Espagne - Qualifications : Hamilton reprend la main

C'est Lewis Hamilton qui est parvenu à réaliser le meilleur temps de la séance qualificative du Grand Prix d'Espagne, devant Nico Rosberg. Grosse sensation avec la 4ème place de Max Verstappen, tout de même battu par Daniel Ricciardo. Fernando Alonso est parvenu à passer en Q3.  Icon For Chat#6  25
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Lewis Hamilton est de retour en pole
Lewis Hamilton est de retour en pole
Les qualifications se sont déroulées dans des conditions parfaites, sous un grand soleil, avec 22°C dans l'air et 42°C sur la piste. Si les Sauber et les Manor ont été les premières à inscrire un temps, les Mercedes ont rapidement pris les devants, avec Nico Rosberg qui a réalisé un meilleur temps que son coéquipier, Lewis Hamitlon, reléguant les Sauber à 2,8 secondes.

Mais la première sensation de la Q1 fut la performance de Max Verstappen. En effet, le nouveau pilote Red Bull est parvenu à se placer en 3ème position, à une demi-seconde des Mercedes. Daniel Ricciardo se classe juste derrière son coéquipier, devant les deux Ferrari.

Pour la lutte pour la qualification, Nico Hülkenberg a dû se sauver lors de son dernier tour puisqu'il n'était que 16ème, avant de remonter en 8ème position provisoire. De même, Jenson Button a longtemps été menacé mais est parvenu à se sauver lors de sa dernière tentative, tout comme Romain Grosjean.

Par contre, grosse surprise avec Felipe Massa qui a abandonné son dernier tour et est donc éliminé dès la Q1, avec seulement le 18ème temps de la séance car il s'est fait piéger par le trafic en piste alors qu'il tentait de se qualifier sur un seul relais.
Il termine donc la Renault de Jolyon Palmer, premier sur la liste des éliminés. Les quatre autres éliminés sont les deux Sauber et les deux Manor. Cette fois-ci, les pilotes de l'équipe suisse sont parvenus à devancer les deux pilotes de Manor.

Eliminés de la Q1 : Palmer, Massa, Ericsson, Nasr, Wehrlein, Haryanto

Pour la Q2, une fois n'est pas coutume, ce sont les Mercedes qui ont signé un premier temps. C'est fois-ci, c'est Lewis Hamilton qui a frappé très fort, avec un temps plus rapide de six dixièmes plus rapide que Nico Rosberg. Le Britannique en a donc profité pour mettre la pression sur son coéquipier, avant l'épreuve décisive de la Q3.

Lors de sa première tentative, Kimi Raikkonen s'est retrouvé englué dans le trafic et a donc préféré écourter son relais en plongeant dans la voie de stands avant la fin de son premier tour rapide. Moins de problème pour Sebastian Vettel, qui se classe 4ème. En effet, l'Allemand est dominé par Max Verstappen, décidément en forme puisque l'écart avec Daniel Ricciardo atteint cinq dixièmes !

A une minute de la fin, Kimi Raikkonen réalise enfin son premier temps de la Q2 et se classe 4ème, juste devant son coéquipier. Jenson Button est parvenu à de nouveau améliorer dans son dernier tour, en remontant en 10ème place. Mais il ne sera pas resté longtemps à sa place puisque Nico Hülkenberg l'en a délogé dans la foulée. Mais le pilote allemand fut également éliminé par son propre équipier, Sergio Perez.

Mauvaise nouvelle pour Daniil Kvyat, qui doit se contenter de la 13ème place, alors que Carlos Sainz se classe en 9ème position et peut donc avancer en Q3. Parmi les éliminés, on retrouve également les deux Haas ainsi que Kevin Magnussen. Par contre, Fernando Alonso aura l'occasion de disputer la Q3 devant son public.
Éliminés de la Q2 : Hulkenberg, Button, Kvyat, Grosjean, Magnussen, Gutierrez

C'est Lewis Hamilton qui a lancé les hostilités de la Q3 mais le Britannique s'est loupé au freinage, ce qui lui coûte beaucoup de temps. Sur la la ligne, Nico Rosberg est donc en mesure d'être huit dixièmes devant son coéquipier. De même, Kimi Raikkonen a réalisé plusieurs erreurs avec ses pneus usés. Par contre, aucune erreur de la part de Max Verstappen, qui se place en seconde position, à sept dixièmes de Nico Rosberg mais devant les Ferrari.

Les cinq autres pilotes ont préféré tout tenter sur une seule tentative, ce qui fait une piste très embouteillée pour les quatre dernières minutes. Lewis Hamilton est parvenu à réaliser un dernier tour parfait, quatre dixièmes devant son coéquipier.

Daniel Ricciardo a tenu à remettre les pendules à l'heure en allant chercher la 3ème place, trois dixièmes devant son coéquipier. Il aura donc réussi à être devant au moment où cela compte le plus. Par contre, déception chez Ferrari, avec la 5ème place de Kimi Raikkonen, devant Sebastian Vettel. Les Ferrari devancent donc Valtteri Bottas, Carlos Sainz, Sergio Perez et Fernando Alonso.
Partager

Qualification

Plus d'actualités
 Icon For Chat#6  25 commentaires

    Icon For Contact#1
    Bastos, 14 May. 2016, 15:10

    Verstappen est bien trop jeune pour piloter une F1....


    Icon For Contact#1
    MeganeRS, 14 May. 2016, 15:15

    @bastos Ils étaient rares à le défendre jusque là. Quelle faculté d'adaptation c'est un très gros talent. Ricciardo et les autres n'ont qu'à bien se tenir. Imagine Max dans une Merco ou une Ferrari. Ca me ferait marrer de voir certains se cacher sous les tables pour ne pas montrer leur honte de l'avoir autant pourri.


    Icon For Contact#1
    Profx, 14 May. 2016, 15:15

    vettel doit etre soulagé d au moins une chose > kvyat est loin derriere ;) sinon fantastique job de la part de max l intrepide , et grosse deception pour ferrari ... maxou va t il reussir un depart de ouf ? il etait deja pas mauvais il me semble chez tr et ses tests de departs pendant les el ont ete plutot excellent ... si merco ne nous fait pas la surprise d avoir trouve la solution pour leur soucis de depart moyens voir mauvais on peut avoir un gp fabuleux avec les rbr et ptre les ferrari devant les merco ou du moins pas de merco devant au start ;) grosse bagarre potentielle si ca ne se passe pas trop mal au depart et qu on ne perd personne dans le premier tour


    Icon For Contact#1
    Profx, 14 May. 2016, 15:17

    surtotu que la merco si elle est coincee derriere une autre voiture pendant un moment fini par se retrouver au niveau d une manor ;)


    Icon For Contact#1
    renard442, 14 May. 2016, 15:34

    malgré la domination des mercedes, le départ de demain est a rater sous aucun prétexte . la fougue des red-bull peut profiter aux ferrari


    Icon For Contact#1
    Ayenge, 14 May. 2016, 15:45

    Ouf, l honneur est sauf pour Ricciardo qui a remis les pendules a l heure face a max qui fait du bon boulot... quel chassis les redbull !!!!!! Chez Ferrari kimi est depuis qlq grands prix revenu à son meilleur niveau ! Bravo ! Lewis a du aller la chercher celle-la !!! Le départ sera primordial sur ce circuit qui n a plus sa place au calendrier ! Vivement dimanche !


    Icon For Contact#1
    Gege, 14 May. 2016, 16:06

    Verstappen a tout d'un grand. Il va faire payer aux vieux ringards leurs mauvaises langues de vipères. Hamilton fait le job avec classe, Rosberg assure. Les Ferrari m'inquiètent un peu car Barcelone est un circuit qui met souvent les pendules à l'heure pour le reste de la saison. Une bonne caisse à Barcelone ne sera jamais mauvaise partout ailleurs. Sinon Mc Laren montre qu'elle va plutôt dans le bon sens. pour les autres c'est assez disparate.


    Icon For Contact#1
    Kristof, 14 May. 2016, 16:30

    Arretez de vous extasier devant verstapen , le jeune belge,vous vous ridiculisez c est les memes qui le critiquaient a cause de son age a son arrivee,choss que je n ai pas faite,comme le fait d avoir son permit de conduire pour piloter est ridicule,tout comme je ne l encense pa maintenant le type se fait mettre plus de4 dixiemes par ricciardo et vous me sortez qu il est bon!! changez de sport a analyser car c trop complique pour vous concernant la pole ca fait 3/3 pour hamilton mais l ecurie lui aura couté des poles et victoires decisives potntiellement pour le championnat pour favoriser leur compatriote et personne ne dit rien et on dit que c est du sport concernant la course il est probable,je le crains,que rosberg gagne d autant plus qu il est bon sur ce circuit


    Icon For Contact#1
    Nicolas, 14 May. 2016, 16:49

    Question sur la Vmax: J'ai vu deux affichages des vitesses atteintes par les pilotes, les deux fois Pascal Werhlein était en haut du tableau. Si j'ai bien lu, une Vmax au radar de 341 km/h. Il a donc de la motricité mais reste bloqué dans les bas-fonds. Le classement en question semblait presque à l'envers tant cet exemple n'est pas le seul de pilotes mal classés mais disposant de Vmax les plus élevées. Autre chose, Massa a confié après les qualifs que son problème venait surtout d'une sortie tardive. Il y en a encore qui se font piéger avec ça, c'est lamentable.


