Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Ferrari repart de Spa-Francorchamps les mains presque vides

F1. Avec une 7e place de Kimi Raikkonen pour meilleur résultat, Ferrari a récolté le plus petit total de points sur un Grand Prix depuis le début de la saison. Sans l’éclatement du pneu de Sebastian Vettel dans l’avant-dernier tour, le constat aurait cependant été bien différent.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Six petits points pour Ferrari à Spa
© Ferrari / Six petits points pour Ferrari à Spa

Sebastian Vettel était en troisième position quand son pneumatique arrière droit a éclaté dans la ligne droite des Combes : « Nous méritions de finir sur le podium, mais c’est la course ;cependant c’est une chose toute différente de ne pas finir sur le podium à cause de ce qui est arrivé. Je pense que c’est difficile à accepter pour un pilote, même si ce n’est pas pire qu’à Silverstone il y quelques années. Il n’y a aucune explication à cet événement : ce n’est pas une crevaison, le pneu a simplement explosé. »

De son côté, Kimi Raikkonen n’affichait pas non plus une mine satisfaite à l’arrivée. Parti 16e, le Finlandais a terminé à la 7e place : « Nous ne sommes évidemment pas satisfaits de notre position finale, mais c’est beaucoup mieux que notre place sur la grille. Mon départ fut assez mauvais, j’ai eu beaucoup de patinage. (…) Ma voiture s’est bien comportée tout au long de la course ;seulement, vers la fin, j’avais trop usé les pneus avant. Aujourd’hui, nous n’avons cessé de donner le meilleur de nous-mêmes pour essayer d’améliorer notre position, mais revenir de si loin n’était pas aisé. »

Avec seulement six points glanés à Spa, Maurizio Arrivabene, le directeur de la Scuderia, aurait souhaité un meilleur dénouement : « Bien sûr, nous n’avons pas connu le meilleur week-end de la saison. Nous avons choisi une stratégie agressive pour Sebastian [avec un seul arrêt], jusqu’à l’éclatement soudain et malheureux d’un pneu deux tours avant la fin. »

Ferrari devra faire bien mieux dans deux semaines, à Monza, pour sa course à domicile.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut