Warning: getimagesize(https://www.motorsinside.com/images/photo/article/f12015/c-ferrari-malaisie-sepang-vettel.jpg): Failed to open stream: Connection refused in /home/fanfimgr/www/class/article.php on line 105

Warning: getimagesize(https://www.motorsinside.com/image/social.jpg): Failed to open stream: Connection refused in /home/fanfimgr/www/class/article.php on line 105
Malaisie - Course : Vettel l'emporte et met fin à la disette de Ferrari

Malaisie - Course : Vettel l'emporte et met fin à la disette de Ferrari

Sebastian Vettel a remporté le Grand Prix de Malaisie, sa deuxième course pour la Scuderia Ferrari, la première victoire de l'équipe italienne depuis 2013. Hamilton et Rosberg complètent le top 3. Max Verstappen, 7ème, devient le plus jeune pilote à inscrire des points alors que Roberto Merhi est parvenu à amener sa Manor Marussia à l'arrivée.  Icon For Chat#6  62
Logo Mi mini
Rédigé par
Vettel permet à Ferrari de retrouver les sommets en F1 !
© Ferrari / Vettel permet à Ferrari de retrouver les sommets en F1 !
Il fait beau et chaud pour le départ du Grand Prix de Malaisie ce qui devrait faire souffrir les gommes Pirelli, mais les équipes devront également surveiller la météo car la pluie pourrait faire son apparition en cours de Grand Prix et remanier quelque peu les cartes.

Avant même le départ, le peloton a perdu un élément suite au forfait de Will Stevens (Manor Marussia) dont le problème avec le système d'essence rencontré la veille n'a toujours pas pu être résolu.

Aucun problème pour le tour de formation, à noter que seuls les pilotes McLaren sont une stratégie différente de leurs rivaux, ils ont choisi les durs alors que le reste du peloton est chaussé en mediums pour ce début de course.

Au départ, pas de problème, Nico Rosberg prend un bon envol mais Sebastian Vettel parvient à conserver l'avantage alors que Felipe Massa a déjà gagné deux positions et Hulkenberg quatre après deux virages. En queue de peloton, Pastor Maldonado est victime d'une crevaison, après avoir été touché par Bottas.

Après un tour, Hulkenberg a réalisé une magnifique remontée, passant de la 13ème place sur la grille à la 7ème alors que Kimi Raikkonen est à son tour victime d'une crevaison après avoir été percuté par Felipe Nasr alors qu'il était en 12ème position. Le Brésilien passe par les stands le tour d'après pour changer de gommes et d'aileron.

Au début du 4ème tour, Marcus Ericsson tente un dépassement au premier virage mais le Suédois se rate et part au large avant de rester coincé dans le bac à graviers nécessitant l'intervention de la voiture de sécurité - c'est la fin de sa course. La majorité des pilotes rentre aux stands - même les McLaren pourtant chaussées de durs, mais pas Sebastian Vettel qui prend donc la tête devant Hulkenberg, Grosjean, Sainz et Perez qui ont choisi de ne pas s'arrêter tout comme Merhi, 10ème.

Après 6 tours, la voiture de sécurité s'efface et laisse donc le commandement de la course à Sebastian Vettel alors que Rosberg tente sa chance sur Massa au premier freinage mais ça ne passe pas, le Brésilien conserve l'avantage en mediums face à la Mercedes en durs. Sergio Perez perd position sur position dans le peloton se retrouvant 13ème derrière la Williams de Bottas après le 8ème tour.

Après 10 tours, Hamilton est désormais 2ème à 10 secondes de Vettel après avoir dépassé 3 monoplaces dans le tour précédent. Mais l'Allemand ne s'est pas arrêté alors que le Britannique oui, pour passer des mediums aux durs. Les écarts sont faibles dans le peloton et on se bat à tous les étages, Ricciardo profitant d'une erreur de Sainz pour tenter un dépassement avant de faire lui-même une erreur et voir Rosberg le passer.

Nico Rosberg parvient à prendre l'avantage sur Grosjean au début du 13ème tour suite à un blocage du Français avant de passer Hulkenberg au début du tour suivant lui permettant de revenir à la 3ème place, sa position sur la grille.

Après 15 tours, Vettel poursuit sa chevauchée en tête et il résiste bien à Lewis Hamilton, n'ayant perdu qu'une seconde sur la Mercedes en l'espace de 5 tours. Pastor Maldonado écope d'une pénalité pour avoir dépassé la limite de temps sous le régime de la voiture de sécurité, stop-and-go de 10 secondes pour le Vénézuélien alors que son coéquipier passe par les stands pour la première fois de la course, tout comme Nico Hulkenberg chez Force India.

Au 17ème tour, alors qu'il perdait encore un peu de temps sur Hamilton, Sebastian Vettel décide d'observer son premier arrêt du Grand Prix redonnant la tête à Lewis Hamilton. L'Allemand ressort en 3ème position en mediums derrière Rosberg mais devant les deux Williams.

Après 20 tours, Hamilton voit son avance sur Rosberg et Vettel diminuer quelque peu dans le tour précédent. Il possède ainsi 7.2 secondes d'avance sur son coéquipier qui voit revenir la Ferrari de Vettel derrière lui à seulement 1 seconde. L'ancien pilote Red Bull est à l'attaque et a l'avantage des pneumatiques.

On indique à la radio à Fernando Alonso qu'il a un problème et qu'il va devoir abandonner. Dans le même temps, Sebastian Vettel passe Nico Rosberg dans le dernier virage et se défend dans le 1er du tour suivant, le pilote Ferrari est 2ème et va pouvoir tout donner pour remonter sur Hamilton. Le tour suivant, Vettel a déjà réduit l'écart à cinq secondes sur la Mercedes puis à 2.5 secondes le tour d'après. Vettel dépasse finalement Hamilton au même endroit que Rosberg et le Britannique en profite pour passer par les stands et chausser les mediums alors que Vettel devra chausser les durs d'ici la fin de la course.

Après 25 tours, Vettel est en tête devant Rosberg, qui est repoussé à 10 secondes, Hamilton, Bottas - dans les stands - et Raikkonen qui clôt le top 5 après une belle remontée. Les Red Bull sont à la lutte mais hors des points, elles cherchent à passer Hulkenberg. On annonce à Ricciardo de laisser Kvyat tenter sa chance, ce qu'il fait mais le Russe est percuté par la Force India d'Hulkenberg ce qui l'envoie en tête-à-queue mais il repart.

A la mi-course, Sebastian Vettel est bien installé en tête avec un peu moins de 21 secondes d'avance mais il est plus lent que Lewis Hamilton qui possède désormais des gommes plus fraîches et il s'en sert pour réduire l'écart. On retrouve ensuite Rosberg qui passe Raikkonen au début du 29ème tour et Sainz pour le top 5.

Hamilton réduit l'écart progressivement sur Vettel et on lui annonce à la radio qu'il peut gagner mais qu'il doit passer la Ferrari en piste. Aux portes des points, Grosjean est à la lutte avec les Force India, le Français parvient à s'infiltrer à l'extérieur pour passer Perez mais les deux hommes se touchent et Grosjean part en tête-à-queue.

Les commissaires ont un peu de travail à faire en ce moment avec des investigations lancées pour les accrochages Kvyat/Hulkenberg et Grosjean/Perez. Le Mexicain écope de 10 secondes suite à son contact avec la Lotus, même sanction pour son coéquipier suite à son accrochage avec la Red Bull de Kyat.

Après 35 tours, Vettel a vu son avance se réduire de manière conséquente, il n'a plus que 14.4 secondes d'avance sur Hamilton, et 27 sur Rosberg alors que Kimi Raikkonen est 7ème après être passé par les stands.

On annonce à Vettel qu'il va s'arrêter à la fin du 36ème tour, probablement pour être en mesure de ressortir devant Rosberg qui réduit l'écart sur son compatriote. Hamilton reprend donc la tête alors que Vettel ressort en durs juste devant Nico Rosberg et parvient à garder l'avantage dans les esses. Le tour suivant, Lewis Hamilton s'arrête à son tour pour chausser des durs - n'ayant plus de mediums suffisamment frais pour finir la course - permettant donc à Vettel de reprendre la tête devant Rosberg.

Après 40 tours, Vettel est à l'attaque en piste, signant le meilleur tour en course. Il repousse ainsi Rosberg à 3.6 secondes et Hamilton à 14.5 secondes à 16 tours du but. Mais le champion du monde répond en signant le meilleur tour en course à son tour avec ses durs nouvellement chaussés.

On demande à Rosberg de s'arrêter pour changer de gommes à la fin du 40ème tour alors que Jenson Button indique par radio à son équipe qu'il perd de la puissance. Rosberg ressort en mediums et va faire la chasse à Vettel et Hamilton alors que Button est au ralenti en piste. Button rentre finalement aux stands pour abandonner.

Nico Rosberg est à l'attaque en piste avec ses mediums, signant le meilleur tour en course, 1 seconde plus rapide que celui d'Hamilton d'il y a quelques tours. L'Allemand possède toutefois encore 11 secondes de retard sur son coéquipier et 25 sur Vettel, qui revient des retardataires.

Après 45 tours, Vettel possède encore 11 secondes d'avance sur Hamilton et 22 sur Rosberg mais les deux pilotes Mercedes reviennent sur la Ferrari. Mais l'Allemand parvient à gérer l'écart avec le trafic. En queue de peloton, alors que les deux McLaren-Honda ont abandonné, Roberto Merhi est toujours en course, dernier à deux tours des leaders mais toujours en lice pour voir le drapeau à damier.

Dans le peloton, les deux Toro Rosso sont à la lutte mais il n'y a pas photo, Verstappen passe Sainz avec des mediums plus frais que les durs de l'Espagnol. Le Néerlandais est 7ème derrière les deux Williams qui sont elles-aussi à la lutte.

Maldonado rentre aux stands pour abandonner de son côté, c'est le 4ème abandon de ce Grand Prix après Ericsson, Alonso et Button.

Après 50 tours, Vettel est toujours bien installé en tête avec 10 secondes d'avance sur Hamilton, 17 sur Rosberg et 50 sur son coéquipier Raikkonen 4ème de la course. Vettel poursuit son attaque et revient sur les deux Red Bull de Ricciardo puis Kvyat les repoussant à un tour, le Russe ayant passé son coéquipier juste avant.

La lutte entre les pilotes Williams est intense en cette fin de course, mais Felipe Massa parvient à conserver l'avantage dans les deux épingles mais Bottas parvient finalement à prendre l'avantage quelques virages plus loin.

De son côté, Vettel aborde le dernier tour avec une avance confortable de 10 secondes sur Hamilton et 15 sur Rosberg. Le pilote allemand remporte donc le Grand Prix de Malaisie, sa première victoire avec Ferrari pour son deuxième Grand Prix pour la Scuderia et le premier succès des Rouges depuis le Grand Prix d'Espagne 2013 !

Vettel devance Hamilton, Rosberg, Raikkonen, Bottas, Massa, Verstappen - plus jeune pilote à inscrire des points en F1, Sainz, Kvyat et Ricciardo qui termine 10ème. Hors des points, on retrouve Grosjean, Nasr, Perez, Hulkenberg et Merhi qui permet à Manor Marussia de terminer son premier Grand Prix de l'année.

Grand Prix de Malaisie 2015 - Classement
PiloteEquipeTempsEcartTours
1
VettelScuderia Ferrari1h41:05.793
56
2
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team+8.5
56
3
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team+12.3
56
4
RaikkonenScuderia Ferrari+53.8
56
5
BottasWilliams Martini Racing+70.4
56
6
MassaWilliams Martini Racing+73.5
56
7
VerstappenScuderia Toro Rosso+97.7
56
8
Sainz Jr.Scuderia Toro Rosso+1 tour
55
9
KvyatInfiniti Red Bull Racing+1 tour
55
10
RicciardoInfiniti Red Bull Racing+1 tour
55
11
GrosjeanLotus F1 Team+1 tour
55
12
NasrSauber F1 Team+1 tour
55
13
PerezSahara Force India F1 Team+1 tour
55
14
HulkenbergSahara Force India F1 Team+1 tour
55
15
MerhiManor Marussia F1+3 tours
53
16
MaldonadoLotus F1 TeamAbandon
17
ButtonMcLaren HondaTurbo
18
AlonsoMcLaren HondaERS
19
EricssonSauber F1 TeamSortie de piste
20
StevensManor Marussia F1Forfait
Fond circuit
GP Malaisie
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 27 mar.
Samedi 28 mar.
10h - 11h
Dimanche 29 mar.
09h - 11h

Dernières actus sur Course

Plus d'actualités
 Icon For Chat#6  62 commentaires

    Icon For Contact#1
    Schpileu, 29 Mar. 2015, 10:58

    waw, superbe course, bien joué vettel et ferrari c remarquable nous sommes bien loin des gp pathétique de ferrari 2014


    Icon For Contact#1
    iro92i, 29 Mar. 2015, 10:58

    ça change de voir toujours le même gagner j?étais pour Lewis avant tout. vettel a fais sa course bien avant le safety car il était proche de Lewis , belle leçon de Ferrari , Mercedes paie pour avoir sous estimé la concurrence , stratégie nul a souhait en début comme au dernier passage dans les stand


    Icon For Contact#1
    VdevJulie, 29 Mar. 2015, 11:01

    Mais où sont les moteurs Renault et surtout Red Bull? Un peu la honte non? les petits jeunes de Toro Rosso matent l'écurie mère. Je voudrais surtout entendre aujourd'hui l'avis de ceux qui disaient il y a quelques semaines que Verstappen n'avait pas sa place en F1. Edifiant cet état d'esprit anti jeune. disons pour être poli que ce sont des vieux quelquechose... M'étonnerait qu'ils osent répondre quoi que soit à cette heure.


    Icon For Contact#1
    Chopper, 29 Mar. 2015, 11:04

    En effet comme le dit iro92i, la stratégie de mercedes fut un fiasco total ! cela fait plaisir de voire une autre écurie venir se meler a la lutte, pauvre Kimi bien poissard...Keep fighting Lewis ! Mercedes doit ruminer pour ne pas avoir conserver l'avantage qu'ils avaient à Melbourne.


    Icon For Contact#1
    Denis 62, 29 Mar. 2015, 11:05

    Alors, toujours sur-coté, Vettel ? Réponse de champion ! Stratégie gonflée d'accord, mais sur le sec on ne peut s'en sortir sans le talent et la voiture ! C'est une large victoire à la régulière. Bravo Vettel et Ferrari :)


    Icon For Contact#1
    Ferrariste, 29 Mar. 2015, 11:11

    C'est géant... J'en pleure Forza Ferrari Forza Vettel


    Icon For Contact#1
    alpi, 29 Mar. 2015, 11:12

    Bravo à Vettel et Ferrari ! Autant je ne suis pas fan de Vettel, autant je pense qu'il n'y a pas de plus belle victoire qu'au volant d'une Ferrari. La suite de la saison me dira si Vettel n'était pas un champion au rabais avec RBR. Son manque d'adversité en interne pouvant le laisser présager. Une pensée aussi à ceux qui tirent à vue sur la FIA et son règlement et qui annonçaient Mercedes sans concurrence jusqu'en 2017 au mieux, voir 2020. Si on ne peut pas dire que leur domination est terminée, on peut au moins reconnaitre que Ferrari est revenue de nulle part en une inter-saison, preuve qu'on peut faire évoluer son PU... L'an dernier je me plaisais à imaginer LH quitter Mercedes pour signer chez Ferrari et j'espère que le pilote le plus talentueux du plateau, ama, finira par y aller. Sinon, pour le franco-suisse, même avec le mercedes dans le dos, toujours pas de point... Il va bientôt descendre les allemands et réclamer un Ferrari pour l'an prochain, non ? XD


    Icon For Contact#1
    arno, 29 Mar. 2015, 11:13

    Piste à 60° Mercedes hors du coup pour la victoire, même si la stratégie à aider Vettel vu le différentiel de performance je ne pense pas que cela ait changé grand chose au résultat final. Bravo à Ferrari bien plus qu'à Vettel pour la monoplace capable d'être performante par de telle température de piste, maintenant il reste à savoir si Ferrari pourra challenger Mercedes sur des pistes plus froides, personnellement j'y crois pas trop mais les gommes cette année sont plus tendres que l'année dernière alors qui sait. Mais si tel est le cas on va retomber dans Formule 1 gestion des pneus et ça ne sera guère plus folichon.


    Icon For Contact#1
    ayenge, 29 Mar. 2015, 11:21

    Superbe victoire de Vettel ! Dommage que Mercedes se soit loupé dans son choix de pit pendant la safety-car sinon on aurait pu avoir une belle bagarre au corps-à-corps. Les pilotes Merco n'ont rien à se reprocher et Vettel/Ferrari a été parfaits. Quel dommage encore pour Kimi quand on voit la course qu'il fait il aurait pu se mêler à la victoire avec Lewis et Vettel. Ah ce chat noir ! J'avais bien vu en début de saison que Ferrari serait l'équipe à surveiller. Nico a du apprécier ;-) Au moins on n'entendra plus les grincheux et autres pleurnichards sur l'absence de compétition !!! Pour le reste beaucoup de bagarres à tous les étages surtout entre équipiers. - Verstapen continue à surprendre son monde et clouer le bec à ses détracteurs - Ricciardo pas plus performant que Kyvatt ... comme quoi fallait pas 'taper' sur Vettel l'année passée pcq'il était quelque peu en retrait. - Bottas toujours un peu mieux que Massa - Belle course d'Alonso avant son retrait ... mais il a du avoir un pincement au coeur aujourd'hui ! L'IMAGE du jour: Les RedBull qui se font prendre un tour par la Ferrari de Vettel (ex-pilote) ... belle revanche !!! La hiérarchie des écuries se dessine provisoirement: 1) Mercedes 2) Ferrari 3) Williams 4) Toro Roso 5) Les autres La saison est lancée !


    Icon For Contact#1
    Genius, 29 Mar. 2015, 11:22

    @Arno Je me souviens que tu disais, redisais et reredisais ces derniers jours que le règlement empêchait totalement de combler l'écart. Est-ce que je me trompe ou c'est toi qui t'es trompé. Où est l'erreur?


    Icon For Contact#1
    Bimbostar, 29 Mar. 2015, 11:25

    Bravo Verstappen. Haro sur Red Bull qui prend un tour complet dans la vue.


    Icon For Contact#1
    Denis 62, 29 Mar. 2015, 11:27

    En effet, c'est la gifle pour Red Bull et Renault. C'est la plus grande victoire de la carrière de Vettel, sans nul doute.


    Icon For Contact#1
    ForzaNando, 29 Mar. 2015, 11:27

    Vettel fils de pu.te


    Icon For Contact#1
    Antoine@MotorsInside, 29 Mar. 2015, 11:34

    @ForzaNando : Vos insultes, vous pouvez les garder pour votre côté de l'écran et ne pas les partager avec nous. La prochaine sera...définitive.


    Icon For Contact#1
    Tubezaur, 29 Mar. 2015, 11:35

    @ForzaNando Les injures démontrent ta faiblesse intellectuelle et ta très grande sportivité. Bravo...


    Icon For Contact#1
    Wic, 29 Mar. 2015, 11:38

    Superbe course pour Vettel et les rouges, tout a été parfait sur le GP. Mention aussi pour Raikkonen qui a connu un début de GP malchanceux, et qui remonte à la 4ème place, confirmant l'avance prise par Ferrari sur Williams. Je pense que ça va discuter dans le camp Mercedes, car ils auraient du gagner, et ils ont donné l'impression d'avoir moins travaillé que Ferrari ce GP...


    Icon For Contact#1
    arno, 29 Mar. 2015, 11:41

    @genius Je confirme, que le GP s'est déroulé avec une piste à 60°C et que dans ces conditions la Ferrari exploite mieux les pneus que la Mercedes et que par conséquent il n'y avait pas match aujourd'hui. Personnellement je ne crois toujours pas que qui que ce soit puisse venir concurrencer Mercedes cette année, vu l'avantage de performance de la Mercedes, mais on peut toujours espérer mais rien ne plaide aujourd'hui pour cela. On verra dans 15 jours en Chine si Ferrari est capable de concurrencer Mercedes. Mais si c'est pour en revenir à des courses ou la victoire se joue à l'exploitation des pneus ça valait pas le coup d'engloutir des millions dans des V6-turbo anémique. Bref ça ne change rien sur mon appréciation du règlement technique qui est une vrai merde.


    Icon For Contact#1
    piano, 29 Mar. 2015, 11:44

    @ arno Vettel a fait son boulot, il a bien sûr bénéficié d'une stratégie offensive et bien vue qu'il n'a pas gâchée, c'est la marque d'un champion qui pilote aussi bien avec ses pieds qu'avec sa tête. Pour le reste de ton commentaire F1 gestion de pneus et spectacle pas folichon, on te le laisse : l'intelligence de course fait partie du jeu, et du suspense qui va avec ... la qualité qui en découle est par conséquence aussi fonction de l'intelligence du spectateur.


    Icon For Contact#1
    Britishpistons, 29 Mar. 2015, 11:51

    @arno Ton jugement sur le règlement était absolument catégorique, sans concession. J'ai compté au moins 30 fois le mot impossible dans tes posts. Je reprends tes propos, tu disais même qu'il était "absolument inimaginable de voir une autre équipe venir chatouiller Mercedes à la régulière sur aucune épreuve en raison du règlement." A ceux qui te faisaient remarquer qu'il n'y avait rien d'impossible tu en remettais une couche. Aujourd'hui l'occasion est trop belle de te répondre avec des faits. Chacun peut se tromper.


    Icon For Contact#1
    arno, 29 Mar. 2015, 11:53

    @piano Mais ou ai-je dis le contraire? Je dis juste que si c'est pour revenir à la même F1 que du temps des V8 atmo KERS ce n'était pas utile d'avoir dépenser des millions pour des V6-turbo anémique. La FIA a fait un règlement technique pour sortir de cela des courses et des saisons qui se joue à la gestion des pneumatiques si c'est pour y revenir un an après ça a servi à quoi si ce n'est à augmenter les coûts pour rien. Donc je confirme ce n'est pas folichon si on doit se retrouver à parler pendant 17 GP de gestion des pneus parce que c'est justement ce que voulait éviter la FIA.


    Icon For Contact#1
    Nicolay Pol, 29 Mar. 2015, 11:55

    Alors, Messieurs Marko et Horner, Mercedes impossible à battre sans changer les règles ? Arrêtez vos déclarations stériles et remettez vous au boulot . Aujourd'hui, la piste et le talent ont parlé : Il est possible pour une équipe qui a la culture du travail d'aller "chercher" Mercedes..... à la régulière !!


    Icon For Contact#1
    arno, 29 Mar. 2015, 12:00

    Arrêter de vous exciter suite au résultat d'un GP disputé sur une piste à 60°C conditions que l'on ne reverra pas cette année. Et franchement je serais heureux de m'être trompé sur ce règlement mais vu les écarts aux essais hivernaux et en Australie je vois mal qui que ce soit aller chercher Mercedes. Evidemment ça fait plaisir de voir une autre monoplace qu'une Mercedes s'imposer mais de la à conclure que Ferrari pourra challenger Mercedes il y a un pas que je ne fais pas car rien pour l'instant ne plaide pour ça.


    Icon For Contact#1
    Supervroum, 29 Mar. 2015, 12:01

    C' est Nico rosberg qui doit être enfin heureux, il a la concurrence qu'il voulait ^^ Sinon au détracteur de vettel, pas trop mal à la tête ? ^^ Et RB confirme un châssis très moyen car au delà du moteur TR sont devant et sensiblement aux même places que l'année dernière ... Donc Horner et Marko peuvent arrêté de tirer sur l'ambulance et commencer a bosser !!! Mention bravo a Mercedes pour avoir pris les autres de haut, y z'ont du avoir sacrement mal a la glotte pour avaler leur salive ^^


    Icon For Contact#1
    FrelonObrigadoAyrton, 29 Mar. 2015, 12:01

    Ooooh mes dit donc pourquoi directement vous sortez les grands mots champions tous sa jusque présent cette course à été une course de stratégie foiré du coté de mercedes et réussi du coté de ferrari je voit pas l?exploit de fou auquel certain prétend avoir assisté aujourd'hui? Faudrait m'expliquer ou et le mérite dans cette victoire ? Victoire certes mais petite victoire. Je pense que mercedes ce sont reposer sur leur laurier à dominer outrageusement depuis un an et la il ce sont fait surprendre.


    Icon For Contact#1
    Lewis, 29 Mar. 2015, 12:14

    Dure matinée pour AlihomachinTruc et sa haine viscérale sur Vettel.....


    Icon For Contact#1
    Denis 62, 29 Mar. 2015, 12:14

    Passer en une intersaison du fond de grille à la victoire avec 10 secondes d'avance sur Mercedes, le tout sur le sec et à la régulière, tu peux relativiser tout ce que tu veux, c'est un exploit. Si c'en est pas un, je me demande quel regard tu portes sur ceux qui disent du bien de Verstappen lol Il y a trois mois, Vettel était laissé pour fini par plus d'un, et d'aucuns de gloser sur la domination de Ricciardo et le déclin de Ferrari. Vettel était préfabriqué, un produit Red Bull, ce qu'on a pu lire comme c...... ! Alors oui c'est un exploit et c'est un fan d'Hamilton qui te le dit. Vettel est un grand ! Et pour l'argument des 60°, on peut opposer qu'aucune météo ne convenait à Ferrari l'an dernier ;)


    Icon For Contact#1
    GP, 29 Mar. 2015, 12:15

    @FrelonObrigadoAyrton On vient de trouver le rageux du jour. Félicitations à toi!


    Icon For Contact#1
    dabass44, 29 Mar. 2015, 12:21

    chapeau ferrari et chapeau à vettel, je ne les voyaient pas embêté mercedes si tôt dans la saison... la ferrari utilise superbement bien ses pneus en condition très chaudes, ça sera surement impossible de faire aussi bien dans des conditions plus froide mais bravo...


    Icon For Contact#1
    dahou ouabou, 29 Mar. 2015, 12:21

    Bravo a vettel ! il a assurer grave , c'est ça que l'on attend de lui. Pour nous persuader que ses quatre titres n'appartiennent pas à newey , il a mater cet occasion ! Mercedes est toujours largement devant , ça leur apprendra à faire le malin !


    Icon For Contact#1
    kristof, 29 Mar. 2015, 12:28

    forza ferrari lol jsuis pas trop fan de ferrari et vettel (periodes domination sans coequipier que ce soit de la part de ferrari avc schumi et vettel avc rbr) mais force est de constater qu ils ont fait du tres bon boulot! ca paie de depenser 100 millions de plus et de restructurer l equipe! mercedes a commis une grave erreur strategique car ils n avaient pas besoin de rentrer aussi tot car ils avaient la meilleure auto donc pas besoin de profiter de la voiture de securité c dommage à cause d ericsson on n a pas eu la bataille lewis/vettel et je me demande vraiment lequel des 2 aurait gagné dans ce cas là car les merco etaient un poil plus rapide(etonnant quand meme) mais ferrari avait une degradation de pneus moindre et sympa de voir rosberg finir derriere seb qui lui en plus gagne le gp! ca lui apprendra à tenir sa langue,il voulait que ferrari revienne et ben ca a ete le cas,pourquoi il n'etait pas content?lol vettel lui a montré ce qu est un veritable pilote allemand


    Icon For Contact#1
    Joker, 29 Mar. 2015, 12:30

    N'oublions pas que Lewis a fait une course superbe bien meilleure que Rosberg qu'il continue de dominer à la régulière. Il y a trois ou quatre courses avant le fin de saison, beaucoup disaient encore que Rosberg pouvait faire jeu égal avec Hamilton. Je pense qu'ils essayaient de se rassurer mais l'histoire en décide autrement. L'un est meilleur que l'autre sauf en de rares occasions. Rosberg est très fort mais Hamilton est un ton au dessus, cela devient flagrant a voitures égales.


    Icon For Contact#1
    piano, 29 Mar. 2015, 12:34

    @ arno les nouvelles motorisations n'ont pas grand chose à envier aux anciennes, elles sont même plus impressionnantes si on tient compte des limites de consommation qui leur ont été imposée ( en faisant remarquer au passage que le bruit n'est pas un facteur de performance positif ). Pour ce qui concerne la gestion des pneus, c'est un piment additionnel et ça ne me dérange pas que, à condition que tous aient à disposition le même choix de gommes( le manufacturier unique est indispensable pour l'équilibre de la performance ), on laisse la liberté d'utilisation avec possibilité d'arrêt variable entre 0 et 66, et panachage ainsi que cela avait cours dans les années 80 . On aurait en plus de la lecture après les grand-prix, les compte-rendus de Gérard Crombac me manquent, on y trouvait toutes les informations, numéro de châssis, moteurs, évolutions mécaniques ou aéro des voitures...


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 29 Mar. 2015, 12:41

    Bravo à Vettel et Ferrari qui ont fait une course impeccable et on pouvait bien voir comment la Ferrari était très bien équilibrée en course, donc, un très bon châssis.... C'est un bon exemple pour les pleurnicheurs de Red Bull de se rendre compte qu'avec du bon travail, la Mercedes n'est pas imbattable..... Disons, la stratégie de Mercedes était un peu hautaine en sous-estimant un peu Vettel et la Ferrari, car un changement de pneus au 4 ième tour avec ou sans safety car, semblait insensée..... Autrement, avec les médiums, Vettel semblait un tout peu plus performant que les Mercedes puisqu'il était collé derrière Lewis pendant 4 tours et même distancié un peu Rosberg....... Lewis et Mercedes ont perdu clairement la course après leur premier stand osé et après, Lewis a perdu pas moins de 10 sec aux dépassements pour se retrouver à +/- 15 sec de Vettel...... Quoi qu'il arrive, c'est une victoire bien méritée de Vettel et Ferrari, et Nico devrait être content, car il souhaitait le rapprochement de Ferrari.. Mais bon! En voyant sa figure allongée sur le podium, il doit se faire des boules étant doublement battu, par Lewis et Vettel..... A cette allure, Mercedes ne tardera pas inofficiellement à se choisir son nr.1, car la Ferrari semble bien aller pour peut-être de grosses surprises pendant certains grands-prix..... Globalement, Mercedes reste encore devant mais à +/- 0,5 sec de Ferrari, donc tout est jouable à moyen terme pourvu que Ferrari continue sur sa lancée, même si nul ne doute que Mercedes rechargera à nouveau ses batteries..... Autrement, je me suis réjoui des combats dans le peleton...... Affaire à suivre avec plaisir...... XD XD


    Icon For Contact#1
    FrelonObrigadoAyrton, 29 Mar. 2015, 12:42

    @GP Beaucoup ce contente de peu ici à commencer par toi moi je dit juste une chose le choix pneumatique de mercedes pour hamilton et ridicule pour sont dernier relais le faire sortir avec des durs c'est de la connerie des médium lui aurai permis d'aller le chercher le Vettel a sa sortie des stand dans le dernier relais a 13 seconde de Vettel et avec une 20taine de tour mais non une stratégie merdique et voila que tout le monde ici trouve la performance remarquable ce que les gens ici remarque c'est la victoire sans la manière seulement moi je voit un des pilote mercedes et notamment Lewis qui réduit 22 seconde d'avance en 14 avant son dernier arret au puits à équivalence de gomme avec Vettel sachant que Vettel était obliger de passer en gomme Dur mercedes aurai du mettre Les medium et la l'issue de la course aurai été tout autre donc oui pour moi il s'agit d'une victoire de stratégie et non d'exploit lié au pilote.


    Icon For Contact#1
    Denis 62, 29 Mar. 2015, 12:48

    Ferrari fait un bon choix stratégique et c'est pas un exploit ? Bah mince alors, ça fait pourtant pas mal de temps que ça ne leur était pas arrivé ! :D


    Icon For Contact#1
    FrelonObrigadoAyrton, 29 Mar. 2015, 12:53

    @Denis 62 A oui cette exploit la oui je suis d'accord avec toi mais comme tu le souligne la victoire et lié à un de bon choix stratégique et rien d'autre. Il s'agit d'une victoire de Arrivabene sur Wolff tous simplement.


    Icon For Contact#1
    kun, 29 Mar. 2015, 12:55

    @FrelonObrigadoAyrton Hamilton s'en ait plaind à la radio, mais ils lui ont répondu qu'il ne restait plus que ça comme gomme.


    Icon For Contact#1
    kun, 29 Mar. 2015, 12:57

    Victoire magistrale de Ferrari et de Vettel. Victoire à la régulière car personne n'a forcé les Mercedes à s'arrêter et même sur le rythme elle n'ont pas font beaucoup mieux quand elles ont eu des gommes en meilleur état. Aujourd'hui Ferrari et Vettel étaient simplement plus fort (Wolff et Lauda l'ont reconnu de toute façon)


    Icon For Contact#1
    kun, 29 Mar. 2015, 13:00

    Dans la bataille entre les pilotes Mercedes, Hamilton s'est montré plus fort car contrairement à Rosberg il a doublé plus vite et donc a perdu moins de temps. Mais une fois le champ libre pour chacun des 2, force est de constater que les 2 pilotes Mercedes ont été dans le même rythme (Nico a même grapillé du temps dans le dernier run). Et je regardais la conso, Rosberg match avec Hamilton maintenant à ce niveau. Rien n'est encore joué entre ces 2 là.


    Icon For Contact#1
    dahou ouabou, 29 Mar. 2015, 13:06

    On verra s'il continu a faire le malin de travailler avec une seule voiture aux essais libres !


    Icon For Contact#1
    ayenge, 29 Mar. 2015, 13:14

    @supervroum... je ne me souviens pas quand Mercedes a pris les autres de haut ?????????? Ils ont sans cesse fait. Preuve de modestie en ne prenant rien pour acquis !!! Suis un peu surpris par ce commentaire ???? On a en droit à une belle course indécise en fonction de stratégies différentes des uns et des autres. J aurais préféré une même stratégie pour les deux premiers afin d avoir de la lutte sur la piste mais c'est déjà pas mal. Vettel a fait une belle course et opté pour la meilleure stratégie et ça a payé !


    Icon For Contact#1
    Baobab, 29 Mar. 2015, 13:37

    Ceux qui passent leur temps à pleurer, qu'on va s'ennuyer encore toute une saison, que Mercedes est imbattable, que les trop jeunes comme Verstappen c'est mauvais pour la F1 qu'il faut l'interdire, que Renault RB allait vite refaire surface, que le nouveau règlement est nul, que Vettel ou Raiko sont finis, que Rosberg est plus fort qu'Hamilton et j'en passe, ils sont où? Cachés sous leur lit?


    Icon For Contact#1
    Bibi, 29 Mar. 2015, 13:47

    Les deux Red Bull a plus d'un tour du vainqueur, l'équipe sixième au classement constructeurs! Pas glorieux d'autant que la relative contreperformance de Melbourne avait été mise sur le compte de la spécificité du circuit australien. Je ne sais pas quel prétexte ils vont encore invoquer ce coup là.


    Icon For Contact#1
    Himss, 29 Mar. 2015, 13:50

    @Supervroum Si il y a bien une équipe qui n'a jamais pris les autres de haut m^me dans leur grande domination c'est bien Mercedes toujours plutôt mesurés dans leurs propos. Ne pas confondre les genres ce serait injuste.


    Icon For Contact#1
    Schplieu, 29 Mar. 2015, 14:04

    Fernando Alonso Diaz, déclarait peu avant la course, compte tenu de l'avance de Mercedes-Benz, il avait bien fait de quitter le navire Ferrari.... soit disant il lui fallait quelque chose de différent... ça doit être limite la dépression chez ce garçon en ce moment


    Icon For Contact#1
    Denis 62, 29 Mar. 2015, 14:06

    Doucement les basses sur Verstappen, l'an passé à la même époque on tressait des lauriers à Kvyat parce qu'il mettait la misère à Vettel. Bilan il a fini la saison avec moins de points que Vergne et aujourd'hui il est à un tour. La vraie leçon du GP de ce matin c'est que la vérité du jour n'est pas celle du lendemain et que pour être crédible il faut durer.


    Icon For Contact#1
    TonyVBlue, 29 Mar. 2015, 14:16

    Petite précision : Ricciardo a eu des soucis d'aileron avant et de freins, malgré ça il a terminé juste derrière Kvyat, donc de là à dire que Ricciardo est 'pas plus performant que Kvyat, eh ben si. J'ai vu comment sa voiture se comportait il n'avait pas de stabilité en virage et ses freinages étaient délicats (à cause des soucis, donc), ce qu'il a fait avec cette Red Bull est assez héroïque en somme


    Icon For Contact#1
    ayenge, 29 Mar. 2015, 14:23

    @kun : Désolé de te contredire mais Lewis savait déjà qu'à la régulière il ne pourrait pas aller chercher Vettel donc après être revenu une première fois à 9sec 8 il a perdu ensuite du temps sur les attardés et l'écart est repassé à +- 13 secs. Maintenant que Nico s'excite derrière en pensant combler les 11 sec qui le séparait de Lewis c'est son problème mais force est de constater que depuis la mi-saison 2014 et la fin des déboires mécaniques de Lewis il ne voit quasi -plus que les échappements (et encore) de ce dernier. En plus si Vettel se mêle à la victoire (et même Kimi si la malchance le quitte) je crains que Nico n'ait définitivement plus droit au chapitre. ce qui m'étonne en plus c'est qu'en conférence, alors que tous soulignaient le bond en avant de Ferrari et la menace qu'ils pourraient constituer par rapport à Mercedes, la seule conclusion de Nico a été de dire: Je veux gagner, je veux battre Lewis ! ;-) Je crois qu'il en fait une maladie mais à force de trop se concentrer sur une proie on finit par louper la vraie cible. Sur cette course on voyait clairement que le rythme de Lewis n'était pas top mais ça ne l'empêchait pas de garder le gap par rapport à Nico. Qu'on le veuille ou non, le peu de roulage qu'il a eu pendant les EL (1 notamment) en raison du soucis moteur puis plus tard en EL2 (soucis télémétrie) ont affecté sa préparation et donc la balance et les réglages de sa monoplace n'étaient pas TOP.. mais il réussit à tirer la quintessence de sa machine. Je suis aussi persuadé qu'il aurait pu jouer la victoire sans son pit-stop sous safety mais c'est ainsi. La combinaison Vettel/Ferrari a fait du meilleur boulot aujourd'hui et on ne s'en plaindra pas pour le spectacle !


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 29 Mar. 2015, 14:38

    @ dahou ouabou, Bien vu et constaté, car tout vient des essais libres où Lewis était longtemps bloqué à cause des problèmes mécaniques comme un peu l'an passé, donc, il n'a pas eu le temps de bien régler et peaufiner l'équilibre de sa monoplace.... D'ailleurs, il s'en est plaint après la course..... Si la bataille par la suite se resserre, ils doivent compter sur les deux voitures et surtout à Lewis étant bagarreur hors norme sur la piste..... Il faut juste voir le temps qu'il a fait pour se débarrasser des voitures avant lui après son premier arrêt au stand et le temps mis par son coéquipier Rosberg..... Bien sûr, Vettel et Ferrari ont mérité leur victoire, mais Mercedes devrait à mon avis prendre les choses plus qu'au sérieux pour ne pas être surpris, car la Ferrari n'hésitera pas à choisir tout de suite son nr. 1 si une petite chance se présente pour le CDM.... A bon entendeur, salut !!!! :(


    Icon For Contact#1
    Himself, 29 Mar. 2015, 15:10

    @Denis62 Sauf qu'il y a encore quelques jours nombre de vieux caciques prévoyaient un Verstappen à l'agonie, pas à la hauteur de l'enjeu de la F1, largué, dangereux, immature et j'en passe. Rendons à César.


    Icon For Contact#1
    Pedrolito, 29 Mar. 2015, 16:10

    Rosberg a été archi décevant. En fin de course, se retrouvant en pneus option pour un relais beaucoup plus court à accomplir qu'un Lewis en prime (avec de surcroît, exceptionnellement, une meilleure conso, donc plus de carburant à brûler), on aurait pu penser qu'il fonde littéralement sur ce dernier pour éventuellement lui contester la deuxième place. Il n'en a rien été. Il lui a certes repris du temps, mais bien trop peu. Grosse déception. (Surtout que cela aurait permis à Vettel d'avoir le même nombre de points qu'Hamilton au classement provisoire du CdM).


    Icon For Contact#1
    Profx, 29 Mar. 2015, 16:17

    apparement pas mal de monde on oublie que lors du premier pit , hamilton a pu changer depneu instantanement alors que roro a du lui attendre qu on en ai fini avec son equipier pour pouvoir en faire autant a son tour ... apparement les merco sont retombees dans leur travers des annees avant le pirelligates ;) grosses conso de pneu spotted ... si la ferrari d alison est aussi bien fouttue que ne l avait ete les lotus 2012/2013 de ce cote la , merco doit s attendre a souffrir pour etre devant cette annee incroyable de dire cela ;) il y a meme pas un mois de cela qui aurai misé un cent sur une victoire de ferrari en 2015 ?surtout sans gros pepin du cote de merco


    Icon For Contact#1
    Olivier, 29 Mar. 2015, 16:18

    Est- il possible que Mercedes ait deliberement dimunié les performences de son auto afin de taire les critiques ?


    Icon For Contact#1
    dahou ouabou, 29 Mar. 2015, 16:51

    @alinnhomaya La chance que kimi était placer plus loin sur la grille. Par contre si ferrari gagne en développement chose probable , attention à raikkonen c'est lui le plus dangereux. J'ai remarqué depuis les essais hivernaux que les 2 pilotes pour préparer le travail ne font pas souvent la meme chose quoi de plus normal . La méthode de travail des rouges avant était uniquement accès sur alonso. Maintenant tout cela est fini , ça commence à payer pour eux ! Quand à mercedes il sont toujours devant . Raikkonen lors de sa simulation en libre 2 était plus rapide que tout le monde de 2 dixième a chaque passage de fin du deuxième partiel . Après les qualifs vettel annonçait haut en couleur qu'il aurait un bon rythme pour la course, résultat bingo. Moi je penses que mercedes possède toujours leur avance , le problème qui se pose ou qui se posera c'est la signature du contrat pour hamilton , toujours pas faite. L'équipe ne sait pas encore positionner , Restera ou ne restera pas ! Vu que ferrari commence à pointé seulement le bout de son nez. Attention tout de meme dans cette équipe (mercedes) peut y accoucher une pagaille grave ! Si j'avais un pouvoir pour permettre à ferrari de progresser d'une seconde, je n'y manquerai pas rien que pour la galère qu'ils ont fait vivre a hamilton en 2014.


    Icon For Contact#1
    Tat, 29 Mar. 2015, 17:57

    @Dahou Ouabou D'accord avec toi. Cette victoire de Ferrari est un avertissement à Wolf : peut-il recommencer, comme en 2014, à vouloir choisir qui des deux pilotes doit être CDM? Arno a raison quand il dit : ne nous emballons pas trop, les conditions de courses étaient exceptionnelles et ne devraient pas se reproduire. Cela signifie que Ferrari n'est peur-être pas encore revenu au niveau de Mercedes. Pourtant, moi, un pro Mercedes Hamilton, c'est ce que je souhaite vivement, tant j'en ai ... mais plus que marre des manipulations sordides et stratégies merdiques de Wolf, qui cherche à gagner avec une seule voiture, affichant le mépris le plus extrême pour les autres écuries, quoiqu'il dise. Libres 1, Libres 2, Hamilton out. Et Nico gagne pas! Y'a qu'à voir la mine réjouie de Hamilton sur le podium, il sait que Wolf va devoir se poser certaines questions. Vivement que Ferrari et les Williams et Red Bull et Mc Laren reviennent à la hauteur. Je préfère que Lewis se batte contre une concurrence solide (Raiko, Alonso, Vettel...) que contre Nico, qui n'est pas du calibre de ceux-là ;et si Lewis rencontre plus fort que lui à la régulière, eh bien, que celui-ci gagne! Pas de problème.


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 29 Mar. 2015, 19:46

    @ dahou ouabou, @ Tat, Vous avez tous les deux raisons en bonne partie, parce que je ne sais pas non plus pourquoi Toto Wolff a toujours eu une certaine lenteur ou diplomatie mystérieuse lorsqu'il s'agit de Lewis ?? Alors que, sur la piste, tout est clair, Lewis est le meilleur.... Il trouve toujours quelque chose pour mettre Nico en avant, même s'il joue très bien son hypocrisie, mais nous ne sommes dupes, nous les fans.... Il double le salaire de Nico pour son contrat l'an passé sans être CDM, sans chantage ni débat supplémentaire.... Dans sa tête, il préparait déjà l'après Lewis tout en essayant à mettre Nico au même niveau que Lewis, ou alors, faire croire publiquement que Nico a le même calibre que Lewis, mais autrement..... Si Toto Wolff double le salaire de Nico, pourquoi ne pas augmenter significativement le salaire de leur CDM, Lewis ??? D'ailleurs, Lewis ne demande même pas le double de salaire..... Sans Nikki Lauda, le sort de Lewis serait totalement flou et peut-être déjà compromis, car lui au moins, voit le côté sportif et rendement, étant lui-même triple CDM....... Aux essais d'hivers, Lewis a eu clairement des roulages de moins que Nico, soit au moins 3 grand prix, à cause de petits ou gros soucis les jours de ses roulages...... Curieusement, déjà au deuxième grand prix en Malaisie, Lewis s'est réduit en grande partie des EL1 et EL2 en spectateurs à cause des soucis mécaniques..... En course, il devrait se battre avec une voiture pas réglée à son goût, vu le manque du temps significatif des essais libres.... Franchement, si Kimi était aujourd'hui au moins sur la deuxième ligne, Ferrari aurait fait un doublet avec certitude ou au pire, 1 et 3 ième place..... Je me réjoui de cette remontée de Ferrari, pourquoi pas au milieu de la saison des Red Bull ou même Mclaren Honda vers la fin de la saison...... Je n'aime plus trop ce duel "Lewis-Nico" seulement pour la victoire, car cela donne beaucoup d'espace à Toto Wolff pour faire sa politique d'Autriche du chantage doux, lui donnant même le pouvoir sous coulisse de faire le choix de son CDM..... Une vraie bagarre à 4 ou 5 pilotes devant fera du bien pour Lewis, étant un habitué et réduira les man?uvres masquées de Toto..... :(


    Icon For Contact#1
    Tat, 29 Mar. 2015, 20:08

    @Alinnhomaya On est bien d'accord. Rien à ajouter.


    Icon For Contact#1
    chris_lo, 29 Mar. 2015, 21:04

    @ Alinnhomaya : t'es dur, car autant Rosberg n'a pas été génial depuis le début du week-end, je l'ai trouvé bizarrement bien mieux sur cette course. si tu analyses son rythme à partir du 1er tiers de la course, Rosberg a fait jeu égal avec Lewis et je dirais même qu'il a fait un peu mieux. OK, sur la fin c'était facile parce qu'il avait des tendres contre des durs pour Hamilton, mais le relais précédent, c'était l'inverse et malgré tout en durs Rosberg a conservé, et même réduit un peu l'écart avec Vettel et Hamitlon (tous 2 en tendres) avant que Vettel ne ressorte avec ses durs tout neuf juste devant lui. idem pour la conso, Rosberg a fait mieux que Hamilton, ce qui est très rare là aussi. si Mercedes avait eu la présence d'esprit de laisser Rosberg suivre la Ferrari pendant que Lewis tentait le pari de la SC, je pense qu'il aurait été chercher la gagne. Malheureusement Toto a mis tous ses oeufs dans le même panier et Mercedes a fait preuve d'une suffisance assez énorme en pensant remonter le petit train comme ils le faisaient l'an dernier. enfin bref, j'espère que Vettel et Ferrari ont bien savouré ce week-end, ça ne se représentera peut-être pas avant un bon moment :D


    Icon For Contact#1
    Rocktau, 30 Mar. 2015, 2:43

    Quoiqu'il en soit, Ferrari a gagné grâce à une stratégie victorieuse et une usure des pneumatiques plus limitée. Donc bravo à Vettel et à son équipe. Il semble que Mercedes avait une certitude de gagner cette course comme celles de 2014 et de Melbourne ( à la régulière ) en minimisant la capacité de Ferrari et de Vettel à contester leur suprématie: sans cette suffisance, l'équipe Mercedes n'aurait jamais commis cette bévue en procédant au changement des pneus sur les deux monoplaces dès la neutralisation de la course par le safety car au début du grand prix. La chaleur qui y régnait, environ 60 degrés, aurait dû inciter le team Mercedes à plus de clairvoyance. On comprend mal qu'ils n'aient pas retenu la leçon des essais 1 et 2 du vendredi au cours desquels la ferrari avait un rythme rapide lors des longs relais en usant moins les pneumatiques! En outre, le fait qu'hamilton ait été handicapé à cause des problèmes moteur et électronique, l'empêchant de régler utilement sa voiture pour la course. On peut espérer le redressement durable de Ferrari durant toute la saison pour avoir deux constructeurs ( Mercedes et Ferrari ) luttant pour les titres construsteur et pilote ( Hamilton et Vettel ), car Vettel est déjà adulé chez Ferrari, quant à Hamilton, souhaitons que Niki Lauda parvienne définitivement à convaincre Toto Wolff qu'Hamilton est le seul adversaire crédible chez Mercedes, face à Vettel dans une confrontation dans la perspective du titre pilote. Ainsi toutes les arguties de Toto Wolff qui officierait à encenser Rosberg, en interne et auprès des médias, deviendraient caduques et conforteraient l'équipe Mercedes dans sa quête de titres constructeur et pilote à la suites de ceux de 2014. La compétitivité de Ferrari, change la donne: désormais, il n'est plus pertinent objectivement de prévoir la répartition des victoires entre Hamilton et Rosberg, mais au contraire entre Hamilton, Vettel, Raïkkonnen et Rosberg. Or chez Ferrari, la messe sera dite rapidement, cela est dans son ADN, Vettel est l'indispensable numéro 1. Il n'existe pas de numéro 1 chez Mercedes, par contre, dans une gestion équitable des deux pilotes, Hamilton est sans conteste celui qui prendra l'ascendant sur Rosberg. Enfin, je ne suis pas dans la catégorie de ceux qui fustigeaient Vettel par le passé, mais parmi ceux qui estiment que Vettel est un grand pilote, je suis heureux que Vettel démontre dans une équipe autre que Red Bull, ses qualités de leader, de pilote et de fédérateur à la différence d'Alonso, bon pilote mais trop politique voire diviseur dans une équipe. Hamilton est un grand pilote, flamboyant, très talentueux mais moins fédérateur, ses qualités s'expriment surtout sur les circuits, malheureusement il est dans une équipe dont le dirigeant a une tendance suicidaire à donner une préférence à Rosberg, certes bon pilote, mais au talent inférieur à Hamilton. N'en déplaise à certains, Rosberg n'est pas du niveau d'Hamilton, de Vettel et même de Raïkkonen. Il n'est pas étonnant qu'il soit obsédé par la supériorité d'Hamilton en déclarant, après la course de Malaisie, qu'il veut battre Hamilton au lieu de cibler Vettel le grand vainqueur du jour. Cela est édifiant, a-t-il besoin de faire cette litanie de manière récurrente quand on sait que tout pilote veut évidemment battre son équipier!. La gêne qu'il a occasionnée à Hamilton pendant les qualifs, auraient fait l'objet de réclamation par Mercedes si l'auteur avait été d'une autre écurie, ses petites phrases et son jeu psychologique laissent, pour l'instant, Hamilton de marbre. Rosberg est conscient du fait qu'Hamilton le domine dans les conditions régulières de leurs confrontations. Après avoir battu le grand pilote Schumacher vieillissant, pendant trois saisons successives, il se devait de réitérer cet exploit sur Hamilton! Il a compris à l'instar de l'histoire commune, d'enfance qu'il partage avec Hamilton, fait de ce dernier , in fine, son rempart dans sa lutte pour le titre, il oublie les autres prétendants, notamment Vettel. Les semaines et les mois à venir, nous démontreront les vrais caractère et visage de Rosberg. Pour ma part, je pense que la victoire de Ferrari à la deuxième course, conditionnera une réflexion plus professionnelle au sein de l'écurie Mercedes. Tant mieux pour cette saison où on commençait à s'ennuyer.


    Icon For Contact#1
    FrelonObrigadoAyrton, 30 Mar. 2015, 10:10

    @Rocktau J'aime bien ton analyse pas sur tout les point mais ton point de vu mérite d?être exposer car en effet tu soulève des points intéressant.


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 30 Mar. 2015, 12:15

    @ chris_lo, Nico a eu à faire toutes les séances d' essais sans pépins, contrairement à Lewis qui était plus de la moitié du temps réduit en spectateur, d'où son incapacité de trouver l'équilibre dans ses réglages comme il aurait du faire..... C'est normal que la course se resserre entre les deux, l'un (Nico) étant satisfait avec l'équilibre et les réglages de la voiture et l'autre (Lewis) pas..... Lis le message de @ Rocktau qui éclaire bien certains détails qui ne peut que soutenir ce que je te dis... :)


    Icon For Contact#1
    andval, 31 Mar. 2015, 20:48

    Denis 62 : Alors, toujours sur-coté, Vettel ? Réponse de champion ! Stratégie gonflée d'accord, mais sur le sec on ne peut s'en sortir sans le talent et la voiture ! C'est une large victoire à la régulière. Bravo Vettel et Ferrari :) @denis62 toute le Monde n'a pas un bac-3.... pour penser qu'il s'agit d'une victoire a la regulière avec un arret de moins que les autres..... Ferrari a gagne grace e un pari pris par le team de laisser leur F1 sur la piste et gagner 25s pour terminer en tete avec 8S, le pari a marche mais a la reguliere en verra dans les prochains GP, réponse de champion....


Dernières actus F1

Toutes les actualités F1
graphical divider
Media centre Barcelone
Le site web pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez @motorsinside sur :

Haut