Sérieux à dix-sept ans
© Toro Rosso - L'imagination au pouvoir

Sérieux à dix-sept ans

 Icon For Chat#6  1 commentaire
Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Toro Rosso - L'imagination au pouvoir

Nombreux étaient ceux qui attendaient ses erreurs avec impatience et ravissement… Mais après quelques courses seulement, Max the Minimus a déjà prouvé que sa promotion n’avait rien d’insolite.

Max the Minimus est le page le plus précoce de l’histoire de la Formule Avoine. Insensible aux railleries des vieillards vénérables, il a démontré à chacun sa science comme un miracle ex nihilo.


LE COMTE DE MONCET

Le début de saison nous valut la surprise
D’accueillir parmi nous un prodige insolent :
Bufflon Ardent pariait sur sa dernière prise ;
Les sceptiques déjà se gaussaient de l’enfant.

« On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans »
Proclamaient à tout va sur la place publique
Les stratèges stupides et les vieux consultants,
Éructant leurs mensonges et sentences iniques.


LE VIEILLARD VÉNÉRABLE


A son âge j’étais dans les champs et les près ;
Je jouais sur les plages attendant la marée ;
Je construisais en sable un donjon éphémère ;
Je vénérais encor le giron de ma mère.

Alexandre le Grand avait vingt et deux ans…
Mais il avait reçu les leçons d’Aristote !
Qui fut le précepteur d’un génie impatient ?
Savait-il seulement conduire une charriotte ?


MAX THE MINIMUS

A cela je réponds – mais me donnera-t-on
Le droit à dix-sept ans d’émettre une opinion ? -
Que le talent, Monsieur, est en mes veines enfoui ;
Je fus à peine né que j’étais aguerri.

On ne laisserait plus, en un temps déshonnête,
Aux pages le seul droit de s’illustrer en course ?
Qui donc sont ces censeurs, qui sifflent sur nos têtes ?
Ils avaient eu mon âge. Aurais-je eu leur frousse ?

Sont-ils honteux ? Ou bien aigris, tous ces vieillards
Qui pleurent l’avancée de leur déclin marqué,
Et qui voudraient dresser d’invisibles remparts
Pour masquer vainement leurs fredaines écoulées ?


LE COMTE DE MONCET

Une voix opposée ressurgit à présent.
Elle soutient céans que l’exploit est absent
Quand le premier enfant qui se présente à Dieu
Peut mener un chariot sans épreuve du feu.


LE VIEILLARD VÉNÉRABLE

« Le bon vieux temps s’oublie ! », prétend le grabataire.
« Jadis Formule Avoine était l’arène ultime
Où concourait l’athlète au talent légendaire.
A présent l’on vénère un valet pantomime. »


« Hercule eût grande peine à mener les chariots
Des antiques époques et des temps reculés.
Ils fatiguaient les bras des demi-dieux musclés,
Ils effrayaient les cœurs des pilotes triviaux. »



MAX THE MINIMUS

Ô amour de l’histoire ! Ô pieux conservatisme !
Ta science ne doit point devenir insensible
Et s’enfermer par trop dans l’étroit rigorisme.
Aux modernes aussi le Génie est possible.

 Icon For Chat#6  1 commentaire

    Icon For Contact#1
    bouvman, 6 May. 2015, 13:29

    Il ne tourne pas assez sa langue dans sa bouche avant de parler, surement sous l?influence de son père. Trop tôt pour dire si ça sera un futur crack...


divider graphic

Les autres magazines

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon