Grande-Bretagne - Course : Lewis Hamilton, Roi d'Angleterre

F1. Devant son public, Lewis Hamilton a remporté une nouvelle victoire, déjouant toutes les embûches d'un Grand Prix rendu difficile par la pluie qui s'est abattue quelques minutes avant le départ. Il fait un rapproché important au classement du championnat du monde des pilotes, mettant la pression sur Nico Rosberg, deuxième de la course.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Hamilton sur le toit du monde !
© Mercedes / Hamilton sur le toit du monde !

A quelques minutes du départ, une forte pluie s'abat sur le circuit de Silverstone, rendant les conditions de piste difficiles Il n'en faut pas moins à la direction de course pour choisir de faire s'élancer les pilotes derrière la voiture de sécurité ! Marcus Ericcson, accidenté lors des EL3 et qui n'avait pas participé aux qualifications, s'élancera néanmoins de la ligne des stands au volant de sa Sauber.

Motors Inside sans pub ?


C'est seulement après tours que la voiture de sécurité laisse la meute de monoplaces prendre le large, mais sur une piste s'asséchant, de nombreux pilotes rentrent aux stands pour monter des pneumatiques intermédiaires après que les gommes pluies, chaussées au départ, n'aient plus grande utilité

Seules les deux Mercedes et Max Verstappen, aux première place de la course, décident de ne pas rentrer aux stands Ils saisiront cependant l'occasion d'une voiture de sécurité virtuelle pour marquer leur arrêt et ainsi conserver leur placeEn effet, Pascal Wehrlein s'est fait surprendre par une flaque d'eau et échoue sa Manor à Abbey


Pérez est également le grand gagnant de cette voiture de sécurité virtuelle puisqu'il installe sa Force India à la 4ème position, devant un Daniel Ricciardo en manque flagrant de rythme.

Tout les pilotes essayent de conserver les meilleures trajectoires sur une piste qui commence à devenir propice au changement vers des gommes slick. C'est justement Sebastian Vettel, englué dans le peloton, qui choisira le premier de monter des pneumatiques Durs, mais il va perdre immédiatement le bénéfice de son bon choix stratégique en envoyant sa Ferrari en tête à queue juste deux tours après sa sortie des stands et juste après avoir signé le meilleur temps en course. Il replonge alors au delà de la 10ème place.

Les autres pilotes imitent rapidement Vettel et la totalité du plateau se retrouve bientôt équipée de gommes pour piste sèche. Quelques pilotes, et pas des moindres, partent à la faute à la sortie du virage numéro 1. Certains s'en sortent avec brio, comme Lewis Hamilton, Sebastian Vettel ou Kimi Raikkonen, d'autres ont un peu moins de chance comme Fernando Alonso ou Carlos Sainz, qui arrivent tout de même à reprendre la piste.


Alors que Romain Grosjean abandonne sa Haas sur le bas côté suite à un problème de boite de vitesse, la lutte pour la 2ème place devient très intense entre Max Verstappen et Nico Rosberg. Le pilote allemand peine à doubler la Red Bull mais finit par trouver la faille au 39ème tour.


Devant, Lewis Hamilton gère son avance avec brio et sa petite sortie de piste dans le virage numéro 1 ne viendra pas empêcher le Britannique de remporter son 4ème succès sur ses terres, le deuxième d'affilé après sa victoire en Autriche cette saison qui lui permet de se rapprocher à 4 points de Nico Rosberg au championnat.

L'Allemand termine néanmoins deuxième de la course, malgré un problème de boite de vitesse en fin de course. Son classement reste sous investigation des commissaires pour un échange radio suspect avec son ingénieur. Max Verstappen complète le podium de ce Grand Prix de Grande-Bretagne.

Le classement final de la course :


Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut