L'intelligence des intelligents
© LAT - La sagesse des sages

L'intelligence des intelligents

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© LAT - La sagesse des sages

En Angleterre, Quidams choisit la défensive, Merci l’Abbesse l’offensive. Fallait-il être sage et sensé, prudent et avisé ? Que périssent les esprits trop graves et sérieux ! Plus sagaces furent ceux qui choisirent le risque, le péril, l’aléa, la menace.

LE COMTE DE MONCET

Lors que l’on discutait parmi tout le Royaume
Du déclin annoncé de la compétition,
Une course jaillit et célébra d’un psaume
Le retour du suspense et des rudes frictions.

Sur la grille enfiévrée une malédiction
S'était comme abattue sur les Flèches d'Argent.
L'espace de vingt tours leur domination
Fut réduite à néant par deux autres insolents.

C'étaient les deux Quidams. De la seconde ligne,
Les deux charriottes blanches avaient soudain surgi,
Bondi, jailli, surpris, et vivaces et insignes.
Elles resplendissaient d'une force assouvie.


SIR JENSON
(Premier virage)

Mais que fait Fernando ? Il me fonce dessus !


DON FERNANDO

Je fus hélas piégé par deux autres Luthus !


ROMAIN LE CONVERTI

Or que prétendez-vous ? Il n'est guère possible
Que Pastor ait causé l’impromptu incident.
C'est de toute évidence un coupable risible.
Car cet homme est esthète et louvoie aisément.


SIR LEWIS (Tour 4)

Le chariot de secours s'apprête à s'effacer :
Dès l'entame il me faut l'imposteur humilier,
Pour régner de nouveau parmi Merci l'Abbesse,
Pour prouver que je vaux dix quartiers de noblesse.


LE COMTE DE MONCET

Cependant notre Anglois était présomptueux.
Il tenta l'impossible et freina sans prudence.
Il fut trop ambitieux ;or un orgueil bilieux
Ne mène qu'à la fougue et à la pétulance.


DON FELIPE (Tour 20)

Devrait-on s'arrêter ? Mais que faudrait-il faire ?
Ravitailler céans, ou filer seul en tête ?
Nous sommes deux chariots que le malaise enserre.
Nous ne voulons risquer une fière conquête.

De prendre les devants il me manque l'ardeur !
Me possède une angoisse inconnue de mes sens.
Le bon sens bénit-il le pieux conservateur,
Ou le vif tacticien qui provoque sa chance ?


LE COMTE DE MONCET

Le prudent trop souvent subit les offensives
Des rogues chevaliers qui imposent leurs pas.
Leur absence de vues, leur tactique passive,
Les menaient hors du Graal ;mais Quidams l'accepta.


OLAF KIMI(Tour 38)

Ha ! Il pleut ! A présent, l’impénétrable Ciel
Entend bien consacrer la meilleure écurie.
Soyons vindicatifs ! Un audacieux pari
Aura bientôt pour legs un podium idéel.

(Tour 42)

Je n’aime guère l’eau, et les destins contraires !
Tous deux m’auront forcé à un choix trop précoce.
Veule, inerte, indolent, je maltraite un araire
Et prends peur tout à coup d’immoler une rosse.


SIR LEWIS (Tour 43)

Parbleu ! Une vision ! Bientôt des trombes d’eau !
Il faut ravitailler et changer de sabots.
La puissance inouïe que me donne ce gage,
M’assure juste à temps du destin des nuages.


LE COMTE DE MONCET

Il faut toujours des risques encourir les périls
Pour ne pas se trouver des podiums en exil.


LE DUC DE KENT (sur le podium)

Nos félicitations, ô Devin de la pluie,
Prophète des orages, et Prince des circuits.
    divider graphic

    Les autres magazines

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon