La Hongrie prolonge jusqu'en 2026

La Hongrie prolonge jusqu'en 2026

Alors que l'avenir d'un Grand Prix comme Monza n'est pas encore assuré, la Hongrie n'a pas ce problème puisque sa place est désormais assurée jusqu'en 2026.  Icon For Chat#6  1

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Mercedes - Encore au moins 10 départs à voir en Hongrie
© Mercedes - Encore au moins 10 départs à voir en Hongrie
La F1 est présente en Hongrie depuis 1986, ce qui en fait le troisième circuit avec la plus longue présence consécutive, après Monaco et Monza. Elle est donc désormais assurée de fêter son 40ème anniversaire, grâce à un nouveau contrat signé avec la FOM.

Bernie Ecclestone l'a ainsi confirmé à Autosport : « Ouais, nous avons un nouvel accord. Ce sont de gros supporters, ils font du très bon travail. C'est bon pour le pays, bon pour nous. Je suis très, très heureux que nous soyons toujours en Hongrie et nous allons y rester. »

Il est ainsi intéressant de noter qu'un tel accord soit déjà prolongé alors qu'en juillet 2013, les deux parties s'étaient déjà entendues pour prolonger leur accord d'alors jusqu'en 2021. Il n'y avait donc aucune urgence pour les deux parties de se remettre autour de la table des négociations.

Néanmoins, Miklos Sesztak, le ministre du développement national, a ainsi précisé qu'un accord de long terme comme celui-ci permet de garantir un plan de développement, qui a commencé dès cette année avec une remise à niveau de la surface du circuit : « Cependant, malgré le fait que tout le monde semble satisfait du Grand Prix, qu'ils disent qu'ils passent un très bon temps ici, nous savons que de nouvelles améliorations sont nécessaires. Le travail de surfaçage qui vient d'être terminé était la première étape dans cette voie. Je peux révéler que le budget 2017 prévoit d'importantes ressources qui sont dédiées au développement du circuit. »

Pour le petit pays d'Europe centrale, la F1 a toujours joué le rôle de symbole fort. Ainsi en 1986, lors de son apparition au calendrier, elle symbolisait le premier Grand Prix disputé de l'autre côté du Rideau de fer, avant la chute de l'URSS.

Le gouvernement local a donc compris l'importance qu'il y avait de conserver un tel événement, qui met en avant son pays sur la carte mondiale et qui promeut les qualités de vie de sa capitale, Budapest : « Chaque année, la course est l'un des événements sportifs les plus importants pour notre pays. Le gouvernement de Hongrie est donc engagé envers la bonne qualité d'une piste comme le Hungaroring. »

Voilà une stratégie qui pourrait être écoutée et suivie par de nombreux gouvernements européens à une époque où les épreuves sur le Vieux Continent semblent menacées de manière permanente. Alors que les téléspectateurs européens représentent 60% de l'audience mondiale...

Avec la participation de www.racingbusiness.fr
Partager cet article
 Icon For Chat#6  1 commentaire

    Icon For Contact#1
    Peverell, 26 Apr. 2016, 0:36

    Ils ne pourraient pas prêter un peu d'argent à Monza ? Non ? Ok je sors . . .


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon