Festina lentissime
© McLaren - Superslow

Festina lentissime

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© McLaren - Superslow

Les Grandes Parades se suivent et se ressemblent pour les avoines Huedada et Taïaut. Âmes en peine, champions déchus, leurs pilotes – et en premier lieu Don Fernando – s’évertuent en vain à traîner de coupables chariots.

Monseigneur Ron Delé est le recteur de Mate la Reine. Il doit faire de l’alliage Mate la Reine – Huedada une Sainte Alliance pour retrouver les cieux.


LE COMTE DE MONCET

L’escale canadienne a semé l’infortune
Dans les cœurs attristés d’écuries humiliées.
Elles sont flétries, meurtries, et ce n’est sans rancune
Qu’elles voient sans promesses un voisin hypogée.


MONSEIGNEUR RON DELÉ


Messire Fernando, veuillez donc ralentir
Le pas trop oppressant d’une fière monture.
Car sinon, tout bientôt, l’effroyable martyr
Vous forcera – parbleu ! - à stopper l’aventure.


DON FERNANDO

J’ai compris, Monseigneur. Je ralentis céans.
Diable ! Mais qu’aperçois-je ? Est-ce donc un mirage ?
Je vois une Manor menacer mon séant.
Elle ne passe pas ! Ce serait trop d’outrage.


MONSEIGNEUR RON DELÉ

Elle devra passer. Notre avoine Huedada
A l’appétit vorace et par trop gloutonneux.
Ah ! vous vous croyez lent ;cela nous conviendra.
Ralentissez encore et priez bien les dieux.


DON FERNANDO(avec colère et désespoir)

Monseigneur, comprenez qu’une mâle fierté
M’interdit aux Manor de ma place céder.
Je n’ai que trop subi les affronts des Sans-Bière.
Laissez-moi mon orgueil ;ou craignez ma colère.


MONSEIGNEUR RON DELÉ(avec soulagement et désespoir)

Mon trop fier champion ! Le problème n’est plus.


DON FERNANDO

Auriez-vous donc vaincu tant d’accros malvenus ?


MONSEIGNEUR RON DELÉ

Tes énigmes s’enfuient ;cesse de maugréer.
Tu dois venir aux stands pour y abandonner.


DANIEL L’AFFABLE(dans les profondeurs de l’anonymat)

Taïaut, réagissez ! Je lutte sans passion,
Le rire m’a quitté, et même mon sourire.
Je me débats sans gloire, et une abdication
Me paraît douce et vive et non plus à proscrire.

Qu’est Taïaut devenue ? Et Buffle Rougeoyant ?
Où sont passés les rois qui jadis effrayaient
Jusques aux pieux Germains aujourd’hui incroyants ?
Or ils ne règnent plus ; ils sont découronnés.


DON FERNANDO

Et où est donc passée la gloire tant promise ?
Se serait-elle enfuie ? Ou bien évaporée ?
Je n’exige qu’un peu d’amicale franchise :
Ce que je vois au loin, est-ce mon apogée ?
    divider graphic

    Les autres magazines

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon