Espagne - Qualifications : Nico Rosberg prend le meilleur sur Lewis Hamilton à Barcelone

Nico Rosberg a relevé la tête lors des qualifications puisqu'il est parvenu à signer sa première pole de la saison. Il devance son coéquipier, Lewis Hamilton, et la Ferrari de Sebastian Vettel. A noter la belle performance des deux Toro Rosso, qui terminent 5ème et 6ème.  Icon For Chat#6  19
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Pour la première fois de la saison, Nico Rosberg a devancé Lewis Hamilton
© Mercedes / Pour la première fois de la saison, Nico Rosberg a devancé Lewis Hamilton
Comme prévu, et comme bien souvent en Catalogne, la météo est très clémente à l'heure du début des premières qualifications européennes de la saison. La température est de 27 degrés dans l'air contre 45 degrés sur la piste, le temps est ensoleillé.

Pour rappel, lors des Essais Libres 3, Nico Rosberg a devancé Sebastian Vettel et Lewis Hamilton. Les trois pilotes se sont tenus en trois dixièmes. Les deux pilotes allemands pourront t-ils arrêter la belle série de l'Anglais, invaincu dans l'exercice du tour lancé depuis le début de la saison ?

Q1: À tout seigneur tout honneur, c'est un Espagnol qui prend la piste le premier. Roberto Merhi sur sa Marussia s'élance avec les pneus les plus tendres proposés, ici les médiums.

Première information intéressante : Nico Rosberg se rate dans le dernier secteur de son tour de sortie, il part au large de la trajectoire et perturbe sa préparation.

Au bout des six premières minutes de qualifications, Carlos Sainz Junior établit un temps de 1:28:492. Kimi Raikkonen est le premier « gros bras » à s'élancer, en pneus durs. Néanmoins, le Finlandais se plaint du manque d'adhérence de son train arrière. Le premier temps de référence est fixé par Lewis Hamilton en 1:27:322, en pneus durs également. Il devance Nico Rosberg de trois dixièmes et Sebastian Vettel de six dixièmes.

Les Mclaren-Honda chaussent déjà les pneus tendres alors que nous sommes encore à plus de 5 minutes de la fin de la Q1.

À cinq minutes de la fin, cette séance place provisoirement en zone rouge Kyvat, Grosjean, Maldonado, Stevens, et Merhi. Belle performance des Toro Rosso, équipées en pneus durs et dans les dix premiers. Un doute subsiste chez les leaders de passer en pneus tendres.

Les pilotes s'élancent dans leurs dernières tentatives de la séance. Kimi Raikkonen joue la prudence et passe les gommes médiums. Hamilton améliore sa propre référence en 1:26:382, «Iceman » ne parvient pas à le devancer, même en Pneus Tendres. À l'entame du dernier tour des pilotes, la zone rouge n'a pas bougée.

Maldonado se sort de la zone dangereuse avec un temps convaincant de 1:27:281. Daniil Kyvat et Romain Grosjean améliorent également de plusieurs dixièmes. Les 5 pilotes les plus lents de cette Q1 sont finalement Marcus Ericsson sur sa Sauber, les deux Force India d'Hulkenberg et Pérez, Will Stevens et Roberto Merhi ferment la marche sur la dernière ligne. Pour la première fois de la saison, les deux Mclaren-Honda passent en Q2.

Éliminés en Q1: : Ericsson, Hulkenberg, Pérez, Stevens et Merhi.

Q2

La Sauber rescapée de Felipe Nasr prend la première la piste pour cette session de 15 minutes.

Dans la première salve, Nico Rosberg prend la main avec un temps de 1:25:166: il améliore les 3 secteurs fixés par Lewis Hamilton quelques secondes auparavant. Les deux Mercedes sont à ce moment de la séance devant les deux Ferrari. Suivent Bottas, Verstappen, Massa, Sainz, Ricciardo et Kyvat. Il est intéressant de noter que Bottas est dans le même dixième que Vettel.

A cinq minutes de la fin, Alonso, Grosjean, Maldonado, Button et Nasr ne participeraient pas à la Q3. Fernando Alonso est à sept dixièmes de Daniil Kyvat: la marche paraît haute.

Les pilotes s'élancent pour le dernier run de cette Q2. D'Hamilton à Bottas, on reste au garage, tous les autres pilotes sont en piste pour en découdre. Daniel Ricciardo sera le dernier pilote à déclencher son chronomètre. Gros travers dans un virage pour le héros local: Fernando Alonso ne parvient pas à améliorer, il ne participera pas à la Q3. Il est passé au classement par Maldonado, puis par Romain Grosjean mais ce n'est pas suffisant pour décrocher la place de Kyvat. Le Top 10 n'aura finalement pas changé. Première élimination de la saison en Q2 pour le Français tandis que Fernando Alonso devance pour la première fois de la saison Jenson Button en qualifications.

Éliminés en Q2: Grosjean, Maldonado, Alonso, Button, Nasr

Q3

Voici le moment fort de ce samedi après-midi sur le Circuit de Catalunya avec la bataille pour la Pole-Position. Le feu passe au vert pour 12 minutes.

Le premier pilote à prendre la piste est Valtteri Bottas. Il est suivi par Kimi Raikkonen et Lewis Hamilton, qui respecte le pacte de l'alternance passé avec son équipier: C'est donc Nico Rosberg qui a la position préférentielle en étant parti derrière.

La piste se gomme et s'améliore. Bottas tient étonnamment le temps de référence dans le premier secteur devant les Mercedes. Mais dans l'épingle du deuxième secteur, il loupe la corde. Rosberg est plus rapide qu'Hamilton dans le premier secteur, l'Anglais le devance cependant dans le deuxième.
Au terme de ce tour, Nico Rosberg frappe fort: avec un temps de 1:24:681. Il devance donc de trois dixièmes Lewis Hamilton ! Les 2 Mercedes occupent pour l'instant la première ligne devant Vettel, Bottas et Raikkonen. Vettel est à 0,777s de Rosberg.

Massa, Sainz, Ricciardo et Kyvat n'ont pas signés de temps, ils ne feront donc qu'une seule tentative.

Après un retour aux stands, les dix pilotes prennent ensemble la piste. Felipe Massa joue une stratégie agressive en partant le dernier pour bénéficier des conditions idéales. Bottas est, quant à lui, une nouvelle fois le premier en piste.

Il reste moins d'une minute et nous sommes dans la dernière tentative de cette Q3: Hamilton améliore son premier secteur en 23,2 mais il est toujours derrière son équipier. Le champion du monde 2014 perd du temps dans le deuxième secteur. Vettel s'accroche au contact. Aucun changement de position: Hamilton ne déloge pas Rosberg de la Pole.

Sur la deuxième ligne, Vettel se place troisième. Il est le seul pilote non Mercedes en-dessous de la seconde. Bottas est 4ème à 1,013 seconde du temps de référence. Belle surprise des Toro Rosso, qui verrouillent la 3ème ligne: Carlos Sainz Junior s'offre une 5e position à domicile devant Max Verstappen. La grosse déception est chez Kimi Raikkonen, 7ème à 1 seconde et 7 dixièmes. Daniil Kyvat l'accompagnera sur la 3e ligne. Felipe Massa et Daniel Ricciardo partiront, quant à eux, de la 9ème et 10ème position.

Après un début de saison difficile, mis sous l'éteignoir par Hamilton, Nico Rosberg était attendu au tournant dans ces qualifications. Il répond donc de la meilleure des manières aux critiques en décrochant la 16ème Pole Position de sa carrière, égalant au passage Kimi Raikkonen et Felipe Massa dans les Bilans.

Place désormais aux 66 Tours du Grand Prix. Le rendez-vous est donné demain à 14 heures pour le départ.

PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3Tours
1
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team1:24:681
18
2
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team1:24:948
17
3
VettelScuderia Ferrari1:25:458
15
4
BottasWilliams Martini Racing1:25:694
16
5
Sainz Jr.Scuderia Toro Rosso1:26:136
17
6
VerstappenScuderia Toro Rosso1:26:249
20
7
RaikkonenScuderia Ferrari1:26:414
16
8
KvyatInfiniti Red Bull Racing1:26:629
16
9
MassaWilliams Martini Racing1:26:757
16
10
RicciardoInfiniti Red Bull Racing1:26:770
16
11
GrosjeanLotus F1 Team1:27:375
13
12
MaldonadoLotus F1 Team1:27:450
13
13
AlonsoMcLaren Honda1:27:760
11
14
ButtonMcLaren Honda1:27:854
12
15
NasrSauber F1 Team1:28:005
14
16
EricssonSauber F1 Team1:28:112
6
17
HulkenbergSahara Force India F1 Team1:28:365
6
18
PerezSahara Force India F1 Team1:28:442
7
19
StevensManor Marussia F11:31:200
6
20
MerhiManor Marussia F11:32:038
4


Partager

Qualification

Plus d'actualités
 Icon For Chat#6  19 commentaires

    Icon For Contact#1
    arno, 9 May. 2015, 16:01

    Retour en Europe catastrophique pour la F1 dont la comparaison des temps avec les GP2 est très cruelle, ces F1 sont des veaux et il serait temps de se rendre compte qu'il faut abandonner ces PU faméliques en 2017 et que ce n'est pas augmenter le débit d'essence qui soit de nature à changer cet état de fait ces PU ne sont pas adaptés à la F1.


