Fernando Alonso, sain et sauf après un accident effroyable

Au-delà de la victoire de Nico Rosberg aujourd'hui à Melbourne, le moment le plus spectaculaire de ce Grand Prix restera sans conteste le crash entre Alonso et Gutierrez au 17e Tour de Course. Sorti indemne, l'Espagnol est revenu à chaud après cette spectaculaire sortie de route.  Icon For Chat#6  4
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Fernando Alonso, rescapé d'une cabriole des plus spectaculaires !
© Mclaren / Fernando Alonso, rescapé d'une cabriole des plus spectaculaires !
"Je vais bien" . Tout le monde voulait entendre ces paroles de la bouche même de Fernando Alonso après ce terrible accident qui l'a impliqué face à Esteban Gutierrez. A l'aspiration, le double Champion du Monde a décollé sur la roue arrière de la Haas du Mexicain avant le freinage du 3e virage, dans la seconde portion DRS. Le "Taureau des Asturies" a alors tapé le mur sur sa gauche avant de rentrer dans une série de tonneaux des plus effrayants.





La folle course de la Mclaren a fini dans le bac à gravier, voiture quasiment détruite dans son ensemble. Fort heureusement, la cellule de survie a totalement jouée son rôle.




Alonso a ainsi pu sortir seul de la carcasse de sa voiture pour rejoindre le bas-côté, direction le Centre Médical du circuit.




Après avoir satisfait aux premières vérifications médiacles, le pilote frappé du numéro 14 a pu exprimer ses émotions.

"J'étais à l'aspiration de Gutierrez avant le freinage, et c'est malheureusement une combinaison de facteurs qui a amené ce crash. Je suis reconnaissant de la sécurité de ces voitures: grâce à elles, je suis vivant, devant vous en train de vous parler. C'est la chose la plus importante !"

En se décalant une fois de trop sur sa gauche avant le freinage, Gutierrez a brusquement fermé la porte à Fernando Alonso qui avait choisi l'intérieur pour dépasser.
Ceci étant, Alonso ne blâme pas son collègue: "C'est un incident de course. Nous étions à la lutte à 300 km/h : chaque mauvais détail peut conduire à un gros accident"

De son côté, Gutierrez affirma que sa défense face à Alonso était "correcte". Il tient également à souligner le principal : l'état de santé du champion espagnol : "Heureusement nous sommes tous les deux sains et saufs, c'était un moment très étrange. Une fois que je suis descendu de ma voiture, je me suis tout de suite précipité vers lui pour voir si tout était OK."

L'action litigieuse a été passée sous investigation. Les commissaires ont rendus leur verdict au sujet de l'équipier d'Esteban Gutierrez: "Les Commissaires ont examiné les preuves et ont conclu qu’aucun pilote n’était pleinement ou majoritairement coupable."

Cette journée aura donc apportée une nouvelle preuve de l'efficacité des systèmes de sécurité des voitures modernes de course. Fernando Alonso commence à être un habitué de ces très gros accidents depuis ses débuts en 2001: on se rappelle notamment de son accident au Brésil sous la pluie en 2003, au départ à Spa-Francorchamps en 2012 ou encore de l'empilement avec Kimi Raikkonen en Autriche l'année passée. Sans oublier l'accident en Essais Privés à Barcelone en Février 2015.
Cette mauvaise série pourrait t-elle commencer à entamer sa motivation, lui qui ne lutte actuellement "que" pour des places en milieu de tableau ?
Partager
 Icon For Chat#6  4 commentaires

    Icon For Contact#1
    BRM, 20 Mar. 2016, 14:17

    On dirait un remake de villeneuve/R. Schumacher en 2001. A l'approche du virage 3,à près de 260 km/h, V. derrière Ralf, se décale à gauche, percute la roue arrière gauche , décolle, tape le mur a gauche pour finir dans le mur au même endroit qu'Alonso. Fort heureusement, aucune perte humaine à déplorer cette fois ci! (un commissaire de piste avait été tué par une roue projetée)


    Icon For Contact#1
    bo, 20 Mar. 2016, 15:27

    Que ce serait il passé s'il avait eu un halo ? piece mobile en carbone qui pourrait se détacher et blesser gravement le pilote en cas de tonneau non ?


    Icon For Contact#1
    Grand tout sec, 20 Mar. 2016, 18:04

    Le premier accident de la saison sera peut-être aussi le plus impressionnant. Je crois aussi qu'on peut le placer sur le podium des crashs d'Alonso, avec pour le compléter ceux du Brésil en 2003 et de la Belgique en 2012. Même si Monaco 2003 et Japon 2007 étaient pas mal aussi.


    Icon For Contact#1
    Grand tout sec, 20 Mar. 2016, 18:50

    Quand on voit les photos, on se dit comme Bourvil dans Le corniaud ''Maintenant elle va marcher beaucoup moins bien''. Dieu merci, Alonso va très bien.


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Dernières actualités F1

Toutes les actualités F1
Top