F1 - Bilan 2014 - Toro Rosso : Des progrès malgré les défis à relever

F1 - Bilan 2014 - Toro Rosso : Des progrès malgré les défis à relever

En ce mois de décembre, la rédaction de MotorsInside vous propose de revenir sur la saison 2014 avec le bilan des équipes engagées cette saison. Cinquième volet : Toro Rosso.  Icon For Chat#6  3

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© GEPA - Kvyat a su se montrer performant pour sa première saison en Formule 1 chez Toro Rosso
© GEPA - Kvyat a su se montrer performant pour sa première saison en Formule 1 chez Toro Rosso
L'écurie Toro Rosso existe pour permettre aux pilotes du programme de jeunes de Red Bull de s'aguerrir avant d'intégrer l'équipe première : Red Bull. Cela a encore été le cas cette saison avec Daniil Kvyat qui a débuté en F1 aux côtés de l'expérimenté Jean-Eric Vergne, qui disputait sa 3ème saison avec l'équipe italienne.

LES PILOTES


Jean-Eric Vergne – 13ème du classement général (22 pts)
Le Français se devait de confirmer les espoirs placés en lui par Red Bull en portant l'équipe vers le haut avec l'arrivée notamment de la nouvelle unité de puissance, V6 Turbo, et le passage de Ferrari à Renault. Vergne a bien débuté la saison se qualifiant souvent dans le top 10, notamment en Australie, où il était 6ème sur la grille avant de terminer 8ème en course et ainsi inscrire quatre points dès la première manche de la saison.

La suite n'a pas été simple pour le pilote français qui a souvent rencontré des problèmes techniques en course, l'obligeant ainsi à abandonner 5 fois lors des 8 premières courses - ses 5 seuls abandons de l'année. Sa deuxième moitié de saison a été meilleure que la première, avec plus de points inscrits et notamment une 6ème place à Singapour en point d'orgue au prix d'une remontée impressionnante en fin d'épreuve qu'il a réédité à Austin.

Non conservé par Toro Rosso, l'avenir du Parisien semble s'inscrire outre-Atlantique en IndyCar, c'est en tout cas le souhait qu'il a récemment exprimé, même si une pige en Formule E semble possible pour Vergne également - il sera présent en Uruguay pour la 3ème manche de ce nouveau championnat.

Daniil Kvyat – 15ème du classement général (8 pts)
Le pilote russe a idéalement débuté en Formule 1, avec un top 10 en qualification (8ème) et en course (9ème), dès sa première course à Melbourne. Il a souvent réussi à s'élancer depuis le top 10 sur la grille mais n'a pas toujours réussi à concrétiser en course, terminant notamment à 4 reprises aux portes des points en 11ème position.

Il a également rencontré quelques problèmes techniques cette saison - 5 abandons comme Vergne, dont lors de la dernière manche finale à Abu Dhabi, qui l'ont parfois privé de top 10 qui semblaient à sa portée (comme en Autriche, notamment). Mais pour sa première saison de F1, il est parvenu à inscrire 8 points et a su impressionner Toro Rosso et les décideurs de Red Bull qui l'ont choisi pour remplacer un Sebastian Vettel quittant la structure autrichienne.

L’EQUIPE


Toro Rosso-Renault – 7ème du classement constructeurs (30 pts)
L'écurie Toro Rosso avait terminé à la 9ème place en 2012, avant de faire mieux en 2013 (8ème) et l'objectif était de faire encore mieux cette année, avec un pilote expérimenté (Vergne) et un débutant (Kvyat) et l'objectif est atteint car l'équipe de Faenza termine à la 7ème place des constructeurs, avec tout de même un bémol, moins de points qu'en 2013, 30 contre 33 l'année dernière.

L'objectif de développement des pilotes est également réussi pour l'écurie italienne, avec Daniil Kvyat suivant les exemples de Vettel et Ricciardo, pour passer chez Red Bull, de manière plus expresse néanmoins. La transition du V8 Ferrari au V6 Turbo Renault n'a pas été aisée pour l'écurie de Faenza avec les problèmes rencontrés par le motoriste français en début de saison, mais cela permettra à Toro Rosso d'avoir plus de synergies avec Red Bull et de préparer ainsi l'avenir.

PERSPECTIVES


L'écurie Toro Rosso a décidé de puiser dans son programme de jeunes pilotes pour 2015, avec Kvyat passant chez Red Bull et Vergne n'étant pas conservé. Red Bull a placé Max Verstappen, 17 ans, et Carlos Sainz Jr, 20 ans et champion de Formule Renault 3.5 cette saison, au sein de son équipe "bis" pour les préparer.

Les deux hommes auront fort à faire pour leurs débuts la saison prochaine et ils devront s'acclimater à un nouvel environnement, découvrir une nouvelle monoplace, engranger de l'expérience et savoir saisir chaque opportunité pour faire un coup d'éclat aussi bien en qualifications qu'en course et ainsi convaincre leurs patrons de les conserver au-delà de 2015.

Malgré un duo de pilotes renouvelé, l'écurie de Faenza aura sans aucun doute l'objectif pour 2015 de faire au moins aussi bien que cette année et Carlos Sainz et Max Verstappen seront des hommes clés pour aider leur équipe à atteindre ce but.

Retrouvez tous nos bilans, équipe par équipe, de la saison 2014 :
- Caterham : Plus d'étincelles en coulisses qu'en piste
- Sauber : Une saison vierge de résultats
- Marussia : De la joie aux larmes...
- Lotus : Une saison dans les bas-fonds
- Force India : Une saison en net progrès
- McLaren : Année de transition après 20 ans avec Mercedes
- Ferrari : La fin d'une ère
- Williams : La saison du renouveau sportif
Partager cet article
 Icon For Chat#6  3 commentaires

    Icon For Contact#1
    J-Loo, 10 Dec. 2014, 13:38

    « outre-manche en IndyCar ».. Heu.. ou outre-Atlantique peut-être ? :)


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 10 Dec. 2014, 16:59

    J-Loo@, bien vu ! Mais pour qui a " le bras long", cela est peut-être possible. Mais le plus important, c'est que pour les contrats, ce soit "dans la poche".


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 10 Dec. 2014, 17:05

    Finalement, Toro Rosso s'est plutôt bien débrouillé au fil de cette saison à haut risque. 7e l'an prochain ? Belle gageure ! Sur le papier, Mercedes, Williams, RedBull et Ferrari sont devant. Force India a aussi un préjugé favorable. Après, cela tiendra au moins autant sinon plus à la capacité de McLaren et Lotus de trouver le bon rythme qu'à l'équipe de Faenza à se surpasser.


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon