Renault : Palmer n'est pas passé loin de son premier point en F1

Renault : Palmer n'est pas passé loin de son premier point en F1

Alors qu'il avait accroché une solide 10ème position, Jolyon Palmer est parti en tête en queue en fin de course lors du Grand Prix de Hongrie, mettant fin à ses espoirs de marquer ses premiers points en Formule 1. De son côté, Kevin Magnussen a connu une course des plus difficile.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Renault - Palmer a manqué le coche ce week-end !
© Renault - Palmer a manqué le coche ce week-end !
Parfois, un bon résultat en Formule 1 ne tient pas à grand chose, et Jolyon Palmer peut en témoigner au sortir d'un Grand Prix de Hongrie frustrant pour le pilote Britannique.

Installé à une solide 10ème place à l'entame de la dernière partie de la course, Palmer est subitement partit en tête à queue dans le virage 4, mettant fin à tous ses espoirs légitimes de points : « Je suis désabusé, car mes premiers points en Formule 1 ne demandaient qu’à être pris ! » déclarait-il dépité à la sortie de sa monoplace.

Sa monoplace était pourtant plutôt à son aise sur le circuit tortueux du Hungaroring : « La voiture était très bonne et je conduisais sans effort en dixième position. J’étais dixième, après avoir marqué tous mes arrêts, mon rythme était bon par rapport à ceux qui étaient devant et derrière moi : il semble que nous ayons fait un véritable pas en avant ce week-end. »

Son tête à queue au virage 4 reste cependant encore inexpliqué : « J’ai tourné comme d’habitude au virage n°4, je n’étais pas en train d’attaquer à outrance et je surveillais l’usure de mes pneus. Pour une raison qui m’échappe, j’ai perdu la voiture dans un gros survirage. Nous allons tout étudier avec mes ingénieurs pour voir si nous aurions dû faire quelque chose pour éviter cela. C’était la meilleure course de ma carrière et un petit tête-à-queue me coûte ces points. Je suis dégoûté. » confiait le Britannique.

Frédéric Vasseur, le directeur sportif de l'équipe, ne cherchait cependant pas à blâmer son pilote et soulignait néanmoins ses bonnes dispositions ce week-end : « La performance de Jolyon est particulièrement flatteuse dans la mesure où il n’a presque pas roulé vendredi. Il a manqué de réussite avec son tête-à-queue, tout particulièrement le jour où il était en mesure de marquer ses premiers points en Formule 1. » s'exprimait le Français.

La course de Kevin Magnussen a été bien pus compliquée, notamment à cause d'un départ médiocre : « La voiture se comportait définitivement mieux ce week-end. Mon début de course, avec le premier train de pneus super-tendres, a été bon. J’étais en mesure de préserver mes gommes et de boucler pas mal de tours. Malheureusement, c’était après un mauvais envol au cours duquel j’avais perdu plusieurs positions. Après avoir réussi de bons essais de départ depuis le début du week-end, c’était assez décevant ! À partir de là, nous avons poussé pour gagner des places. Mon second run en gommes super-tendres ne s’est pas aussi bien déroulé que ce que j’aurais pensé. En fin de course, j’étais coincé derrière Grosjean et Gutierrez. Je ne peux qu’espérer que nous conserverons ce bon rythme pour la suite de la saison. » concluait le Danois.
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon