F1 - Les pilotes de Sauber rapportent de l'argent à l'écurie

La presse suisse révèle que Sauber perçoit près de 42 millions d'euros de la part de Marcus Ericsson et Felipe Nasr. Par ailleurs, Peter Sauber a tenu à renouveler sa confiance à Monisha Kaltenborn.  Icon For Chat#6  4
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Sauber gagne de l'argent grâce à ses nouveaux pilotes
© L. Lefebvre / Motors Inside / Sauber gagne de l'argent grâce à ses nouveaux pilotes
Après une saison 2014 vierge de points, pour la première fois de son histoire en Formule 1, l'écurie Sauber F1 aborde 2015 avec l'objectif de renouer avec les points. La Sauber C34-Ferrari aura donc un objectif clair pour la saison 2015, avec un duo de pilotes renouvelé : terminer dans le top 10 à l'arrivée d'un Grand Prix à au moins une reprise.

Malgré cette année 2014 décevante, le propriétaire de l'équipe Peter Sauber renouvelle sa confiance à Monisha Kaltenborn expliquant, cité par Blick qu'« elle se bat comme une lionne » à la tête de l'écurie basée à Hinwil en Suisse.

Pour la saison 2015, les pilotes présents en 2014 à savoir Adrian Sutil, Esteban Gutierrez, Giedo van der Garde, Sergey Sirotkin et Simona de Silvestro n'ont pas été reconduits. Pour cette année, Sauber a décidé de faire confiance à Marcus Ericsson, arrivé en provenance de Caterham, à Felipe Nasr - arrivé en provenance de Williams - et à Raffaele Marciello - membre de la Ferrari Driver Academy.

Le point commun entre ces trois pilotes est leur apport financier à l'écurie Sauber F1 - en effet, Ericsson et Nasr apporteraient près de 42 millions d'euros à l'écurie helvète selon Blick. Marcus Ericsson est notamment soutenu par Tetra Pak et Felipe Nasr par Banco do Brasil alors que le placement de Raffaele Marciello, soutenu par Ferrari,permettrait à Sauber, en contre partie, d'économiser un peu plus de 8 millions d'euros sur la facture de l'unité de puissance fournie par le motoriste italien.
Partager

Alfa Romeo Racing

Plus d'actualités
 Icon For Chat#6  4 commentaires

    Icon For Contact#1
    DidierG, 9 Jan. 2015, 19:10

    Et bien tout cela est regrettable. Il y a toujours eu des pilotes payants, mais ici, les sommes sont astronomiques et les DEUX pilotes sont payants. Modèle financier pour les "petites" écuries et sélection des meilleurs pilotes des formules 'inférieures", je ne vais pas relancer le débat mais il y a urgence. Les pilotes aux Golden Balls ne m'intéressent pas ! (Nasr n'est pas déméritant pourtant, mais il y en a au moins quinze qui pourraient le faire aussi bien)


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 10 Jan. 2015, 8:53

    Regrettable ou non, c'est comme cela que ça fonctionne et depuis que la publicité est autorisée, c'est-à-dire près de cinquante ans. Ce n'est pas caché, tout le monde est prévenu que, comme dans toutes les étapes de sa progression, un pilote doit trouver - lui-même ou son entourage - des fonds pour financer sa saison. Pour la F1, le montant est plus élevé, voilà tout. La bonne nouvelle, c'est que plus le pilote est talentueux, moins il aura d'argent à débourser ou plus il aura de facilités pour en trouver. L'autre option, c'est d'entrer dans une famille qui s'occupe de tout tant qu'elle y trouve son intérêt et qu'un cadet ne le déloge. Encore une fois, c'est vieux comme le monde de la publicité et des contrats en sport automobile. C'était mieux avant ? Eh bien non ! C'était pire pour qui a à l'esprit "mérite et talent" comme unique critère de sélection.


    Icon For Contact#1
    DidierG, 10 Jan. 2015, 15:27

    @aifaim. Je suis de votre génération (à peu près) et je ne suis pas du genre "l'avenir, c'était mieux avant" :) . Je connais le positionnement toujours très modérateur de vos commentaires. Cependant je trouve que cette année, la barre est sacrément haute et j'insiste sur le fait que LES DEUX baquets ont été vendus, et très chers. Avouez tout de même que ce n'était pas si habituel, notamment chez Sauber, et qu'il y a quelque chose de nouveau qui se radicalise ...


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 10 Jan. 2015, 17:16

    DidierG@, chez Sauber, on regarde midi à sa porte et de façon pragmatique : Il faut un budget pour la saison, l'équipe et le personnel en dépendent, la survie de l'une, l'avenir et les salaires de l'autre. La priorité est de ne pas sombrer comme Marussia et Caterham. Il faut un châssis, un P.U, une trésorerie pour boucler toute une saison. A partir de cette base incontournable, quelle différence mesure-t-on entre deux pilotes ? 1/2 seconde ? Une place de 12e au lieu de 15e ? Un classement mondial, sur le papier, plutôt en fin de classement surtout avec la disparition de deux adversaires à portée ? Alors, le choix est vite fait ... en attendant des jours meilleurs.


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top