Essais Pré-Saison Barcelone - 2 : Le bilan complet

La deuxième semaine d'essais hivernaux à Barcelone s'est achevée sur le meilleur temps d'une Ferrari, celle de Sebastian Vettel. Ces quatre derniers jours ont également été marqués par la domination de Mercedes et les problèmes rencontrés par la nouvelle équipe Haas, emmenée par le Français Romain Grosjean.  Icon For Chat#6  13
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Raikkonen repart avec le meilleur temps de la semaine
© Ferrari / Raikkonen repart avec le meilleur temps de la semaine
Les essais hivernaux précédant le début de la saison 2016 se sont achevés vendredi soir en Espagne, sur la piste de Barcelone.

Même s'il est très difficile d'en tirer des conclusions définitives quant à une véritable hiérarchie avant le premier Grand Prix de la saison qui se déroulera le week-end du 20 mars en Australie, quelques leçons peuvent toutefois en être tirées.

Avant tout, il semble maintenant incontournable que les Mercedes seront encore les voitures à battre en 2016. En effet, lors de cette seconde semaine, Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont une nouvelle fois démontré leur régularité et leur performance. Sans vraiment chasser le chronomètre, les deux pilotes ont tout de même réussi à inquiéter la concurrence, si ce n'est à déjà la décourager.

Les Ferrari semblent cependant les mieux armées pour contrecarrer les plans des Flèches d'argent. Sebastian Vettel termine même la semaine dans le haut de la feuille des temps et, malgré quelques problèmes de fiabilité, la SF16-H semble bien née. D'ailleurs, Kimi Raikkonen repart avec le meilleur temps de la semaine dans son escarcelle.

Du côté des nouveautés, Sauber a présenté ses nouvelles lignes cette semaine et n'a pas démérité sur la piste avec plus de 400 tours couverts. Un luxe que n'a pas pu se permettre la nouvelle équipe Haas F1 Team, engluée dans les problèmes techniques et qui repart de Barcelone sans avoir atteint le cap des 200 tours lors de cette deuxième semaine.

Satisfaction, par contre, dans le clan McLaren où la fiabilité retrouvée a permis à Fernando Alonso et Jenson Button de faire un nombre important de tours pour engranger un temps précieux en piste afin de mettre au point le difficile moteur Honda. Avec les 13ème et 14ème chronos de la semaine, le Britannique et l'Espagnol n'impressionnent pas mais l'essentiel est ailleurs.

Lors de la première semaine, si les Force India avaient quelque peu impressionnées, elles sont aujourd'hui rentrées dans le rang au contraire des Williams qui ont montré le bout de leur nez en haut des feuilles de temps puisque Felipe Massa et Valtteri Bottas pointent au 5ème et 6ème rang de cette semaine.

La sensation de cette semaine reviendra à Carlos Sainz, qui, au volant d'une Toro Rosso motorisée avec un moteur Ferrari version 2015, a réussi à se glisser dans le Top 5 final, grâce à un excellent 4ème temps obtenu lors de la dernière journée de ces tests hivernaux.

Voici donc les tableaux récapitulatifs complets de ces essais de pré-saisons, second et dernier volet avec le premier tableau, regroupant le meilleur temps de chaque pilote ainsi que son nombre de tours parcourus :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
RaikkonenScuderia Ferrari1.22.765
208
2
VettelScuderia Ferrari1.22.852+0.087
293
3
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team1.23.022+0.257
324
4
Sainz Jr.Scuderia Toro Rosso1.23.134+0.369
296
5
MassaWilliams Martini Racing1.23.193+0.428
248
6
BottasWilliams Martini Racing1.23.229+0.464
231
7
HulkenbergSahara Force India F1 Team1.23.251+0.486
258
8
VerstappenScuderia Toro Rosso1.23.382+0.617
303
9
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team1.23.622+0.857
295
10
PerezSahara Force India F1 Team1.23.721+0.956
188
11
MagnussenRenault F1 Team1.23.933+1.168
245
12
RicciardoRed Bull Racing1.24.427+1.662
258
13
ButtonMcLaren Honda1.24.714+1.949
240
14
AlonsoMcLaren Honda1.24.735+1.970
211
15
NasrSauber F1 Team1.24.760+1.995
219
16
PalmerRenault F1 Team1.24.859+2.094
187
17
WehrleinManor F11.24.913+2.148
127
18
EricssonSauber F1 Team1.25.031+2.266
185
19
KvyatRed Bull Racing1.25.049+2.284
190
20
GrosjeanHaas F1 Team1.25.255+2.490
143
21
GutierrezHaas F1 Team1.25.422+2.657
48
22
HaryantoManor F11.25.899+3.134
103


Dans le second tableau sont répertoriés les meilleurs temps par équipe ainsi que la totalité des tours parcourus :

EquipeTempsEcartTours
1Ferrari1.22.765501
2Mercedes1.23.022+0.257619
3Toro Rosso1.23.134+0.369599
4Williams1.23.193+0.428479
5Force India1.23.251+0.486446
6Renault1.23.933+1.168432
7Red Bull1.24.427+1.662448
8McLaren1.24.714+1.949451
9Sauber1.24.760+1.995404
10Manor1.24.913+2.148230
11Haas1.25.255+2.490191
Partager

Essais Prives

Plus d'actualités
 Icon For Chat#6  13 commentaires

    Icon For Contact#1
    jobi, 7 Mar. 2016, 8:42

    encore une saison passionnante a venir!!!! a la fin de quel GP hamilton sera sacré champion??...........quel suspense!!.........:-((


    Icon For Contact#1
    albert, 7 Mar. 2016, 9:37

    le PU renault n'a qu'une seule sortie d'échappement , pourquoi? contrairement aux autres PU


    Icon For Contact#1
    V6 Turbo, 7 Mar. 2016, 9:52

    Si il y a un point sur lequel je trouve que les observateurs et vous chers amis blogueurs passionnés, ne mettent pas assez l'accent à l'aube de cette nouvelle saison, c'est bien le changement en matière de pneumatiques. Je vous parie que très vite, dés Melbourne, toutes les interrogations chaque week-end tourneront autour de ce sujet. C'est trop mal connaitre le sport auto que de reléguer ce sujet comme si c'était annexe. Entre les durs et les ultra-tendres l'écart va être monstreux. Monstrueux en performance au tour et surtout en durabilité. La nouvelle règle des trois composés au choix va sacrement changer la donne. Beaucoup plus d'incertitudes et un choix tactique bien plus délicat. Cette variable va faire la différence et déjà on a bien vu le jeu des écuries de pointe à Barcelone. Il faut se mettre en tête que les températures de ces 8 jours d'essais en Catalogne étaient bien plus basse que la moyenne des températures qui seront rencontrées lors des premiers GP de la saison. Rouler avec des super ou ultra tendres juste quelques tours était bien plus avantageux en Espagne qu'il ne le sera sur la durée d'une course dans la saison. Avec le nouveau panel proposé par Pirelli, les fenêtres d'utilisation vont forcement être beaucoup plus étroites. J'aurai l'occasion d'y revenir bientôt, mais le fait que Mercedes y ait roulé certains jours l'équivalent de presque 3 GP en médiums n'est pas un hasard. Par exemple, les Flèches d'argent ne visent-elles pas à passer Q2 avec des composés plus durs que les autres pour pouvoir mieux assommer la concurrence en course avec ces enveloppes dont elles auront l'obligation règlementaire d'utilisation? Plus on peut rouler avec un composé durable et à la performance bien établie, meilleur est le gap à l'arrivée par rapport à la concurrence. C'est stratégique et essentiel dans la construction d'un week-end de course, essentiel dans les réglages sur lesquels il est difficile de revenir après le vendredi, essentiel sur l'utilisation m^me du chassis mais aussi du PU. C'est une évidence basique pour qui a déjà roulé en compéttition un jour sur un circuit. Faire des coups avec des tendres ou ultra tendres, OK, mais un GP ce sont 2 heures de course sans compter les essais et les qualifs et ce sur 21 week-ends en 2016! Le poids embarqué est également une variable très sensible surtout avec certaines gommes. Je répète, les pneumatiques feront l'écart. Bans la même veine, (et pour une évidente meilleure utilisation des pneus) les très gros efforts aéro des équipes de pointe ne m'ont pas laissé insensible. Avez vous vu le travail fourni? C'est assez incroyable d'imaginer le travail en soufflerie de ces museaux et ailerons hypersophistiqués. Avez vous vu les transformations des la W07 et de la SF16H par rapport à leurs "ancêtres" de 2015. L'aéro et les pneus seront évidemment prédominants, peut-être bien plus au final que les PU dont on ne fait que de se focaliser échaudés par les mauvaises expériences de 2014. On reparlera aussi de la révolution de philosophie en matière de fiabilité. Messieurs revenons donc dans nos discussions à nos bases techniques, a nos chronos et à ce qui fait vraiment la différence sur un circuit. Autant d'éléments qui me mettent l'eau à la bouche tant je sais qu'ils seront importants. A bientôt.


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 7 Mar. 2016, 10:05

    « le PU renault n'a qu'une seule sortie d'échappement , pourquoi? contrairement aux autres PU » T'as vu ça où ?? :) Toujours des questions farfelues.. la preuve en image : http://i84.servimg.com/u/f84/14/79/55/26/jolyon10.jpg


    Icon For Contact#1
    arno, 7 Mar. 2016, 16:48

    @V6 turbo On a vu l'année dernière que les tendres sur certaine piste ne permettaient même pas de boucler un tour chrono. Avec le nouveau système de qualification qui oblige a rester en piste tenter d'atteindre la Q3 avec les pneus les plus tendres disponibles s?avérera sur la plus part des GP une stratégie suicidaire. Partir avec les pneus les plus tendres et le plein ne me parait vraiment pas raisonnable. J'imagine mal une écurie qui peut jouer les points griller son dimanche pour intégrer le TOP 10 lors des qualifs alors que la 11ème place offre le choix des gommes. Comme le cahier des charges des pneus n'a pas changé je ne pense pas que la nouvelle réglementation en la matière change énormément de chose. On peut toujours avoir des écuries qui soient capable de mieux exploiter l'éventail de gommes que les autres et j'espère que l'on aura régulièrement des stratégies différentes mais vu que les saisons précédentes les écuries avaient quasiment toutes les mêmes stratégies durant les GP je crains fort que le plus large choix ne change pas souvent quoi que ce soit, et que par conséquent les écuries vont globalement adopter la même stratégie. Bref on va attendre les 5 premiers GP pour tirer des conclusions et valider ou invalider les hypothèses d'avant saison et voir si certains tandems pilotes écuries me feront "mentir". Après tout on a déjà vu Kimi au volant d'une monoplace conçue par Alison adopter avec bonheur des stratégies différentes mais c'était avant les nouveaux PU qui ont un couple autre que les V8 KERS.


    Icon For Contact#1
    V6 Turbo, 8 Mar. 2016, 16:06

    @Arno Globalement assez Ok avec toi. Pirelli a prévu un éventail bien plus large qu'en 2015 avec 5 composés différents (mais seulement 3 dispo par week-end et deux obligatoires en course). Pirelli a publié un calendrier des gommes dispo pour les premières courses de la saison.Comme tu soulignes avec justesse certaines gommes tendres ont une durée de vie hyperlimitée. Je prends le cas de l'ultrasoft (violet), il est seulement au programme pour l'instant en Azerbaïdjanet je crois et j'imagine mal pour quel usage sinon pour faire "peter" un temps sur un tour en qualif et encore! Le fait est que le test grandeur nature de cette nouvelle gamme de pneus a été réalisé seulement à Barcelone dans des conditions peu chaudes. Or on sait que les deux écueils d'un pneumatique c'est d'avoir à affronter le froid ou le chaud. Je crois de mémoire (a verifier) que Pirelli dans cette optique met surtout a dispo du hard (orange), médium (blanc) et soft (jaune) sur la plupart des courses a risque de température de piste chaude et est monté d'un cran en cas de piste plutôt froide. Le problème réside toujours de la différence possible entre le vendredi et le dimanche après-midi et les réglages qui vont avec. J'oublie évidemment volontairement les pluie et intermédiaires (vert et bleu), c'est un autre chapitre. Je rappelle aussi les problèmes de pression autorisée. De ce coté là rien n'a changé si je ne m'abuse (même si la procédure est plus claires) et le casse tête sera toujours le même. Finalement c'est plutôt une bonne chose qui va pimenter les qualifs de ceux qui voudront éviter l'élimination . En Q2 c'est effectivement suicidaire de tenter les plus tendres car ils n'auront que quelques tours de vie. En cas de SC après un départ cahotique, le coup de poker peut prendre, mais ce sera rare. En revanche les tops teams ont quand même globalement intérêt a jouer la sécurité pour faire des gros points mais on verra quelles seront les stratégies. Vivement très bientôt.


    Icon For Contact#1
    arno, 8 Mar. 2016, 18:29

    @V6 turbo Les ultrasoft (violet) c'est clairement pour les circuits ou le grip mécanique est prédominant donc Monaco à coup sur en Q2. Et le nouveau système de qualif si il est encore en vigueur à ce moment là de la saison risque d'être rock'n roll. Monaco est la seule piste ou il faut monter le rythme tour après tour avant de claquer un temps et vraiment pas sur que les 6 minutes de la Q2 permettent même au meilleur de claquer un temps pour s'assurer une place en Q3. De toute façon je ne pense pas qu'il y aura vraiment un bouleversement au niveau des pneus proposés par Pirelli donc a priori en se basant sur les choix fait l'année dernière on doit pouvoir aisément deviner ceux de cette année qui seront identique à l'année dernière avec l'ajout d'un pneu plus tendre. Les choix des pilotes pour l'Australie publié aujourd'hui se sont portés massivement sur les supersoft(rouge) et les soft (jaune) délaissant complètement le médium (blanc) alors que l'année dernière Pirelli avait amené les medium et des softs et le choix c'était porté sur une stratégie à un arrêt. Il semble donc que nous aurons cette année une stratégie à deux arrêts cette fois-ci avec un premier relais en supersoft pour ceux qui rejoindrons la Q3. On peut raisonnablement penser que Pirelli avait amené des pneus bien trop dur l'année dernière et que le choix des pilotes pour Melbourne ne sera pas une indication quand au reste de la saison. Il faudra donc au moins attendre les choix des pilotes qui seront fait pour le GP de Barheïn et de Chine ou la stratégie avait été de 2 arrêts l'année passée pour voir si les pilotes se portent là aussi sur soft et supersoft mais j'ai vraiment un gros doute.


    Icon For Contact#1
    dabass44, 9 Mar. 2016, 17:23

    effectivement, je pense que les top team n'iront pas se risqué dans les pneumatique, par contre j'imagine très bien une écurie de milieu de tableau tenté des coups de poker! Certes, ils ne troubleront pas l'assemblé indéfiniment mais imaginons qu'un top pilote ce retrouve bloqué derrière un de ces coups de poker pendant disons 8 tours, à l'arriver ça peu faire de gros points sur un coéquipier qui se serait mieux qualifier. Un hamilton ou un vettel par exemple pourrait en faire les frais sur une qualif un peu foireuse et sa risque de faire débat!!! J'ai plutôt hâte pour tous vous dire^^


    Icon For Contact#1
    Néos, 9 Mar. 2016, 17:38

    Le nouveau format aurait été mieux exploité si il n'y avait pas la compartimentation en Q1, Q2 et Q3. Il aurait fallut passer à une séance de 30 min par exemple, ou tout le monde roule avec le même système d'élimination au bout d'un certain temps. Là ça n'a pas vraiment de sens puisque les 6 pilotes les plus lents finiront bien par se faire éliminer au bout de la Q1 et de la Q2. Son seul intérêt réside dans la Q3 ou on aura une sorte de finale pour la pole. A voir... mais il y a fort à parier que l'effet escompté ne sera pas au rendez-vous.


    Icon For Contact#1
    arno, 9 Mar. 2016, 20:50

    @dabass Les différences de performances dans la gamme Pirelli ne sont à mon avis pas suffisantes pour que l'on ait assez d'écurie qui chaussée en Q2 un cran plus tendre que Mercedes ou Ferrari soient capables de les empêcher de rejoindre Q3.


    Icon For Contact#1
    Ringostarr, 9 Mar. 2016, 22:19

    C'est plutôt sympa de mettre plus de choix de gommes à disposition des équipes. Avec les nouveaux choix de pneus falloir voir ce que ça donne après quelques courses. De toutes les façons ça va jouer sur les performances a un moment ou un autre.


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 10 Mar. 2016, 10:17

    Sinon Austin est confirmé pour le 23 octobre..


    Icon For Contact#1
    Alinnhomaya, 10 Mar. 2016, 14:40

    Au fait, il y a eu ces dernières années trop des spectacles artificiels crées par la FIA tels que le DRS, le nouveau format qualfif., les pneus et leurs choix et j'en passe, mais aucune règle technique qui valorise le talent, la performance et l'instinct du pilote.... Je préfère voir deux dépassements musclés sans DRS que d'avoir 20 avec DRS sur la ligne droite encore.... XD Là, il nous livre encore à un système de qualification artificielle où le pilote rapide peut ou ne pas gagner la pôle selon les circonstances aléatoires du trafic... Une fois bloquer derrière une voiture très lente, le pilote le plus rapide perd la pôle ou la première ligne.... Ils critiquent le travail des ingénieurs derrière le muret et veut le simplifier, mais avec un système de qualif. pareil, la FIA redonne un nouveau job supplémentaire aux ingénieurs.... Une f1 qui va azimuts... :!


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Top