F1 - Les biens de Caterham F1 mis aux enchères

F1 - Les biens de Caterham F1 mis aux enchères

Comme Marussia, il y a quelques semaines, c'est au tour de Caterham F1 de voir ses biens mis aux enchères suite à son placement en faillite. Les enchères devraient se dérouler en mars et avril et concerneront tous les biens de l'équipe - monoplaces, usine, simulateur notamment.      4 réactions

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© L. Lefebvre / Motors Inside - Fin de l'aventure pour Caterham F1
© L. Lefebvre / Motors Inside - Fin de l'aventure pour Caterham F1
Les biens de l'écurie Caterham F1 ont été mis en vente par les administrateurs de la société, c'est ce qu'annonce Autosport. La firme de vente aux enchères Wyles Hardy & Co sera chargée de vendre les châssis 2014, les voitures utilisées pour les démonstrations, les équipements de l'équipe ainsi que son usine au cours d'enchères qui se dérouleront en mars et avril.

L'écurie Caterham F1 a manqué les Grands Prix des États-Unis et du Brésil avant de revenir pour la dernière course de l'année à Abu Dhabi - où Will Stevens a fait ses débuts aux côtés de Kamui Kobayashi. Suite à la vente de l'équipe par Tony Fernandes et des disputes sur cette vente, l'équipe a été placée en redressement judiciaire.

Smith & Williamson a alors été nommé administrateur de l'équipe en vue d'un sauvetage, ce qui a permis à l'équipe de Leafield de se rendre à Abu Dhabi mais alors que la recherche d'un nouvel investisseur se poursuivait, l'annonce de la mise aux enchères des biens semble compromettre l'avenir de l'équipe.

Toutefois, tout reste encore possible pour l'écurie britannico-malaisienne comme le démontre l'exemple de Marussia, placée en redressement judiciaire qui a vu ses biens mis aux enchères mais qui travaille toujours pour courir en F1 cette année.


     4 réactions

    Nicolas, 6 Feb. 2015, 6:23

    C'est quand même lamentable de foirer une vente à ce point ! Bel exemple de deux blaireaux qui se battent tellement qu'ils perdent tout. L'administrateur avait pourtant bien débuté sa mission en gagnant du temps grâce à un financement participatif, mais depuis on ne peut pas dire qu'il y ait eu beaucoup de communication, si ce n'est que certains quittaient le navire. La mise en vente des actifs est un aveu d'impuissance de très mauvais augure, d'autant plus qu'il n'y a pas de points pour obtenir des fonds en cas de relance. Et malheureusement, s'il n'y a pas de repreneur pour une équipe constituée (quoique vide), il n'y aura peut-être pas de bousculade non plus pour racheter des biens si spécifiques à un moment où personne n'en a besoin. Le peu qui pourraient en avoir l'utilité ont manifesté leur désintérêt (Haas) ou attendent peut-être l'issue probable d'une très forte dévalorisation pour dépecer la carcasse en bons charognards (c'est dans leur intérêt après tout). Des milliers d'entreprises disparaissent chaque jour ainsi, pour certaines une certaine activité reprend sous une autre forme, pour la plupart c'est la fin pure et simple.


    Aifaim, 6 Feb. 2015, 9:15

    On peut tout interpréter à partir de cette annonce : de la volonté de calmer certains créanciers prioritaires ou de débarrasser le futur repreneur d'un matériel qu'il ne veut pas conserver en lui baissant la facture. Cela peut aussi s'avérer être une pression sur les éventuels repreneurs pour hâter leur décision avec une date butoir de fait. Curieusement, la décision du groupe stratégique rééquilibre les chances au profit de Caterham : Manor a une carotte financière mais plus de possibilité de courir avec sa voiture 2014 alors que, pour Caterham, c'est exactement l'inverse. Finalement, pour cette dernière, il n'y a rien de changé sinon que le compte à rebours lui a été rappelé.


    Nova, 6 Feb. 2015, 16:33

    Heu je vais vous prendre 4 jantes pour ma clio haha !!!


    Nicolas, 6 Feb. 2015, 17:44

    La décision du groupe stratégique ne rééquilibre rien, elle a pour but d'assassiner une équipe qui se démène pour continuer à exister, si possible une deuxième au passage. Il est vrai que la période de redressement peut être l'occasion de stratégies particulièrement complexes, mais c'est basé sur la bienveillance des partenaires. Or on ne peut absolument pas parler de bienveillance quand on voit des décisions qui affectent une équipe et pas l'autre. Je n'ai pas de préférence pour Caterham ou Marussia, j'estime simplement qu'il serait plus moral de les aider autant que faire se peut et, à défaut de les aider, au moins ne pas les balader inutilement avec de faux espoirs qui nuisent à beaucoup de monde. Franchement, des gens raisonnables qui savent discuter clairement auraient déjà réglé le problème. Ici, il y a un manque de volonté évident, ou plutôt il y a une volonté de se débarrasser d'éléments gênants.


Sur Caterham

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon