Abu Dhabi - Course : Lewis Hamilton remporte le Grand Prix et la couronne !

F1. Le Grand Prix d'Abu Dhabi 2014 a sacré Lewis Hamilton qui a remporté la course devant Felipe Massa et Valtteri Bottas. Nico Rosberg a subi très tôt un problème technique et termine hors du top 10.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Hamilton est double-champion du monde !
© Mercedes / Hamilton est double-champion du monde !

La dernière manche de la saison 2014 de Formule 1 se courra sous un temps radieux et, comme le soleil la température baissera progressivement pour laisser place à la fraicheur de la nuit de Yas Marina.

Motors Inside sans pub ?

Le départ est donné ! Lewis Hamilton prend le meilleur envol et prend rapidement l’avantage sur Nico Rosberg qui est resté planté. Dans le reste du peloton, c’est désordonné : Bottas est retombé au 8ème rang et quelques batailles sont serrées. Magnussen annonce qu’il a touché quelqu’un, sans gravité cependant. Massa et Button sont aux 3ème et 4ème rangs suivis par les deux Ferrari qui se tiennent en une seconde. Kvyat est 7ème, perdant deux places.

Après 4 tours sur 55, Hamilton devance Rosberg (+1.5s), Massa (+4.6s), Button (+7.9s) et Raikkonen (+8.2s). Rosberg fait l’effort pour essayer de reprendre du temps et du terrain à son équipier en vue de pouvoir utiliser le DRS. Alonso prend l’avantage sur Raikkonen et Kvyat en profite aussi pour se jouer du Finlandais. L’Espagnol rentre aux stands dans la foulée de cette manœuvre. Bottas double Raikkonen en bout de ligne droite. Iceman lutte avec ses gommes. La fenêtre de ravitaillements est donc ouverte : Button, Kvyat et Raikkonen plongent et repartent dans cet ordre. Ils ressortent derrière Stevens qui ne se laisse pas faire et offre de la résistance à Alonso, Grosjean et Kvyat.

Après 8 tours, Hamilton mène toujours de 2.4s devant Rosberg. Suivent ensuite Massa, Bottas et Hulkenberg. Ces 5 pilotes n’ont pas ravitaillé. On annonce à Bottas que ses concurrents – qui se sont arrêtés tôt – perdent du temps dans le trafic, ce qui pourrait lui permettre de remonter. Ricciardo est 8ème et Vettel se bat contre Magnussen pour la 9ème position. Du côté des leaders, Hamilton est le premier à rentrer, suivi par Bottas. L’arrêt se passe correctement pour les deux hommes. Hamilton repart troisième, derrière Rosberg et Massa qui doivent passer par les puits. L’Allemand rentre à son tour pour un arrêt tout aussi bon. Il ressort avec 2.6s de retard. En tête, Massa ne s’est toujours pas arrêté. Dans le peloton, on se bat très fortement entre Vergne et Ricciardo pour la 6ème place : une belle lutte fratricide entre les deux anciens coéquipiers, le Français conservant sa position provisoirement avant que l’Australien ne prenne l’avantage dans le tour suivant.

Après 14 tours, Massa, qui menait, rentre aux puits, laissant le champ libre pour Hamilton et Rosberg, séparés par 2.5s. Hulkenberg, au 4ème rang, aura à subir une pénalité de 5s pour avoir forcé Magnussen à sortir de la piste au départ. Il est suivi par Ricciardo, Bottas, Magnussen, Vettel et Button. Bottas se plaint d’ailleurs de la présence d’un élément sur la piste dans le virage 1. Les trois leaders sont sur une autre planète et roulent tous en 1:47 quand les autres sont au moins une demi-seconde plus lents. Daniil Kvyat abandonne dans le 16ème tour, victime d’un problème mécanique. Chez Mercedes, on demande à Rosberg de se montrer patient et de gérer l’écart : il va décaler sa stratégie et tenter un relais plus long que celui de son équipier.

Dans le reste du peloton, un resserrement s’est opéré en milieu de top 10 : Magnussen (6ème), Vettel, Button et Alonso se tiennent en deux secondes au 18ème tour. Deux boucles plus tard, Alonso met la pression sur la McLaren de Button qui ne peut plus ouvrir son DRS. Cependant, les écarts de vitesse dans la grande ligne droite ne suffisent pas à permettre aux pilotes de prendre un avantage déterminant. Le statu quo est de mise. Dans le même temps, Red Bull indique à Ricciardo qu’il n’a pas à faire la course contre Bottas : les deux ne jouent pas la même chose et ne sont pas sur la même stratégie. Les deux RB10 n’ont toujours pas changé de gommes, Vettel s’en plaint d’ailleurs au 22ème tour. Magnussen et lui rentrent aux stands au 23ème passage.

Après 23 tours, Hamilton est en tête devant Rosberg (+3.9), Massa (+12.5), Ricciardo (+30.8) et Bottas (+31.7). Rosberg s’est manqué dans le dernier secteur et a perdu plus d’une seconde dans le dernier tour. Dans le tour suivant, c’est plus de trois secondes que l’Allemand perd à nouveau. L’écart est de 7.1s : il indique qu’il perd de la puissance moteur et Massa revient à grandes enjambées. Il subit un problème de récupération d’énergie selon son équipe. Le Brésilien prend l’avantage sur la Mercedes blessée dans le 27ème tour.

A mi-course, Hamilton possède désormais 13.8s d’avance sur Massa. Rosberg est 3ème avec une quinzaine de seconde d’avance sur Bottas mais cette avance fond à vue d’œil. Dans le même temps, Maldonado subit une grosse défaillance technique et son moteur a explosé. Il se range dans l’herbe et les commissaires de piste peuvent intervenir, sous régime de drapeau jaune dans le dernier secteur. Dans le clan Lotus, c’est l’hilarité face à cette situation. Les choses s’accélèrent en piste : Button et Alonso se livrent un duel au couteau pour la 10ème place mais le Britannique se manque au freinage.

Après 31 tours, Hamilton mène devant Massa mais a pris un rythme de sénateur, il souhaite protéger sa mécanique. Il rentre aux stands en fin de tour, avec une crevaison lente : l’arrêt se passe tranquillement. La Williams est donc en tête avec quelques tours de plus à faire. Hamilton ressort derrière Rosberg mais le passe facilement dans la ligne droite. Un tour plus tard, Bottas prend logiquement l’avantage sur la Mercedes n°6. L’Allemand tombe donc au 4ème rang. Plus loin, les deux Ferrari sont en bataille, à nouveau, pour la 10ème position. Rosberg s’arrête aux stands : l’arrêt est lent, mais ce n’est plus vraiment ce qui compte. Il repart au 7ème rang, derrière Ricciardo, Pérez et Hulkenberg qui n’ont pas ravitaillé.

Après 37 tours, Massa est en tête avec 15.5s d’avance sur Hamilton mais avec un arrêt à effectuer. Ricciardo donne tout pour creuser l’écart. Le problème de Rosberg pourrait lui permettre d’entrer dans le top 5, d’autant plus que Vettel prend l’avantage sur la Mercedes. Au 40ème tour, Rosberg est maintenant menacé par Button qui le passe. Le n°6 est 8ème à ce moment de la course, avec un Alonso qui revient très fort. L’Allemand demande ce qui se passe : il subit les avaries de sa W05 Hybrid qui s’est éteint toute seule. Cela ressemble à un calvaire.

Après 43 tours, Massa qui était en tête, rentre. Hamilton était à l’attaque et va donc reprendre la tête. Le Brésilien repart en pneus super-tendres : il va jouer la victoire face au Britannique ! Les deux hommes sont séparés par moins de 11 secondes. Sur le premier tour, la Williams est plus rapide d’une demi-seconde. Dans le même temps, Rosberg se fait passer par Hulkenberg, glissant donc de nouveau à la 8ème place. Le titre parait dorénavant bien loin pour le fils du Champion du monde 1982. L’écart entre Hamilton et Massa tombe à 9.3s à 9 tours du terme, puis 8 dans la boucle suivante.

Après 48 tours, Hamilton est en tête mais Massa revient fort avec ses gommes super-tendres. Le Brésilien est à 6.8s. Suivent ensuite Bottas, Ricciardo, Button, Hulkenberg, Rosberg, Pérez, Vettel et Alonso. Le Mexicain met maintenant la pression sur la Mercedes au n°6 et la passe, tout comme Vettel quelques hectomètres plus loin. Rosberg est même au ralenti et sort du top 10 dans le 52ème tour. C’en est fini des espoirs de titre pour l’Allemand.

A 3 tours du terme, Massa est à 3.5 secondes d’Hamilton qui a même en point de mire Nico Rosberg. L’Allemand, à qui on demande de rentrer aux stands, demande à aller au bout de la course quand même, se fait passer par son équipier puis par la Williams. Dans le dernier tour, les 2.5 secondes qui séparent Hamilton et Massa suffisent ! Lewis Hamilton est Champion du monde !

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team1h39:02.619
55
2
MassaWilliams Martini Racing+2.5
55
3
BottasWilliams Martini Racing+28.8
55
4
RicciardoInfiniti Red Bull Racing+34.6
55
5
ButtonMcLaren Mercedes+57.6
55
6
HulkenbergSahara Force India F1 Team+59.4
55
7
PerezSahara Force India F1 Team+68.3
55
8
VettelInfiniti Red Bull Racing+69.2
55
9
AlonsoScuderia Ferrari+82.9
55
10
RaikkonenScuderia Ferrari+84.9
55
11
MagnussenMcLaren Mercedes+87.3
55
12
VergneScuderia Toro Rosso+88.8
55
13
GrosjeanLotus F1 Team+1 tour
54
14
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team+1 tour
54
15
GutierrezSauber F1 Team+1 tour
54
16
SutilSauber F1 Team+1 tour
54
17
StevensCaterham F1 Team+1 tour
54
18
KobayashiCaterham F1 TeamVibrations
43
19
MaldonadoLotus F1 TeamMoteur
27
20
KvyatScuderia Toro RossoMoteur
15

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Fond circuit
Drapeau Abu DhabiGP Abu Dhabi
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 21 nov.
Samedi 22 nov.
14h - 15h
Dimanche 23 nov.
14h - 15h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut