GP du Canada - Course : Lewis Hamilton remet les pendules à l'heure

Après avoir dû par deux fois concéder la victoire à Nico Rosberg, Lewis Hamilton remonte sur la plus haute marche du podium en remportant le Grand Prix du Canada. 4e victoire dans la carrière du Britannique à Montréal. Belle performance de Valtteri Bottas qui prend la 3e place. Déception chez Ferrari avec la 4e place de Kimi Räikkönen qui termine à peine devant Vettel qui a effectué une belle remontée.  Icon For Chat#6  35
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Pas de pièges cette fois pour Lewis Hamilton qui s'impose à Montréal
© Mercedes / Pas de pièges cette fois pour Lewis Hamilton qui s'impose à Montréal
Dans la continuité de Samedi, la course se disputera aujourd'hui sur une piste sèche: le ciel est couvert mais pas de pluie au-dessus de l'île Notre-Dame et le tracé Gilles Villeneuve. 21 degrés dans l'air et plus de 35 degrés sur la piste.

Pour rappel, Lewis Hamilton a signé hier après-midi la 44e Pole-Position de sa carrière devant Nico Rosberg et Kimi Räikkönen. Il est 14 heures au Canada, 20 heures en France, les pilotes s'élancent pour le tour de formation. Aucun problème à signaler. Tous les pilotes partiront de leur emplacement de départ, Jenson Button avait été annoncé partant des stands: il est finalement installé sur sa position, la dix-neuvième.

Les cinq feux rouges s'éteignent, c'est parti pour ce Grand Prix du Canada 2015 !

Lewis Hamilton garde la tête. Il s'était légèrement décalé sur son emplacement. Nico Rosberg n'a pas pris un envol idéal, Kimi Räikkönen a failli subtiliser sa position. Romain Grosjean est menacé par Nico Hülkenberg qui a passé Pastor Maldonado. Premier tour calme sans incident majeur.

Au premier passage sur la ligne, Hamilton compte déjà une seconde d'avance sur Rosberg. Suivent: Räikkönen, Bottas, Grosjean, Hülkenberg, Maldonado, Kyvat, Ricciardo et Pérez. Belle remontée de Massa, parti 16e, désormais 13e. Vettel est 15e. Jenson Button observe sa pénalité imposée.

Dans le milieu du peloton, on s'explique: Fernando Alonso est passé par Ericsson puis par Massa. Sebastian Vettel tente de le passer à son tour à l'épingle. Un peu optimiste il se fait fermer la porte par l'Espagnol mais le passe dans la ligne droite du retour.

Au 5e Tour, Lewis Hamilton a déjà creusé un écart satisfaisant sur son équipier. Il porte le meilleur tour en 1'18'699.

Le premier arrêt aux stands est effectué dés le 8e Tour: Sebastian Vettel opte visiblement pour une stratégie agressive. Il passe les pneus tendres. Felipe Massa continue sa remontée et passe Ericsson au prix d'une manœuvre audacieuse. Léger contact entre la roue avant gauche de la Williams et le ponton de la Sauber dans le 2e virage.

Après 10 Tours, Hamilton continue de faire le trou sur Rosberg qui pointe quant à lui à 5 secondes. Kimi Räikkönen est à un peu plus de 5 secondes. Le Top 8 reste inchangé, Sergio Pérez passe Daniel Ricciardo pour le gain. Le vainqueur de l'édition 2014 sort du Top 10 au détriment de Felipe Massa au Tour 14. La Williiams du Brésilien est pour l'instant la plus rapide en vitesse de pointe avec près de 335 km/h

Felipe Massa anime la course en continuant ses dépassements: cette fois sur Sergio Pérez au 16e Tour. L'autre Force India dans les mains d'Hülkenberg est quant à elle sous la menace de Maldonado qui semble attendre son heure. Il tente l'undercut en s'arrêtant au Tour 19. On arrive désormais dans la fenêtre d'exploitation des pilotes à deux arrêts aux stands.

Après 20 Tours, Lewis Hamilton mène toujours la danse devant Rosberg. Suivent Räikkönen, Bottas, Grosjean, Hülkenberg, Kyvat, Massa, Pérez et Ricciardo

Dans la fin du peloton, Fernando Alonso défend âprement sa position sur Vettel qui est déjà remonté sur lui. L'Espagnol ne fait pas de cadeaux à son ancienne écurie. L'Allemand demande à sa radio de vérifier l'état de son aileron avant. Il insiste et passe au DRS au Tour 21, Alonso doit s'incliner. Dans le même temps, Felipe Massa a désormais avalé Daniil Kyvat le voici 7e.

Vettel continue aussi de remonter: il passe avec plus de facilité cette fois les deux Toro Rosso de Verstappen et Sainz puis la Sauber d'Ericsson.

Dans le Top 10, la première vague d'arrêts est véritablement lancée par Daniel Ricciardo au 25e Tour.

Kimi Räikkönen s'arrête au 27e Tour. Sortie difficile pour Iceman qui part en tête à queue à l'épingle lors de son tour de sortie. L'image est similaire à l'an dernier: le Finlandais avait déjà effectué la même figure l'an dernier.
Valtteri Bottas et Romain Grosjean s'arrêtent au Tour suivant.

À l'entame du 30e Tour, le leader est aux stands: Lewis Hamilton change de pneus à son tour. Il repart sans difficultés. Nico Rosberg prend la tête du Grand Prix pendant un Tour, après un freinage raté à l'épingle, il rentre aux stands.
Du côté de Romain Grosjean, le joueur français mène une course sage. Il est désormais sous la pression de Sebastian Vettel.

À mi-course, Lewis Hamilton garde la tête de ce Grand Prix du Canada. Nico Rosberg est toujours 2e. Mais le début de son second relais est meilleur que celui de l'Anglais, le voici seulement à 1 seconde et demie. Valtteri Bottas a subtilisé la 3e position à Räikkönen depuis sa mésaventure à l'épingle. Felipe Massa est 5e devant Romain Grosjean. Sebastian Vettel est blotti derrière la Lotus-Mercedes. Pastor Maldonado est 8e. Nico Hulkenberg et Daniil Kyvat ferment le Top 10.

1 tour plus tard, Vettel relâche la pression sur Grosjean: il doit observer son deuxième arrêt aux stands, il chausse une nouvelle fois les pneus tendres. Dans les stratégies décalées, Felipe Massa s'arrête également mais passe quant à lui les super-tendres. En tête, Nico Rosberg est tout proche de bénéficier du DRS. Mais son ingénieur lui conseille de prendre soin de ses freins si il veut rallier l'arrivée sans difficulté. Le souvenir des problèmes de l'an dernier doit certainement refaire surface..

Mais les Mercedes ne sont pour l'instant pas inquiétées par la concurrence. Kimi Räikkönen est aux prises avec Bottas. Il passe aux stands pour son 2e arrêt dés le 41e Tour. Il chausse les gommes super-tendres. Il fait tout de suite tomber le meilleur tour en descendant sous les 1'17'". Son équipier Sebastian Vettel passe Hülkenberg qui a défendu jusqu'au bout sa position, il part en tête à queue dans l'enchainement du dernier virage tout en évitant le mur. Vettel saute sur le dos d'âne et continue sa course.

Nous avons passés le cap du 45e Tour et en tête la victoire est loin d'être jouée entre Hamilton et Rosberg qui navigue au bord de la seconde d'écart. Nico Rosberg est galvanisé et améliore ses temps. Coup dur supplémentaire pour Fernando Alonso: 3e abandon d'affilée pour le Champion du Monde 2005-2006, la série catastrophique se poursuit donc.

Au 50e Tour, Hamilton est donc toujours leader mais avec une marge de manoeuvre restreinte. Nico Rosberg le suit. Valtteri Bottas pointe à 24 secondes de la tête. Il devance toujours Kimi Raikkonen. Pastor Maldonado est 5e devant Sebastian Vettel. Felipe Massa, Nico Hulkenberg, Daniil Kyvat et Sergio Pérez.
Déception pour Romain Grosjean qui a dû passer de façon inopinée par les stands. Mésentente avec la Manor de Will Stevens, il se rabat trop tôt sur le retardataire et endommage sa roue arrière gauche. La sanction tombe: 5 secondes de pénalité seront ajoutées au Classement final du Français.

En tête, la menace se rapproche pour Hamilton: Rosberg peut désormais ouvrir son DRS. Hamilton réplique et reprend quelques dixièmes, il ressort en dehors de la seconde d'écart.

Après la mésaventure de Grosjean, c'est à Pastor Maldonado de porter haut les couleurs de Lotus. Il ne peut néanmoins résister à Vettel qui passe 5e dans le 57e Tour. L'Allemand n'est plus qu'à 12 secondes de son équipier. Chez Mclaren-Honda, on est très loin de penser aux belles positions: le rideau tombe au 58e Tour avec l'abandon de Jenson Button.

Au 60e Tour, Hamilton a repris de l'air sur Rosberg. L'Anglais a les cartes en main pour remporter le Grand Prix. Deux modifications dans le Top 10: Vettel sur Maldonado et Romain Grosjean qui revient en passant Pérez pour le gain de la 10e place.

Nous entrons dans les tout derniers tours: Nico Rosberg semble avoir abdiqué. Ultime méfiance sur le niveau d'essence: la consommation est toujours très critique ici et il ne reste que quelques litres dans la voiture de l'Anglais.

Mais pas de surprises dans le dernier tour: Lewis Hamilton remporte cette édition 2015 du Grand Prix du Canada ! Beau soulagement pour le Champion du Monde qui a maitrisé la situation tout le long de la course. Nico Rosberg et Valtteri Bottas complètent ce podium Québécois. Williams décroche son premier podium de la saison. Romain Grosjean conserve son point de la 10e place malgré la pénalité de 5 secondes.

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team1:31'53"145
70
2
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team+2,285
70
3
BottasWilliams Martini Racing+40,666
70
4
RaikkonenScuderia Ferrari+45,625
70
5
VettelScuderia Ferrari+49,903
70
6
MassaWilliams Martini Racing+57,100
70
7
MaldonadoLotus F1 Team+66,400
70
8
HulkenbergSahara Force India F1 Team+1 Tour
69
9
KvyatInfiniti Red Bull Racing+1 Tour
69
10
GrosjeanLotus F1 Team+1 Tour
69
11
PerezSahara Force India F1 Team+1 Tour
69
12
Sainz Jr.Scuderia Toro Rosso+1 Tour
69
13
RicciardoInfiniti Red Bull Racing+1 Tour
69
14
EricssonSauber F1 Team+1 Tour
69
15
VerstappenScuderia Toro Rosso+1 Tour
69
16
NasrSauber F1 Team+2 Tours
68
17
StevensManor Marussia F1+4 Tours
66
18
MerhiManor Marussia F1Abandon
57
19
ButtonMcLaren HondaAbandon
54
20
AlonsoMcLaren HondaAbandon
44



Partager
Image
GP Canada
00h00m00s
Course terminée
Vendredi 5 jui.
Samedi 6 jui.
19h - 20h
Dimanche 7 jui.
20h - 22h
 Icon For Chat#6  35 commentaires

    Icon For Contact#1
    GP, 7 Jun. 2015, 21:58

    Course ridicule de Raikkonen qui fini à peine 4 secondes devant Vettel


    Icon For Contact#1
    Bilbao, 7 Jun. 2015, 22:44

    Face à un très bon Rosberg on se délecte d'un super Hamilton. Dans la meilleure voiture, Hamilton sort le meilleur pilotage et avec une grande sérénité, beaucoup d'intelligence. A force de compliments on oublirait que c'est du grand art et une quatrième victoire à Montréal devant tous les autres grands noms de la F1 sauf Schumacher.


    Icon For Contact#1
    ho, 7 Jun. 2015, 22:51

    Franchemnt.... quelle attaque auraient ils pu fournir an finissant avec 99.5L de carburant consommé ...


    Icon For Contact#1
    milano, 7 Jun. 2015, 23:01

    D?ailleurs au passage Villeneuve a dit qu'il faut avoir au moins 1L d'essence à la fin or tout les pilotes du top 10 hormis Massa était à 99 l passé comment ca ce passe alors ?


    Icon For Contact#1
    MMS, 7 Jun. 2015, 23:14

    Lewis Hamilton bien parti pour un troisième titre de champion du monde. A son âge, il peut encore espérer en récolter une belle poignée. On se régale, merci.


    Icon For Contact#1
    Koba, 8 Jun. 2015, 0:00

    @MMS On se régale tellement qu'avec 44 poles, Hamilton est loin devant devant Jim Clark, Prost, Senna, Mansel, Fangio, Hakkinen, Lauda, Piquet, Alonso. Il n'est plus qu'à une pôle du record de Vettel et pourrait venir rapidement chatouiller Senna. Pour les victoires , le record de Vettel sera atteint dans trois victoires et celui de Senna dans treize victoires. Les deux saisons qui arrivent seront historiques. Les détracteurs d'Hamilton vont mal dormir jusqu'à la fin de leurs jours.


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 8 Jun. 2015, 0:01

    Bravo à Lewis et belle victoire même s'elle n'a pas la même saveur que celle de Monaco raté mystérieusement.... Finalement, je crois que Vettel démontre son vrai niveau face à Kimi, ce qui me pousse à dire que Vettel est entrain d'écraser Kimi à la manière d'Alonso....je ne suis pas fan de Vettel, mais là, il prouve sa vitesse face à un coéquipier CDM, Kimi..... Pour moi, Kimi n'aura pas la chance de continuer l'aventure avec Ferrari 2016, car il semble bien dépassé par nouvelle réglementation de f1.... Avec Kimmi d'aujourd'hui, on ne saura jamais le vrai potentiel de Ferrari d'aujourd'hui.... Avec un Vettel sans problème en qualif., je crois qu'il aurait match avec au moins une Mercedes, parce que Vettel a affiché un rythme tout au long de la course, avoisinant les chronos Mercedes...Bravo à Massa pour ses dépassement et son solide 6 ième place.....


    Icon For Contact#1
    ayenge, 8 Jun. 2015, 0:06

    @gp la course de raiko a été ruinêe par son tete a queue (probablement du à un probleme de répartition). Vettel ne termine qu a 4 sec mais avec un pit stop en moins...


    Icon For Contact#1
    Troopermember, 8 Jun. 2015, 0:11

    Hamilton confirme sa domination et tout le bien que l'on sait sur lui. Probablement indétrônable cette saison et pourquoi pas pour plusieurs années encore tellement il semble à l'aise et sans forcer.


    Icon For Contact#1
    Gin&Co, 8 Jun. 2015, 0:18

    L'utilisation de nouveaux jetons moteur n'a pas suffit à Ferrari pour revenir dans la course. Ce qui est inquiétant c'est l'avance permanente de Mercedes. Contrairement aux prédictions la marque à l'Etoile ne se repose jamais sur ses lauriers, il suffit de regarder les écarts à l'arrivée, c'est démoralisant pour la concurrence.


    Icon For Contact#1
    VdeVJulie, 8 Jun. 2015, 0:57

    Quand on voit la prestation de bout en bout d'Hamilton je dis chapeau à lui et à son équipe.


    Icon For Contact#1
    Stef, 8 Jun. 2015, 1:05

    @Alinnhomaya Contrairement à toi, je crois pas que les Ferrari avaient les armes pour se battre aujourd'hui avec Mercedes. Kimi et Vettel terminent à 45 et 50 secondes de la tête de course. Vettel n'aurait pas pu tenir le rythme de métronome affiché par Lewis et Niko et poussés dans leurs retranchements les Mercedes auraient probablement été encore plus rapides. Si tu regardes bien, les Mercedes sont en plus très économes en pneumatiques ce qui leur donne un bel avantage en stratégie, je crois pas que les Ferrari soient encore au niveau.


    Icon For Contact#1
    Profx, 8 Jun. 2015, 3:03

    Stef pas du tout d accord, si vettel part devant , il aurai pu pousser les merco qui etait short petrole , donc qui n aurai surement pas pu resister il ne faut pas perdre de vue qu il a du se tapper un arret de plus et qu il en as bavé pour remonter , meme alonso a fait son max pour le bloquer ...


    Icon For Contact#1
    Clark, 8 Jun. 2015, 5:56

    @ayenge 2 pits stops pour Raikkonen et Vettel abruti.....


    Icon For Contact#1
    arno, 8 Jun. 2015, 8:30

    @Profx Personne ne viendra challenger Mercedes jusqu'à fin 2016, l'avance prise lors de la conception du PU et de la monoplace 2014 n'est pas rattrapable dans l'état actuel de la réglementation (écrite en partie par Mercedes). A noté tout de même qu'au bout de 7 GP et à l'aide précieuse de Ferrari et de Kimi une troisième monoplace est enfin montée sur le podium à l'issu d'un GP du Canada qui fut bien terne ou comme d'habitude on a parlé d'usure pneumatique, de l?impossibilité constante à voir les Mercedes se rapprocher l'une de l'autre et aussi de la consommation. Donc après 7 GP : Mercedes : 14 podiums Ferrari : 6 podiums Williams : 1 podium Tout ce que j'espère c'est qu'au fur et à mesure que cette réglementation montre sa nocivité il y aura de plus en plus de voix pour ne pas vouloir poursuivre au delà de 2016 avec cette réglementation voulue par Mercedes et écrite par et pour Mercedes, avec la complicité de la FIA. Sinon on voit bien encore une fois le peut de difficulté qu'il y a piloté ces F1 vu que sur un circuit ou habituellement les brossages de murs sont légions avec des conséquences plus ou moins importantes nous n'avons pas vu un seul, à mettre en parallèle avec les déclarations de Kimi dans son interview avec Alesi ou il dit en terme très feutré ce qui est je pense l'avis d'une bonne partie du plateau à savoir que ces F1 sont des veaux et que les pilotes sont réduis à un role d'interface baquet volant (nommé cela comme vous voudrez) qui n'est pas très plaisant.


    Icon For Contact#1
    ayenge, 8 Jun. 2015, 9:37

    @Clark: Effectivement, je viens de voir que Vettel a fait aussi un dernier pit au 35. C'est vrai que je faisais autre chose entre temps...donc j'ai du loupé le dernier pit de Vettel. Donc la perf de Vettel est à souligner. Ceci dis merci pour l'abruti... je constate que c'est toujours très convivial ici !


    Icon For Contact#1
    V6 Turbo, 8 Jun. 2015, 9:59

    @Profx Avec des "si et des mais" on met Paris en bouteille et Ferrari serait alors vainqueur à chaque GP. Au moins c'est l'occasion de causer positivement entre nous et de confronter nos arguments. Ta constatation part du fait que seul Mercedes aurait été limite en fuel. Désolé de te contredire mais c'est faux, personne n'était large avec le fuel et Ferrari aussi. On pourrait effectivement imaginer les choses de la sorte si on n'écoutait que les commentaires TV. La vision de la course est tronquée par le fait que l'on dispose que d'une partie seulement des messages radios. Ceux de Mercedes étaient audibles car ils focalisaient via le réalisateur, le duel pour la tête de course entre Lewis et Niko. Le commentateur a insisté sur cet état de fait. Pour rajouter un autre argument sur ce sujet on pourrait même avancer que les deux Mercedes ont été aussi désavantagées car elles n'ont presque jamais pu utiliser leur DRS. LH était constamment devant et NR presque jamais dans la seconde. Donc ils ont du logiquement consommer plus de ce fait. Mais combien? Mon argument n'est pas très quantifiable et donc sujet à caution. Hier avant course j'avais parlé de la possible belle remontée de Vettel et qu'on allait voir ce qu'il "avait dans le ventre". On a vu, il confirme son statut et sa belle vélocité surtout comparativement à Raiko qui est toujours un peu en retrait chronométriquement sur la longueur d'une course, ce qui est inquiétant. Mais les écarts de temps à l'arrivée avec les vainqueurs sont quand même là, clairement quantifiables et pharaonesques. On ne peut pas faire comme si ils n'existaient pas. Concernant la stratégie, un arrêt de plus ou de moins c'est une question de choix et de circonstances. Vettel est parti en supertendres (si je me souviens bien) alors qu'il aurait pu choisir les gommes à flancs jaunes pour prolonger son relais. J'avoue avoir supposé le contraire mais leur choix était bon car les rouge étaient plus performantes et pas beaucoup plus fragiles. Ils étaient surtout beaucoup plus faciles à mettre en température. La seule comparaison dont on dispose c'est le chrono sur la longueur de la course, pas que sur un ou deux tours clairs. L'écart de 45 secondes est incontournable et très parlant. Je rappelle pour la petite histoire qu'à Monaco lors de la sortie du SC, Hamilton disposait d'une avance de 15 à 20 secondes sur son seul coéquipier. C'est aussi un chiffre incontournable qui parle plus que toutes nos suppositions et scénari divers et variés. On voit bien que comme je l'avais expliqué la semaine dernière, Mercedes avec un PU quasi identique à celui du début de saison, je veux dire neuf mais sans nouveaux steps contrairement à Ferrari, reste redoutable en motorisation mais aussi, et j'insiste en chassis. Ils dominent sur deux circuits complètement différents, Monaco et Montréal et je ne parle pas de Montmélo. Preuve que leur avantage est bien global, même si Ferrari n'est pas si loin et qu'au moindre couac ils seront là pour récolter la victoire. J'aimerais bien voir Mercedes poussé dans ses derniers retranchements, pour le spectacle et aussi pour l'attitude de l'écurie, des pilotes confrontés à l'adversité, bref pour le spectacle. Toujours prêts, moi le premier, à comparer les motorisations et leur donner trop d'importance, je veux aussi aller dans le sens de Stef sur les pneumatiques. On croyait en début de saison que Ferrari était mieux sur la dégradation pneumatique. On constate, la course d'hier l'a d'ailleurs bien montré, que ce n'est pas du tout vrai. Mercedes est largement aussi bien que la concurrence. Il suffit de regarder leur premier pit stop par rapport aux autres équipes. Sur un relais avec une lourde charge en fuel, où certes ils n'ont pas à batailler tout a fait autant que leurs poursuivants, ils vont plus loin que les autres avant que leurs temps au tour commencent à diminuer. Là encore, on n'est pas dans les scénari probables, il y a des chiffres clairs et incontestables. J'ai d'ailleurs bien regardé les gommes d'Hamilton au premier pitstop, elles étaient encore très fraîches visuellement. Cet aspect de la dégradation sur un circuit avec de très faibles appuis, est un élément de comparaison assez objectif qui n'est pas beaucoup apparu dans les débrifs TV post course. Mais je peux te dire qu'il concentre toute l'attention des ingés car il est déterminant pour les prochains RDV. Avec ces PU très figés, le chassis prend une part importante de la marge de progression chaque week-end. Le retour en Europe avec des conditions climatiques variables pourrait pimenter l'histoire. Mais clairement, et je le dis sans part pris, Mercedes est bien devant dans presque tous les domaines et je suis le premier surpris par leur capacité au fil des courses a maintenir globalement leur avantage. Preuve qu'ils bossent aussi comme des damnés, avec beaucoup d'efficacité. D'ailleurs je crois savoir que Ferrari pensait pouvoir revenir plus vite au contact et qu'à Barcelone ils ont pris un petit coup au moral. De leur coté, le pas a été encore été pourtant plus grand car ils étaient à la ramasse en 2014 et on ne peut que les en féliciter. D'ailleurs la comparaison avec Renault est cruelle, c'est la loi de la course, malheur aux plus faibles.


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 8 Jun. 2015, 10:40

    @ Stef, Avec des "Si", On mettrait Paris dans une bouteille, dit-on...... Une chose est vraie, avec Kimi, nous n'avions probablement pas vu la vraie performance de Ferrari en qualif. et en course..... Primo, en qualif., depuis le début de cette saison, Vettel est en moyenne 0,3 à 0,5 sec plus rapide que Kimi, rien à discuter parce que les résultats sur la piste les montrent..... Kimi a fait sa troisième place en quali. au canada à +/- 0,3 sec de Rosberg en deuxième place, soit +/- 0,6 du poleman, Lewis.... Si la logique s'est confirmée, alors, Vettel serait intercalé entre les deux Mercedes, et au pire troisième..... Avec le rythme de course affiché par Vettel, il aurait mis au moins une Mercedes sous pression et même s'il n'aurait pas réussi à bouffer une Mercedes, alors, il ne serait pas largué à plus de 10 sec du vainqueur Lewis, à mon avis, certes,avec le rythme de Mercedes affiché en course..... Evidemment, Lewis ne semblait pas vraiment à la limite, mais Nico, Oui.....


    Icon For Contact#1
    ayenge, 8 Jun. 2015, 11:26

    Pour l'anecdote: Canada 2007 Pole: 1'15''707 Meilleur tour: 1'16''367 Canada 2008 Pole: 1'17''886 Meilleur tour: 1'17''387 Canada 2015 Pole: 1'14''393 Meilleur tour: 1'16''987 Par rapport à 2007, les F1 2015 sont plus rapides (en qualifications) de 1.3 secs !!! Et le meilleur tour en course plus rapide de 0.6 secs !!! Pas si lentes que ça ces F1 finalement ;-)


    Icon For Contact#1
    ayenge, 8 Jun. 2015, 11:29

    Correction: Le meilleur tour 2015 moins rapide 0,6 secs ! par rapport à 2007 et plus rapide de 0.4 secs par rapport à 2008 !


    Icon For Contact#1
    ayenge, 8 Jun. 2015, 11:36

    Enfin, moi j'ai vécu une course quand même animée, avec quelques beaux dépassements. La combativité de Fernando était belle à voir.... vois pas pourquoi il devait ouvrir la porte à Vettel comme certains le suggèrent. Il fait sa course, avec le matériel dont il dispose. Lewis a géré à merveille sa course et Nico, même si c'est un bon pilote démontre qu'il ne peut pas aller le chercher à la régulière. Faudra qu'il attende le prochain cadeau. Inversez les positions pendant la course (1 Nico 2 Lewis en chasse) et on aurait assisté à une tout autre physionomie car LH44 en a quand même un peu plus sous la pédale quoiqu'on en dise. La seule chose qui mechagrinne c'est de démander à des pilotes d'économiser Pneus/Fuel. Rien à voi avec la F1. Les progrès en terme de consommation sont déjà tels en étant passé des V8 gloutons aux V6 hybrides qu'on pourrait nous épargner ces économies d'épiciers qui n'ont rien à faire avec une course qui se doit d'être un sprint. Augmentez donc de 5% la capacité des réservoirs et on ne devra plus se soucier de cela et surtout chaussez ces gars de pneus dignes de la F1.


    Icon For Contact#1
    piano, 8 Jun. 2015, 11:42

    @ arno la règlementation a été écrite non pas " en partie par Mercedes " mais conjointement par les parties prenantes du championnat, ta façon de dire les choses laisse penser que Mercedes aurait manipulé le règlement à son avantage, ce qui n'est pas la réalité. Au pire Mercedes a mieux interprété la partition qui était proposée, identique, à chacun et c'est aux autres qu'il appartient de se mettre au diapason, comme Yamaha l'a fait vis à vis de Honda en Moto GP


    Icon For Contact#1
    arno, 8 Jun. 2015, 12:19

    @ayenge Le circuit Gilles Villeneuve a été resurfacé pour son retour au calendrier en 2010.


    Icon For Contact#1
    Dav, 8 Jun. 2015, 12:58

    Pour les conso d'essence, c en kg que sont donnés les informations, donc suivant la masse volumique de l'essence, il reste plus ou moins x litres dans les réservoirs...


    Icon For Contact#1
    V6 Turbo, 8 Jun. 2015, 13:31

    @Piano Complètement OK avec toi+++ sur ta réaction à propos du règlement. C'est inique et malhonnête de faire croire que le règlement a été écrit par et pour Mercedes. Juste un argument de mauvais perdant car je rappelle que ce règlement a été longuement discuté, travaillé, revu, accepté et signé par les principales équipes en présence. Dire aujourd'hui que c'est Mercedes qui a écrit ce règlement pour gagner c'est au mieux petit, au pire très malveillant. Je déteste cet état d'esprit qui consiste à laisser croire que tout est magouille, écrit d'avance surtout quand cela ne va pas dans le sens que l'on espérait, c'est à dire la victoire d'un autre prétendant que son favori. Clairement Mercedes a mieux bossé, Ferrari revient en force après des débuts laborieux et Renault s'est plutôt loupé. L'histoire est simple, Mercedes a mieux appréhendé le règlement et surtout beaucoup mieux travaillé que les autres avec des méthodes très différentes et pas que des gros moyens comme on le suggère toujours pour excuser ceux qui sont à la ramasse. "Désinformez il en restera toujours quelque chose". C'est odieux et surtout très antisportif. Ce n'est quand même pas de la faute de Mercedes si ils ont mieux bossé, de la faute d'Hamilton si il domine son coéquipier et puis quoi encore! De la faute du règlement, trop facile et pas sérieux. Si demain Ferrari revient sur la plus haute marche du podium je serais le premier à applaudir des deux mains, idem pour Renault et Honda. Ces réactions me font penser à ce malheureux épisode de Roland-Garros la semaine dernière. Au terme d'un match très relevé et engagé, une bonne partie du public a sifflé longuement et même conspué Wawirnka qui venait de battre Tsonga. Le brave Tsonga, pourtant déçu en était très géné. Du jamais vu dans le tennis, sport pourtant réputé pour son coté gentleman. J'avais honte d'être Français, du jamais vu à ce stade de la compétition. Pour moi, ceux qui se planquent derrière leur clavier pour démolir systématiquement une discipline ou un sportif sont de la même veine. Ce sont des hooligans pleutres qui sont tellement nuls qu'ils en sont arrivés à jouer les moutons planqués au milieu d'un public assez con pour ne pas faire la différence entre soutien à son petit "Français" favori et belle performance sportive. Et puis on est pas les seuls à trouver encore de l'intérêt à cette discipline. A Barcelone comme à Montréal, les tribunes étaient pleines de fans pas malheureux du tout du spectacle. En F1 comme ailleurs, reconnaissons le vrai travail, la perf, le talent, les progrès technologiques, les erreurs et disctons positivement des modifs à apporter en 2017. Piano, ta réaction est digne et bravo à toi.


    Icon For Contact#1
    Arno5, 8 Jun. 2015, 14:30

    @Ayenge: C'est vrai que ces économies de carburant en course sont ridicules. On est passé de 140 kg d'essence consommé par GP à 100 kg et pourtant on n'a jamais cherché à faire autant d'économie de carburant. C'est déjà bien d'avoir des moulins qui consomment 25% de moins qu'avant en tournant presque aussi vite. Accorder 110 kg par GP et ne pas limiter la consommation instantanée devrait permettre au pilotes de monter un peu plus dans les tours. Fournir des vrais pneus et on aurait des courses qui ressembleraient moins à de l'endurance.


    Icon For Contact#1
    arno, 8 Jun. 2015, 14:57

    @V6 turbo Comment osez-vous traiter Ecclestone d'inique et de malhonnête. Oui les tribunes étaient pleines à Montréal mais les audiences elles se cassent la gueule signe qu'il y a un véritable malaise entre les fans et cette F1, malaise qui est aussi présent chez les pilotes mais qu'il n'expriment qu'à demi-mots vu que sinon ils sont réprimandés. @Piano Un jour on saura vraiment comment a été faite cette réglementation pourquoi on ait subitement passé du 4 cylindre au V6 et bien d'autres choses. Après c'est le jeu de la F1 que d'obtenir la réglementation que l'on veut par les moyens dont on dispose, et je ne m'en offusque point, mais c'est mal connaitre les rouages de la FIA qui n'ont rien à envier à ceux de la FIFA que de croire que de croire que tout le monde est traité à égalité, ce qui c'est passé pour 2014 est juste la normalité quand la FIA établit une réglementation ça c'est toujours pratiqué d'ou le fait qu'il y ait un accord tacite pour toujours interpréter le règlement pour casser l'avantage d'une écurie quand celui-ci est trop important. Le problème de cette pratique c'est qu'avec l'interdiction des essais privés et le gel des moteurs on ne peut plus continuer avec les méthodes du passés pour élaborer une réglementation et avoir un accord unanime pour la modifier car l'avantage acquis en début de réglementation n'est plus rattrapable par les concurrents.


    Icon For Contact#1
    Profx, 8 Jun. 2015, 15:47

    arno comment etre surpris de ne pas voir plus d accident ou incident en course ? les pilotes sont a 90% des capacités de leurs montures ... les erreurs ont ete faite en el parce que la ils ont nettement moins a eco leur pneu , leur essence ... ils doivent juste eviter de "blesser" leur moteur c est tout. dans ce sens la ok pour une concurrence pneumatique , mais est ce que cela ne risque pas d entrainer une depense nettement plus importante pour les ecuries et donc plomber encore plus les "petites" ? v6turbo, j ai pas dit que seul mercedes etait short , mais etant eux aussi short ils n auraient pas pu vraiment elevé le niveau si vettel avait ete dans leurs echappements . pour le fait que mercedes serait au dessus de tous a tous les niveaux , je ne le nierai pas , mais quelle ecurie a ete cdm sans etre capable de briller partout ? je n ai pas souvenir de voir une ecurie etre en fond de grille 50% ni meme 10 % des courses et etre titrée en fin de saison Au pire , dans les mauvaises courses pour l ecurie celle ci partira dans le milieu du top 10 au minimum. renault tu dit ce nest pas le reglement qu il faut blamer pour le manque de perf , ok mais on peut le blamer a partir du moment ou meme si renault voulait repartir d une "feuille blanche" pour reconcevoir un moteur totalement diferent , ils ne peuvent pas le faire. tout le monde a droit a l erreur , l historie de la f1 est remplie de flop enorme, mais tous ont pu etre rattraper par apres car il etait toujours possible de repartir de zero dans ce cas. aujourd hui , ce n est pas possible.


    Icon For Contact#1
    arno, 8 Jun. 2015, 17:07

    @profx On en voit encore mais c'est quand c'est l'électronique qui défaille, mais après on viendra m'expliquer que je suis trop méchants à parler d'interface baquet volant. J'ai rien contre une concurrence pneumatique mais sachant que le but d'un manufacturier sera d'être champion du monde il favorisera sa meilleure écurie ce qui sans essais privés risque de pénaliser totalement tous ses autres partenaires sans parler du risque de revoir du Indianapolis 2005 ou du Silverstone 2013 à plusieurs reprises. Déjà qu'on laisse les pilotes choisir leurs gommes pour la course et qu'on arrête avec l'obligation de monter deux types de gommes et ça sera déjà un bon pas que l'on peut faire dès 2016 voire pourquoi pas dès cette année.


    Icon For Contact#1
    ayenge, 8 Jun. 2015, 23:08

    @V6 Turbo: +100 cest évident qu il.y a trop de grincheux frustrés dela domination de Mercedes qui cherchent des excuses lá ou y en a pas ... surtout quand leur favori boit la tasse. Aimer le sport c`est aussi savoir reconnaître quand les autres ont fait du meilleur boulot ! Mercedes aurait écrit le règlement 2014... la.bonne.blague. ils étaient où les autres au moment ou on le rédigeait ? Soit ils ont signé un chèque en blanc alors ils sont encore plus stup..ides (ce qui m`étonnerait) soit certaines personnes ici sont de très mauvaise foi ! Moi tout ce que je vois c`est simplement qu`actuellement le binôme à battre au championnat s`appelle lewis?mercedes... comme avant c`était vettel?redbull et avant schumacher?ferrari. Le reste n`est que complainte de mauvais perdants. Je te rejoins donc à 100% dans ton analyse.


    Icon For Contact#1
    arno, 9 Jun. 2015, 8:15

    @ayenge Si vous êtes capables de m'expliquer comment il est possible de rattraper Mercedes ou comment il était possible de rattraper RB sans essais privés et avec des moteurs gelés je serais d'accord avec vous. La position que vous tenez je l'ai tenu du temps ou en F1 les développements étaient libres, ainsi que les essais, et c'est pourquoi on est absolument plus aujourd'hui avec les dominations successives de Brawn, RB et Mercedes dans les dominations que l'on a pu connaitre avec McLaren Honda, Williams Renault ou Ferrari. Mais le problème c'est que ceux qui comme vous ne voit aucun problème et trouve tout cela très bien sont toujours incapables de donner une raison pour laquelle la réglementation 2014-2020 prendra fin en 2017. Tout le monde est conscient qu'il y a un véritable problème avec cette réglementation même la FIA ça devrait quand même mettre la puce à l'oreille de beaucoup de voir que même la FIA considère qu'il y a un problème avec cette réglementation. La FIA ne peut plus se permettre d'utiliser les méthodes qui ont toujours prévalu à l'écriture d'une réglementation, quand la réglementation empêche de combler son retard c'est pas plus compliquer que cela ou alors il faut autoriser les essais privés et faire sauter le gel des moteurs, mais en l'état actuel l'avantage pris par Mercedes en 2014 est tel que si l'on continuait avec cette réglementation jusqu'en 2020, l'écurie remporterait tous les titres, et on ne peut pas attribuer les titres pendant 7 ans à ceux qui on fait la meilleure conception en début de réglementation et admettre que la F1 n'est plus une compétition.


    Icon For Contact#1
    Tat, 9 Jun. 2015, 11:14

    V6Turbo, Motors devrait le payer pour ses papelards. Nous en apprend beaucoup plus que n'importe quel journaleux. Merci.


    Icon For Contact#1
    piano, 9 Jun. 2015, 15:39

    @ arno pour le règlement, tu te bases sur des supputations erronées. Je te ferai ensuite observer que Mercedes domine, par son moteur à la conception ingénieuse ET un châssis doublé d'une aérodynamique au-dessus du lot la preuve en est que toutes les monoplaces équipées de moteurs MB ne devancent pas le reste du plateau ... que la concurrence fasse des progrès sur ces points lui permettrait de se montrer à la hauteur, le moteur n'est pas tout, Sans compter le facteur humain, les pilotes ne se valent pas : à voiture égale dans chaque écurie on a des différences tangibles qui ne sont pas dues au hasard ( ce sont des éléments que l'on peut évaluer par les résultats bruts et le comportement ou les déclarations hors-piste tout en tenant compte de l'âge, de l'expérience et de la maturité des pilotes ) Pour ce qui concerne Bernie Ecclestone, V6 Turbo a raison, le bonhomme est inique et malhonnête et la F1 se porterait mieux sans lui. ( je me réfère à un dossier assez ancien puisqu'il concerne l'organisation du GP de Belgique à Spa, avec des effets qui ont toujours cours aujourd'hui ) dans lequel il a berné les organisateurs ( liés au assez trouble monde politique belge ) pour retirer bénéfice énorme du GP en laissant les frais et les pertes ( dues à sa prise de bénéfice ) aux organisateurs Et ce qu'il a fait là, je pense qu'il ne s'est pas privé de le faire ailleurs


    Icon For Contact#1
    Profx, 9 Jun. 2015, 19:41

    piano , bernie n est en rien responsable du fait que les politiciens belges se prennent pour de grand negociateurs et ne sont en fait que des idiots ... vous verrez combien de temps survivra la f1 sans eclestone ... pas tres longtemps helas pour nous


    Icon For Contact#1
    Waddle, 9 Jun. 2015, 23:05

    @Piano... Yamaha s'est mis au... diapason de Honda... 3 fois bravo !


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top