    Icon For Contact#1
    J-Loo, 14 May. 2016, 18:06

    « Arretez de vous extasier devant verstapen , le jeune belge,vous vous ridiculisez » Déjà, Verstappen, avec deux « p », n'est pas belge. Il court sous le drapeau des Pays-Bas. Alors le ridicule..


    Icon For Contact#1
    Kryo, 14 May. 2016, 18:42

    Pourtant c'est celui qui a la plus de talent


    Icon For Contact#1
    Kryo, 14 May. 2016, 18:42

    Verstappen est peut-être jeune mais c'est celui qui a le plus de talent


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 14 May. 2016, 21:08

    La seule chose qui surprenne chez Verstappen, c'est son très jeune âge. Abstraction faite, c'est un garçon qui s'affirme d'emblée comme un excellent pilote dès son accession à la Formule 1. Il n'est pas le premier. Sans remonter très loin, Prost, Senna, Schumacher en leur temps s'imposèrent d'emblée vis-à-vis de leur entourage, en l'occurrence de leurs équipiers respectifs. Je relisais récemment un commentaire de Jean-Pierre Beltoise concernant les jeunes pilotes actuels. Il estimait qu'ils sont infiniment mieux préparés et ont emmagasiné infiniment plus de kilométrage qu'autrefois. De plus, l'apparition et l'usage à haute dose des simulateurs ultra-réalistes est un incontestable outil d'entraînement. Et plus encore : Horner a déclaré ces jours-ci que les simulateurs et les datas permettent de révéler des qualités subjectivement indécelables et c'est sur ces conclusions qu'il se base pour estimer que Verstappen dispose de qualités objectivement supérieures à la plupart de ses pairs. Ce serait donc un champion en devenir. Cela ne veut pas dire qu'il fera une grande carrière mais qu'il en a la capacité. Vouys savez que Vettel a déclaré avoir appris que l'échange des baquets avait été décidé avant le grand prix de Russie. Or, Lauda disait en début de saison qu'il attendait de Verstappen qu'il confirme cette année et que la seconde saison était parfois plus difficile que la première. C'est dire si les preuves apportées par la technologie semblent fiables aux dirigeants de RedBull puisque nous n'en sommes qu'au 5e Grand Prix. Ceci pour dire que, que les spectateurs l'aiment, l'admirent ou pas, ce garçon est là, à la place que ses employeurs ont estimé qu'il devait être et que, l'affectif comme la morale n'y changeront rien.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 14 May. 2016, 21:29

    @Nicolas, ce que vous soulevez à propos des vitesses de pointe des Manor Mercedes est intéressant, en particulier parce que les deux plus rapides sont aussi celles qui ont réalisé les deux plus mauvais temps de qualification. L'explication tient aux réglages : Pour avoir de la vitesse, il faut réduire l'appui. C'est vieux comme ... les ailerons. Déjà, à l'époque, Jackie Stewart expliquait que sur un circuit où il est difficile de dépasser, une bonne vitesse de pointe est utile. Comme une voiture plus stable mais moins rapide, de toute façon, ne pourra vous dépasser dans les courbes, elle a toutes les chances de rester derrière ... CQFD. Evidemment, même à l'époque, il y avait des limites à ce raisonnement et le DRS n'existait pas. Mais, sur le fond, cela reste pertinent. Nous avons tous vu des F1 incapables de dépasser malgré l'usage du DRS. Au vu de la différence avec le choix des Sauber (332 et 333 km/h contre 341), il est possible d'envisager que les Manor dépassent les Sauber voire les Renault ... à condition qu'elles s'y prennent rapidement !


    Icon For Contact#1
    Profx, 14 May. 2016, 23:30

    aifaim ca eplique aussi pourquoi les mercedes ont tant de mal a depasser des voitures qui sont loin de leur temps au tour W hamilton butant sur les williams par exemple ou on voit que meme drs ouvert les merco avait du mal a se mettre a la hauteur des williams. les manors sont de loin les pires chassis qu ils soit actuellement , ce qui les "sauvent" c est leur moteur mercedes .... pas etonnant qu ils priviliegie la vitesse de pointe pour tenter de rattraper le temps perdu en virage ... mais comme ici c est pas monza ... ca se paye cash du cote des temps aux tours


    Icon For Contact#1
    Nicolas, 15 May. 2016, 6:14

    Merci pour vos réponses. Quel dommage que le châssis ait une telle influence négative, ça laisse peu de marge de man?uvre à l'équipe pour compenser par des réglages. Mais à la limite, je préfère ça à la seule médiocrité qu'il serait trop facile d'imputer aux pilotes. Je reste quand même surpris qu'avec cette nouvelle motorisation et donc le gain en vitesse, Manor n'ait pas obtenu de résultats plus visibles.. On dira que c'est leur première année avec un moteur potable, s'ils en tiennent compte pour leur prochain châssis, ils devraient progresser. Peut-être que l'aéro pourrait jouer d'ici là ? En tout cas, les enseignements à en tirer me semblent assez clairs pour dégager les lignes directrices d'un développement. Faut-il encore en avoir les moyens et être encore là l'année prochaine... Dans le même genre, je rigole bien du gros gain en performance de Red Bull avec leur moteur Renault rebaptisé Tag Heuer. Il n'y a plus de problèmes maintenant, miracle. A l'inverse, Toro Rosso qui choisirait Honda me laisse perplexe. Si on peut constater des progrès, il n'y a pas encore de quoi jouer la gagne. Quant à Renault, ils avaient prévu d'en baver cette année et sont conformes à leur programme à cet égard ! Conséquence de la prise en main extrêmement tardive du développement après un rachat compliqué.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 15 May. 2016, 7:24

    @Profx, le propulseur Mercedes n'a plus la même avance technologique dont disposaient ses utilisateurs il y a deux ans. Sans un châssis à la hauteur, la voiture sera derrière. L'an passé, malgré un ensemble homogène, la Lotus, faute de développement, n'a pu émerger qu'épisodiquement. Ce qu'il faut avoir à l'esprit, c'est que cette année, entre une "mauvaise" et une "bonne"monoplace, l'écart s'est infiniment réduit. On le voit avec Massa qui, en raison du trafic, n'a pu tirer son épingle du jeu en Q1. Ce qui complique - et excite en même temps - c'est qu'en fonction des tracés les monoplaces seront plus ou moins à l'aise sur un circuit ou un autre, le tout épicé par leur comportement sous la pluie. En ce début de saison, Mercedes, RedBull et Ferrari sont devant. Le second groupe comporte Williams, Force India, Toro Rosso, McLaren et Haas, Manor, Sauber et Renault sont un peu à la traîne. Mais les écarts restent faibles et fluctuent d'un grand prix à l'autre.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 15 May. 2016, 7:44

    @Nicolas, il n'y a rien de "dommage" et, à tout prendre, je préfère un handicap de conception de la monoplace plutôt que du propulseur puisque l'évolution de ce dernier est réduite et très encadrée. Attention à la notion de "médiocrité". Que ce soit voiture, pilote, ingénieurs ou responsable d'écurie, les commentaires - professionnels ou amateurs - exacerbent des écarts qui se chiffrent souvent à moins de 2", voire quelques dixièmes. Tirer des conclusions sur les 4/10e péremptoires (ce n'est pas vous, mais je l'ai lu ici hier) sur les valeurs comparées de Ricciardo et Verstappen, dans un sens ou un autre ne m'apparaît pas pertinent. Personnellement (chacun sa vie, chacun ses choix), un grand prix est un ensemble et chaque acteur a une égale importance. Une course ne m'ennuie jamais puisque, avec 22 partants, je vis 22 grands prix, sans image parce que sans retransmission télévisée. j'ai un certain recul vis-à-vis des performances individuelles : J'applaudis les progrès d'un Haryanto qui s'est qualifié à seulement 2/10e de Wehrlein hier. Qui en a parlé ? Cela a autant de valeur pour moi que des performances mises sous les feux de l'actualité.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 15 May. 2016, 7:54

    @Nicolas, votre courriel est riche et je préfère scinder mes commentaires. Renault a visiblement bien progressé et RedBull a su réaliser une monoplace de grande qualité. Permettre à un concurrent supplémentaire de se battre au plus haut niveau est réjouissant à tout point de vue. Renault, réaliste, sait qu'une bonne monoplace ne se décrète pas. Celle de cette année s'est construite à la va-vite, sur la base d'une conception de 2014 puisqu'elle n'a quasiment pas été développée l'an passé. Dans un monde où tout va très vite, alors qu'il faut en parallèlle développer la voiture et structurer l'équipe, il n'y a pas à être notoirement déçu de la compétitivité actuelle des Français. Ce qui m'ennuie pour eux, c'est la réforme prévue en 2017 qui arrivera un peu tôt pour une équipe adolescente.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 15 May. 2016, 8:11

    @Nicolas, le cas de Toro Rosso est complexe. Vous savez que la motorisation Ferrari est celle de 2015 sans évolution programmée, alors que Haas et Sauber vont, au fil de l'année bénéficier des évolutions du propulseur actuel. Il faudrait (je garde néanmoins le conditionnel) s'attendre à un recul progressif des performances de cette monoplace vis-à-vis de la concurrence petit à petit au fil de la saison. Je me demande, d'ailleurs, si cela n'a pas joué aussi dans "l'urgence" de la promotion de Verstappen. Clairement, Ferrari n'a pas envie de ce 4e client, moins par souci logistique que par le cousinage de l'équipe avec sa cousine RedBull. Hors de question de poursuivre l'an prochain avec une mécanique de conception si ancienne. Renault reste envisageable, bien sûr, mais Honda est soumis à la pression de la FIA pour cesser son exclusivité envers McLaren. Sachant que Marchionne rêve de créer une écurie Alfa-Roméo sur les cendres de la Sauber, le choix se réduit à moins qu'un client Mercedes décide de changer de fournisseur. Cela n'est pas impossible mais peu crédible aujourd'hui mais la saison est encore longue : Il faudrait que Honda soit au niveau de l'Allemand et que le client soit mécontent d'un propulseur-client trop éloigné de celui de la maison-mère. Pourquoi le nier ? C'est un cas de figure qui pourrait concerner Williams. Force India et Manor, moins solides financièrement pourraient tenter l'aventure si le constructeur nippon s'avérait plus clément... Rien est gravé dans le marbre.


    Icon For Contact#1
    V6 Turbo, 15 May. 2016, 9:15

    @Aifaim J'apprécie particulièrement ton post sur Verstappen. Tu redis avec d'autres mots ce que je m'évertue à redire depuis l'arrivée de cette perle dans notre sport favori. Les jeunes aujourd'hui sont dix fois mieux préparés à la course de haut niveau que leurs ainés. La concurrence est très pointue dans les formules inférieures. La présence de datas et de simulateurs permet de détecter les vrais bons des autres pour leurs capacités à aller très vite et pas que sur un tour. Bref que du déjà dit et redit de ma part ce qui devrait à propos de Verstappen confirmer mes coups de gueules sur le procès en "jeunesse" qui lui a été très injustement fait. Je me souviens du même genre de propos sur la première saison de Lewis et dans notre équipe on était dingues de lire ces conneries dans la presse alors qu'on connaissait son exceptionnel talent. (NB il n'y avait pas les réseaux sociaux) Peut-être Max se loupera-t-il cet après midi mais son talent et ses qualités son là indubitables. Aux nombreux inquisiteurs stupides de faire leur méa culpa. C'est vrai que ce sont les mêmes qui vont bêtement l'encenser aujourd'hui histoire de faire comme tout le monde.... Pour la course en général, c'est la stratégie qui m'interroge avec délectation. Les pneus vont être déterminants c'est évident. L'avant va souffrir plus que partout ailleurs et le sous virage en fin de relais sera terrible pour ceux qui seront trop gourmands. 2 ou 3 pits stops? tendres, tendres, médiums, tendres médiums tendres. Trois pits permettent probablement d'aller plus vite sur l'ensemble de la course mais c'est risqué stratégiquement car les dépassements difficiles dans le dernier tiers de la course risquent de ruiner le résultat escompté. Pour ma part, je crains quand même que les tendres rapés en Q2 ne tiennent pas les 20 premiers tours espérés. Autre élement que certains ont oublié: Mercedes a roulé comme personne cet hiver en médiums lors des essais de présaison. Ils ont enchainé des relais incroyables quand d'autres faisaient péter des chronos. Certes les conditions de températures sont différentes mais je préfère être dans leur situation. On verra bien si le départ est cool ou tumultueaux. Pour le reste je suis désolé pour les Ferrari un peu en retrait en espérant quand même une belle bagarre mais pas trop de SC. Si cela relance le spectacle c'est terriblement frustrant coté pilote de refaire tout le boulot quand on a fait un écart au prix de quelques litres de sueur. Dernier détail, le chrono d'Hamilton 2,6 secondes plus rapide que l'an dernier si je compte bien. Détail qui est très révélateur, même si es pneus sont différents (mais les monoplaces plus lourdes et règlementairement avec un peu moins d'appui sur un circuit exogeant de ce coté là!). Ce qui confirme encore largement les analyses prévisionnelles de ces deux dernières saisons au rebours des nostalgiques: ces F1 vont vite et bien. Bon GP à tous, on en reparle.


    Icon For Contact#1
    Nicolas, 15 May. 2016, 9:16

    @Aifaim Merci pour vos retours, c'est un plaisir de vous lire à nouveau. Nous partageons effectivement l'intérêt pour la course à tous les niveaux. Manor a retenu mon attention par sa volonté de survivre à une liquidation judiciaire, et je dois dire que sa négociation réussie pour obtenir la motorisation Mercedes à jour fait partie de ses réussites. Je reste cependant inquiet sur la capacité de cette équipe à développer sa voiture en cours de saison. Le moteur est peut-être limité, mais c'est du ressort de Mercedes. La vitesse de pointe montre qu'il y a de la marge à ce niveau. Mais côté châssis, que peuvent-ils vraiment faire ? Ce que j'espère, c'est qu'ils parviendront à ne plus finir les courses avec 4 tours dans la vue. Pour Toro Rosso/Honda, ce sera peut-être possible à partir de l'année prochaine, Honda ayant visiblement fait des progrès significatifs et continuera d'en faire. Ce qui pourrait libérer Ferrari en cas de défaillance de Sauber, surtout s'ils ne veulent pas continuer de fournir des moteurs pour les raisons que vous évoquez... Quant à la pression de la FIA sur Honda contre l'exclusivité, je ne vois pas qui aurait souhaité bénéficier de leurs "GP2 engines". Si des progrès se révèlent cette année, rien ne permettait d'en estimer la portée au moment de choisir ses orientations l'année dernière. Je ne vois d'ailleurs pas en quoi la FIA serait fondée à avoir des exigences en la matière. Je ferai le comparatif à la réponse de Gene Haas à des journalistes qui lui demandaient pourquoi il n'y avait pas d'autres sponsors sur ses voitures: "Ma société suffit pour l'instant à financer la totalité de l'opération et je peux donc tranquillement faire mes preuves avant de faire appel à des fonds extérieurs". La moindre des choses est de laisser les équipes décider de leur façon de travailler.


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 15 May. 2016, 11:49

    @Nicolas, les choses sont en train de s'éclaircir concernant la fourniture de propulseurs pour l'an prochain : Mercedes vient de confirmer le statu quo pour 2017, donc ses clients n'iront pas voir ailleurs de sitôt. Renault s'est proposé de fournir RedBull. Ferrari n'a encore rien dit. McLaren via Ron Dennis ne veut pas entendre parler d'une autre équipe "avant que nous soyons champions du monde", sauf que Honda a signé, comme tous les motoristes avec la FIA un engagement à fournir un propulseur à une écurie qui s'en trouverait démunie...


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 15 May. 2016, 12:01

    @V6 Turbo, Pour cet après-midi, trois éléments risquent de déjouer les pronostics : 1° l'éventualité des safety-cars et du moment de leur intervention 2° Le stock de pneus tendres restant pour chaque voiture 3° la longévité des tendres utilisés en qualifications A partir du 11e qualifié, un épart en gommes tendres est l'assurance de passer devant le top ten quand ceux-ci devront renouveler leurs pneus usagés... à condition que les tout premiers n'aient pas pris une avance trop confortable à ce moment-là. Si quelqu'un a trois trains de "Tendres" dans son garage, la tentation e partir en Medium peut s'avérer payante si une safety-car intervient rapidement puisqu'il sera alors pertinent de faire toute la course en "tendre". Et sans sortie de SC, le décalage de changement de pneus pourra, le cas échéant s'avérer judicieux...


    Icon For Contact#1
    Aifaim, 15 May. 2016, 13:21

    @Nicolas, Horner vient de déclarer ce midi que l'éventualité d'une motorisation de Toro Rosso par Renault ne pouvait être écartée et qu'il ne croyait pas à une fourniture de Honda en raison du refus par Ron Dennis vis-à-vis d'une équipe appartenant à RedBull...


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Top