Beggars can't be choosers
© Renault Sport F1 - Faute de Renault on mange du Honda ?

Beggars can't be choosers

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Renault Sport F1 - Faute de Renault on mange du Honda ?

Buffle Rougeoyant, après avoir tant médit sur les chevaux Taïaut, est désormais comme un mari contraint de rappeler la femme dont il avait divorcée. Le salut viendra-il de l’avoine Huedada ?

Godefroy de Taffin est le responsable des chevaux Taïaut, et a été fort marri par les premières parades des écuries ayant adopté ses six palefrois.

Le Chanoine Adrien est le manufacturier en chef de l’écurie Buffle Rougeyant. Il ne rend des comptes qu’à l’Archevêque Dietrich, qui a fait fortune dans la cervoise.

Monseigneur Ron Delé est le recteur de Mate la Reine. Il doit faire de l’alliage Mate la Reine – Huedada une Sainte Alliance pour retrouver les cieux.


LE COMTE DE MONCET

Le passé est cruel pour les anciens prophètes
Dans le cosmos boiteux. Une octuple victoire
Avait forgé l’orgueil des plus grandes conquêtes
Et semblé à jamais assurer toute gloire
Aux Buffles Rougeoyants qui se croyaient bénits.
Aujourd’hui le Néant de son souffle a terni
La considération que le paddock portait
A ces geigneurs gênants et bientôt isolés.


LE CHANOINE ADRIEN

Je vous en prie, Monsieur ! Il nous faut une avoine
Pour courir l’an prochain dans la Formule…


L’ARCHEVÊQUE DIETRICH

Hé ! Je n’ignore pas la rime que vous vîtes.
(Convenez, je vous prie, qu’elle était bien commune.)
Je vais voir de ce pas un ami qui m’évite.


LE CHANOINE ADRIEN

Cet ami qui se prend pour le divin Neptune ? *


L’ARCHEVÊQUE DIETRICH

Ne me coupez donc pas ! Je déteste cela !


GODEFROY DE TAFFIN

Alors pourquoi, Monsieur, résilier nos contrats ?


L’ARCHEVÊQUE DIETRICH

Ah, mais… ! Ha, Godefroy ! Godefroy, quelle joie
De vous voir parmi nous, en ce monde d’en bas.
Avez-vous donc daigné descendre sur la terre
Et quitté les nuées pour régler notre affaire ?


GODEFROY DE TAFFIN

La veille mille affronts vous sortaient de la bouche ;
Vous n’aviez pas un mot qui ne nous fût farouche.
Désormais, vous flattez le corbeau en renard
Alarmé de l’ampleur qu’ont croisée vos retards.
Quelle ironie, Dietrich ! Vous voilà à mendier
Ce que pourtant hier vous vouliez mépriser.


L’ARCHEVÊQUE DIETRICH

Allons, allons, très cher ! Le passé est frivole
Quand se joue l’avenir de nos quatre carrioles.
Voulez-vous un surcroît de nos caisses d’oboles ?
Voulez-vous posséder un château espagnol ?
Nous voulons tout ;nous pouvons tout ;nous donnons tout.
Je le dis à genoux : aidez-nous, sauvez-nous.


GODEFROY DE TAFFIN

Ah ! Comme c’est touchant. L’archevêque qui prie
De lui donner ce jour ce qu’il déniait jadis.
Eh bien, réfléchissons. Voulez-vous perdurer ?
Il faudra nos désirs à présent accepter.
Vous aurez une avoine ;une avoine avariée
Qui daterait d’hier ou bien d'une autre année.


LE CHANOINE ADRIEN

Malgré nos ingénieurs, malgré nos caisses d’or,
Nous serions ravalés au rang des deux Manor.


L’ARCHEVÊQUE DIETRICH

Parbleu, non ! Impossible ! Inhumain ! Incroyable !
Je m’en vais donc trouver au Japon mon étable.

(Il voyage au Japon.)

Monseigneur Rondelé ! Que faites-vous donc là ?
N’est-ce donc point ici le siège d’Huedada ?


MONSEIGNEUR RON DELÉ(en pleurs, portant des chrysanthèmes)

C’est bien l’endroit, hélas ! Et c’est pourquoi je pleure !


L’ARCHEVÊQUE DIETRICH

Mais pourquoi pleurez-vous ? Et à quoi bon ces fleurs ?


MONSEIGNEUR RON DELÉ

Voyez-vous, Huedada a voulu m’annoncer
Qu’ils avaient leur avoine à présent achevée.
Formidable, pensais-je ! Enfin nous triomphons ;
On cesserait bientôt de nous nommer bouffons.

Mais Huedada n’avait que pour bonne nouvelle
Qu'une menue réforme et dix-huit bagatelles.
Ces fleurs sont donc, Dietrich, pour notre prochain deuil.
Nous enterrons Woking dans son obscur cercueil.


* Neptune était également le dieu des chevaux.
    divider graphic

    Les autres magazines

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon