Lewis Hamilton et la malédiction monégasque
© Mercedes - Hamilton n'y arrive pas à Monaco !

Lewis Hamilton et la malédiction monégasque

 Icon For Chat#6  36 commentaires
Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Hamilton n'y arrive pas à Monaco !

Une nouvelle page s'est écrite le week-end dernier dans l'histoire de la malédiction qui lie le Grand Prix de Monaco à Lewis Hamilton. Mise à part la saison 2008, le double champion du monde britannique n'a connu que des déconvenues dans les rues de la Principauté.

L'histoire d'amour entre le Grand Prix de Monaco et Lewis Hamilton est une histoire compliquée. Mise à part sa victoire en 2008, le pilote britannique aura récolté plus de désillusions que de résultats probants en neuf participations.

Tout avait pourtant bien commencé en 2007, pour sa première fois dans les rues de la Principauté au volant d'une Formule 1. Le tout jeune Hamilton, 22 ans, alors équipier de Fernando Alonso au sein de l'équipe McLaren-Mercedes, pouvait légitimement penser à la victoire. Mais le jeu des stratégies d'équipe avait alors gelé les positions et le Britannique reçut alors la consigne de rester bien sagement derrière son leader espagnol. Cette deuxième place au goût amer, qui en aurait contenté plus d'un, n'empêcha pas Hamilton d'afficher sa frustration le dimanche soir.

En 2008, tout s'est passé sur des roulettes ! L'année de son titre, Hamilton remporte le prestigieux Grand Prix de Monaco et voit s'ouvrir devant lui la voie royale vers de multiples succès en Principauté, comme jadis son idole Ayrton Senna en son temps. Cette année là, Lewis domine de la tête et des épaules la course qu'il remporte avec un certain panache, dans des conditions climatiques changeantes et après une touchette avec un rail.

C'est en 2009 que les choses commencent à se gâter à Monaco pour Hamilton. Auréolé de son premier titre mondial acquis la saison passée, le Britannique entame son week-end de la pire des manières en touchant le rail lors des qualifications. Cette mésaventure, qui le verra contraint de changer de boite de vitesse et de s'élancer du fond de grille après une pénalité, l'empêchera de bien figurer le dimanche où il terminera à une anonyme 12ème place.

Les trois saisons suivantes, entre 2010 et 2012, en pleine domination de Sebastian Vettel et Red Bull, Hamilton a du mal à bien figurer au volant de sa McLaren. Des erreurs stratégiques ou des fautes de pilotage ne lui permettrons ni de s'élancer de la première ligne de la grille de départ, ni de monter sur le moindre podium, collectionnant les places d'honneur. Pour un pilote de la trempe d'Hamilton, n'avoir aucune pole position et qu'une seule victoire à Monaco est un manquement à son palmarès.

En décidant de changer d'air et de rejoindre Mercedes en 2013, Hamilton pensait pouvoir enfin dompter ce circuit qui lui cause tant de tracas. Mais là encore, il va tomber sur un écueil qu'il n'aurait su imaginer, et il porte le nom de Nico Rosberg. Dès cette nouvelle saison, c'est un mauvais choix stratégique suite à la sortie de la voiture de sécurité qui éjecte le Britannique du podium qui regardera son frère ennemie triompher pour la première fois à Monaco.

En 2014, Rosberg se joue d'Hamilton en qualification lui subtilisant la pole position après une manœuvre controversée de sa part. Alors en pleine amélioration de son temps, dans les derniers instants de la séance, le natif de Lewis voit ses efforts anéantis par un drapeau jaune provoqué par une sortie de piste étrange de Nico. Le lendemain, ce dernier convertit sa pole en victoire et la hache de guerre entre les deux hommes est déterrée jusqu'à la fin de la saison.

Comble de malchance, cette année, alors qu'il avait outrageusement dominé tous le week-end, Hamilton perd la première place et se retrouve rétrogradé à la troisième position au bout de 70 tours d'une course sans erreur, à cause d'une bêtise de son équipe, qui le rappelle aux stands sous régime de voiture de sécurité, alors qu'il n'a pas assez d'écart avec son poursuivant, Rosberg, pour assurer sa première place.

Dépité et dégouté, le Britannique fera bonne figure sur le podium avant de rentrer directement chez lui pour tenter de digérer cette nouvelle défaite. Nul doute qu'à un moment ou à un autre, Hamilton pourra prendre sa revanche contre le sort qui s'acharne contre lui à Monaco. Mais pour se consoler, il pourra penser que même le grand Jim Clark n'a jamais réussi à remporter la course monégasque. lui, au moins, y sera parvenu une fois...
 Icon For Chat#6  36 commentaires

    Icon For Contact#1
    piano, 27 May. 2015, 12:59

    Monaco n'est pas un grand prix digne d'une course F1. A se demander si ce n'est pas un alibi pour concentrer le même jour et au même endroit des "spectateurs" plutôt amateurs de paradis fiscal ...


    Icon For Contact#1
    arno, 27 May. 2015, 14:18

    @piano Non, ce sont ces F1 qui ne sont pas dignes de rouler dans Monaco. Pour ce qui est du paradis fiscal, Monaco est un état souverain qui pratique la politique fiscale que bon lui semble, la principauté à d'ailleurs un accord fiscal avec la France qui fait que les français sont imposés au même niveau qu'ils résident sur en France ou en principauté, d'ou le fait que nos sportifs qui le peuvent vivent en Suisse. Pays ou l'on peut mettre à l'abris d'un état spoliateur ses revenus qui comme chacun sait dans le cas des sportifs ou des artistes peuvent être très important mais aussi très bref. Le jour ou vous vous blesser et que vous ne pouvez plus gagner d'argent vous et votre famille êtes bien content d'avoir pu en quelques années mettre de côté de quoi assurer vos vieux jours plutôt que d'avoir du tout donner à l'état pour qu'il en fasse profiter ses affidés.


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 27 May. 2015, 14:34

    Le GP date de 1929. C'est une des plus anciennes courses au monde après Le Mans et Indianapolis donc c'est plus une histoire de tradition qu'autre chose. Après, c'est sûr que voir des F1 modernes rouler entre les rails de la principauté c'est pas folichon folichon (à part le tunnel et l'entame de la piscine). À voir une fois pour l'ambiance très « select » (si vous avez genre 400 euros à claquer juste pour le billet bien sûr...). Sinon, allez à Spa ou à Monza, de préférence le vendredi, journée « pas chère » et surtout seul moment du WE où vous pourrez vous balader partout.


    Icon For Contact#1
    Carlos S., 27 May. 2015, 15:27

    @ arno : c'est vrais que c'était mieux avant avec les caisses à savon d'antan. Et c'est quoi une F1 "digne" de Monaco? Effectivement, Monaco est à voir une fois. Le jeudi à Monaco est pas cher non plus, j'y étais l'année dernière dans la petite tribune A, au premier virage avec une très bonne vue sans grillage pour 70.- chf.


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 27 May. 2015, 17:06

    Pour la petite histoire, Alonso rappelait au micro de Canal+ que les F1 d'aujourd'hui tournent quand même de 7 à 8 secondes plus vite que le fameux tour de circuit de Senna que tout le monde a vu en vidéo.


    Icon For Contact#1
    Profx, 27 May. 2015, 17:42

    J-Loo mais sauf erreur cela viens en partie du fait que monaco est le seul gp a s etre modifié dans le sens de plus de vitesse il me semble


    Icon For Contact#1
    arno, 27 May. 2015, 17:46

    @Carlos S. Quand durant un GP de Monaco pas une F1 ne va tâter du rail c'est bien que comparativement aux devancières ces F1 sont trop faciles à piloter, sans revenir au temps ou il fallait piloter à Monaco avec une main sur le volant et l'autre sur le levier de vitesse, les erreurs de pilotage sur ce circuit ont toujours été monnaie courante, même de la part des pilotes actuels. Il y a un très gros problème avec les monoplaces depuis 2014 problème aggravé cette saison par la qualité des gommes et la gestion de celles-ci en course. Rajouter à cela le niveau de fiabilité atteint cette année par les monoplaces et en 6GP vous avez 6 podiums pour Hamilton 6 podiums pour Rosberg 5 pour Vettel 1 pour Raikkonen. Si vous vous rappelez d'une saison ou après 6 GP seulement deux écuries ont réussie à monter sur le podium ça m?intéresse parce que moi je n'en vois pas et si vous me trouvez en 6 GP 3 pilotes qui en compte 17 ça m?intéresse aussi. Nous avons une F1 ou tout n'est que gestion et quand ni la mécanique ni le pilote ne sont jamais poussés à leur limite en course on est quand même droit de se demander si ce à quoi nous assistons correspond bien à l'image véhiculé jusqu'alors par la F1. @J-Loo Les F1 d'aujourd'hui elles sont à 3 s des temps de celles du mileux des années 2000. Comparer un temps fait par Senna à Monaco en conduisant avec une seule main sur le volant l'autre étant occupé à "jouer" avec le levier de vitesse et 3 pédales et ceux réalisés avec une monoplace à seulement deux pédales et ou le pilote conserve en permanence les deux mains sur le volant n'est pas très pertinent.


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 27 May. 2015, 18:21

    « Comparer un temps fait par Senna à Monaco [...] n'est pas très pertinent. » Bien sûr qu'on peut comparer, ou alors on ne compare plus rien du tout. C'est particulièrement pertinent dans le cas de Monaco dans la mesure où tout le monde parle de ce tour (réalisé en 1990) à grand renfort de superlatifs dès qu'on évoque Monaco et/ou Senna. Oui, les voitures étaient plus difficiles à piloter. Et oui, le circuit a été largement amélioré. C'est pour ça que ça roule plus vite.. https://www.youtube.com/watch?v=GTJZTc1U1tM C'est juste que dire que ça n'avance pas aujourd'hui, c'est très relatif.. On est à 1,5 seconde du record absolu de la pole (2011) et plus vite qu'en 2007 ou 2008.


    Icon For Contact#1
    Profx, 27 May. 2015, 18:47

    arno, le soucis c est que la f1 aujourd hui c est de l endurance camouflée ... peut etre que si au moins la fia faisait un effort dans le but de pousser les ecuries a pousser plus , on aurai effectivement plus de "touchettte" tu rale sur les voitures , tu rale sur les pilotes ,mais est ce eux les responsables ? certe la techno moteur actuelle a un cout bien plus elevé que le "simple" athmo mais ce n est pas la techno en elle meme qui penalise le spectacle, c est le fait qu on ne pousse pas la mecanique a fond quand on nous parle de upper la puissance du moteur a 1000cv pour augmenter le spectacle , j ai de gros doute. j ai bien peur qu en fait cela pousse meme les ecuries a encore plus economiser leur mecanique ... augmenter la puissance n as aucun sens aujourd hui quand on sais que a part en qualif (et encore rien ne nous le prouve) on utilise pas la mecanique a fond. il faudrai penser avant tout de permettre reglementairement au ecurie de tapper plus dans la mecanique


    Icon For Contact#1
    arno, 27 May. 2015, 19:03

    C'est vrai que si on compare les temps sur un circuit de vitesse comme Monza : pole position 2004 : 1:20.089 meilleur tour 2004 : 1:21.046 pole position 2014 : 1:24.109 meilleur tour 2014 : 1:28.004 On peut dire que ça avance sans l'ombre d'un doute.


    Icon For Contact#1
    arno, 27 May. 2015, 19:48

    @profx Je crois avoir suffisamment attaqué le règlement technique pour que vous n'osiez me faire le procès de m'en prendre au voiture. Je ne râle pas contre les pilotes, je râle contre les fans qui s'extasie devant ce qui n'est plus du pilotage et qui souhaite que cette F1 qui a rennoncé cette philosophie continue parce que leur favori à la meilleure voiture. Je revis les mêmes discussion sur Hamilton que sur Vettel durant 4 ans avec des gogos extatiques devant un pilote qui bat son coéquipier vu que la concurrence est réglementairement annihilé. Il y a quand même un point problématique pour le spectacle avec ces PU c'est le brake by wire et la gestion électronique de l'utilisation de la puissance électrique. Si je parle de l'aspect économique c'est parce que les PU voulu par Mercedes et Renault sont entrain d'asphyxier financièrement la moitié du plateau. L?avantage du retour aux atmos c'est le coût unitaire et donc le fait que l'on puisse en utiliser bien plus par saison et au moins revenir à un moteur pour 2 GP, et aussi une amélioration du rapport poids puissance des monoplaces car les moteurs seront plus puissants et que le masse supplémentaire en essence sera contrebalancer par la suppression de l'hybridation. Et au passage pour les adorateurs des énergies alternatives au bon vieux moteur à pétrole j'ai une bonne nouvelle provenant de chez Audi. http://www.gizmag.com/audi-e-benzin-synthetic-fuel/37672/


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 27 May. 2015, 21:25

    « C'est vrai que si on compare les temps sur un circuit de vitesse comme Monza » Je croyais qu'on comparait ici les temps de Monaco. De plus, 2014 c'est la première année du nouveau PU, aucun doute que les temps seront meilleurs cette année.. et dans les années à venir.


    Icon For Contact#1
    arno, 27 May. 2015, 22:15

    C'est vrai que Monaco est le circuit le plus adapté pour comparer les performances des monoplaces, tellement il est représentatif. C'est vrai aussi qu'à Barcelone les performances entre 2014 et 2015 se sont énormément améliorée : pole position 2007 1 min 21 s 421 pole position 2014 1 min 25 s 232 pole position 2015 1 min 24 s 681 record du tour 2007 1 min 22 s 680 record du tour 2014 1 min 28 s 918 record du tour 2015 1 min 28 s 270 Si vous avez encore cru les déclarations optimistes de la FIA sur le gain en performance des monoplaces c'est un peu dommage car les PU ils doivent cette année fonctionner 25% plus longtemps que l'année passé,


    Icon For Contact#1
    Profx, 27 May. 2015, 22:17

    J-Loo tout va dependre du reglement et de la volonté ou non pour les ecuries de se redonner a fond sans calcul sur la saison cote mecanique arno c est l expression interface baquet volant qui pousse a cet impression concernant votre avis sur les pilotes actuels... il serai comme je l ai dit deja etonnant qu on change de motorisation avant un moment trop de depense faite deja pour un abandon pur et simple par contre ce qui pourrai etre envisager c est la proposition de bernie qui propose une porte de sortie plus envisageable , une equivalence moteur atmo qui permettrai alors d avoir d autre constructeur voir cosworth par exemple qui pourrai alors fournir un moulin correct pour les ecuries a petit budget. la dificulté serai pour que cela se fasse d avoir un reglement permettant des perfs assez equivalente entre les deux type de motorisation l atmo risquant d avoir un soucis de "volume" de carburant


    Icon For Contact#1
    arno, 27 May. 2015, 23:20

    @Profx Quand je qualifie les pilotes d'interface baquet volant c'est pour dénoncer ce à quoi le règlement les réduits, il faut comprendre ce propos dans le même sens que le qualificatif de chauffeur de taxi employé par Montezemolo. Si on se rappelle des déclarations de Vettel au moment de l'introduction des 4 cylindres en 2011 : "Moi, je remettrais un V12 dans les voitures, je suis contre cette philosophie du 4 cylindres. Et j?enlèverais aussi le KERS. Je veux plus de puissance, un beau son... une machine brutale avec laquelle vous savez que vous devrez retrousser vos manches à chaque fois que vous montez dedans" On voit bien que le problème ne date pas de 2014 qu'il avait déjà était entamé lors de la précédente réglementation et que celle-ci à juste aggravée encore plus la situation.


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 27 May. 2015, 23:42

    @ arno Je te rejoins sur un certain nombre de choses concernant le règlement technique mais pas sur les moteurs. Je suis pour qu'on libéralise les pneumatiques (fin de la règle absurde qui oblige à utiliser deux qualités de gomme) avec plusieurs manufacturiers. Pour qu'on permette un débit d'essence plus important et donc une consommation un peu plus importante (apparement on se dirige vers ça avec le refueling). Pour qu'on revienne à plus de PU par saison et qu'on puisse changer les rapports de boîtes GP par GP (c'est quand même la base..). Et je suis assez réservé sur la règle actuelle d'utilisation du DRS (on devrait pouvoir l'utiliser quand on veut, comme aux qualifs). Bref, qu'on remette de la performance pure et dure du côté de la propulsion et du grip et des vrais combats pour les dépassements.


    Icon For Contact#1
    Profx, 28 May. 2015, 0:31

    je pense qu en 2011 vettel parlais de ces pu ci , donc de la "nouvelle" reglementation pour 2014 et pas des v8 de l epoque J-Loo l interdiction de drs dans certaine zone est surement due a un probleme de securité on as deja vu des pilotes avoir de grosses chaleurs en arrivant au virage avec le drs resté ouvert


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 28 May. 2015, 9:08

    @Profx Non, je te rappelle que l'usage du DRS est permis sans limitation (quand on veut et sur toutes les parties du circuit) pendant toutes les séances d'essais et pendant les qualifs. En course, sa seule raison d'exister, c'est de permettre des dépassement artificiels par la vitesse, un peu comme quand on utilise un boost momentané (ce qui était le cas du KERS dans le passé). Je ne suis pas pour le supprimer, c'est bien évidemment logique d'utiliser un moyen qui permette de diminuer l'appui en ligne droite. Bon, c'est pas le truc numéro 1 à changer non plus..


    Icon For Contact#1
    V6 Turbo, 28 May. 2015, 9:18

    @ProfX et Arno Je crois que vous ne fréquentez pas les circuits. La F1 d'aujourd'hui est très sportive, physique et pas une qu'une partie de plaisir, je peux en témoigner. Je défie n'importe quel pilote du passé d'aligner 60 tours efficace sans faute avec une F1 de 2015. Les contraintes sont différentes, moins spectaculaires mais épuisantes principalement sur l'aspect neuro-moteur. Vous viendriez voir directement dans le garage votre attitude changerait complètement. Les quelques personnes qui vivent aujourd'hui l'aventure 2015, dont Vettel, qui ont critiqué à un moment, regrettant ceci ou cela, ne répètent plus aujourd'hui leurs propos. Ils se sont ravisés. A force d'être négatifs sans se référer à la réalité présente vécue c'est lassant et ringard. Vous tournez en rond, aboyez toujours de la même manière pendant que la caravane passe. Le passé est une chose, respectons les hommes qui l'ont vécu, l'avenir une autre chose qui se construit tous les jours avec un règlement identique pour tous. On peut le refaire sur le coin du bar tous les matins, mais il faut d'abord penser à gagner dimanche. Moi j'ai fait mon choix, je préfère parler du travail effectué que de geindre sans cesse. Je trouve qu'il y a un terrible manque de respect pour ceux qui font l'histoire de notre sport aujourd'hui. Dire une fois ou deux que l'on regrette le passé, que c'est moins ceci ou celà, OK, mais ressasser à longueur de saison ces propos limite irrespectueux pour les pilotes, je trouve cela dépassé, anciens combattants frustrés. Ces anciens combattants là auxquels vous me faites penser ont-ils vraiment fait la guerre, y ont-ils assisté ou en ont ils entendu parler? En tous cas ils ne sont plus aujourd'hui sur le front.


    Icon For Contact#1
    ayenge, 28 May. 2015, 9:51

    @ Arno: Je ne sais pas où tu as été chercher tes chronos pour les poles et meilleurs tours en course mais ils sont tous faux ! Quoiqu'il en soit, voici une comparaison intéressante: 1) 1988: Pole Position (Ayrton Senna): 1 min 23 s 998 Meilleur tour (Ayrton Senna): 1 min 26 s 321 Honda V6 Turbo 1,5L Biturbo 2) 1989: Pole position (Ayrton Senna): 1 min 22 s 308 Meilleur tour (Alain Prost): 1 min 25 s 501 Honda V10 4,5L Atmo Quand on compare à la Mercedes Hybride W05 & W06 3) 2014: Pole position 2014 (Nico Rosberg) 1 min 15 s 989 Meilleur tour (Kimi Raikonen) 1 min 18 s 479 Mercedes V6 Hybride & Ferrari V6 Hybride 4) 2015: Pole position 2015 (Lewis Hamilton) 1 min 15 s 098 Meilleur tour (Daniel Ricciardo) 1 min 18 s 063 Mercedes V6 Hybride & Renault V6 Hybride Non seulement le temps de la pole descend de près d'une seconde au tour mais en plus les W05 & W06 étaient bien plus rapides que les MP4/4 & MP4/5 de Senna et Prost ! Dire qu'on nous a fait croire pendant des décennies que Senna & Prost étaient des monstres sacrés de la F1, des légendes de la 'vitesse' alors qu'ils se "traînaient" près de 10 secs moins vite que les F1 actuelles. Faudra donc revoir la hiérarchie de pilotes ;-).... selon ta logique ;-) Et quand je pense qu'ils vont débrider les V6 Hybride, jusqu'où va-t-on monter alors ? Et si les pilotes ne devaient pas songer actuellement à économiser leurs pneus... où se situeraient les meilleurs tours en course ? Tout est relatif... Allez, bonne journée à tous !


    Icon For Contact#1
    ayenge, 28 May. 2015, 9:58

    La pole position de 2007 est de 1 min 15 s 726 soit à peu près le temps de la pole de 2014 et la pole de 2014 par rapport à 2015 évolue de près d'1 sec !


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 28 May. 2015, 10:09

    @ ayenge Arno donnait les temps d'abord de Monza, puis de Barcelone.. pas de Monaco..


    Icon For Contact#1
    ayenge, 28 May. 2015, 10:19

    @Arno: Ok, il y'a eu confusion. J'ai vu que tu mentionnais Bracelone et non pas Monaco dans tes temps ! Mea culpa. Néanmoins mes comparatifs restent d'actualité ! Pourquoi Prost et Senna seraient-ils des as à Monaco alors qu'aujourd'hui on va beaucoup plus vite qu'eux (à Monaco) d'où la limite pour taper les rails ou faire une erreur est encore plus ténue.... ? Le problème, comme on l'a déjà mentionné ce ne sont pas les PU actuels mais une partie de la réglementation et je te rejoins sur certains points. Pour moi, cette histoire de pneus à la crème glacée n'est pas représentatif de la F1. Ensuite il y'a le problème de l'aérodynamique qui crée beaucoup de soucis aux pilotes. Enfin il y'a le problème du trop grand 'bridage' des moteurs. Il faudrait laisser plus de champs aux constructeurs pour les développer et les temps tomberont car ils sont bien plus performants et efficaces que ce qui se faisait avant ! Aucun moteur atmosphérque ne peut rivaliser avec un hybride... la seule façon pour eux de rivaliser c'est des turbos en cascades et des cylindrées qui grimpent allègrement donc la cause est entendue (sans compter que en faisant ça : le niveau de pollution exploserait sans mentionner des consommations gargantuesques inutiles) ! On finira par se rejoindre sur certains points. Bonne journée et encore désolé de ne pas avoir relevé que tu parlais des temps de Barcelone et non de Monaco !


    Icon For Contact#1
    ayenge, 28 May. 2015, 10:27

    La seule chose que je ne peux pas accepter c'est de prendre les pilotes actuels pour des nuls. A chaque génération il y'a eu d'excellents pilotes et je défie n'importe quel chauffeur de Montezemolo de monter dans une de ces machines et de s'approcher à moins de 10 secs de la pole ! N'oublions pas une chose, les dirigeants de la F1 n'ont eu de cesse d'essayer de faire marche arrière pour limiter les performances de F1 qu'elle jugea trop grandes et par conséquent trop dangereuses... En ce sens n a appliqu des règles (je repense aux fameux pneux scultés entre autres) pour diminuer les temps aux tours mais les ingénieurs, malgré ces entraves, n'ont eu de cesse d'améliorer les performances avec ces nouvelles contraintes et la marche en avant était à nouveau lancée. Par contre depuis quelques années, on a mis trop d'entraves, notamment en touchant le développement des moteurs et là, ça devient insurmontable ! Il faut donc à nouveau revoir le cadre de développement des moteurs (entre autres) et s'attaquer au problème généré par l'aérodynamique !


    Icon For Contact#1
    arno, 28 May. 2015, 10:52

    @ayenge Vous comparez les temps sur un circuit atypique de la F1 ou l'on conduisait avec une seule main contre deux maintenant. Rouler entre les rails à Monaco avec une seule main sur le volant nécessite une maîtrise de sa monoplace totalement différente de celle d'aujourd'hui surtout si vous rajoutez à ça la difficulté lié au changement de vitesse au levier avec embrayage. De plus les pilotes qui sont encore en F1 aujourd'hui et qui était là avant 2008 se sont tous mis au tas à Monaco, et on constate qu'aujourd'hui les rookies n'ont aucune difficulté à rouler dans Monaco avec un bon rythme sans la moindre erreur signifiant que piloter les F1 actuelle dans Monaco n'a plus rien d?extrême. A tous ceux qui défendent la F1 telle qu'elle est actuellement pourquoi alors fichtre diantre saperlipopette la FIA va écrire un nouveau règlement pour 2017? Il y a un gros problème avec cette F1 et les instances dirigeantes en sont conscientes, la ou ça diverge c'est entre les modifications à apporter au règlement. A priori tout le monde veut des monoplaces plus extrêmes et cela passe notamment par un changement au niveau de la réglementation moteur mais pas seulement. On a actuellement la solution prônée par la FIA qui de continuer avec les PU actuels mais en les poussant à 1000 CV et celle de la FOM qui veut que l'on puisse utiliser une autre motorisation tant Renault et Mercedes veulent continuer avec ces PU et que donc leur abandon est exclu. Les seuls qui sont absents de ce débat pour l'instant sont les pilotes et je voudrais bien avoir leur avis même si l'on sait que chez Ferrari et Mercedes ils seront les vois de leurs maîtres, et je suis loin d'être persuadé que ceux qui ont connu les F1 d'avant 2008 préfère celles d'aujourd'hui.


    Icon For Contact#1
    Profx, 28 May. 2015, 12:32

    une forte diminution de la perturbation aero , ( la trainee) des pneus qu on peut martyriser un minimum , voila deja de bonne piste pour revoir du spectacle j ai lu quelques part qu on louais le talent formidable de max parce qu il avait osé se blottir dans les echappements de son adversaires sans pleurer pour ses pneus ... ok mais il a fait cela sur quel circuits ?monaco ? avec le seul virage a tres haute vitesse qui soit en pure acceleration du debut a la fin ? sans aucune difficulté on peut enfoncer le champignon a fond durant le virage du tunnel la voiture va jamais sortir ... alors oui c est du beau spectacle mais nous on veut cela a tous les niveaux du classement pas uniquement quand un pilote capable de tourner dans les temps du leader s est retrouvé a un tour a cause de son stand qui a m*rdé ... et voir cela aussi sur des circuits ou il y a de vrai challenge en courbe je n imagine meme pas un instant qu un hamilton lors du gp precedent ai laché l affaire si il avait ete possible pour lui de coller son adversaire avant de l attaquer. ca m agace aussi de voir un pilote raler sur son equipier pour qu il accelere la cadence afin de sortir de la zone dangereuse par rapport a son poursuivant sans risquer de devoir faire un arret anticiper voir de faire un arret de plus


    Icon For Contact#1
    ayenge, 28 May. 2015, 12:55

    @arno : Je ne suis pas tout à fait d'accord car on: 1) on ne conduisait pas à d'une seule main à 100% 2) Les pilotes d'aujourd'hui ont autant, si pas plus de contraintes à chipoter à ces innombrables boutons et par conséquent beaucoup plus de sources de distractions... 3) Les faits mentionnés plus haut ne justifient en rien cet écart de 8 secs au tour, voire plus et enfin il demeure un fait qu'actuellement on va plus vite sur ce circuit de Monaco... 4) Soit la F1 d'aujourd'hui est moins extrême, soit les pilotes d'aujourd'hui sont encore meilleurs qu'hier ! Il n'y a en tout cas aucun élément objectif qui puisse faire pencher de façon claire la balance en faveur de l'une ou l'autre théorie... 5) Ce n'est pas la première ni la dernière fois que la FIA écrit un nouveau règlement ! Il y'en a déjà eu tellement !!!! Chaque saison nous amène de nouvelles trouvailles !! Et, en tout cas, le règlement en cours de discussion pour 2017 ne prévoit en aucun cas l'abandon des PU actuels. Il est envisagé de laisser une plus grande marge de man?uvre aux équipes pour les faire évoluer car c'est quand même une première de les avoir 'muselé' de la sorte (hormis la période transitoire de limitation des régimes moteurs pour les V8 que nous avons connu juste avant et contre laquelle aussi beaucoup de vois s'élevaient...) 6) Je suis tout à fait pour une implication accrue des pilotes aux règlement sportif de la F1 mais quant au choix des unités moteurs, je ne crois pas que les ingénieurs auront beaucoup de difficultés à leur démontrer que les moteurs actuels sont ce qui se fait de mieux et que ce n'est pas parce qu'ils font juste un peu moins de boucan qu'ils seront moins extrêmes. Il suffit juste de lâcher la bride... Pcque si on touche à l'évolution des moteurs alors pourquoi ne pas revenir aussi aux châssis tubulaires ? 7) Si on prend la F1 d'avant 2008, soit 2007 par exemple, qu'y a-t-il de fondamentalement différent ? Ce sont quand même toujours les top teams qui sont devant hier comme aujourd'hui (McLaren et Ferrari en 2007). Les moteurs n'y changerons rien ! Il ne faut pas s'attendre à voir Manor gagner des GP aujourd'hui tout comme certains petits teams des décennies précédentes n'en gagnaient pas non plus sauf GROSSES circonstances de course. Le problème des F1 c'est la difficulté à dépasser ! Elles sont devenues tellement pointues que pour s'en approcher et entamer un dépassement on prend le risque de se faire 'déventer' et de taper dans ses pneus après quelques tours de 'poursuite' ! En 1988 & 1989, s'il n y avait eu le duel Prost-Senna on serait emmerd.... comme pas deux. C'est chaque fois la même constante: la domination d'un team qui tue la compétition et la FIA essaie à chaque fois de trouver des solutions pour briser cette hégémonie comme ils l'ont fait pour RedBull avant ils essaient maintenant de le faire avec Mercedes. Aujourd'hui il y'a très peu de teams qui réussissent à avoir une voiture combinant excellent châssis/Moteur... regardez le cas de Williams ! Autrefois, même avec un moteur moins fringant, certains teams réussissaient à compenser quelque peu avec un châssis réussi: c'est moins le cas de nos jours. Les grands teams, avec leurs moyens, ratissent large et ne laissent que les 'miettes' d'ingénieurs aux autres teams qui sont déjà à la ramasse. Changement d'époque mais que peut-on y faire. L'argent est roi !


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 28 May. 2015, 13:10

    @ arno, Profx, ayenge Si vous voulez voir de la course, rendez-vous sur un circuit de karting. Vous avez par exemple le Championnat du monde KZ1 au Mans en septembre.. :) http://www.kart-pro-racing.com/2015/Calendriers/Calendrier-National-International-2015[1].pdf


    Icon For Contact#1
    Carlos S., 28 May. 2015, 13:39

    @ Arno : Mais pourquoi tant de sadomasochisme? C'est la même chose à chaque fois. Si la F1 actuel ne te plaît pas arrête de la regarder et trouve toi une autre discipline auto qui ne soit pas qu'une vulgaire "interface baquet volant". On tourne en rond.


    Icon For Contact#1
    Profx, 28 May. 2015, 14:33

    ayenge le probleme de ces pu , c est pas qu ils empecehent manor par exempel de gagner un gp ... c est qu ils vont finir par l empecher d exister ! c est la ou le probleme ce trouve en fait on parle de limitation de diminution des budgets et a l arrivee on as que des decisions allant a contre sens de ce qui est "annoncé" . tout le soucis est la on ne veut pas trop voir une f1 ou ceux qui ont fait son histoire , ne seront plus admis ou plus capable de trouver les budgets pour participer la f1 ce n est pas les grandes entreprises automobiles qui l ont faites mais les petits artisants , meme si parmis ceux ci certain sont aujourd hui consideré comme "grosses entreprises" ferrari n etait pas la ferrari d aujourd hui quand enzo est arrivé en f1 , c etait plus une bande de bricolo qui n etait d aileurs pas toujours si doués que cela ... l episode lancia en est une preuve si il en fallait une certes on est arrivé a une epoque de surprofessionnalisation mais il ne faut pas pour autant rejeté ce qui a fait notre sport préféré , c est a dire des privé qui se lance un defi et qui parfois le gagne sans oublié que les grand constructeurs ont de tout temps decidé de venir ou de partir en fonction de leur interet propre , ou de la reussite ou non de leurs objectifs l enorme diference entre williams , renault mercedes honda ou toyota...


    Icon For Contact#1
    ayenge, 28 May. 2015, 15:58

    @Profx: C'est vrai que les PU actuels sont... chers pour le moment ! Comme je l'ai déjà expliqué auparavant, quelques soient les nouveautés, elles sont toujours chères au lancement.... cela fait seulement 1 an et 6 Gp qu'elles sont exploitées donc il ne faut pas s'attendre à ce qu'elles soient bon marché. Les frais de recherche/développements affectent toujours plus les les premiers exercices pour une question de retour sur investissements. Ils faut amortir sur une période de 5 ans ! Maintenant je ne suis pas certain que les moteurs des années 70 étaient moins chers que ceux des années 60 et ceux des années 90 moins que ceux des années 80 et ainsi de suite. La F1 dans sa globalité est devenue trop chère pour bien de petits 'compétiteurs' et le prix des PU n'est que la partie émergeante de l'iceberg. Maintenant il faut aussi se poser la question de la légitimité de la présence de certaines écuries en F1. A force de vouloir "combler" la grille à tout prix on fini par avoir aussi n'importe quoi en F1. Caterham par exemple, n'avait pas sa place en F1, ni au niveau de l'ambition et encore moins au niveau financier où certains 'montages' laissent sceptiques et surtout laissent entrevoir qu'une écurie pareille est comdamnée à pêtre subsidiée par la F1 à court terme... donc ! La F1 a toujours été un sport cher ! Un sport de riche, faut pas se leurrer et elle est devenue avec le temps de plus en plus chère et ne s'arrêtera pas de si tôt à moins que le pouvoir sportif ne trouve le remède miracle mais on est encore loin du compte ! Combien d'écuries ont la capacité d'investir dans une soufflerie 'moderne' ? Les bureaux d'étude sont remplis de 'tête' payés rubis sur l'ongle que beaucoup ne peuvent se permettre. Alors, oui, la F1 est et restera chère ! Quant à dire que ce sont les petits artisants qui l'ont faite, je crois qu'il faut regarder la liste des engagés de la première saison pour se rendre compte que ce n'est pas réellement le cas. A à part quelques rares cas, c'étaient toutes marques connues ou du moins motorisés par des grandes marques établies ou en passe de le devenir (Alfa Romeo, Maserati, Talbot, Ferrari) mais il est vrai que leur contribution, aux artisans, n'est pas à négliger !


    Icon For Contact#1
    Profx, 28 May. 2015, 19:20

    a part peutetre alfa , dans ta liste , je ne vois que des "artisans" a l epoque . maserati ferrari , talbot , n ont rien de comparable avec toyota honda mercedes bmw audi renault d aujourd hui a l epoque c etait tous des bricoleurs avec pour certain l appuie d une marque certe mais cela n as rien a voir avec les marques meme identique d aujourd hui


    Icon For Contact#1
    ayenge, 28 May. 2015, 22:28

    Oui mais il faut resituer ces marques par rapport à leur époque c'était déjà des marques établies ou en voie de l'être. Ferrari aujourd'hui n'a plus rien à voir avec Ferrari en 1950 mais Ferrari de 1950 c'est déjà quelque chose à l'époque ! Aussi, pour en revenir à TODAY, même les 'artisans' ou 'passionnés' d'aujourd'hui sont tributaires des grands constructeurs. Si Mercedes, Ferrari et Renault se retirent de la F1 à la fin de cette saison ben... y'a plus de F1 ! Qui va fournir les moteurs (même si on en revenait à des atmos) ? Et en passant, si les grands manufacturiers du Pneus (Michelin, Goodyear, Pirelli...) se retirent aussi définitivement de la F1 ben y'a aussi plus de F1. C'est aussi un fait que la F1 d'aujourd'hui ne sait plus se passer de ces multinationales ! Quelle solution ? Surtout quelle solution pour limiter les coûts pour rendre la F1 accessible à des passionnés mais sans désintéresser ces multinationales ? La quadrature du cercle !


    Icon For Contact#1
    Profx, 28 May. 2015, 23:48

    ferrari il a d abord commencer par sortir un modele sous un autre nom vu que justement alfalui avait interdit de faire des voitures sous le nom de ferrari vu qu il travaillait pour eux avant ... il est sur et certain qu on ne retrouvera plus jamais cette ambiance folle et magique de l epoque mais de la a faire comme bernie le fait par moment , c a d parler des petites ecuries comme etant des maux plus que des avantages ... l an dernier ferrari a eu droit a un "second" souffle en cours d annee justement grace a marusia qui avait trouver une astuce pour gagner en puissance ... comme quoi meme aujourd hui , les "usines" ne sont pas entierement a l abri un jour de se trouver face a une equipe qui fasse encore parler des petits en tant que vainqueur


    Icon For Contact#1
    ayenge, 29 May. 2015, 8:55

    @Profx: Je crois qu'il faut écouter tout le monde sauf... Bernie. Si ce n'était justement 'Bernie' il y'a longtemps qu'il serait dans un home ;-) La F1 est un tout, tous les acteurs sont importants et en dénigrer certains c'est se tirer une balle dans le pied ! Le plus difficile aujourd'hui c'est de contenter tout le monde surtout par rapport à la limitation des coûts ! On en est arrivé à un point où: - soit on trouve un miracle au niveau de la limitation des coûts qui satisfasse tout le monde - soit on réussit à convaincre et à faire signer 10 gros constructeurs pour un engagement ferme de 10 ans (très difficile cas de figure) Honnêtement je ne sais pas comment on va se sortir de ce cercle vicieux mais quand on regarde les budgets des top teams qui tournent autour de 400 millions d'euros, il est clair que les petites écuries indépendantes ne peuvent plus suivre... Gros débat !


    Icon For Contact#1
    Clim Jark, 29 May. 2015, 12:19

    Quoi!! Qu'est-ce que j'apprends-je? Hamilton s'est emmêlé les crayons?! Il a fait un peu d'huile ?!! Chouilla de panique?!!! Pas possible!!!! No se puedes Pff! Lustucru? Aussi nul que Senna C'est pas Schuhmacher qui se serait ému comme ça : Pneus usés? Tiens fume! Petit tassage ici, coup de volant là, un freinage anticipé par ici (Non Max laisse) Ahhh!!! ça se serait pas passé comme ça.!! Quoi? Senna aussi? Oui c'est vrai.


divider graphic

Les autres magazines

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon