompose ainsi : départ en tendres, changement pour des mediums au 14ème tour et dernier relais en medium également à partir du tour 35.

Pour les pilotes qui ont la possibilité de partir en pneus mediums (donc les pilotes en dehors de ceux qui ont atteint la Q3), une stratégie « presque aussi rapide » est de s'arrêter au 22ème tour pour monter des tendres puis de s'arrêter une dernière fois au tour 36 pour finir en pneus mediums. L'avantage de s'élancer en pneus mediums est de pouvoir faire durer son premier relais plus longtemps, faisant gagner du terrain sur les pilotes en pneus tendres qui devront s'arrêter plus tôt mais aussi de bénéficier d'un second relais rapide avec les pneus tendres.

Les forces en présence
Comme d'habitude, les Mercedes ne devraient pas être concurrencées. La question sera, pour la victoire, de savoir qui de Nico Rosberg, qui a pris la pole sans soucis mais qui a eu des problèmes de freins, ou de Lewis Hamilton, lui-même en difficulté au freinage, parviendra à tirer le meilleur parti de l'épreuve dans son intégralité. Le départ sera un moment important, mais si la course se passe sans problème d'un côté comme de l'autre, la gestion des contraintes pneumatiques devrait désigner le vainqueur.

Derrière les Flèches d'argent, les pilotes Williams n'ont pas caché le fait qu'ils devront avant tout regarder dans leurs rétroviseurs. Si Grove verrouille la deuxième ligne, la concurrence de Daniel Ricciardo ou de Fernando Alonso pourrait se faire sentir pour jouer le podium. Pour les places d'honneur, en tout cas, la lutte s'annonce serrée, avec des McLaren dans le coup.

Autre lutte qui pourrait valoir son pesant de dollars : celle pour les petits points. En effet, pour la première fois de la saison, une Sauber démarrera dans le top 10. A ses côtés, une Lotus, celle de Pastor Maldonado. Les deux écuries vivent toutes les deux une annus horribilis et pourraient oublier un temps leurs difficultés financières respectives en s'offrant une arrivée dans les points.

Grille USA 2014


AustinGrand PrixCourse
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up