    Icon For Contact#1
    Germain, 9 May. 2015, 16:40

    @arno: Le pire c'est pour les Manor-Marussia car avec leurs chronos, Stevens aurait fini 22ème et Merhi dernier de la grille de GP2, c'est grave docteur !


    Icon For Contact#1
    arno, 9 May. 2015, 16:55

    @Germain Sans oublier que les manors sont qualifiées même si elles ont au delà des 107% de la pole puisque dans les 107% du meilleurs temps de Q1. Il y a 13 temps en GP2 qui sont en deçà des 107% de la pole (qui est le meilleur temps réalisé durant les qualifs), et bien sur les GP2 sont toutes qualifiées puisque plus rapide que la dernière F1 qualifiée.


    Icon For Contact#1
    ayenge, 9 May. 2015, 17:04

    Belle pole de Nico. Se reveillerait-il ? C'est le scénario idéal pour espèrer une course à suspense. que se passe-t-il avec Kimi ? Il fait souvent des superbes temps aux EL mais en qualif il n'arrive pas à tout mettre en place. Là ça va être difficile pour lui !


    Icon For Contact#1
    V6 Turbo, 9 May. 2015, 22:04

    @Arno Désolé de te contredire une fois de plus mais je reprends tes propos de ce jour :"Retour en Europe catastrophique pour la F1 dont la comparaison des temps avec les GP2 est très cruelle". Et je vérifie, tu pourras me contredire si mes calculs ou données sont fausses, je l'accepterais volontiers : Le record du tour en course de Vandoorne en GP2 ce jour est de 1'35"805. la moyenne est de 170 km/h sur seulement 37 tours. La conso est d'environ 115kg pour 170km environ. Si je prends Hamilton l'an dernier, le meilleur tour en course était de mémoire autour d'1"25 (près de 10 secondes d'écart avec le GP2!!). La Mercedes avait parcouru 307km soit 66 tours avec moins de 100kg d'essence. A moins d'imaginer que le vainqueur en F1 demain ira bien moins vite que l'an dernier, la comparaison est (ou sera ) à l'évidence beaucoup moins cruelle que tu veux bien le faire croire. Attention aux chiffres quand on veut leur faire dire ce qui nous arrange. Le GP2 va beaucoup moins vite que la F1 malgré ses 600cv. Si tu veux comparer les qualifs, la pôle de Rosberg de ce jour s'établit à 1'24"681, celle de Vandoorne à 1"29"273 soit un écart d'un peu moins de 5 secondes au tour. Le 10e, en F1, est Ricciardo en 1'26"770, l'écart descend environ deux secondes et demi ce qui n'est pas rien sur un tour. Les GP2 sont tout sauf des veaux. Le moteur V8 Mécachrome développe plus de 600cv, l'aéro est soignée et bien que l'on ait affaire à une formule monotype, c'est pas un engin pour débutant. Alors on peut comparer F1 et GP2 mais n'oublions pas que plusieurs secondes au tour c'est beaucoup en course automobile ou d'habitude tout se joue au dixième. Met un GP2 au milieu d'une course de F1, elle fera illusion en queue de peloton deux trois ou quatre tours (et encore) mais ensuite l'écart sera immense. D'autant plus immense qu'il faudrait rajouter pas loin de 80 à 100kg de carburant à un GP2 au départ pour boucler les deux heures de course. D'abord où les mettrait-on? Ce serait un camion citerne et un danger en piste. Quant aux temps au tour, l'usure des pneus, etc bref la totale! Tu vois mieux où serait le veau. La F1 ou le GP2? Pour en finir avec les comparaisons pas très raisonnables, pour ne pas dire foireuses, mais tant pis... la moyenne d'Hamilton l'an dernier à Barcelone était d'un peu plus d'1'31 sur 66 tours ravito compris, celle de Vandoorne d'un peu plus d'1'38 sur seulement 37 tours aujourd'hui, toujours puits compris. Ces 7 secondes ne sont pas des broutilles. Ce que je veux dire, c'est que comparer une F1 à un GP2 c'est intéressant mais pas en jouant sur des chiffres. La réalité, c'est qu'au volant, gagner avec un GP2 c'est costaud vu que l'on a des concurrents avec le même moteur, le même chassis et que la différence se fait à la stratégie et au talent pur. Mais gagner en F1 ce n'est pas une balade de santé, ne serait-ce que d'aligner 66 tours sans faute. Alors attention aux comparaisons pas très comparables.


    Icon For Contact#1
    Profx, 9 May. 2015, 22:36

    apparement le soucis viendrait des pneumatiques trop "dur" ou bien trop "mou" cela depend du point de vue ;) il semblerai que la strategie de fia concernant les pneus touche tout doucement les limites en provoquant l effet totalement inverse à celui prevu. concu pour offrir plus de spectacles ceux ci semblerai etre au moins ici l element determinant dans la pauvreté des performances des diferentes voitures. Trop dur pour aller "vite" , trop mou pour tenir une cadence "rapide" . Pauvre pirelli qui va finir par regretter son association avec la f1 tant celle ci doit lui couter cote image de marque ! Soit le cahier des charges est revu a la hausse cote perf , soit il faudra liberer complement les pneus et offrir la possibilite d un retour de la concurrence . Mais attention ce retour a la concurrence risque d etre tres couteux et de provoquer de nouvelles suprématies. si mercedes s associais avec un farbriquant de pneus qui pouvait etre plus efficace que ses concurrents cela rendrai les courses encore plus ennuyeuses. par contre il est sur que si c etait ferrari qui aurait cette chance, la le spectacle serait mieux que pour le moment. il va falloir que la fia reflechisse bien cette fois pour trouver la solution sinon on risque un nouveau mercedespirelligate ;)


    Icon For Contact#1
    arno, 9 May. 2015, 22:50

    @V6 turbo Selon vous il faut aligner 66 tours sans faute pour gagner ce dimanche, vu le nombre de dégagements asphaltés et non sanction pour dépassement de piste dans je ne sais quel virage je ne partage absolument pas votre avis. Si j'ai comparé les temps en qualif et pas en course ce n'est pas un hasard c'est parce qu'en qualif il s'agit de performance pure et je maintiens que les PU des F1 sont des veaux et que les conserver au delà 2016 sera une grossière erreur. Ces PU ne sont pas adaptés à la F1 car ils sont peu performants et horriblement cher et offre un spectacle lamentable, il faut au moins revenir au V8 2.4L atmo voire mieux au 3L non bridé en laissant les motoristes choisir leur architecture, et si il y a des motoristes à qui l'hybridation tiens vraiment à c?ur qu'ils aillent en WEC, ils y seront plus libres, quand je vois Marchionne lâcher 100M pour la scuderia j'enrage que cela n'ait pas été fait pour un programme LMP1. Sus au V6 turbo (le PU pas vous bien sur) famélique, hors de prix et qui n'apporte rien à la F1 si ce n'est la ruine des petites écuries.


    Icon For Contact#1
    V6 Turbo, 10 May. 2015, 0:30

    @Arno Le débat pourrait durer longtemps entre nous. C'est une question de philosophie de ce sport et de son avenir. Dire que ces PU sont peu performants me parait être une ineptie. Tu ne dois pas mettre la même signification que nous derrière ce mot. Sortir d'un 1600 turbo entre 600 et plus de 800 cv ( l'hybridation comprise mais ils n'arrivent pas de nulle part ces watts que l'on renvoit dans la chaine cinématique) pour un couple de près de 800Nm en ne consommant que 50 à 100 kg maxi à l'heure sur une durée de plus de 15 heures, si tu n'appelles pas celà de la performance c'est que l'on ne vit pas dans le même siècle. Regretter les V8, V10 et pourquoi pas V12, OK, mais pas pour leurs performances. Leurs sensations, les frissons qu'ils apportent, la difficulté à les maîtriser parfois, OK, j'ai donné pendant des années mais je ne regrette pas leurs performances. La performance c'est la capacité à chiffrer, comparer, un résultat dans un domaine précis (mécanique, énergétique, etc). Si tu parles de puissance et:/ou de couple, je veux bien comparer, mais coté perfs, le V6 Turbo de nos F1 est une pure merveille sans compter que mécaniquement il est hyperévolué et apporte des perspectives d'avenir très interessantes. Si il y a un point avec lequel je suis d'accord avec toi, c'est le coût. Mais je le répète, cette formule est prévue pour durer de nombreuses années avec un coût allant logiquement en forte décroissance au bout de trois ou quatre ans. De plus cette technologie est transposable, comme le WEC d'ailleurs, ce qui n'est pas le cas des V8, V10 ou V12. Puisqu'on parle de WEC, j'étais en plein dedans il y a une semaine, au c?ur du sujet, heureux comme il y a quelques années au fond d'un stand. Un retour aux sources et à Spa où j'ai vécu quelques grandes heures. Vivement Le Mans. Et bien cette Porsche 919 hybrid dont j'ai déjà parlé longuement ici dés ses premiers tours de roue il ya un peu plus d'un an, est le parfait exemple de ce qu'un constructeur pourtant spécialiste des gros blocs essence atmo (parfois turbo) peut faire quand il décide de changer complètement son fusil d'épaule. Ce "petit" moteur essence turbo, hybridé, (comparé aux autres) est entrain de montrer combien on peut aller vite, être performant, spectaculaire et fiable en jouant la carte du downsizing technologique. Porsche démontre qu'en une saison d'apprentissage et deux courses pour la gagne, sa technologie est le meilleur choix. La F1 est complètement dans ce créneau. Les similitudes entre les deux concepts coté motorisation sont tellement nombreux que les quelques différences sont vite oubliées. Porsche est favori au Mans, bien qu'Audi sera dur à détrôner, ce qui n'était pas arrivé depuis belle lurette. Et quand on regarde sous le capot (je l'ai fait il y a quelques jours, quel veinard suis-je..) je peux te dire que le PU d'une F1 n'est pas si différent dans sa philosophie. Alors ne crachons pas tout le temps dans la soupe, elle n'est pas si mauvaise que tu veux bien le dire.


    Icon For Contact#1
    arno, 10 May. 2015, 9:17

    @V6 turbo C'est tout le problème pour moi, avoir UN moteur d'endurance dans les F1, alors que comme vous le dites pour Porsche (et c'est pareil pour tous les constructeurs) en WEC a choisi SA technologie. La F1 avec se PU unique a fait un mauvais choix, mauvais choix amplifié par les règles absurde de développement, alors que si vous comparez avec le règlement WEC il est différentié pour les nouveaux entrants qui bénéfice de plus de moteurs pour la saison et de jours d'essais. Vous trouvez ce moteur performant moi pas il a des caractéristiques techniques intéressantes je ne le nie pas mais ce ne sont pas celles d'un moteur de F1. Pour moi la priorité du règlement 2017 doit être de faire revenir Cosworth seule chose capable de sauver les petites écuries qui de toute façon même avec un illusoire plafond budgétaire à 150M feront faillite car incapable d'avoir un budget de 100M car le coût d'achat mais surtout de fonctionnement des PU actuels est trop élevé. Je comprends que le fait de devoir changer de pseudo en 2017 vous chagrine un peu mais V12 atmo ça sonne mieux que V6 turbo, et croire qu'une F1 dont la technologie moteur serait uniquement accès sur le développement du bloc thermique V8 V10 ou V12 ne seraient en rien non transposables à des moteurs hybrides de séries.


    Icon For Contact#1
    ayenge, 10 May. 2015, 9:22

    @V6 Turbo : Démonstrations toujours très pertinentes. Certains rejettent les problèmes de la - relative - désaffection du public pour le F1 sur le moteur hybride alors que cela n'a rien à avoir. Début des années 80 on est passé aussi des monstrueux moteurs turbos aux atmosphériques avec des puissances déclinant de 1200, 1300 voir plus à quelques 700-800 chevaux dans un premiers temps. Ces derniers étaient-ils des veaux pour autant ? Non ! Car comme tu l'expliques si bien, la perf d'un moteur ne se mesure pas qu'à l'aune de sa puissance mais de plusieurs facteurs: Puissance+ Performances+Rendement énergétique+retombées commerciales et écologiques. De plus ces nouveaux PU n'en sont qu'à leur 2ème année de vie en compétition et comme par le passé, leur évolution ira crescendo comme celle qu'on a connu pour les turbos et atmos des décennies précédentes. Enfin, oui, je suis totalement d'accord avec toi quand tu dis qu'il faut les faire aussi sans faute les 66 tours pour gagner car - dégagements ou pas - une erreur peut vous coûter la victoire car elle offre une opportunité à ceux qui vous suivent de passer devant. La F1 actuelle vit avec son époque et sa technologie s"inscrit bien dans ce contexte. A l'heure généralisée du downsizing je ne vois pas pourquoi elle serait la seule à s'en passer. A quoi sert de continuer avec ces gros V8, V10 et qutres V12 polluants que Mr 'tout le monde' n'utilise quand même pas ! Quand on regarde aujourd'hui les meilleures sportives de route ce sont les Ferrari XXXX et autres McLaren P1: qu'ont-elles en commun: l'hybridation. C'est un sacré signe des temps. Qu'on le veuille l'hybridation représente actuellement la meilleure solution alternative à l'abandon progressif de l'énergie fossile avant que les solutions tout électriques, voire solaires soient compétitives !


    Icon For Contact#1
    arno, 10 May. 2015, 10:05

    @ayenge Pas grand monde n'a de V8 V10 ou V12 sous le capot ça n'a jamais empêché de voir les technologies développés en F1 de se transposer au moteur de monsieur tout le monde qu'il soit essence ou diesel. L'argument que pour que la F1 soit utile à la voiture de monsieur tout le monde elle se doit d'avoir la même architecture moteur n'est pas pertinent. Le coup des V8 V10 V12 polluant là on est dans la blague absolue. Vous vous êtes déjà penché sur la pollution des batteries Li-Ion, de la production de panneau solaire avant d'affirmer que c'est mieux que l'essence pure? Ou vous avez juste décrété que l'essence c'est mal et l'électrique c'est bien? Franchement qu'une F1 consomme 100kg ou 200kg d'essence pour faire 300 km je ne vois pas tellement le rapport avec la pollution. Vous nagez dans le merveilleux monde des énergies non fossiles qui est un leurre qui n'existe que par la taxation démesurée de l'essence qui reste à ce jour la manière la moins polluante de se déplacer sur de longues distances. Quand on étudie la pollution ça se fait du puit à la roue c'est à dire en tenant compte de la pollution de l'ensemble ce qui veut dire pour une voiture sa fabrication et de son utilisation, et de ce point de vue là même si l'hybridation Li-Ion aboutie à une diminution des conso c'est tout sauf un gain écologique. Attention je ne dis pas que l'hybridation est une mauvaise chose (je ne l'ai jamais pensé) mais celle à batterie Li-Ion n'est pas la panacée que l'on nous vend, c'est d'ailleurs pourquoi les constructeurs sont beaucoup plus intéressés par les super-condensateurs pour des raisons de coût et de durée de vie car les batteries ont un gros problème leur fatigabilité. Je le dis et je le redirai autant de fois qu'il le faut la F1 en imposant le V6 turbo à hybridation Li-Ion a fait le choix d'une technologie sans avenir et déjà dépassée, en se mettant à la remorque des constructeurs dans le seul et unique but de conserver Mercedes et Renault en aboutissant au départ de Cosworth mettant ainsi en péril financier de nombreuses écuries. Concernant le fait de ne pas faire d'erreur je vous rappelle juste que tous les pilotes sont allés au delà la limite de la piste durant les qualifs, arrivé à un moment il va bien falloir faire quelque chose pour que les pilotes payent le prix quand ils vont au delà des limites avant il y avait les bacs à gravier maintenant on a les décisions des commissaires pour sanctionner ou non youpi.


    Icon For Contact#1
    ValentinLesage, 10 May. 2015, 10:45

    @Arno Tu es trop nostalgique. Je suis allé voir Monaco et Spa l'an dernier j'ai pas été déçu du spectacle. Le bruit est moins excitant mais j'aime bien aussi et je trouve que tout ce qu'on a dit était trop exagéré. La nouvelle F1 est tout aussi passionnante bien que différente. Je retourne à Monaco, j'y vais depuis 20 ans et c'est toujours génial.


    Icon For Contact#1
    ayenge, 10 May. 2015, 11:19

    @Arno: "Franchement qu'une F1 consomme 100kg ou 200kg d'essence pour faire 300 km je ne vois pas tellement le rapport avec la pollution" ==> Ah bon ??????????????????? Ben là je crois quand même y'a un problème !!! Je me demande pourquoi tous ces constructeurs - et je dis bien tous ! - se lancent dans l'hybridation et autres solutions alternatives ????? C'est quand même évident qu'il y'a deux raisons essentielles: - La première étant la raréfaction des énergies fossiles - La deuxième est l'impact écologique Les voitures d'hier polluaient plus que celles d'aujourd'hui, c'est un fait. Les constructeurs s'investissent d'autant plus dans des solutions alternatives qu'ils savent qu'à moyen terme les énergies fossiles sont condamnées car elles ne sont pas éternelles et par la même occasion si on peut réduire l'impact sur l'écologie, ben tant mieux. je me demande pourquoi tous ces constructeurs investiraient autant d'argent dans la recherche d'autres solutions (en plus aidés, voire incités par les pouvoirs publics) s'il n'y avait pas de bonnes raisons. L'utilisation de l'électrique n'est qu'une solution parmi d'autres et non pas la panacée: son seul problème vient de sa 'source d'approvisionnement'. On ne va pas créer des centaines de centrales électriques pour justement pouvoir charger ces millions de voitures. Le combat des constructeurs est donc - pour ce qui est de la solution électrique du moins - de trouver une source d'approvisionnement au plus faible impact écologique (récupération d'énergie - solaire...). Soit tous ces gens - quand même des ingénieurs et chercheurs de renoms à la pelle - sont beaucoup moins intelligents que toi (et moi par la même occasion) - soit y'a un problème quelque part pour remettre en question ces recherches généralisées. Celui qui suit une course de F1 juste pcq les moteurs vous crèvent les tympans ou les échappements dégagent une fumée exécrables sont juste des nostalgiques ! Ceux qui n'ont pas connu cette époque - révolue - ne s'en soucieront guerre. La F1 a toujours été en évolution avec sont époque et cela ne changera pas car c'est finalement le propre de tous les sports fussent-ils autres que mécaniques. Ce qu'on attend de la F1 et des sports mécaniques c'est de la bagarre, des dépassements, des rebondissements et le reste (le bruit des moteurs entre autres) est secondaire. Mais ça, ça n'a toujours pas changé depuis des lustres, une équipe dominante succède toujours à une autre avec de temps en temps un court intérim où on a une bagarre à 2 voire 3 écuries mais cela reste une exception. Pour ce qui est de la performance des F1 hybrides, comme l'a démontré V6 Turbo, elles restent plus compétitives que les GP2, c'est évident et vont aller de plus en plus vite au fil des évolutions techniques. Je suis certain que si Renault avait pu se battre à chaque grand prix contre Mercedes pour la victoire, tu n'aurais jamais autant critiqué les PU actuels car ils ont le mérite d'être justement 'ACTUELS'. Il ne faut pas se tromper de cible.


    Icon For Contact#1
    VdeVJulie, 10 May. 2015, 11:25

    @Arno Ton argument sur le V8 tient pas la route. Il a été le moteur de référence pour la grande série des véhicules haut de gamme pendant des dizaines et c'était aussi le Cosworth en F1. C'est plus la même époque. La F1 fait avec les moteurs de son temps. Les temps changent heureusement mais pas toi.


    Icon For Contact#1
    arno, 10 May. 2015, 11:41

    @ValentinLesage Si j'étais nostalgique je ne m?intéresserai pas au WEC, et je regretterai le temps ou les bolides au Mans atteignaient les 400km/h et l'introduction de chicanes dans la ligne droite des Hunaudières or il n'en est rien. Ce n'est pas un problème de nostalgie, c'est un problème de fourvoiement de la F1 avec UN PU famélique à architecture inique (unique pardon) qui n'a rien amené de ce qui a été vendu par la FIA et qui n'amènera rien de bon à la F1. Le rapport qualité prix performance des PU en F1 est merdique, leur exploitation coûteuse pour rien, puisqu'aujourd'hui durant le GP on va parler d'usure pneumatique, à quoi bon continuer dans cette voie? La FIA avec son PU fait pour conserver Mercedes et Renault nous a vendu une nouvelle ère pour la F1 ou est-elle? Je vois se reproduire exactement la même chose que durant la dernière réglementation avec Mercedes qui a remplace RB après que RB ait remplacé Brawn quand le KERS est devenu obligatoire. La réglementation 2014-2020 est un epic fail, le PU à lui seul n'en est pas la cause, le cahier des charges pneumatiques l'est aussi sans parler du règlement aéro qui n'a rien changé puisque les monoplaces ne peuvent toujours pas s'aspirer. Mais franchement à quoi bon continuer avec ce PU au delà de 2017 qui coûtent une blinde pour rien et dont seulement 30% des éléments seront modifiables puis 23% en 2018 et 95% gelé début 2019? Il y a là comme une antinomie à parler de révolution technologique avec ces PU qui ont tous la même architecture tout en restreignant les développements et en les gelant quasi entièrement dès le début 2019. Pour moi il faut que la F1 revienne au moteur purement thermique sur le quel quoi qu'on en dise il y a énormément de progrès encore à faire, il y a déjà le WEC qui fait de l'hybridation et qui le fait bien et mieux que la F1 en laissant les motoristes libres de leur architecture aussi bien sur le plan du bloc thermique que du système de récupération d'énergie cinétique. Que je sache plus 95% des véhicules produits aujourd'hui sont encore équipé de bloc purement thermique (des prévisions parlent d'atteindre 7% de part de marché pour les véhicules hybrides et électriques en 2020) et donc voir des F1 avec un moteur purement thermique serait loin d'être un non sens, je dirai même que cela fait même tout à fait sens. http://www.pwc.fr/dapres-les-previsions-de-pwc-autofacts-la-part-de-marche-mondiale-des-vehicules-hybrides-et-electriques-devrait-passer-de-17-en-2011-a-63-dici-2020.html


    Icon For Contact#1
    arno, 10 May. 2015, 11:56

    @ayenge "Franchement qu'une F1 consomme 100kg ou 200kg d'essence pour faire 300 km je ne vois pas tellement le rapport avec la pollution" Sérieusement la consommation des monoplaces sa représente quoi par rapport à celle nécessaire pour transporter le "cirque" de la F1? Vous êtes vous déjà penché sur la quantité d'énergie du puis à la roule nécessaire à ces PU? Etes vous vraiment sur que les PU actuel consomme moins d'énergie que les anciens non pas seulement durant la compétition mais sur toute sa vie. Je pense que si l'on regardait le bilan en matière de pollution des ces PU on pourrait avoir quelques surprises. En matière de pollution automobile ce que l'on regarde toujours c'est la pollution quand ça roule, mais la pollution lors de la production et du recyclage tout le monde s'en fout et c'est comme ça que l'on en arrive à dépenser de l'argent public pour financer quelque lobby avec le peuple qui applaudit des 2 mains sans se poser de question sur la production des batteries leur fatigabilité et leur recyclage. La raréfaction des énergies fossiles je suis au courant de cette théorie ça fait plus de 40 ans que dans 40 ans il n'y aura plus de pétrole et pourtant la production continue toujours à augmenter. Je vous rassure sur ce point tout comme l'age de pierre n'a pas pris fin faute de pierre l'age du pétrole ne prendra pas fin faute de pétrole.


    Icon For Contact#1
    Profx, 10 May. 2015, 13:54

    pour moi les gros probleme de la f1 sont ceux ci: primo la f1 a toujours ete en oppositions avec le sport prototype etc parce qu elle etait du sprint et l autre de l endurance... aujourd hui la f1 est devenue une course d endurance mais sur une saison au lieu d etre en un jour ... avec 4 changement de pu autorisé ... le second probleme: la f1 ne fait plus rever , a part des ingenieurs qui revent devant une hybride ? pas grand monde de ce cote la je rejoins arno, sauf que j irai meme plus loin que lui dans ce sens , que moi je voterai pour une plus grande liberté encore que lui coté motorisation. oui je suis nostalgique d une epoque ou on trouvais des moteurs de diferents types qui s affrontaient . des v8, des v12 et les v6 turbo ... retrouver cette liberté d imagination, cette liberté d aller dans le sens qui semble etre la plus interessante pour le motoriste certe l hybridation est a la mode... mais bon c est surtout une question de marketing plus qu une reelle revolution ... cela me fait penser a l infirmiere ecolo bombardee ministre du transport en belgique il y a quelques annees qui ne savait pas se servir de sa boite de vitesse et qui nous avait pondu la fameuse reduction a 50kmh au lieu des 60 kmh ... alors oui les usines font de la recherche sur l hybride , mais c est surtout pour des raisons d image plus que des raisons de reel progres prevu . certain ici sont vraiment de bon "citoyen" pres a croire a n importe quoi si cela est "bien" vendu


    Icon For Contact#1
    arno, 10 May. 2015, 16:05

    @profx Si j'avais une quelconque confiance en la FIA à pondre un règlement technique correct, je serai d'accord avec vous pour voir coexister des atmo et des turbo.


    Icon For Contact#1
    Profx, 10 May. 2015, 16:14

    je dirai c est soit "totale" liberté ou alors autant en resté avec ces moteurs ci mais limité le prix de vente des pu au fait a t on une idee sur le prix des pu renault cette annee ? en 2014 ils avaient capitalisé sur leur 4 titres avec rb pour les vendre bien plus cher que la concurrence mais cette année ? ptre qu ils payent rb et tr pour qu ils les utilisent ;)


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top