F1 - Marussia doit plus de 20 millions d'euros à Ferrari

Si des enchères ont été mises en place le mois dernier, c'est pour tenter de minimiser les pertes financières des créanciers de Marussia. Ainsi l'équipe doit plus de 20 millions d'euros à Ferrari et près de 9 millions à McLaren.  Icon For Chat#6  18
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Le chemin pour Marussia semble bien tortueux
© Marussia / Le chemin pour Marussia semble bien tortueux
La dette contractée par Marussia auprès de Ferrari, révélée par les administrateurs de l'équipe, n'est pas exclusivement liée à la fourniture moteur prévue à partir de la saison 2014. En effet, il faut également y compter la présence de Jules Bianchi, membre de la Ferrari Driver Academy, en tant que titulaire de l'équipe.

Ainsi on peut se rendre compte que l'autre pilote de l'écurie, Max Chilton, dispose d'une créance de près de quatre millions d'euros auprès de Marussia puisque l'écurie n'a pas été en mesure de faire courir le pilote britannique sur l'ensemble de la saison, comme cela était prévu dans le contrat qui liait l'équipe à la structure Capsicum Grand Prix, qui gère les intérêts du pilote britannique.

Mais l'écurie a des dettes qui remontent à bien plus longtemps puisque 763.000 euros sont toujours dus à Timo Glock, dans le cadre du départ forcé du pilote allemand avant le début de la saison 2013.

Les autres fournisseurs de l'équipe ne sont pas épargnés par la faillite. Ainsi McLaren va devoir subir une perte de près de 9 millions dans le cadre de la collaboration technique signée entre les deux équipes depuis la saison 2011, qui permettait au personnel de Marussia d'utiliser la soufflerie, le simulateur et les programmes de remise en forme de McLaren.

Au total, la facture s'élève à près de 80 millions d'euros. Cependant, John Booth et Graeme Lowdon disposent tout de même d'un atout dans leur manche au cours des négociations qui se tiennent avec d'éventuels repreneurs : si l'écurie est en mesure de faire son arrivée sur la grille au plus tard lors de la quatrième course de la saison, à Bahreïn, elle sera éligible au versement des 35 millions de dollars prévus par la neuvième place au championnat Constructeurs obtenue grâce à la 9ème place de Jules Bianchi à Monaco.

Mais les dirigeants savent que le temps joue contre eux, comme l'explique John Booth au Yorkshire Post : « Nous avons toujours un petit espoir mais il commence à être très tard. Il ne nous reste plus que deux semaines pour finaliser quelque chose. Il y a donc toujours une chance puisque nous discutons avec des investisseurs et les discussions sont positives. »

Cependant, il sait qu'il y a encore loin de la coupe aux lèvres : « Nous nous rendons compte qu'il y a beaucoup de gens qui font du bruit mais le gros problème est de leur faire franchir le pas. Il y a énormément de gens très travailleurs au sein de l'équipe et nous essayons de conserver autant d'employés que possible. L'ironie est que nous ne pourrons pas toucher les 35 millions de dollars si le rêve meurt. Mais c'est l'élément attractif auprès des investisseurs. Nous étions parvenus à vivre pendant presque cinq ans sans cet argent. »

Il parait que tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir mais, dans le cas présent, la barre semble placée bien haut...

Avec la participation de www.Racingbusiness.fr
Partager
 Icon For Chat#6  18 commentaires

    Icon For Contact#1
    pignon, 7 Jan. 2015, 14:19

    Bof , pas un problème pour Ferrari...bonne an mal an c'est le salaire annuelle d'Alonso! Un peu d'élégance financière serait de bon aloi!


    Icon For Contact#1
    arno, 7 Jan. 2015, 14:31

    Vous devriez aller chez un concessionnaire et demander à repartir avec une voiture en arguant que c'est à peine le salaire de l'employé qui vous l'a vendu.


    Icon For Contact#1
    nicof1, 7 Jan. 2015, 17:41

    On parle que Manor a construit une mnr01 mais ils ont encore une usine ? Elle appartient pas maintenant à Haas f1 ?


    Icon For Contact#1
    pignon, 7 Jan. 2015, 22:23

    arno :nous ne sommes pas dans le cadre d'un commerce "ordinaire" ...mais dans un cadre de compétition ou malgré tout les motoristes on d'autre rentrées et retour technique grâce aux moteurs utilisés en course par ses "clients.".Vu le manque d'essai libres... Et puis ce n'était que pour donner une échelle de grandeurs....et je persiste à croire que le montants des salaires en F1 (enfin pas que) est exorbitant et en regard .


    Icon For Contact#1
    arno, 8 Jan. 2015, 21:25

    @pignon Le jour ou vous avez une entreprise si un client fait faillite et qu'il vous doit le salaire annuel d'un de vos employés vous allez laissez courir?


    Icon For Contact#1
    yolanda, 20 Jan. 2015, 12:16

    Une attaque virulente de STREIF envers TODT, certaines vérités ne sont pas bonnes à dire mais enfin j'approuve la dénonciation de cette organisation , une association de personnes qui se tiennent tous par la barbichette.ICI, le mot lobbying a vraiment son sens depuis le soit disant "élection" du président de la FIA (VATANEN fut la victime , et quelle victime)? une honte jusqu'au dédouanement complet de la FIA et FOM sur l'accident de JULES. La pérennité de la F1 à moyen terme est en jeu avec cette équipe de FIA et FOM Merci monsieur STREIF Honte à Jean Todt, le président de la FIA qui a "organisé" et "commandé", lors du dernier Conseil Mondial de la FIA à Doha au Qatar, un rapport à propos de l'accident de Jules Bianchi, préparé par son groupe de dix amis (dont le Professeur Gérard Saillant) pour se dédouaner des erreurs de la FIA vis-à-vis des assurances, s'est-il indigné au micro de François Michalon. C'est le règne de l'argent-roi !" "En effet, Jean Todt est avide de pouvoir et d'argent, a poursuivi Streiff avec une rare virulence. Argent détourné via la Fondation FIA et l'ICM, dont il est vice-président et Gérard Saillant le président de cet "institut de recherche". L'essentiel, aujourd'hui, est que Jules Bianchi puisse récupérer le maximum de ses capacités physiques et intellectuelles et que sa famille puisse venger Jules, ensuite, pour faire virer Jean Todt de la FIA... Ils en ont les moyens juridiques, car ce qu'ils subissent actuellement, outre la douleur, est honteux ! Idem d'ailleurs pour son fils Nicolas Todt, l'ex-manager de Jules, parce que dans la vie tout se paye."


    Icon For Contact#1
    Maranella, 20 Jan. 2015, 15:57

    @Yolanda@ quelle hargne !!!! que vous a t il fait ce monsieur? Heureusement que vous déversez votre fiel sur un site et non pas en face à face il pourrait presque avoir peur :-)


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 20 Jan. 2015, 17:59

    yolanda@, Vous auriez pu donner les références des déclarations de Philippe Streiff : Je les ai trouvées sur "Non stop people" relatant une interview sur Radio Free, une émission "motivation première". Je ne connais pas ce media donc je ne puis qu'être prudent vis-à-vis de son angle journalistique pour l'émission et son créateur. Pour la seconde partie de votre commentaire : 1° Jean Todt a demandé un rapport interne à la FIA sur l'accident de Jules Bianchi. Qui dit rapport "interne" implique de le confier à ses membres les plus qualifiés dans leurs domaines respectifs. 2° En écrivant "amis", je suppose que vous insinuez que le rapport est intentionnellement faux. Eh bien ! Il reste à le prouver ... La motivation de cette enquête était de faire ressortir des pistes pour améliorer la sécurité sur les circuits : La première mesure concrète est l'avancement de l'horaire des grands prix susceptibles de se terminer au crépuscule. 3° "pour se dédouaner vis-à-vis des assurances" ... Parce que vous croyez que ce rapport a une valeur juridique ? Non ... Les compagnies d'assurances procéderont à leurs propres expertises avec leurs propres experts. Ensuite, soit il y aura procès soit elles se mettront d'accord sur qui paiera quoi et à qui. Et le point final n'arrivera que dans plusieurs années. Pour ceux qui n'ont pas entendu parler de Philippe Streiff : C'est un excellent pilote qui gravit tous les échelons jusqu'à la Formule 1. Malheureusement, un sale accident au volant de son AGS en 1989 le laissa en fauteuil roulant, ce qui ne l'empêcha pas de reprendre le volant parfois en course. Evidemment, la similitude des séquelles ne peut que le sensibiliser particulièrement au sort de Jules Bianchi et Michael Schumacher. Je ne sais absolument pas quel est le degré de relations personnelles qu'il entretient avec les parents de Jules Bianchi. Par contre, ses récentes déclarations sur des confidences recueillies près de la famille du pilote allemand lui ont valu un démenti cinglant et il a été contraint de faire amende honorable, d'invoquer un mauvaise interprétation de ses propos tout en reconnaissant n'avoir eu aucune relation avec Schumacher depuis son accident ... Mais je suppose que vous connaissiez tous ces éléments avant d'écrire ce commentaire aux relents diffamatoires. Il est vrai que derrière nos pseudos notre responsabilité est très (trop ?) protégée.


    Icon For Contact#1
    yolanda, 20 Jan. 2015, 18:37

    @Maranella : apprenez à lire et comprendre le contenu de ce que vous lisez avant d'émettre des commentaires et réflexions de la sorte à mon égard.Monsieur, je ne fais que transcrire les commentaires de monsieur STREIFF;et si vous lisez bien, j'ai dit ceci: "Toutes vérités ne sont pas bonnes à dire". Alors soit vous avez un strabisme divergeant, soit vous comprenez pas le Français auquel cas il faut retourner à l'école.


    Icon For Contact#1
    chéri bibi, 20 Jan. 2015, 18:54

    Streiff accuse Todt Par Thomas Mignon le 20 janvier 2015 à 09:56 1 Philippe Streiff était très remonté hier au micro de l'émission "Motivation Première" chez nos confrères de Radio Free. L'ancien pilote, tétraplégique depuis l'accident dont il fut victime à Rio en 1989, était interrogé à propos du drame frappant Jules Bianchi. Après avoir suscité la polémique en raison de ses confidences sur l'état de santé de Michael Schumacher il y a quelques semaines, Streiff en remet une couche et règle ses comptes avec Jean Todt, le président de la FIA. "Honte à Jean Todt, le président de la FIA qui a "organisé" et "commandé", lors du dernier Conseil Mondial de la FIA à Doha au Qatar, un rapport à propos de l'accident de Jules Bianchi, préparé par son groupe de dix amis (dont le Professeur Gérard Saillant) pour se dédouaner des erreurs de la FIA vis-à-vis des assurances, s'est-il indigné au micro de François Michalon. C'est le règne de l'argent-roi !" "En effet, Jean Todt est avide de pouvoir et d'argent, a poursuivi Streiff avec une rare virulence. Argent détourné via la Fondation FIA et l'ICM, dont il est vice-président et Gérard Saillant le président de cet "institut de recherche". L'essentiel, aujourd'hui, est que Jules Bianchi puisse récupérer le maximum de ses capacités physiques et intellectuelles et que sa famille puisse venger Jules, ensuite, pour faire virer Jean Todt de la FIA... Ils en ont les moyens juridiques, car ce qu'ils subissent actuellement, outre la douleur, est honteux ! Idem d'ailleurs pour son fils Nicolas Todt, l'ex-manager de Jules, parce que dans la vie tout se paye." Suivez l?actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter ! Ceux qui ne sont pas contents de ce texte ou qui veulent le critiquer n'ont qu'à écrire à Streiff


    Icon For Contact#1
    Maranella, 20 Jan. 2015, 20:32

    @Yolanda@ c'est bien ce que j'écrivais ...vous avez une agressivité mal contrôlée. et vos support de diatribe peu convaincants je ne reviendrai plus sur ce sujet


    Icon For Contact#1
    yolanda, 21 Jan. 2015, 8:12

    @chéri bibi Une mise au point pertinente concernant les commentaires de monsieur Streiff envers ceux qui le critiquent , merci . Mes pensées vont vers Jules et sa famille


    Icon For Contact#1
    alpi, 21 Jan. 2015, 8:30

    Si Streiff est aussi virulent envers Todt, sans doute a-t-il ses raisons... Dire que l'argent est ROI en F1, personne de sensé ne le contredira ama. Et les déclarations de la famille de JB sur l'interdiction de parler semble accréditer les dire de Streiff. Après, avoir une vison manichéenne des choses et de la vérité est l?apanage des rêveurs, des simples d'esprit et des fainéants qui préfèrent avaler tout rond ce qu'on leur donne plutôt que d'aller chercher eux-mêmes leur pitance... Une confrontation, un débat entre les 2 protagonistes serait ainsi intéressant mais, ama, purement illusoire...


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 24 Jan. 2015, 11:24

    Philippe Streiff s'est pour la seconde fois confondu en excuses après son aberrante diatribe contre Jean Todt, le professeur Saillant et la FIA. Son premier rétro-pédalage concernant ses pseudos contacts avec Michaël Schumacher depuis son accident n'avait pas suffi. Il a reconnu le caractère diffamatoire de ses propos, les retirent et demande aux media de les effacer. Il invoque une interview trop longue et ses problèmes de santé comme motif et excuse de son emportement. C'est pourquoi je me montrai extrêmement circonspect vis-à-vis de ces propos et doutai de leur crédibilité. Il faut espérer que les personnes et instances bafouées enterreront l'affaire sans procès et que les journalistes feront leur travail comme il doit être, c'est-à-dire avec éthique, précaution et recoupements même si cela doit conduire à se taire comme sur Motors Inside. Je garde à Philippe Streiff toute l'admiration et la tendresse qu'inspirait ce jeune pilote tout sourire dont la talent et la progression laissaient augurer des lendemains brillants jusqu'à son accident.


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 24 Jan. 2015, 12:49

    Tout cela est décidément bien triste.. http://www.lesechos.fr/sport/omnisport/sports-705417-accident-bianchi-streiff-sexcuse-apres-ses-propos-polemiques-1086393.php


    Icon For Contact#1
    alpi, 24 Jan. 2015, 16:08

    Pauvre Streiff ! Dès qu'on lui tend un micro il est pris de délire et se met à raconter n'importe quoi. C'est vraiment triste. Il est évident qu'il a dit de grosses bêtises puisqu'il vient de se confondre en excuses... D'ailleurs, et c'est une preuve irréfutable, Todt et Saillant ont (ou ont menacé) de porter plainte. Et comme la FIA a peu de moyens, les 2 derniers nommés auraient du faire des heures sups pour payer leurs frais d'avocats alors que le milliardaire Streiff pouvait faire appel aux meilleurs cabinets pour le défendre... C'est marrant mais, moi, j'admire plus Streiff pour ses déclarations (avant rétractation) que pour ses talents de pilotes... Enfin, ce n'est pas comme si la mère du pilote avait pu déclarer "je ne souhaite pas parler. Ou plutôt, je ne peux pas parler" ou encore ""Vous savez, certains disent des choses pour se dédouaner de leurs responsabilités" ou enfin ""La F1, c'est du business, un très gros business"... Nooonnn ! Elle a dit le contraire mais le journaliste de RTL a mal compris ! http://www.closermag.fr/people/people-francais/la-mere-de-jules-bianchi-se-confie-la-f1-c-est-du-business-un-tres-gros-b-415976 Je me demande pourquoi la FIA n'a pas porté plainte contre Mme Bianchi ? Franchement, tenir des propos aussi méchant envers certains (la FIA ?) est indigne, même sous la douleur. Au pire, ils pourront partager une chambre avec Streiff à Sainte-Anne...


    Icon For Contact#1
    bruno, 24 Jan. 2015, 17:08

    @alpi : Ah là là le provocateur de naissance a encore mis ses grains de sel, c'est plus fort quelui. Tu as fait allusion à RTL, ta place sera mieux comme polémiste associé à zémour à RTL, tu seras un bon débarras de ce site Romain Grosjean futur champion du monde des pilotes


    Icon For Contact#1
    alpi, 24 Jan. 2015, 17:29

    @nonoledingo, c'est bien, tu as réussi à écrire un post sans m'insulter ! Tu as fait dans ton pantalon ? Ce n'est pas grave, tu arriveras bien un jour à contracter tes sphincters ! ^^


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top