Michelin est prêt à revenir en F1 en 2017

Le manufacturier de pneumatiques Michelin est prêt à faire son retour en Formule 1 en tant que fournisseur unique. L'entreprise basée à Clermont-Ferrand pourrait proposer sa candidature à compter de 2017 pour remplacer Pirelli.  Icon For Chat#6  35
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Le Bibendum pourrait-il de nouveau accompagner Alonso vers la victoire ?
© Lat / Le Bibendum pourrait-il de nouveau accompagner Alonso vers la victoire ?
Après avoir tourné le dos à la Formule 1 à la fin de la saison 2006 pour un désaccord concernant la règle de limitation à un fournisseur unique de pneumatique, Michelin serait désormais enclin à prendre ce rôle à partir de la saison 2017.

En effet, le contrat qui lie Pirelli, l'actuel fournisseur, et la Formule 1 prendra fin à cette date, et Pascal Couasnon, le directeur de la firme française à annoncé la volonté de Michelin de faire son retour dans la discipline : « Nous sommes ouvert à fournir des pneus dans une position de monopole, avec un seul fournisseur. » a-t-il déclaré dans les colonnes d'Autosprint.

Le défi technique que représente la discipline depuis quelques années semble séduire de nouveau le manufacturier français : « Les pneus doivent offrir des niveaux de performance et d'adhérence stables. Il est pas normal que, après quelques tours, un pilote dise "Je dois ralentir sinon les pneus ne dureront pas". Cela ne devrait pas arriver. En ce moment, les pilotes de Formule 1 ne peuvent pas montrer leur talent parce que les pneus ne leur permettent pas.  C'est ce qui se passe quand vous êtes dans une position de fournisseur unique et que vous n'avez aucune motivation à vous améliorer. C'est ce qu'on appelle la médiocrité, et non la technologie.»

Une constatation qui devrait faire plaisir à Paul Hembery, la directeur de Pirelli, dont les choix sont souvent montrés du doigt par les équipes et leurs pilotes.

« Si à la place de cela, vous avez un règlement, technologiquement parlant, intéressant, même si vous êtes fournisseur unique, vous êtes obligé d'offrir un produit à son meilleur niveau. » poursuit Couasnon. « Les pneus doivent redevenir un objet technique, pas seulement un outil pour faire un plus ou moins grand spectacle. Michelin a mis en avant certaines conditions précises afin de revenir en Formule 1. Nous voulons notamment des pneus de 18 pouces, que nous utilisons déjà en Formule E. Si la Formule 1 veut examiner nos propositions, nous sommes ici , complètement ouvert à discussion, avec une forte volonté de revenir . »

Partager
 Icon For Chat#6  35 commentaires

    Icon For Contact#1
    Profx, 13 May. 2015, 15:16

    ben ils vont attendre longtemps surement que la fia vienne vers eux ... enfin si la fia ne change pas sa facon d envisager l avenir de la f1 et surtout les regles sur les pneus , michelin devra soit s y plier soit continuer d admirer ses "concurrents" tentant de se depetrer dans un reglement absurde


    Icon For Contact#1
    milano, 14 May. 2015, 0:46

    "Nous sommes ouvert à fournir des pneus dans une position de monopole, avec un seul fournisseur" Je suis le dernier des dernier à faire ce genre de remarque mais la ca ma bien faire rire tout de même . Je sais pas si ca viens de vous ou carrément le directeur de Michelin .


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 14 May. 2015, 13:35

    Un peu de concurrence entre les manufacturiers peut faire vraiment du bien à la f1 comme à l'époque de Bridgestone et Michelin.... Mais bon ! Il faut quand même qu'il y ait un changement global et non seulement les pneus, qui n'est un point parmi tant d'autres..... Si on pense que la f1 d'aujourd'hui est en moyenne +/- 5 sec plus lente, alors il doit y avoir beaucoup du travail....


    Icon For Contact#1
    arno, 14 May. 2015, 13:56

    @Alinnhomaya Si la F1 reste dans la logique d'interdiction des essais privés une concurrence entre manufacturiers n'amènera rien de positif et on risque de revivre ce que fut la deuxième moitié de saison 2013 mais cette fois durant toute la saison.


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 14 May. 2015, 16:51

    @ arno, Je comprends bien ton pessimisme sur ce point, raison pour laquelle en plus d'une concurrence des manufacturiers, je soutiens aussi un changement global, disons approfondi, tout en laissant un peu à côté le chapitre "essais privés illimités", vu sa complexité, surtout du côté financier..... Je suis d'accord pour augmenter le nombre des essais privés mais en les limitant pour ne pas asphyxier les écuries à budget modeste et favoriser les top teams aux développements, vu leurs budgets colossaux..... On risque d'avoir encore l'époque "Schumi" où il terminait la moitié des courses de la saison à +/- une minute du second et dépasser les retardataires au moins deux fois.... Même si je reconnais que même l'hiérarchie actuelle suit aussi les budgets, mais les écarts sont moins sensibles qu'à l'époque des essais illimités, surtout avec le règne de "Schumi", que je respecte son esprit de travail minutieux et des fous.....


    Icon For Contact#1
    ayenge, 14 May. 2015, 17:14

    @Alinnhomaya: Effectivement, la pluralité de constructeurs - tant au niveau des pneumatiques que des moeteurs, voire châsis - booste un championnat ! C'est un nivellement pas le haut ! Hélas, depuis quelques années, avec un seul manufacturier de pneus et à peine deux motoristes (je ne compte même pas Ferrari car ils font partie des 'meubles' comme on dit), la concurrence est réduite à sa plus simple expression. Le problème pour la F1, ce ne sont pas la limitation des essais privés - les meilleurs peuvent se contenter de peu d'essais libres - ou encore un quelconque problème avec les moteurs actuels qui sont ce qui se fait de mieux au niveau technologique actuellement et correspondent à leur époque (Il n'y a aucun moteur dit 'atmosphérique' qui peut se prévaloir d'un meilleur rendement qu'un hybride à l'heure actuelle ! Pour cela il suffit de voir quelles sont les meilleures 'supercars' produites ces dernières années: toutes hybrides ! Ferrari FXX, McLaren P1 ou autres porshes 918). Le problème des moteurs actuels - bien plus modernes que ce qui se faisait avant - est l'extrême 'BRIDAGE' dont ils font l'objet de la part des instances sportives et donc de la FIA en particulier ! Si vous élargissez le cadre de développement actuel de ces moteurs V6-Hybrides, en moins d'un an ils dépasseront allègrement les 1000 cv et le couple qui va avec et tout le monde sait qu'aucun atmo ne peut égaler un hybride rien qu'au niveau du couple ! Un des problèmes récurrents de la F1 actuelle est l'aérodynamique ! Ce ne sont pas les moteurs ni les pneus qui rendent les dépassement difficiles, délicats, voire impossibles: c'est un problème strictement lié à l'aérodynamique ! Et c'est sans doute à ce niveau que les ingénieurs et autres têtes pensantes de la F1 devraient inover ! Enfin, je suis désolé mais cette stratégie de penser des pneus qui s'usent comme une craie pour favoriser le spectacle reste à mes yeux complètement ridicule pour un sport qui se veut la vitrine de la performance et de la vitesse: on ne parle pas d'endurance ici ! Pour moi la F1 c'est un défi technologique mis entre les mains de pilotes qui doivent ne pas craindre d'aller à fond pour gagner et surtout ne doivent pas se soucier d'économiser leurs pneus ! ça n'a aucun sens ! Un seul train compétitif, A fond et que le meilleur package gagne ! Pour ce qui est des essais libres, comme je l'ai dit par ailleurs, même limités, les meilleurs s'en contenteront car ils disposent de l'outil nécessaire pour pallier à cette restriction ! Et puis même avec des milliers de kms d'essais libres vous n'êtes jamais certain de la position qu'occupera votre F1 une fois confrontée au reste de la meute ! ET - cela a toujours été le cas - une fois qu'une F1 est mal née, vous pouvez bénéficier de tous les essais libres que vous voulez, c'est généralement cuit pour le reste de la saison. Les rares qui ont pu un tant soit peu redresser la barre ne souffraient en général pas d'une voiture mal née mais plutôt de soucis de fiabilité. L'exemple de RedBull face à Brawn GP en 2009 est éloquent à cet égard. Donc, 1. il faut revoir le format général des courses et arrêter avec les 'expédients' 2. Repenser l'aéro des F1 3. Ré-élargir le champ d'application technologique des solutions en cours en bridant moins les possibilités de développement moteur entre autres. 4. Penser des circuits plus 'spectaculaires' ! En fin de compte le résultat d'un championnat sera généralement le reflet du meilleur travail accompli par les uns sur les autres. Si l'on voit les progrès que Ferrari a fait au niveau moteur et même si ce n'est pas encore l'égal de Mercedes, cela prouve qu'il y'a moyen et que cela ne dépend que de l'énergie et des moyens que vous mettez au service de votre ambition. Malgré la réglementation actuelle, Ferrari a démontré que c'était possible en y mettant les moyens financiers, matériels et humains et si Renault n'y est pas arrivé, ce n'est donc pas la faute à la réglementation actuelle mais bien à son manque de volonté actuelle et même si les critiques de RedBull à leur égard sont un peu déplacées au regard des succès remportés à eux deux entre 2009 & 2010, il n'y a pas de fumée sans feu. De plus si on doit revenir à des solutions technologiques de la décennie précédente, voire, du siècle précédent on risque de tomber dans des formules sportives types 'Indycar' qui, même si elles offrent des batailles intéressantes sur la piste n'en demeurent pas moins complètement désuètes au niveau attrait technologique sans mentionner le plateau des pilotes ô combien 'très moyen'. La plupart des pilotes de F1 ont été - et sont - capables de briller en Indycar mais l'inverse .... c'est loin d'être gagné car le niveau de compétitivité est bien en deçà ! Donc il faut faire en sorte de préserver aussi la deuxième essence de la F1: vitrine technologique !


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 14 May. 2015, 19:57

    @ ayenge, Tu as bien disserté le sujet si complexe de la f1 actuelle.... Au fond la technologie hybride a été toujours la bienvenue pour moi même si elle doit s'améliorer encore dans beaucoup des points comme tu le soulignes...... Dommage que la f1 actuelle se limite principalement sur la gestion des pneus en chewing-gum, du moteur et ses éléments.... Cela m'agace parfois de voir des pilotes agressifs qui n'arrivent pas toujours à attaquer à X moment juste pour gérer les pneus et par conséquent, la position.... Il n' y a plus de fins des courses spectaculaires comme autrefois parce qu'à après le dernier ravitaillement la plupart des pilotes n'attaquent presque plus en préférant gérer les pneus, le moteur et ses éléments pour ne pas être surpris par l'adversaire au dernier tour en cas d'usure de ses pneus..... Chez Mercedes par ex., le duel se joue au départ et aux premiers changements des pneus et au dernier passage au stand, sauf stratégie décalée, il n' y a plus d'attaque.... Donc, à la moitié d'une course, on peut déjà deviner les 5 premiers à 99 % sans se tromper... Sinon, à part les suspens de la SC ou de la pluie, il n' y a presque plus de suspens à la régulière après les derniers relais........ Je paris déjà qu'à Monaco, sans SC ou pluie, on va totalement s'ennuyer.... :!


    Icon For Contact#1
    V6 Turbo, 14 May. 2015, 22:42

    @Alinnhomaya et Ayenge Je lis votre débat sur l'avenir de la F1 avec plaisir. Globalement je suis assez OK avec vos analyses sauf que l'on fait avec ce que l'on a et que le rêve n'est pas la réalité. mais puisque vous êtes là... Pour ce qui concerne les monoplaces, je trouve qu'il ne faut pas tirer de jugements trop hâtifs sur cette nouvelle formule assez exigeante. Je pense personnellement qu'il manque surtout au moins un grand constructeur supplémentaire sur le plateau et j'espère que 2016 et 2017 nous offrira cette opportunité grâce à un toilettage du règlement. La puissance n'est pas le problème, ni le bruit, c'est l'extrême difficulté à maitriser les premiers mois de cette technologie qui est un frein au départ de la formule. Dans deux ou trois ans on oubliera ces soucis. 1000 chevaux par exemple, comme on a entendu ces derniers temps, cela ne veut rien dire. C'est la relation machine/piste qui est à améliorer. Vous avez raison, on dispose d'une motorisation exceptionnelle, du jamais vu, avec un potentiel de performance incroyable. Ces PU ont un couple d'enfer (pas étranger à certains soucis de pneus...), consomment très peu, peuvent être très puissants et sont prévus pour durer très longtemps. Que demande le peuple? Plus de spectacle? A croire que tout le monde n'est pas si déçu, ils étaient encore plus de 120 000 sur la semaine à Barcelone et près de 90 000 pour la course dimanche. Tout cela dans un pays en crise. Moi aussi je rêve aussi, par exemple d'une réduction progressive au fil des saisons du poids embarqué ne serait-ce que de 15 à 40 kilos (c'est énorme mais c'est possible), plus de possibilités dans les choix aéro (développement du DRS par exemple) tout en limitant l'usage des souffleries, les pistes sont nombreuses et je ne cite que ces deux là. Le championnat DTM innove souvent, reste spectaculaire, il y a là bas aussi des idées à prendre comme l'idée d'un super chassis unique avec une carrosserie et une aéro au choix. Les pneus sont effectivement une clef majeure du spectacle, plus que le PU. Car la différence entre les PU va s'estomper au fil des saisons, règlement et technologie oblige. Honda va venir se mêler au débat dans le top 6, Renault aussi je l'espère même si je crains fort pour eux. Quant à Audi je répète que je ne peux imaginer qu'ils ne viennent pas s'inviter dans la danse. L'arrivée de Michelin pourrait permettre d'améliorer considérablement les performances des F1. Je n'ai rien contre Pirelli mais franchement nous disposons à Clermont et de loin du meilleur manufacturier au monde et dieu sait si je ne suis pas un adepte du Cocorico. Roues, pneus, freins, il y a gros à gagner, car on ne peut penser aux pneus sans imaginer le reste. N'avez vous pas imaginé combien on peut progresser sur les freins à condition d'utiliser un ensemble roue/pneu plus performant et une aéro spécifique aux zones de freinage et en courbe (DRS à l'envers). On a bien réussi à faire fonctionner des freins by wire, pourquoi pas une aéro plus libre sans revenir evidemment aux fonds plats et à l'effet de sol. Bref les F1 de 2017 et après pourraient être bien plus rapides, très spectaculaires sans changer grand chose aux PU actuels. Après seulement une grosse vingtaine de courses sous ce nouveau règlement il ne faut pas déjà jeter le bébé avec l'eau du bain. Bravo les gars pour vos idées, mais il y a un règlement et j'adore le fait de tenter d'être le meilleur dans le cadre de ce règlement, on ne se refait pas. C'est un exercice passionnant qui vous laisse quand même parfois le droit de rêver à un autre règlement, moi aussi la preuve...


    Icon For Contact#1
    ayenge, 15 May. 2015, 10:24

    @V6 Turbo: Tout à fait d'accord avec ton analyse. Il reste encore beaucoup de pistes à explorer dans le format actuel et les moteurs ne sont pas la cause des - relatifs - déboires actuels. L'aérodynamique et les freins restants une piste à creuser ! Pour ma part il y'a aussi les circuits modernes, de plus en plus insipides. Honnêtement, depuis une quinzaine d'années voire plus, seul le circuit des USA offre quelques beaux défis... les autres étant trop 'artificiels' et l'aspect 'tape à l'oeil a souvent été privilègié' au challenge du pilotage. Bien à toi,


    Icon For Contact#1
    arno, 15 May. 2015, 11:02

    Mais comment voulez-vous que les différences entre PU s'estompent alors que l'on peut modifier d'année en année un nombre toujours plus limité de pièces et qu'en 2018 les PU seront quasiment entièrement gelé? On voit bien cette année que même si Ferrari à un peut réduit l'écart avec Mercedes le gap au niveau des PU est toujours colossal comment peut-on imaginer que ce gap sera comblé en 2018? Comment voulez-vous que les motoristes actuel puissent résister face à Audi ou un autre si ils viennent avec leurs plans périmés datant de 2013? V6 Trubo cela m'étonne de vous que vous disiez que passer à 1000 cheveaux se fera sans grand changement alors qu'il faudra revoir toute la conception des moteurs thermiques pour qu'ils puissent supporter les nouvelles contraintes liés à un accroissement du débit d'essence. Si la solution à 1000 cheveaux est retenu les motoristes vont dépenser pour 2017 des sommes folles pour rien et un résultat qui sera toujours aussi lamentable. Il serait de loin préférable de mettre ces PU dans les poubelles de l'histoire de la F1 et quitte à dépenser du pognon pour le thermique autant que cela soit fait intelligemment en choisissant un moteur qui lui a un avenir dans l'automobile mondiale à savoir l'atmosphérique qui reste à ce jour et encore pour longtemps ce qui se fait de mieux et qui représente un vrai enjeux de développement contrairement au moteur downsize qui ont été développé dans le seul but de satisfaire des normes sans aucun rapport avec leur utilisation réelle. Que le WEC continue avec l'hybridation parce que ces motorisations sont dans l'ADN de l'endurance et que la F1 fasse un choix différent et tout le monde sera gagnant, les fans, les constructeurs et les consommateurs.


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 15 May. 2015, 11:21

    @ V6 Turbo, T'as fait une belle exploration dans ton analyse, chose qui démontre qu'Il y a encore une bonne marge dans le règlement actuel pour rendre la soupe appétissante..... Même s'ils doivent aller à petit pas, mais un grand pas intelligent peut rebattre les cartes pour une f1 plus séduisante.... Tous ces fans qui s'accrochent à la f1 dans le monde tout comme en Espagne comme tu le soulignes, c'est par amour d'abord, raison pour laquelle ils y restent fidèle comme nous tous, avec la ferme conviction qu'un jour, les choses bougent de mieux en mieux.... Une chose est vraie, il existe aucun règlement qui mettra tout le monde d'accord mais tant que le spectacle sera toujours au rendez-vous, les fans y penseront moins....


    Icon For Contact#1
    Profx, 15 May. 2015, 11:35

    effectivement arno n as pas tord de dire que la phylo de l endurance et de la f1 ne peuvent pas se rejoindre sauf a faire perdre son ame a la f1 la f1 est un grand prix , un sprint ! il faut stopper cette progression vers ce qui pour s apprente de plus en plus a une course d endurance se deroulant sur pres de 20 circuits diferents mais avec bientot si on continue ainsi la meme voiture et le meme moteur ! c est une course d endurance qui au lieu d avoir un changement de pilote par relai se retrouve avec un changement de circuit ... avec des points distribué a la fin de chaque relais , et celui qui gagnera le "titre" n etant pas obligatoirement celui qui finira le dernier relais en tete


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 15 May. 2015, 14:45

    Mr. Bernie ne veut pas de Michelin en à croire cet article: http://www.f1i.com/infos/ecclestone-ne-veut-pas-de-michelin/


    Icon For Contact#1
    ayenge, 15 May. 2015, 15:02

    @Alinnhomaya: Tu as tout à fait raison quand tu dis que 'quel que soit le type de règlement' il ne satisfera jamais tout le monde... et peut-être que j'en ferai partie ;-) car tous les règlements/lois sont en fait des compromis. En l'état actuel des choses il est clair qu'il y'a des choses à améliorer et personnellement je pense que l'aérodynamique en est une. On a atteint un point de rupture avec ces difficultés à se rapprocher des autres voitures pour tenter un dépassement et le type de gommes utilisées ne facilite pas se problème hélas. Quoiqu'il en soit et en dépit des détracteurs des moteurs actuels, les PU en cours d'utilisation sont ce qui se fait de mieux ! A cylindrée égale je ne vois pas comment un V8 atmo pourrait être plus efficace qu'un Hybride fût-il seulement V6 Hybride. En raison de l'impact de l'automobile sur l'écologie, tous les constructeurs se sont investis dans des projets de recherche sur diverses autres sources énergétiques. En parallèle, ils se sont lancés de façon généralisée dans le 'downsizing' qui et une solution intermédiaire, en attendant que la solution électrique (ou autre) soit la plus pertinente (des batteries à haute charge et autonomie et surtout à rechargement indépendant sont parmi les solutions envisagées). Qu'on le veuille ou non, les gros cubes atmos même si j'ai bavé devant ces belles mécaniques, sont condamnées à court et moyen terme car non seulement trop polluantes mais surtout trop énergivores et la raison de l'abandon de ce type de mécanique est non seulement économique et écologique mais aussi du à la rareté des matières fossiles dont elles s'abreuvent ! Quand on regarde aujourd'hui ce qu'on est capable de sortir d'un 3 cylindre 1 litres ! C'est clair que l'avenir n'est plus aux V8, V10 et autres V12. Signe des temps il ne reste plus que Ferrari pour se mettre au diesel et pourtant ce choix n'était dicté que pour des raisons économiques et non pas écologiques. Maintenant l'économique et l'écologique sont devenus indissociables ! Les mentalités sont en train de changer ! Qui aurait cru il y'a vingt ans qu'une personne allant acheter une Porsche serait ressorti du concessionnaire avec un 'diesel' ? SHOKKING !!! Et pourtant plus personne n'y prête attention aujourd'hui et quand on regarde en endurance quels moteurs font la loi : plus que des hybrides !!! Donc ce changement de mentalités qu'on a connu pour le diesel s'appliquera aussi pour les nouvelles solutions qui n'utiliseront plus d'énergie fossile... et cette fois pour des raisons pas seulement économiques...comme pour le diesel ! Le reste ne sera que nostalgie. C'est ainsi ! On appelle cela l'évolution... si on accepte pas cela pour l'automobile et bien on en serait toujours à utiliser nos bonnes vieilles cabines téléphoniques plutôt que nos smartphones !


    Icon For Contact#1
    arno, 15 May. 2015, 18:14

    @ayenge Le downsizing c'est fait pour répondre à des normes qui sont sans aucun fondements et ces moteurs n'apportent en fait strictement rien si ce n'est une augmentation de la pollution aux particules fines. L'hybridation aura 20 ans en 2020 et pourtant plus de 90% des autos qui seront vendu dans le monde seront des full thermique car cela reste malgré la taxation éhontée de l'essence la façon la plus économique de faire avancer un véhicule d'une tonne. L'automobile a toujours évoluée et elle continue à le faire mais là elle n'avance pas forcément toujours dans la bonne direction et d'ailleurs certains constructeur ne font ni dans le downsizing ni dans l'hbride comme Mazda notamment, et je vous rappelle que les bons vieux atmos sont toujours disponible aux catalogues des constructeurs et se vendent très bien, comme on peut le voir avec Dacia entre autre. L'hybridation à batterie Li-ion est condamnée au profit des condensateurs, et des constructeurs ont déjà fait ce choix là pour leur véhicule de série. Les V8 V10 et V12 ça fait longtemps qu'ils ont disparu en Europe dans la voiture de monsieur tout le monde et ils étaient pourtant encore utilisée en F1. J'ai une question pour remplacer les énergies fossiles ont fait comment? Ca fait depuis que je suis né que j'en entends parlais et que la consommation mondilae de pétrole de gaz et de charbon augmente.


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 15 May. 2015, 18:35

    @ ayenge, Ta dernière phrase m' a fait rire, et pourtant, tu viens d'écrire une vérité absolue.... " On appelle cela l'évolution... si on accepte pas cela pour l'automobile et bien on en serait toujours à utiliser nos bonnes vieilles cabines téléphoniques plutôt que nos smartphones ! " ..... XD Si on n'accepte pas l'évolution technologique juste pour satisfaire nos caprices, alors, nous pouvons continuer les enquêtes policières à la manière de "DERRICK" et laisser par exemple tomber la police scientifique moderne..... XD XD XD.... Personne ne choisira aujourd'hui par ex. un train à charbon pour faire un voyage urgent et long de 1000 km...... XD XD .......... Nous y arrivions à aimer et accepter cette évolution un jour sans se casser la tête, j'en suis sûr...... XD XD


    Icon For Contact#1
    ayenge, 15 May. 2015, 21:13

    @Arno: Comme je l'ai bien dis, le 'downsizing' est une solution intermédiaire et a le mérite de remettre en question la nécessité des gros cubes (merci le turbo), de consommer moins et de polluer moins ! C'est évident ! L'automobile n'a cessé d'évoluer ! Les moteurs de ces dernières années - même atmosphériques - n'ont plus grand chose à avoir avec ceux des années 60, 70 et 80.... toujours dans un même soucis d'éfficacité, de rendement, d'économie et de dé-pollution... il n'ya pas de raison qu'il n'en soit pas de même avec les évolutions actuelles sinon tous ces ingénieurs et chercheurs - sans exception - seraient de parfaits imbéciles et moins intelligents que les citoyens lambda que nous sommes ! J'ai du mal à imaginer que tous ces gens se trompent ! La question que tu poses (comment remplacer les énergies fossiles) renvoit à mes explications. Les recherches tous azimuts lancées par les constructeurs visent - entre autres - à pallier à la disparition des énergies fossiles telles le fuel (le bois aussi est concerné pour d'autres domaines). La demande est telle qu'il faut se faire à l'idée qu'elle ne pourra être entièrement satisfaite à des prix démocratiques car la loi de l'offre et de la demande est bien connue. Plus il y'a demande, plus les prix grimperont, et plus la rareté du produit se fera sentir par l'épuisement des gisements (même si on découvre de temps en temps de nouveaux gisements, tous sont conscients que la quantité exploitable ira en se tarrissant car cela tient tout simplement à la taille de notre pauvre petite planète... limitée elle aussi) plus ils grimperont encore. L'énergie solaire représente sans aucun doute UNE des voies les plus crédibles car .... inépuisable (du moins à l'échelle humaine... jusqu'à ce que notre bon vieux soleil s'éteigne et nous avec) ! Et on voit aussi que dans d'autres domaines on remplace certaines technologies coûteuses et surtout dangereuses pour l'environnement comme les centrales nucléaires où l'on se tourne lentement vers l'éolien (entre autres) ! C'est un combat pour un changement global de mentalité ! Cela prendra du temps mais c'est inéluctable ! Quand on pense à l'époque à laquelle le premier ordinateur a été mis au point et le temps qui s'est écoulé pour finalement aboutir aujourd'hui à ce que plus personne ne puisse s'en passer il faut donc laisser aussi au monde de l'automobile le temps de faire sa mue et lorsque les conditions sont réunies - entre autre l'impossibilité de tout un chacun de pouvoir se passer de quelque chose - les mentalités aussi changent alors. Et petit à petit les gens prennent conscience qu'on ne peut plus faire ce que l'on veut et que le gaspillage doit être banni ! Et l'automobile ne peut en aucun cas faire exception surtout qu'il s'agit d'un des deux secteurs à plus forte empreinte écologique. Les USA ont longtemps fait le 'dos rond' à cet aspect des choses. Pour eux tout était éternel: Gros V8, 25 litres au cent. Leur industrie a été la première touchée par la crise car elle était subitement devenue désuète. Il ne s'y est jamais autant vendu de Toyota Prius ces dernières années depuis cette prise de conscience. Le pari n'est pas encore gagné mais il est impossible de faire marche arrière: c'est une question de survie ! Alors oui je serai aussi quelque peu 'nostalgique' de ces beaux gros cubes mais est-ce à dire qu'il faut les regretter ? Certainement pas ! A l'heure actuelle, continuer avec ces bons vieux V8, V10 ou autres V12 atmos c'est comme si on demandait à Usain Bolt de faire le 100 m chaussé de Crocs ! Ils sont en passe de devenir anachroniques au regard de l'évolution actuelle.


    Icon For Contact#1
    ayenge, 15 May. 2015, 22:30

    @Alinnhomaya Exactement !!! ;-)


    Icon For Contact#1
    Profx, 15 May. 2015, 22:32

    ce qui helas ne sera jamais anachroniques c est la credulité des gens ... des milliers de scientifiques , des milliers d ingenieurs ne peuvent pas se tromper !!! les politiques ne peuvent pas nous mentir ... et a l arrivee on en arrive a faire de l ecologie bidon ... allez essayer une des voitures qui servent pour les courses d economie de carburant , le genre a faire des milliers de km avec un litre d essence ... si vous etes capables de faire 200 km ce sera un miracle ! le plus gros ennemi de l economie de carburant c est le pilote ou le conducteur selon votre capacité a utilisé le vehicule c est comme cette ecolo qui devenue ministre en belgique avait decrété qu on consomerai moins a 50 kmh qu a 60 kmh et qui nous avait gratifié d une demo ... ce qu elle oubliait cette idiote c est qu avec sa facon de conduire c etait a pleurer ! madame restait en seconde a 60 kmh alors evidement a 60 kmh en seconde tu consomme plus qu a 50 en seconde ... mais si tu sais que tu as minimum 5 vitesses dans ta voiture , tu peut ptre passé la 3 eme voir meme la 4 eme si ton moteur est assez ventru pour se le permettre alors tu consomera bien moins a 60 qu a 50 vu que si il faut deja un moteur ayant du coffre pour etre a 60 kmh en 4 eme sans cogner , a 50 t es obligé de resté au mieux en 3 eme ... alors voila comment des idiots peuvent induire en erreur un peuple et provoquer dans mon cas une augmentation enorme de carburant !


    Icon For Contact#1
    Profx, 15 May. 2015, 22:40

    a propos des com de bernie sur le retour de michelin: il a parfaitement raison ! pirelli a ete engagé pour faire un type de pneu et michelin ne veut pas respecté cette facon de faire. michelin veut effectivement faire des pneus beton pour ne pas etre la risée du public comme c est parfois le cas pour pirelli alors oui il y aura plus d attaque possible mais si les pneus tiennent on ne verra des lors plus qu une seule et unique strategie : un seul et unique changement de pneu si le fait d utiliser 2 spec est tjs de mise !


    Icon For Contact#1
    V6 Turbo, 15 May. 2015, 22:43

    Je viens de lire les propositions pour 2017 du groupe stratégique de la F1 réuni hier en Grande-Bretagne. Si vous relisez mon post d'hier j'étais pas loin du compte sur plusieurs propositions. Petite fierté et satisfaction (ça ne coûte rien de s'envoyer quelques fleurs...) de constater que la réduction de poids a été couchée noir sur blanc, de sérieuses modifs aéro ainsi que sur les éléments tournants non suspendus (roues et pneus). Le groupe parle ainsi de gagner 5 à 6 secondes en moyenne au tour en permettant également une augmentation des tours moteur et d'éventuels ravitos. La conso serait toujours limitée mais à quel niveau? Le choix des pneus (4 types différents) serait également libre chaque week-end a condition de rester dans la gamme proposée par le manufacturier. Ce ne sont que des propositions qu'il faudra faire valider par plusieurs autres instances. D'ici là beaucoup de choses peuvent changer mais je trouve que les idées sont globalement plutôt réalistes. S'il est un point sur lequel j'insiste, c'est l'aéro ainsi que la taille des roues. On parle de 425 mm de largeur, c'est déjà celà mais dommage on parle ppas de changement de diamètre. Dommage car Michelin revendique cette solution bien plus moderne et efficace.Avec les vielles jantes actuelles de 13 pouces on reste sur des petits freins donc limités par les lois de la physique. Les F1 modernes doivent pouvoir améliorer leur freinage et son corrolaire, l'adhérence (via l'aéro et le pneu) dans cette phase essentielle à la performance en piste. Une réduction du poids va dans le même sens. L'artifice proposé passe par une réduction du poids de carburant embarqué et le retour des ravitaillements. Ce dernier point est très discutable en matière de sécurité, mais il ne s'agirait plus de rajouter 100 kg ou plus comme à la grande époque, quelques dizaines seulement qui suffiraient pour terminer la course. Détail important des conclusions du groupe statégique, le cinquième moteur est abandonné. Un excellent choix qui confirme la volonté de favoriser les constructeurs capables de produire des blocs solides et durables, donc fiables. Encore un domaine comme la performance énergétique, qui sera rapidement transposable sur d'autres productions, personne ne s'en plaindra et surtout pas le consommateur.


    Icon For Contact#1
    ayenge, 16 May. 2015, 9:47

    @Profx: Je suis tout à fait d'accord avec toi qu'il faut faire la part des choses entre la 'faisabilité' et 'l'utopie'. Il y'a des pseudo-écolo qui racontent et font n'importe quoi. Si on les écoutait on devrait encore faire du feu en frottant des silex. Néanmoins, dans sa globalité - et pour ne rester que dans le domaine de l'automobile car il y'en a bien d'autres' - je mets au défi n'importe quel 'super-pilote' consciencieux et donc au fait de la manière adéquate à utiliser sa voiture de prendre une voiture des années 60 et de consommer moins q'une Toyota Yaris hybride par exemple (sans parler des bidons d'huile qu'il devra charger dans son coffre) sur un même parcours et dans les même conditions !!!! Car si ce que tu dis est tout à fait pertinent, le fait de savoir utiliser sa voiture à bon escient reste tout aussi bien d'actualité pour les voitures d'aujourd'hui que pour celles d'hier. Quelque soit l'époque, le conducteur doit revoir sa façon de se comporter... et là on parle bien de mentalité ! Même avec les voitures modernes d'aujourd'hui (qu'on qualifiera de 'tank' dans quelques décennies) y'a pas de miracle si vous ne faites pas l'effort de l'utiliser comme il se doit ! Mais les constructeurs, ni même les autorités publiques ne peuvent pas être derrière chaque conducteur pour vérifier si celui-ci utilise correctement le matériel qui est mis entre ses mains (même s'il y'a des incitants légaux et autres en ce sens). Je connais personnellement des personnes qui prennent leur voiture pour aller acheter une baguette de pain à 100 mètres !!!!! Quoiqu'il en soit il est tout aussi utopiste de croire que l'impact sur l'environnement peut être ramené à zéro ! Toute activité humaine a un impact sur l'environnement ! Le BUT c'est de proposer des solutions qui DIMINUENT de plus en plus cet impact. Pour ce qui est des voitures de course à 'économie de carburant' l'évolution est réelle. Comment cela pourrait-il être possible avec des voitures de tous les jours et pas pour des voitures de courses ???? Pour la voiture de tous les jours, aujourd'hui, des voitures de 1,5 litres sont capables de franchir la barre des 1000 kms avec un seul plein de 45-50 litres. "Hier" ce n'était pas possible donc il y'a une réelle évolution et cette évolution si elle est possible avec ce genre de voiture l'est aussi avec des voitures de courses. Les premières F1 des années 50 consommaient bien plus que les F1 V12 de la fin des années 80, ceci, à tous les niveaux ! c'est indéniable ! Moi je me pose juste une question: Si des solutions techniques/technologiques permettent de faire une course de 66 tours avec un seul plein de 100 kgs aujourd'hui alors qu'hier c'était le double: Quelle est la raison pour laquelle on ne devrait pas l'utiliser sachant que c'est tout bénéfice pour l'économie, l?écologie et la lutte contre le gaspillage ? Pourquoi un seul secteur de l'activité humaine devrait-il être dispensé de cet effort - surtout lorsqu'il est censé représenter cette haute technologie - Il n y'a pas une seule bonne raison pour s'opposer à cela (faire juste plus de bruit ?). Quand j'entends certains se plaindre du manque de 'bruit' des F1 actuelles par rapport à celles qui les ont précédées cela me fait bien rire. Mettez une F1 8 cylindres des années 50 à coté d'une F1 des années 2007-2009 et faites tourner le moteur: on n'entendra plus celui des années 2000 ! Quand Renault est arrivé en F1 avec ses turbos: tout le monde s'est foutu de sa "gu....": on les appelait les 'théières' jaunes entre autre à cause du bruit de 'machine à café' (ou bouilloire à thé c'est selon) qu'elles émettaient. Le bruit n'avait plus rien à voir avec ce qui se faisait avant. Et après ? Que se passe-t-il quand tout le monde se met au turbo ? Plus personne n'en rigole et le bruit avait déjà changé et tout le monde s'y est adapté ! C'est donc un faut débat !


    Icon For Contact#1
    ayenge, 16 May. 2015, 10:12

    @V6 Turbo : Je suis également content aussi de voir que les solutions proposées vont dans le sens de nos récents échanges (Aérodynamique, freins et 'débridage' relatif des moteurs). La seule solution qui me laisse quelque peu perplexe c'est l'éventuel retour aux ravitaillements. je n'ai jamais été un fan de cette solution qui me fait trop penser à l'endurance... mais bon, wait & see !


    Icon For Contact#1
    Lotusfana, 16 May. 2015, 10:24

    @V6 turbo Vous avez raison on voit que vous savez de quoi vous parlez vaut toujours mieux perdre des kilos pour aller vite. Je participe à des track days d'amateurs sur circuit avec ma Lotus Exige presque de série. Quand j'arrive au circuit les spectateurs n'ont d'yeux que pour les Porsche, Audi et Ferrari. En piste je leur met plusieurs secondes au tour et avec nos Lotus on les ridiculise. Avec deux fois moins de puissance on est devant grâce à notre poids hyperlight et nos chassis bien conçus d'origine, seule l'Alfa C4 vient jouer dans notre cour. C'est une super auto. Moi avec quatre semislicks je fais 4 jours de piste les Ferrari et Porsche à peine la journée pareil pour les plaquettes. La conso c'est aussi du simple au double quand c'est pas plus, tous ces débats sur la puissance des moteurs ça me fait rigoler.


    Icon For Contact#1
    ayenge, 16 May. 2015, 10:44

    @arno: Pour en revenir aux 'particules fines'. Il est de notoriété publique que les moteurs diesel émettent bien plus de particules fines que les moteurs essence même si de sérieux progrès ont été apportés depuis quelques années. par contre la nouvelle norme Euro 6 a créé un champ favorable aux moteurs diesel en ne fixant pas les mêmes normes de dépollution pour les essence que pour les diesel entraînant de fait que les essence à (à injection directe) ont un champ plus large que les diesel pour émettre plus de particules fines car ils ne doivent pas répondre aux mêmes normes (débilité du pouvoir législatif qui sera corrigée en 2017, date à laquelle les deux types de moteurs seront soumis aux mêmes normes). Donc, à cylindrée/puissance et masse équivalents un diesel émettra donc toujours plus de particules fines qu'un essence et encore plus qu'un hybride. Par ailleurs il faut garder en mémoire que les freins, l'usure des pneus (et même la dégradation des routes émettent presque autant de particules fines que les diesel réunis) selon une étude récente.... un autre combat en perspective !


    Icon For Contact#1
    Profx, 16 May. 2015, 14:16

    ayenge , le surnom de théière dont fu affublé renault ave ses turbo 1ere generation ne venait pas de leur bruit mais de leur "incapacité" a finir une course sans avoir offert le spectacle d un nuage de "vapeur" au moment ou ils explosaient ;) ... sinon domage que je ne soit plus en europe , j aurai volontier relevé le defi mais entre une voiture des annee 70 pas des annees 60 je n en possedait pas helas , mais avec ma ta23 de 76 , j aurai relevé le paris tres volontiers 5 litres au 100 en bidouillant un minimum mes reglages d avances a l allumage de facon a augmenté sa souplesse , je pense que j y serai arrivé ;) comme je le dit dans un autre article : les ravitaillements ont ete abandonné pour des raisons de risques . ameliore la vitesse de passage en courbe rendra encore plus dificile le fait de se maintenir pres d un adversaire pour le "piquer" au freinage suivant ... ou pour le faire au drs ... diminuer la perturbation aero subie par celui qui est derriere , augmenter la distance de freinage , voila des solutions qui pourraient par contre aider le spectacle ... je ne pense pas que freiner a 45 m au lieu de 50 rendent les spectateurs plus happy de ce qu ils voyent car peu s en rendront compte par contre si au lieu de freiner a 50 m on le fait a 55 voir 60 cela donne plus de chance de passer son adversaire et donne donc plus de tentative de depassement et cela le spectateur le verra et apreciera meme si au final on tournerai 1 sec moins vite au tour


    Icon For Contact#1
    lebhouris, 16 May. 2015, 17:03

    vivement que Michelin et surtout Volkswagen viennent dès 2016, de vrais professionnels passionnés de course auto. Il n'y a que VW qui arrivera à conccurencer Mercedes avec cette technologie hybride;hélàs les gens de RSF1 sont complètement à la ramasse, ils sont dépssés par l'enjeu, il est grand temps que RSF1 mette un terme pour l'image de la marque Renault dans le monde. Consternant de voir les blocs Français Renault ridiculisés par les autres , des blocs qui font des étincelles comme à Las Vegas


    Icon For Contact#1
    Profx, 16 May. 2015, 18:24

    hummm michelin acceptant les regle du jeu actuellement proposé par la fia quelle regal !!! sans l experience de pirelli , on se marrerai bien ... des f1 qui finirai les courses au ralenti en serrant les fesses pour esperer ne pas faire exploser leur dernier train de pneu ...


    Icon For Contact#1
    ayenge, 16 May. 2015, 19:22

    @Profx: D'accord avec toi sur la fiabilité des premiers turbos renault mais si tu relis la plupart des commentaires des acteurs de l'époque tu verras qu'ils se référraient beaucoup au bruit strident que ces voitures émettaient avant de partir ... en fumée ! Je reviendrai tantôt pour discuter des nouvelles mesures prises par la F1... dois filer !


    Icon For Contact#1
    V6 Turbo, 17 May. 2015, 0:29

    @ProfX Plus les voitures se trouvant sur un circuit sont maniables, légères et véloces, plus le spectacle est au rendez-vous. Ce que tu dis sur le freinage qui selon toi devrait être être rallongé est autant une ineptie que si l'on disait qu'il faut une voiture bien lourde pour qu'elle tienne bien la route. Le poids est l'ennemi, le mauvais freinage aussi. Augmenter l'inertie ou diminuer la capacité de man?uvres est toujours un mauvais choix. Plus un véhicule à une bonne perf au freinage plus il peut aller chercher un autre concurrent jusqu'au dernier moment à l'inter ou l'exter au choix. Plus il a du grip à l'accélération et plus il peut aller décroiser en sortie de courbe. Diminuer la capacité de freinage c'est luge assurée ou attente bien sage derrière que l'autre fasse la faute. Alors on se fait ch.... Pas génial. Et puis globalement notre rôle c'est d'améliorer les perfs, pas le contraire même si je l'admet volontiers certains excès comme l'effet de sol ou les gros ailerons sur des porte à faux excessifs ont montré qu'ils étaient fort dangereux. Mais pour en revenir à nos F1 actuelles, ce n'est pas en baissant les perfs qu'on améliorera le spectacle. Le spectacle c'est le pilote qui le fait et plus sa monoplace lui permet de mettre en valeur ses qualités de pilote avec un outil lui offrant un max de possibilités, plus il nous fera frissonner. On trouvera toujours des contrexemples de pilotes géniaux avec des tromblons qui ont fait des remontées fabuleuses sous l'eau. Ok. Mais ça ne fait pas une saison, juste un haut fait d'armes rare et sympa, devenu parfois mythique avec le temps. Nous sommes tous nostalgiques de ces histoires. Mais plusieurs très bons pilotes dans de très bonnes autos ça fait plus souvent de très belles saisons.


    Icon For Contact#1
    Profx, 17 May. 2015, 1:23

    v6 reponse d ingenieur ? parce que plus le freinage est court plus il est difficile de "gagner" les 8 à 10 metres qu il faut pour passer devant son adversaire... plus le freinage est court plus il est dur de ne pas se louper ... tu parle comme ci les deux voitures ne devaient pas beneficier des memes progres en freinage ... mais helas les deux freineront plus tard les deux auront la meme capacite de prendre le virage a une allure plus rapide ... aujourd hui on voit bien que les voitures les plus performantes sont aussi celles qui ont le plus de mal a se depasser ... c est assez facile pour une voiture d un top team de depasser une voiture de milieu voir de fin de grille ... mais une fois entre top team c est une autre histoire rosberg depassant les deux ferrari lors d un des derniers gp n etait pas du a autre chose qu au soucis de la ferrari idem quand roiko depasse le meme rosberg pour finir second sur le podium c est parce que rosberg a des soucis de frein sinon il serait resté derriere si on fait attention on se rend compte que ce n est jamais a voiture egale avec voiture en meme etat , que des depassements sont a esperer plus une voiture sera performante plus il sera dur de la depasser meme a voiture egale


    Icon For Contact#1
    V6 Turbo, 17 May. 2015, 10:32

    @ProfX Ton raisonnement peut paraitre logique mais il fait fi du talent des pilotes. Les dépassements ne sont pas que le fait du delta de perf entre monoplaces. Je n'en démordrais jamais, plus on donne de bonnes voitures (qui freinent tard et accélèrent fort entre autres) à de bons pilotes plus on aura du beau baston potentiel. Ils trouveront toujours a essayer de trouver la faille, le trou de souris, l'aspi, la provoq sur ou hors trajectoire, les armes du chasseur sont nombreuses et variées. Faut pas prendre les pilotes pour des chauffeurs de taxis endormis. L'attaque est dans leurs gènes. Pourquoi a monoplace équivalente deux pilotes d'une même équipe obtiennent des résultats différents? Tout passionné de techno que je suis, cela ne m'empêche pas d'être un grand dingue du bel art du pilotage quand ce n'est pas le génie qui fait la différence. J'ai travaillé pendant des années dans des équipes où l'on fournissait exactement les mêmes autos aux équipiers. Il y en avait toujours un qui faisait la différence. Plus la voiture était performante, plus ils en rajoutent. Tes propos on tendance à laisser penser que les pilotes ne servent à rien. Aurais-tu rejoint les théories délirantes d'Arno?


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 17 May. 2015, 10:37

    @ ayenge Sur les particules fines, quiconque s'est posé en spectateur sur un gros freinage en F1, je pense par exemple au freinage d'Adélaïde à Magny-Cours (où les F1 passaient de plus de 300 km/h à genre 50 ou 60 km/h en ± 3 secondes), sait qu'on a très rapidement le nez et les yeux irrités, voire tout le visage. Pensez à la poussière de carbone que vous avalez.. Ceux qui ont aussi un peu piloté sur circuit savent qu'en restant dans le c.. d'un concurrent avec un véhicule ouvert on respire un tas de saloperies, même en kart.


    Icon For Contact#1
    Profx, 17 May. 2015, 11:09

    v6turbo , avec la règlementation actuelle qui puni le moindre contact ( bon il font des efforts parfois mais bon ) c est pas demain la veille qu on revivra un dijon 79 ;) je pourrai etre mechant en disant que des pilotes comme ceux la , il n y en as plus mais je pense que certain pourrait en faire autant si et seulement si ceux ci etaient plus libre de se battre. avec les enjeux qui sont de plus plus en important pour ne pas dire vitaux pour les écuries je crains que celui qui se permettrai d aller trop loin dans sa "liberté" se retrouve vite au chomage concernant les "delires" d apres toi d arno, lui comme moi on est fan d un pilote dont on considere que c est le non respect strict des consignes qui a conduit l' a conduit a prendre trop de risque sur la course suivante ou il ne prendra pas le depart qu on esperait mais un qui nous fera mal aussi longtemps que son souvenir restera gravé dans nos memoires ... moi ce qui m agace le plus dans les com sur ce forum c est que bien souvent on prend pour de la faiblesse le fait de respecté son ecurie ... un exemple combien de fois rosberg a eviter l accrochage avec son equipier par des man?uvres desesperees parfois ? on le traite de couard on dit qu il a pas le niveau le non respect de son ecurie , de son equipier aujourd hui sont eleve au rang de top attitude je trouve cela navrant par contre la ou je rejoindrait un peu son coté interface baquet c est quand on voit qu ils passent presque plus de temps a toucher au reglages de la voitures en reponse a leur inge plutot qu a "piloté" j exagere mais bon c est pour etre plus compris ;) changé ses reglages 10 fois par tours c est de la folie je serai la aussi pour une réglementation bien diferente. a la sortie du parc ferme aucun reglage ne peut etre fait sur la voiture sauf par le pilote en conduisant ! ben si on interdit cela , ils devraient se debrouiller avec la voiture qu ils avaient regler avant le depart et puis fini maintenant que les inges leur expliquent si il y a un probleme comment "faire tenir" la voiture avec le probleme ok mais pas de changement de reglage a chaque virage de grace


    Icon For Contact#1
    arno, 17 May. 2015, 12:26

    @V6 turbo "Plus les voitures se trouvant sur un circuit sont maniables, légères et véloces, plus le spectacle est au rendez-vous" Les PU actuel nous ont donné des F1 peu véloce et lourde et malgré tout vous soutenez les V6 Turbo 1.6L hybride, il y a des raisonnements qui m'échappe et même en les passants à 1000 Cv en augmentant les performances du bloc thermique ça ne changera fondamentalement pas grand chose. Sur ce plan il vaut mieux revenir à des atmos 3L ayant une masse aux alentours des 100kg dont on peut tirer facilement 350 CV au litre avec une conso aux alentours de 150kg pour un GP que de continuer avec les PU actuels même gonfler à 1000 CV.


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Top